Les grandes histoires ne finissent jamais.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
L'heure tourne, Armadon place ses cartes, la roue du Temps se met en route ; ces terres font un bond dans leur destin, et E'drid est toujours là pour les regarder.
E'drid se demande qui de l'oeuf ou du dragon est apparu le premier. E'drid ne le sait pas.
Quand ils s'approchent de Sancyria, les êtres "maléfiques" ou appartenant à des races considérées comme tel sont pris d'étourdissement, de vertiges et d'un effroyable besoin de fuite à l'instant même où ils entrent dans le halo de lumière.
Quand La Puissance se Déchaîne ! Aujourd'hui, nous discuterons avec un petit tas de cendres à propos des risques encourus lorsqu'on attaque un Mage avec un gourdin.
Si vous voulez un bon repas, cherchez un aubergiste. Trempez-le tout de même toute une nuit dans le lait avant, cela évacuera la crasse.
E'drid sait qu'il existe beaucoup de divinités. Des grandes, des petites, des écailleuses. E'drid se demande pourquoi on en parle pas plus.
Moi j'ai un rêve.
Il a un rêve.

Partagez | 
 

 A meeting between congener [PV Eliona]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Ouvrir
MessageSujet: A meeting between congener [PV Eliona]   Ven 28 Fév - 14:29


Arpentant le quartier des commerçants, un silence nocturne ironique l’accueilli dans cet endroit habituellement plus bruyant de jour, dès le petit matin. En règle général, il évite d'aller dans les endroits public à cause de leur animation, l'odeur des épices, des bouteilles de parfum et des ingrédients culinaires l'agressant déjà, sensible du nez. Une véritable malédiction par moment ! Même de nuit, les murs et le sol restent durement marquer par la marchandise des stands fermés. Fort heureusement il faut bien plus pour détruire son flair, mais il vaut mieux évité de tenter le diable … sans jeu de mot.
Néanmoins, ce lieu n'est pas maudit pour tous, les gens peuvent trouver leur bonheur ici, tout dépendra de la générosité de leur porte-feuille. Comme il ne peut pas suivre s'est assez lourd pour le moral du potentiel acheteur, ruinant les pourcentages de chance au vendeur de vendre. On trouve de tous ici, babioles, produits de luxe, ingrédients en tous genre, nourriture, et bien d'autres encore, la liste est longue. Cependant, vu aux prix exagéré sur la nourriture, l'argenté est presque heureux être à moitié vampire, en tant que tel un simple verre remplir suffit à le rassasié durant un mois entier sans être rongé par la faim. Ce qui n'est pas le cas de toutes les races qui doivent penser à ce nourrir régulièrement dans la journée, espérons pour eux qu'ils ont un travail réglementaire.

Continuant sa marche silencieusement, le calme de la nuit est une chose qu'il apprécie grandement, la cité plonger dans un profond sommeil, laissant le champ libre aux créatures nocturnes. La nuit c'est son royaume, son moment à lui où il peut se balader dans les rues tranquillement sans être perturbé par la foule, n'ayant aucune précaution à prendre dans cet espace vide. De jour, les déplacements du démon-vampire sont plus calculés à cause de la surpopulation où les gens deviennent de plus en plus pressantes ces temps-ci et qui tente un passage en force avec lui, les mêmes qui finissent généralement touts les fesses au sol par la carrure inébranlable du métis - il ressemble peut-être à un adolescent ordinaire, son sang ne l'ai pas - sans parler des discutions incohérentes par-ci par là qui lui brouille l'ouïe, un aveugle aurait du mal à s'y retrouver ... enfin, ceux qui se repère uniquement avec les oreilles, dans son cas il a sa propre ''vision'' du monde. Ce n'est pas un néant noir qu'il voit derrière ses paupières fermés.

Sentant des présences un peu plus proche en fur et à mesure qu'il avance, le semi-démon y consacre un minimum d'attention dans le but de connaître ''L'identité'' des êtres qui croisent sur le chemin. D'ordinaire, on a plus de chance de tomber sur des démons ou des vampires à cette heure de la soirée, hors on peut également tombé sur des humains de passage donc la plupart sont des soldats en patrouille ou un groupe sortis tout droit des bars, l'haleine pestant l’alcool à plein nez.
Mais cette fois, le semi-démon trouva quelque chose de plus intéressant cette fois-ci, une jeune fille à peu près de même âge que lui, physiquement parlant sans doute, avec une aura bien trop forte pour être celui d'un humain et bien trop faible pour être celui d'un démon. Vampire.
Revenir en haut Aller en bas


Messages : 89
Date d'inscription : 25/01/2014
Localisation : ici

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: A meeting between congener [PV Eliona]   Ven 28 Fév - 17:43

Une nouvelle journée tirait à sa fin, le soleil était déjà parti laissant place à la Lune, cette lune blanche qui reflétait une douce lumière apaisant les esprits.
Je marchais silencieusement dans des ruelles plus ou moins étroites pour arriver à la place du marché. Ça faisait tout drôle de voire le marché désert, normalement, ce lieu était remplie de monde, la journée. C'était rare que je me sente aussi nostalgique, sûrement parce que je repensais à mon ancienne vie humaine, je venais souvent me promener ici, joyeusement et naïvement. Ah quelle belle innocence...
Il n'y avait aucun humain, à part quelque soldas patrouillant, seule des créatures plus ou moins maléfique ce promener ici de nuit. Mon deamon marchait à coté de moi, sont pelage collé contre ma cuisse et ces longues ailles noir repliées. Eli me regarda tendrement, d'une tendresse qu'un vampire possède rarement. La douce lumière que produisait la Lune la nuit faisait briller ces petits yeux jaunes. Je continuais ma route lentement dans la pénombre, où allais-je ? Je ne le savais même pas. Mais ce que je savais c'est que je ne voulais pas rentrer, trop de souvenir hantait ma tête. Je me sentais petite, oui, petite devant l'immensité de la nuit.

Je croisa un jeune homme, je ne l'avais jamais vu auparavant, ce n'était pas un homme, mais un vampire... eu non un démon... enfin je ne sais pas trop. Le jeune homme avait des traits légèrement féminin, ces cheveux long tombait sur ses épaules, ces yeux était caché par un bandeau noir. Il devait avoir 17 ans environ comme moi, malgré la nuit je pouvais remarquer sa silhouette élancé et finement musclé. Il était plutôt beau.
Je ne saurais expliquer ce qui me poussa à lui adresser la parole, sûrement l'envie de se confier à quelqu'un qui me comprendrait.

Je m’avança vers lui doucement.
- bonjour dis-je timidement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: A meeting between congener [PV Eliona]   Ven 28 Fév - 22:46


L'approche de la jeune vampire attira toute son l'attention, ce mettant à la détailler attentivement* mais il ne tourna pas la tête dans sa direction. A quoi ça lui servirait puisqu'il ne la voit pas avec les yeux.
Lors de son examen, il fut intrigué par ses démarches, calme, lent, un style d'approche peu commune chez eux. D'ordinaire, les vampires sont des êtres fiers et sur d'eux, ce sentant au-dessus des autres par leur beauté irrésistible et leurs force surnaturelle, excepté les démons les autres races 'en-dessous' subit la soif de ces êtres nocturnes, et à sa connaissance aucun n'ont tenté une approche ''amical'' avec lui. Par exemple, les plus vantards/naïf était encouragés à l'attaquer à cause de la présence de son bandeau, trompés une chance illusoire qui les conduisit inexorablement à une défaite honteuse, mais mise à part cela ils restent dans leur coin sans se soucier de la présence du démon-vampire. Cependant, ces rencontres musclé avec d'innombrable groupes démoniaques ou vampiriques ont fini par donner des idées aux gens qui lui on construit une réputation en ville ... c'est assez dérangeant, cela a eu le don d'éloigner les petits malins et attirer en contre-partie les combattants en soif de sensation forte.
Donc non, la douceur et la politesse ne font pas partie de leurs principes, sauf peut-être lors de la ''chasse'' afin de séduire leur proie. Mais sinon, non.
D'ailleurs, le semi-démon se rappela avoir entendu un soir, par la bouche des hommes, que les vampires femmes étaient plus mesquines que leurs monologues masculins, ce montant plus agressive dit-on, hors cette vampire-ci n'a rien avoir avec tout ce qu'il a entendu dire à leur sujet. Où alors elle le cache bien. Il à beau l'analysé, elle n'anime aucune onde agressive à son égard, l'entendant même utilise une petite voie timide teinter de douceur quand elle s'adresse à lui. C'est assez étonnant. Voir très curieux. Chercherait-elle à le tromper en usant de la ruse pour le frapper en traite ? ... Non, elle est sincère. Pour l'instant.

Adoptant un visage inexpressif quand il est seul la plupart du temps, il fit fleurir un petit sourire sur son visage, interrompant sa balade.

- Bonsoir. Répondit-il à son tour. Puis-je vous aider ?

[*Je préfère garder sous silence cette phrase, je ne dévoilerais aucune explication pour le moment. Ce sera expliqué lors de la rénovation de ma fiche]
Revenir en haut Aller en bas


Messages : 89
Date d'inscription : 25/01/2014
Localisation : ici

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: A meeting between congener [PV Eliona]   Sam 1 Mar - 20:08

Le jeune homme n'avait pas l'air agressif comme ses semblables et c'est sûrement ce qui m'invita à lui adresser la parole, quelques secondes avant. Voir de la gentillesse de la part d'un être si maléfique me fit une douce sensation de mélancolie. Sans le savoir il venait de me prouver que même les âmes les plus mauvaises pouvaient aussi faire preuve de bonté. Une larme coulait sur ma joue, une larme que les vampires ne possèdent que rarement. Oh mon dieu qu'est ce que j’étais devenue ? De quel monstre j'avais hérité ? Je tournai mon visage, honteuse d'avoir laissé ces sentiments prendre le dessus sur moi. Mon deamon se frotta doucement contre ma jambe pour me soutenir dans ma peine ; Elle ressentait la même chose que moi. Ça faisait du bien de se lâcher.
Je pris une inspiration dans la douce brise, qui caressa mes longs cheveux noirs ainsi que ceux du jeune homme que je venais d'aborder. Si je lui racontais mes problèmes, me comprendrait t-il ? Me consolerait t-il ? Dans un moment de désespoir, je me disais que le sentiment d'un vampire n'intéresserait personne. Mais lui, il n'était pas comme les autres, il avait l'air gentil. Es-ce possible la gentillesse démoniaque ?
Mais maintenant je ne savais quoi lui dire.


- Eu..Excusez-moi est-ce que je vous dérange ? Ma voix était légèrement hésitante.

Je me sentais encore plus faible que tout à l'heure, me sentant un peu humaine, sûrement parce que ces sentiments ne m’appartenaient pas, peut être parce que je n'étais pas devenue complètement sanguinaire et sadique. Une autre larme coula lentement, comme pour prolonger ma tristesse. Heureusement cet homme ne me voyait pas, il me trouverait pitoyable, oui pitoyable. Y avait t-il encore de l'espoir pour mon âme ?


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: A meeting between congener [PV Eliona]   Dim 2 Mar - 20:29


Une brise légère passe entra les deux jeunes personne, adoucissant le silence qui s'est installé entre eux. Cette minute de calme permit au métis de remarquer un certain déséquilibré dans l'âme de la jeune fille, enfin elle semble perdue, voir incertaine et pourtant conscience de ce qu'elle est. Pour être plus précis, elle accepte d'être ce qu'elle est, sauf qu'elle n'arrive plus à se comprendre. Voilà qui est intrigant. En cet instant, l'argenté ce demanda si elle est née vampire ou si, au contraire, on lui a parmi d'en devenir une. Ça serait une autre histoire. Il fut sortit de ses pensées par la voix de la jeune fille :

- Eu..Excusez-moi est-ce que je vous dérange ?

Sa voix marquée par l'hésitation lui souleva qu'elle souhaite lui parler. Ce qui est évidemment, sinon elle l'aurait pas interpellé. Oui, mais pourquoi lui. Pourquoi l'avoir choisi. Qu'a-t-il donc à lui offrir qu'un autre ? Rechercherait-elle quelque chose qu'elle ne voit que chez lui ? Si oui, quoi. Son bandeau ? Non, ça ne peut pas être la raison. Parce qu'il est à moitié vampire ? Peut-être. Quoi qu'il en soit, quelle que soit la raison, si elle cherche une oreille attentive pour l'écoute, il tendra le sien.
Il hocha négativement de la tête, l'invitant à continuer, le sourit toujours aux lèvres.
Puisqu'elle est celle qui cherche de l'aide, n'est-il pas plus juste pour elle de la laisser continué sans qu'il l'interrompre. Il ne peut que la mettre confiance afin de l'aider à s'ouvrir en toute liberté sans risque d'être jugé, c'est un droit qu'il ne se permettra pas de faire, ni avant ni maintenant ni plus tard.
Revenir en haut Aller en bas


Messages : 89
Date d'inscription : 25/01/2014
Localisation : ici

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: A meeting between congener [PV Eliona]   Lun 3 Mar - 21:54

Dans mon désespoir, je regardai le jeune homme, tristement. Celui-ci hocha de la tête, m'encourageant à continuer. Oui, je ne m'étais pas trompée, il n'était pas comme les autres créatures. Il avait l'air gentil, d'une gentillesse presque impossible pour son espèce. J’essuyais délicatement mes yeux, balayant les larmes. regardant la lune rousse, maintenant bien haute dans le ciel.

- Vous pourriez...m'accorder du temps...j'ai besoin de parler... ma voix était encore toute fragile.

Ça devait faire bizarre de demander à quelqu'un de porter de l'attention pour moi. Je me sentais mieux aux cotés de ce jeune homme, de voir quelqu’un m'apporter une petite portion de bonté. Pour moi il valait mieux avoir un bandeau au niveau des yeux que d’avoir le regard rouge sang des vampires. Je détestais mes yeux.
Ma vie aurait été si parfaite sans ce fameux jour, j'aurais sûrement trouvé l'amour, puis j'aurais fondé une famille. Non, la vie était injuste, elle ne m'avait pas donnée cette chance, elle a préféré me faire souffrir, et maintenant elle rit de moi. A cette pensée je ne pus m’empêcher de verser une seconde larme. La vie n'a plus aucun sens quand on est immortel, quel était devenu mon but dans cette vie ? J'étais complètement perdue, pitié aidez moi... Je m’écroulai, mes jambes ne me retenant plus, je me retrouvai sur les genoux écrasée par ma tristesse. Une main cachait mon visage plein de larmes, je ne voulais plus vivre ainsi. Pitié si il n'est pas trop tard redonnez moi l'envie de vivre.... ma main frôla le sol touchant les pavés chauds.
Je relevai mon visage en larmes regardant le jeune homme. Perdue, j'étais perdue.


- pitié, aidez moi...

Mes cheveux descendaient le long de ma poitrine, légèrement ondulés par l'humidité de la soirée. Ma robe noire s'était un peu fripée et s’étendait tout autour de moi. Mes lèvres naturellement rouges étaient mouillées par mes larmes au goût salé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: A meeting between congener [PV Eliona]   Jeu 1 Mai - 16:45


Entendant sangloter, le semi-démon posa une main sur son épaule en lui adressant un sourire amical. Il peut la laisser dans cet état, ça saurait contre ces principes, même s'il y a du sang démoniaque dans ses veines. Retirant sa main, il la lui tend devant elle, l'invitant à la prendre pour l'aider à se redresser.
Une fois la jeune fille sur ses deux jambes, l'argenté lui fait un petit signe de la tête avant de commencer à marcher, tenant toujours la main de la jeune fille dans la sienne.
La faire marcher lui fera peut-être du bien, voir lui donner le temps pour se calmer et retrouver ses esprits, ainsi il pourra lui demander ce qui ne va pas. Elle ne doit certainement pas pleurer pour une histoire de verni à ongles. Ou autre raison hors logique.
Il avança donc, restant naturellement silencieux, attentif aux moindres changement.
Cette petite marche leur permet également de s'éloigner des ruelles sombres et des quartiers infâmes que les créatures nocturnes ont l'habitude d'occuper à la tomber de la nuit. De jours aussi parfois.

Il se rendit donc dans un endroit assez calme de ce côté de la cité, s'arrêtant près d'un banc vide où il proposa à la jeune vampire de s'y asseoir. En temps normal, le métis serait passé à côté de la construction en bois sans y faire attention, mais cette nuit il en aura besoin pour une fois. Être sombre préférant l'isolation en hauteur, sur les toits. Une petite habitude qu'il a pris aux files du temps.
S'asseyant à côté de la vampire, il lâcha sa main qu'il reposa sur sa jambe (la sienne), sa main droite toujours refermer sur le bâton d'on il avait taillé l'écorce quelques heures après sa séparation avec un autre semi-démon.

- Maintenant, dite moi ce qui ne va pas. Demanda t'il avec une voix emplie de douceur.
Revenir en haut Aller en bas


Messages : 89
Date d'inscription : 25/01/2014
Localisation : ici

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: A meeting between congener [PV Eliona]   Jeu 8 Mai - 13:06

Effondrée par la tristesse et l'impuissance, je pleurais doucement dans mes fines mains qui cachaient mon visage. Perdu, le désespoir se fit ressentir au plus profond de moi même me transperçant le cœur. Agenouillée et effondrée sur les pavés froid avec ma belle robe chiffonnée, je devais être misérable à regarder. Le jeune homme posa sa main sur mon épaule, d'une tendresse touchante, je le regardai tristement dévoilant mon visage accablé par le chagrin. Mes yeux rouge empli de larmes brillaient sous la douce lumière de la lune. Puis il retira délicatement sa main de mon épaule me la proposant gentiment pour me relever. Hésitante, j’acceptai enfin et me releva péniblement. Une tel créature démoniaque ne pouvait se comporter ainsi, je le regarda une seconde foi avec gentillesse, enregistrant chacun de ces trais.
Une foi debout, mes cheveux coiffer avec soin étaient maintenant libre tombant sur mon décolté finement brodé cachant ma poitrine compressé par mon corsage serré, qui me donnait une taille fine et élégante, ma frange un peut trop longue me donnait un regard désolée. Le beau jeune homme me fit un léger signe de tête, m’incitant à marcher un peut. Je ne contais pas refuser sont offre et me laissa entraîner par l’étonnant garçon, devenue maintenant moins étranger à mes yeux. J’essuyais les larmes, toujours aussi nostalgique. Mais qu'avais-je fais de ma vie pour en arriver là ? Sa douce main tenait la mienne légèrement comme pour ne pas me froisser.

Nous marchions à travers des rues, dont je ne faisais pas vraiment attention , je me concentrai plutôt sur les sensations que me provoquait le contacte avec le jeune homme, si gentil et poli avec moi depuis le début de notre rencontre. Je ne connaissais rien de lui pas même son prénom. Cette balade nocturne bercée par un silence bien faisant me consola un petit peut, je ne voulais qu'elle ne s’arrête jamais et qu'à l'inverse, le temps s’arrête, même si pour moi le temps n'existait plus depuis longtemps.
Puis la marche s'interrompit et l'homme au cheveux claire me proposa de m’asseoir sur un ban en bois sombre. Ma belle silhouette allonger par des escarpins qui me faisait mal, s’assit sur la petite construction en bois. Puis le jeune homme fit de même à coté de moi, il déposa alors délicatement ma main pour ne pas me brusquer sur sa jambe, sa main droite refermer sur un bâton finement tailler. Pourquoi faisait-il tout cela ? Je ne le savais pas, mais cette question me troubla un moment. Et qu'était devenue la vampire sanguinaire que j'étais. Mes sentiments de tristesse n'avais rien d'une créature maléfique, sûrement tout se qui me restais de ma forme humaine. Il était tourné vers moi, si seulement je pouvais apercevoir, ces yeux et plonger dans se regard, qui doit être si doux... puis ces pensées sombre revenaient petit à petit la remplissant à nouveau de tristesse.


- Maintenant, dite moi ce qui ne va pas. Me dit-il d'une voie empli de douceurs.

Ceci me fit légèrement frissonner, ça devait faire des années que l'on n'avait pas été aussi gentil avec moi, j'étais si...sanguinaire normalement.

- je...je...je ne peut plus vivre ainsi, je suis perdu, je... je suis un monstre...

répondais-je tremblante avant de verser à nouveau une larme doucement. Mon deamon me suivait depuis le début tristement, analysant tout les gestes du jeune homme. Serait-il possible que cette étrange jeune homme me comprenne ?

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: A meeting between congener [PV Eliona]   Dim 17 Aoû - 13:16


Un monstre, voilà comment cette jeune personne pense d'elle et de son image. Il est certes possible qu'elle est accomplie des actes sanglants, pousser par son instinct vampire, mais elle a aussi assez d'humanité en elle pour le regretter. Ce qui doit être dure pour elle, puisque : Un vampire ne regrette pas ses actes - généralement. Puis qu'ils n'ont pas assez de ''coeur'' pour avoir des émotions, juste du désir. Cette pauvre petite se trouve au bort du gouffre. Car cet état psychologie risque de la détruire, voir pire.

Il arrive que l'âme humaine refasse surface dans le corps du vampire et mène un combat intérieur qui le pousse soit au suicide pour les désespérés, ou à un changement radical de sa personnalité pour les plus résistants. Mais au fond la deuxième étape est pire que la mort. Car, bons ou mauvais, il sera condamné à dépendre du sang des autres pour vivre.
Aura t-elle la force de supporter ce fardeau de la vie éternelle qu'on lui a donné ? Seule elle peut en décider.

Sans détourner la tête, il demanda sur le même ton :

- Comment étais-tu avant ?

Si elle regrette sa vie d'aujourd'hui, cela signifie sans doute qu'elle se rappelle de sa vie ancienne. Aussi flou soit se souvenir. Une image, un objet, une voix, un parfum, un sentiment. Tout ce qui pourrait nous rattraper au passé.
Revenir en haut Aller en bas


Messages : 89
Date d'inscription : 25/01/2014
Localisation : ici

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: A meeting between congener [PV Eliona]   Dim 14 Sep - 11:42

[spoiler]Vraiment désolé pour les fautes, je le ferais plus tard, mais je voulais au moin le poster :3 j'espère que ça te plaira[\spoiler]

Je nageais dans le désespoir ma vie n'avait plus d'objectif, plus de sans, plus rien, j'avais tout perdu et rien ne pourrait changer le passé, un passé douloureux.
Je pleurais doucement, mon visage regardant le ciel étoilée, mes larmes glissant sur mes joues pour se laisser tomber sur ma poitrine. J'avais mal. La peur que ce cauchemar ne s'arrête jamais, ma vie ne s'arrêterait sûrement jamais et mon malheur avec.

J'avais tellement changée, j'aitais devenu un monstre sanguinaire qui ne connaissait plus la bonté et l'amour, des valeurs pourtant si importante... Je savais que j'étais devenue autre chose, quelqu'un d'autre. Comment pouvait-on plus souffrir que de savoir qu'on se nourrissait du malheur des autres en leur arrachant leur vie. Je pleurais comme une humaine inoffensive, mais au fond je savais se que je deviendrais.
Ce jeune homme n'était vraiment pas comme les autres, il avait quelque chose de bien dans le mal, quelque chose de s'insère. Mais tout ceux que j'approchais ils... ils... des souvenirs douloureux ressurgissaient... je ne veux pas non plus lui faire de mal, je veux faire de mal à personne, pourtant parfois j'en suis incapable. Peut être ce jeune homme pouvait-il m'aider, l'espoir était tout ce qui me restais.

- Comment étais-tu avant ?

Je soupirais de soulagement, il voulait m'aider, je n'étais plus seul. J'étais émue de cette conclusion et des larmes coulèrent de nouveaux. Je ne savais pas la raison pour laquelle il se comportait si gentiment avec une vampire, faisait-il cela à toute les personnes en détresse, j'étais sûr que non, pourtant je ne savais rien de lui.
Ma vie d'avant n'avait rien à voir avec celle de maintenant, juste une personne de mon passé, que j'avais oubliée avec le temps. Je souris tristement, lâchant une larme en repensant à ma vie d'avant, une vie parfaite. Je n'avais rien demandée, rien fait, le destin m'avait pourtant trahi.

- je m'appelle Eliona... Avant j'étais humaine...

Je n'avais même plus la force de pleurer, la tristesse l'envahissait, serrant une fois de plus mon cœur. Une pensée absurde pour cette situations me parviens, je devais être laide, moi qui prenais toujours attention à êtes belle et gracieuse, c'était rater. J'étais tout de même une vampire et je possédait malgré moi une grande beauté même dans les pires situations. Quel hironie de pensé à ce genre de chose dans un moment aussi dépriment. Le jeune homme m'encouragea à continuer.

- J'étais une jeune fille épanouie et belle, j'avais une famille pas très riche mais elle m'aimait... J'ai tout perdre, tout.

Je regarda le garçon tristement. Ces souvenirs étaient douloureux, trop pour moi.
La nuit était douce, et la lune s'était maintenant cachée derrière de petits nuages. Elio ne pouvait rien faire si se n'était de faire sont possible pour me réconforter, il ressentait la même chose que moi. Il était ma seul famille, la dernière partie de l'humain qui me restait, il donnait un équilibre à une vie presque morte.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
A meeting between congener [PV Eliona]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Meeting with the infinity [TERMINE]
» Meeting with the infinity
» Meeting Macron à Lyon
» October Surprise? McCain secret meeting with Pinochet
» Haiti Tops Agenda at North American Foreign Ministers' Meeting

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sakushi World :: Hors-Sujets :: Archives :: RPGs :: Contes des Temps Anciens-
Sauter vers: