Entrez dans ce monde des plus étonnants !
 
Quand ils s'approchent de Sancyria, les êtres "maléfiques" ou appartenant à des races considérées comme tel sont pris d'étourdissement, de vertiges et d'un effroyable besoin de fuite à l'instant même où ils entrent dans le halo de lumière.
Quand La Puissance se Déchaîne ! Aujourd'hui, nous discuterons avec un petit tas de cendres à propos des risques encourus lorsqu'on attaque un Mage avec un gourdin.
Si vous voulez un bon repas, cherchez un aubergiste. Trempez-le tout de même toute une nuit dans le lait avant, cela évacuera la crasse.
As they dance under the moon, they bring doom.
E'drid se demande qui de l'oeuf ou du dragon est apparu le premier. E'drid ne le sait pas. Peut-être que les prêtres savent.
L'heure tourne, Armadon place ses cartes, la roue du Temps se met en route ; ces terres font un bond dans leur destin, et E'drid est toujours là pour les regarder.
E'drid sait qu'il existe beaucoup de divinités. Des grandes, des petites, des écailleuses. E'drid se demande pourquoi on en parle pas plus.
Moi j'ai un rêve.
Il a un rêve.

Partagez| .

Peut-on encore sombrer quand on se trouve déjà au fond des ténèbres ? (pv Yuki and Kimy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 29/12/2013

Fiche du Personnage
Daemon : Nox (renard noir)
Relations:
Monture:

MessageSujet: Peut-on encore sombrer quand on se trouve déjà au fond des ténèbres ? (pv Yuki and Kimy) Sam 1 Fév - 13:35

Alors que je courrais et bondissait de toit en toit dans cette grande ville où j'avais oublié le nom, je me sentais tellement rapide, tellement intrépide et infatigable, que personne ne pourrait ne serait-ce me voir ou me toucher. J'avais l'impression de voler, je sentais à chacun de mes sauts la sensation que j'allais m'envoler soudainement, pour aller flotter au dessus des nuages, au dessus de cette ville, là où jamais personne ne pourra plus me voir ou m'attraper. Et je continuais ainsi, encore et toujours, comme une vie que je voyais défilée sans pouvoir interagir dedans. Je sentais le moment proche où mon ultime bond allait me pousser au plus loin mais tout à coup, une corde vint se nouer autour de mon cou tel un lasso de cow-boy sur un cheval sauvage au galop. D'où sortait ce collier qui venait alors d'apparaître autour de mes jugulaires ? Une forte pression m'étrangla, me tira vers le bas, plus jamais je ne pourrais m'envoler...

Mes yeux s'ouvrirent en un éclair, la respiration saccadée, j'avais l'impression de revenir de loin mais après tout, tout cela n'était que pur cauchemar. Jamais les bon rêves avaient pris le temps de venir me voir, à croire que je n'y avais pas le droit. Mes yeux que je qualifiais de sombre regard malgré leur couleur turquoise se posèrent sur l'entrée de ma petite grotte où l'aube venait à peine de se montrer. Nox, qui avait remarqué mon agitation, était sortit de sa position de boule de poil endormi pour me regarder, non sans inquiétude. Dans son regard, je pouvais lire un "encore ?" désespéré auquel je ne répondis que par un soupire. Je m'étirais, mon corps encore engourdit par la nuit, le moment était à présent venu, de se trouver de quoi se remplir la panse histoire de bien commencer cette journée. Nous étions le jour de repos de la semaine, beaucoup de monde allait manger en extérieur, c'était l'occasion rêver, en plus, il faisait si beau, un ciel d'azur, pas un seul nuage le tâchait de blanc ou de gris. Je m'envola alors hors de mon repère, Nox sur mes épaules. J'arriva alors à la grande ville que je survola, prenant garde à ma personne, et tentant d'être aussi discret que possible. Je finis par me poser sur le toit d'une maison histoire d'avoir une vue d'ensemble, guettant ainsi mes cible, je ne ratais jamais mes vols et j'en dépitais plus d'un avec mes larcins.

Poster sur mon perchoir, j'étais invisible aux yeux de tout ce monde qui allait et venait sur les trottoirs mais qui disait monde, disait beaucoup de blabla incohérents par ci par là, bien que je ne m'en souciais guère. Il était temps à présent, de faire un peu plus attention au pourquoi de ma venue, le petit déjeuner du corbeau ! Une jeune fille venait d'arriver dans la rue qui se trouvait sous moi, insouciante, une simple humaine quoi. Quelque chose remuait dans ses bras, c'était un petit chat noir, sans doute son daemon. Ah ! Il avait vite fait de bondir de son poste pour désirer un sandwich chez un marchand là-bas. Je décida d'en faire ma petite victime, surtout qu'elle acheta un sandwich jambon ainsi qu'un plus petit au thon, miam du thon ! Sans doute pour son compagnon à quatre patte, ah en effet, il eut droit à un petit morceau, après s'être tout deux installés là, juste en dessous de moi, sur un banc.

Je n'avais plus qu'à passer à l'action, je me mis en position, un simple sandwich de cette taille me permettra au moins de combler ma faim pour la matinée, menu fretin mais bon à prendre. Seulement voilà, les choses ne se passèrent pas comme prévu, en effet, la boule de poil noire qui accompagnait la jeune fille me repéra, quel boulet ! J'aurais du prévoir qu'un daemon aurait sentit ma présence ! Il était petit mais avait l'air de n'avoir peur de rien celui là, si bien qu'il n'hésita pas à bondir du banc pour commencer à grimper vers le toit par une gouttière. Arrivé face à moi, l'oeil menaçant, il se mit à cracher comme un fauve sur ma personne, honte de moi de me faire des frayeurs sur un petit chat ! Si j'avais un pelage comme lui, il se serait certainement hérissé, tout comme le sien néanmoins mais j'avais l'avantage de ne pas être un félin comme lui moi ! J'étais bien plus grand et plus fort et comme la demoiselle en dessous appelait son chat à la mère Michèle, j'allais jouer les bons Lustucru pour le lui rendre. Il fallait juste que personne ne me découvre, j'étais déjà assez recherché comme ça. J'essaya de prendre le chat par la peau du cou histoire de le renvoyer aussi sec à son propriétaire mais il feulait et me menacer de ses griffes, bah quoi ? Ca fait mal de se fait griffer ! Nox était tout aussi en colère, ses oreilles étaient couchées et il grondait mais n'attaqua en rien pour le moment. Bon sang, ce matou allait alerté toute la rue si ça continuait et en particulier mon ex-victime. Oui j'ai bien dit ex, parce que maintenant je crois que mon coup de vol est tombé à l'eau et que je n'ai plus qu'à quitter les lieux avant de me faire avoir mais cela me parut un peu compliqué étant donné la situation.

Je me redressa et profita de ma hauteur pour expulser le petit félin d'un rapide coup de pied sans être trop méchant, le faisant chuter de pas très haut au pied de sa maîtresse. Il avait tout de même réussit à se rattraper sur ma jambe celui là ! Ou du moins, avait essayer mais tout allait bien, je ne saignais pas, ce n'était qu'une éraflure. Adieu sandwich, la prochaine sera la bonne, mais maintenant, fallait espérer que la jeune fille ne s'attache pas de trop à cette histoire et qu'elle décampe sur le champ. Cette boule de poil noire allait-elle remonter se venger du coup que je lui ai infligé ? Ah ! Il était en colère, il se prépara à bondir de nouveau, décidé à imposer sa loi, ce petit machin là qui avait tellement de courage et de fierté. Mais au dernier moment, la jeune fille qui était sa jeune maîtresse le rattrapa de justesse alors qu'il se positionnait pour son bond. Intrigué, j'observais la scène, elle le colla sur le banc proche avant de lui mettre le délicieux sandwich au thon sous le nez, de quoi occuper l'animal jusqu'à ce qu'il ai finit, cette histoire était-elle close ? Je l'espérais, mais l'espoir chez moi, je devrais pourtant savoir qu'il ne servait à rien.

Je voyais cette fille lever son regard vers moi, je restais sur mes gardes, que pouvait-elle bien faire ? Abandonner, c'était tout ce que je voulais. Au moins, pour le moment, le reste de la foule qui peuplait la rue n'était pas le moins du monde alertée par les faits ici présents. Intriguée, la jeune fille se décida à monter également vers moi en allant sur le côté de l'immeuble où se trouvait un escalier extérieur en colimaçon. Je devais agir sans plus tarder, j'étais découvert de toute façon, alors je n'avais plus rien à perdre. En un bond agile, je sauta du toit et m'envola, au passage, j'agrippa le reste de son sandwich au jambon qu'elle avait abandonné un temps pour résoudre l'affaire du chat tombé du toit, et avec une certaine rapidité habituelle, je me sauva en pourfendant l'air, je sentais les regards hébétés sur moi et c'était une raison de plus pour ne pas m'arrêter, m'échappant vers la première avenue qui s'offrait à moi.



_________________



Daemon
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité

MessageSujet: Re: Peut-on encore sombrer quand on se trouve déjà au fond des ténèbres ? (pv Yuki and Kimy) Jeu 20 Fév - 19:38

Peut-on encore sombrer quand on se trouve déjà au fond des ténèbres ?
Tu marches tranquillement dans la rue. De chaque côtés se trouvent de nombreux magasins et des commerçants tous plus déterminés les uns que les autres à vendre leur marchandise au meilleurs prix à l'aide de cris et de gestes largement exagérés. Tu te serais bien laissée tentée par quelques friandises mais malheureusement ta bourse beaucoup trop légère ne te le permet pas. Légèrement frustrée par ce manque de moyens, tu continues donc à arpenter les étals à la recherche d'un repas mangeable et pas trop chère, une chose simple et pourtant très difficile à trouver. Dans ta manche tu sens Typhon remuer et très vite sa voix sifflante se fait entendre dans ta tête :

"Tssss, impossible de trouver un repas convenable dans cette fichue ville ! Franchement ils pourraient au moins faire un petit effort pour baisser les prix, histoire que ce soit à la portée de personnes autres que des bourgeois bouffis à la bourse trop pleine !"

Si d'habitude le serpent ne dit que des sornettes, pour une fois tu es de son avis. Tu commences à en avoir marre de devoir manger des repas mal cuisinés juste parce que tu n'as pas les moyens d'avoir mieux. Encore heureux que ce quartier soit pleins d'Inus sinon tu serais sans doute chassée à coups de battons, c'estn sans doute le seul point positif que tu peux trouver à l'instant.

Pendant que tu balaye ton regards indigo sur les différents produits exposés, tu remarques un vendeur de fruits et légumes qui propose des pommes plus qu'appétissantes. Comme tu le pensais, le prix est hors de ta portée, tu as dépensé tout ton argent pour rembourser le vase précieux que tu avais reversé par maladresse deux jours plus tôt. Cependant ton ventre grondant te torture alors, incapable de résister à la tentation, tu t'approches d'un air nonchalant et dés que le fruit le plus proche est à ta portée tu l'attrapes discrètement pour le glisser dans ta manche. Alors que tu crois ton coup réussit le vendeur t'interpelle d'une voix bourrue :

- Hey toi la p'tite ! Rends-moi tout de suite la pomme que tu viens de me voler !

Prise la main dans le sac. On ne trouve pas pire voleuse que toi et tu le sais bien, mais tu ne peux pas te résoudre à lâcher le fruit et, avant que le marchand n'ai le temps de réagir tu t'enfuis en courant, bousculant au passage les clients outrés par cet acte immorale. Alors que les cris furieux du vendeur résonne dans la rue tu slalome entre les passants et, après une course effrénée, tu tourne brusquement pour rentrer dans une ruelle sombre et déserte. Tu n'aimes pas particulièrement voler, tu trouves ça injustes de prendre ce que les autres ont prit tant de soins à s'occuper, mais comme on dit "La faim justifie les moyens" et dans ton cas l'expression prend tout son sens.

Revenir en haut Aller en bas


avatar

Messagère

Messages : 325
Date d'inscription : 25/05/2012
Age : 20
Localisation : Sur le dos de mon loup.

Fiche du Personnage
Daemon : Lencelot (Oui avec un e >< !)
Relations:
Monture: Mon deamon le loup blanc (Princesse Mononoke Powa !)

MessageSujet: Re: Peut-on encore sombrer quand on se trouve déjà au fond des ténèbres ? (pv Yuki and Kimy) Dim 23 Fév - 15:26

HRP : Et c'est à moi qu'on laisse le boulot de vous rassembler >< J'ai bien envie que dans votre folle course vous vous rencontreriez de façon très brusque xD Maaaaais je vais pas faire ça xD Je suis gentille xD Je vais faire un truc bien plus classe 8D

Encore une affaire rondement menée. Après être revenue de ma course en un temps record je touchais la somme qui me revenais et que je n'allais pas utiliser de si tôt. Où je planquais tout mon fric ? AnhAh ! Mystère mystère !
*Bon ? --'*
*Ouais ouais*

Je déambulais donc perdue dans mes pensées, sur la place du marché de Solitude. Comme toujours je regardais les gens en me demandant ce qu'il faisaient là quel était leur histoire. Mon imagination m'emmenais alors loin de ma conscience. Lencelot comme d'habitude marchais devant moi et m'ouvrait la route. Lui il s'amusait à regarder les gens d'un air menacent pour voir leur réaction. En général les enfant s'enfuyaient en hurlant au monstre. C'est vrai que par rapport à un enfant Lencelot était plus qu'immense. Les femmes s'écartaient de lui en hurlant et les hommes pouvaient froncer les sourcils et lui gueuler dessus ou s'écarter ... Je dis bien en général.
Une fois il s'était mangé en plein museau un panier de courses de la part d'une vieille grand mère. Ou bien un autre deamon de sa taille était apparu derrière la cible pour se battre ... Il s'était même déjà fait mettre au tapis par le deamon taureau d'une toute petite fille.

Mon regard perdu dans la foule revins d'un coup sur l'horloge de la place. Une heure et demis s'était déjà écoulé ! Vite il fallait que je retourne au repère des messagers (à la poste xD). Ce travail c'était ce qui me rendais vivante, j'avais quelque chose qui me rattachais à la société et à la vie. Il me faisait vivre de part l'argent que je gagnais et l'énergie que je mettais dedans.
*Allez vite Lencelot on y retourne !*
*Ouais ! On fait la course ?*
*Ok !*

Lencelot aussi adorais courir alors à nous deux on formais l'un des plus actifs duos de messagers. Peu être pas les meilleurs ni les plus rapide mais on était pas loin d'être ceux qui portaient le plus de lettre depuis leur arrivée. Nous avons débuté notre course dans la place vers une rue bordée de magasins. Je me frayais un chemin dans la foule rapide, discrète et agile. Mon loup était par contre était aussi rapide et agile mais beaucoup moins discret, avec sa taille imposante il bousculait toutes les personnes qui ne s'étaient pas déjà écartés et hurlant. Combien de fois l'avions nous fait cette course ? Je ne sais ...
Soudain des cris retentirent à mon passage sur la droite. Ils provenaient d'une ruelle sombre.
- Arrêtez la ! Au voleur ! Elle a tourné ici !

L'origine de ces cris déboula alors pour venir courir à ma hauteur. C'était une jeune fille sans aucun doute, mais vêtue comme un homme elle était brune, nos cheveux avaient en fait presque la même couleur (Ouais tope là xD).
Mais je n'eus pas plus de temps pour m'attarder sur elle. Des gardes sortirent de la ruelle à sa suite et leur damons chiens aboyaient de toutes leur forces. Apparemment elle avais volé quelque chose...
J'entendis alors un furieux battement d'ailes au dessus de moi et une ombre passa sur la foule. Je relevai la tête ... L'home oiseau ! Il falaise pas le dire mais ... ENCORE ?!? C'était décidé le destin nous avais liés !
Derière nous la foule et les gardes hurlaient de plus belle...

- Arretez les ! Arrètez c'est trois là ! Ils sont complices ! Aux voleurs !

Quoi mais je n'avais rien volé moi ! Par contre on avais vraiment l'aire de fuir ! Et de fuir avec eux ... Est-ce que cette jeune fille et l'homme rapace d'ont le nom m'échappais à nouveau se connaissaient ?
Quelle idée on avais eut Lencelot et moi ! Nous voilà dans le pétrin comme les deux voleurs qui nous accompagnaient ...
Mon cerveau se mis à tourner à cent à l'heure ? Que faire ? M'arrêter ? Et dire que j'était innocente ? ... Que je faisais seulement la course avec mon deamon et que j'était tombé au mauvais endroit au mauvais moment ? Personne ne me croirais. En pensants cela je passais devant un étalage de poudres colorés. Je réagis directement :
*Lencelot ! DIVERTION !!*
*Ouais !*

Il bondis derrière moi dans un hurlement, et fonça dans l'étalage. Tout fus foutus en l'air dans un grand bruit de poteries cassés, juste après mon passage. Cela plongea toute la rue et nos poursuivants dans un énorme nuage de poussière multicolore. Les passants paniquèrent et se mirent à crier. La diversion était parfaite ...

Quant à moi je fit un signe à ma soit disant complice pour lui dire de me suivre. J'avais choisis de ne pas parler. J'accélérais et je pris une autre ruelle déserte sur la droite, à cet endroit la ville devenais un vrai l'abirinthe. Mais un labyrinthe que je connaissais comme ma poche, je pris a gauche puis à nouveau à droite, en diagonale je sautais les marches et allais me réfugier sous un petit pont qui enjambais un canal très fin. Et je repris alors ma respiration. Lencelot tomba du ciel quelques instant plus tard, il était passé par les toits. Maintenant sa fourrure immaculée était toute noire. Il avais été éclaboussé par de la peinture.
*OUAOU c'était trop bien ! Hahaha !*
Et il se mis a bondir sur place ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 29/12/2013

Fiche du Personnage
Daemon : Nox (renard noir)
Relations:
Monture:

MessageSujet: Re: Peut-on encore sombrer quand on se trouve déjà au fond des ténèbres ? (pv Yuki and Kimy) Lun 24 Fév - 0:52

(Arrête donc de râler ! XD)

J'entendais des cris durant mon échappatoire mais curieusement, ce n'était pas pour moi. Il était vrai que la fille avait râlé quand j'avais pris son repas et il était vrai aussi que des gens avaient tenté de me suivre mais ils n'y étaient pas parvenu et je n'étais désormais suivit que par des regards et encore, pour ceux qui regardaient vers le ciel. Volant plus bas que la cime des toits des maisons, je n'avais pas d'autres choix que de suivre les routes tracées par ces dernières. Nox me tapota soudainement la joue de sa patte de velours et me montra en contrebas dans la ruelle, une jeune inu qui roulait devant une foule en colère. Voici l'origine des bruits, une voleuse apparemment, traqué tout comme moi je l'étais quand je ne faisais pas attention. Tout à coup, un loup blanc fit son apparition au côté de...Kimy ?? Nox s'en rendit bien compte aussi, c'était bien la même fille et le loup blanc qui lui servait de daemon.

- Arretez les ! Arrètez c'est trois là ! Ils sont complices ! Aux voleurs !

Ah...Bon ? Je n'avais rien à voir avec l'autre voleuse et même si je connaissais Kimy, de un, je savais qu'elle n'était pas comme moi, de deux, le fait de la voir ici était un pur hasard. Evidemment, vu la situation, je n'eux pas le temps de réfléchir plus, ce n'était pas à la population locale qu'on pouvait essayer de discuter pour montrer que tout ceci n'était qu'un malentendu, pour le moment, elle voulait surtout nous lyncher tout les trois. Je jeta un regard en arrière pour voir la foule en rage qui nous poursuivait à présent, bloquant littéralement la ruelle et s'approchant dangereusement de nous, ou plutôt des deux autres car moi j'étais au dessus d'eux, de là haut, je doutais qu'ils puissent m'atteindre sauf quand des gardes plus spécialisés arriveront faire régner l'ordre...Tout à coup, le loup blanc de Kimy chargea comme un taureau un grand échafaudage délaissé sans doute pour le repas de midi qui était rempli de pot de peinture et d'autres matériaux pour refaire de la couleur à une maison. Le résultat fut immédiat. Un nuage de couleur, donnant un effet moche en se mélangeant, se répandit dans la ruelle. Je du faire pas mal de tonneau pour esquiver des objets tombant un peu partout qui n'apparaissaient qu'au dernier moment dans ce nuage que je connu un peu dans les airs. Je plongea même en piqué à l'aveuglette de cette purée de pois pour éviter une barre de fer qui faisait la pirouette en passant par là. En parlant de pirouette, Nox n'avait pas prévu la mienne et tomba de mon dos dans mon élan. Me sentant immédiatement tiré vers le bas à cause de notre lien, je fonça de toute façon en piquet pour le rattraper de justesse avant qu'il ne heurte violemment le sol. Je le récupéra à temps en passant sous lui au moment même où un pot de peinture bleu marine s'écrasa subitement sur mon aile droite, me faisant perdre l'équilibre et tomber au sol. Heureusement, je ne me fis pas mal suite à cette chute, ne tombant pas de très haut. Au moins, j'étais épargné de la vue de quiconque, protégé par le nuage de couleur, j'entendais simplement le raffut provoqué par la foule en panique de l'autre côté. Mon aile hélas, était toute englué dans la peinture, ce qui l'a rendait absolument inapte au vol. Je me sentis tout à coup bien impuissant de ne plus pouvoir voler mais ma priorité avant tout était de me mettre à l'abri. Nox était retourné au sol et grâce à son flair et sa petite taille qui le protégeait mieux des effluves du nuage, il m'indiqua la direction à prendre pour en sortir. Une fois hors du nuage, je fus soulagé de voir que les ruelles suivantes étaient désertes, la foule étant de l'autre côté. Je lâcha un soupire, mon aile droite pendait un peu vers le bas, alourdit par la peinture qui l'a recouvrait.

Nox s’ébouriffa, puis regarda autour de lui comme s'il cherchait quelque chose. Il songeait sans doute au loup blanc. Je me demandais d'ailleurs où était passé les filles justement ? Les cris de l'autre côté du nuage me firent comprendre que je ne devais pas rester là et je m'éloigna alors de nouveau dans les ruelles. Au bout d'un moment, j'arriva non loin d'un petit pont et aperçu deux silhouettes. Une forme canine énorme surgissant des toits éclipsa mes doutes sur l'identité de ces personnes. Je baissa mon regard sur Nox, il fixait les silhouettes, il semblait ravi, il avait les oreilles dressées et la queue qui s'agitait légèrement.

- N'y penses pas...

Lançais-je alors durement. Déçu, il leva son regard vers moi :

- Mais Khandray...

- N'insiste pas ! Pourquoi est-ce que nous devrions aller là bas ?

- Tu n'es pas cool, Kimy et Lencelot nous ont sauvé la mise !

- Ils m'ont rien sauvé du tout...

Mais alors que je poursuivais mon chemin, je voyais Nox lancer un nouveau regard sur les autres au loin.

_________________



Daemon
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité

MessageSujet: Re: Peut-on encore sombrer quand on se trouve déjà au fond des ténèbres ? (pv Yuki and Kimy) Lun 17 Mar - 19:59

(vraiment désolée pour le temps de réponse T_T)

Peut-on encore sombrer quand on se trouve déjà au fond des ténèbres ?
Tu cours comme si le diable était à tes trousses, et ce n'est peut-être pas faux vu que des gardes viennent de se lancer à ta poursuite accompagnés de gros chiens enragés. Alors que tu accélère encore le rythme en te demandant ce qu'il allait advenir de ton pauvre sort, Typhon se glissa sur ton épaule pour regarder derrière toi avant de siffler :

"Franchement tout ça pour une pomme ?! Ils trouvent pas ça un peu excecif ? Soit ils sont stupides soit ces gardes ont vraiment une vie d'un ennui mortel pour se mettre dans un tel état à cause d'une POMME !"

Tu ne peux que lui donner raison, après tout c'est asser disproportionnés comme mesures pour un simple petit vol à l’étalage mais bon, si ça les amuse de perdre leur temps et de persécuter de pauvres personnes affamés telles que toi. Les passants cris sans que tu y prête grande attention quand soudain une phrase te fait dresser les oreilles au sens propre :

- Arrêtez les ! Arrêtez c'est trois là ! Ils sont complices ! Aux voleurs !

Trois ? Comment ça trois ? Tu étais toute seule pourtant non ? C'est alors en levant le nez que tu remarqua un homme volant ce qui te surpris tellement que tu manqua de trébucher. Depuis quand fendait-il ainsi les airs sans que tu ne l'ai même aperçu ? Cependant tu n'eu pas le temps de t'y attarder que tu vis une jeune fille accompagnée d'un énorme loup blanc courir à tes côtés. Alors comme ça les passants croyaient que vous étiez des complices ? Pourtant tu n'avais jamais vu aucune de ces deux personnes... Soudain le loup blanc fonça dans un étalage de poudre colorée, créant un épais nuage de poussière, la diversion idéale. C'est alors que la jeune fille qui accompagnait l'imposant animal te fit signe de la suivre. Sans hésiter tu t’engouffra à sa suite dans les étroites ruelles, il faut dire que la situation n'était pas vraiment propice à la discussion et cette fille avait l'air de savoir ce qu'elle faisait alors tu décida de lui faire confiance.

Après de longues minutes à courir et à zigzaguer ta sauveuse, si on peut l'appeler ainsi, s'arrêta enfin sous un petit pont où son compagnon la rejoint après être passé par les toits. Les mains sur les genoux tu t'efforça de reprendre ta respiration avant de te redresser. Sortant la pomme de ta poche tu croqua dedans avec délectation sans te soucier d'être recouverte de peinture après avoir du traverser le nuage coloré. Entre deux bouchées tu tendis une main à la jeune fille en face de toi pendant que Typhon s'enroulait autour de ton bras en fixant le canidé blanc :

- Merchi au fait ! Chans toi je penche que j'airais pas réuchi à leur échaper. Je m'appelle Yuki, ravi de te rencontrer ! ^^

Revenir en haut Aller en bas


avatar

Messagère

Messages : 325
Date d'inscription : 25/05/2012
Age : 20
Localisation : Sur le dos de mon loup.

Fiche du Personnage
Daemon : Lencelot (Oui avec un e >< !)
Relations:
Monture: Mon deamon le loup blanc (Princesse Mononoke Powa !)

MessageSujet: Re: Peut-on encore sombrer quand on se trouve déjà au fond des ténèbres ? (pv Yuki and Kimy) Ven 21 Mar - 22:51

La jeune file aux oreilles de chien semblais plutôt essoufflée par cette course poursuite. Je ne l'était pas, du fait de mon poids je pouvais m'envoler à cause d'un coup de vent, mais en contre partie j'était capable de courir vite et longtemps. Elle sortit une pomme de sa poche et croqua dedans, aux anges. Je me demandais pourquoi on la poursuivais, et peu être aussi pourquoi on poursuivais l'homme aux ailles noires. Apparemment c'était des voleurs tout les deux mais qu'avait-ils volés ?
Cette pomme dans laquelle la jeune fille croquais avec avidité ? C'était impossible ! Les gardes n'étaient pas aussi cons ... Si ? Enfin, après tout on s'en foutais, l'important c'est que personne n'ai eut d'ennuis, autant mon ami (?) aux ailles noires que cette jeune fille qui avais l'air plus sympathique qu'autre chose. Elle me tendis d'ailleurs amicalement la main.

- Merchi au fait ! Chans toi je penche que j'airais pas réuchi à leur échaper. Je m'appelle Yuki, ravi de te rencontrer !

Je souris timidement en réponse. Son deamon s'enroula autour du bras qu'elle me tendais. C'était un serpent émeraude aux écailles qui semblais piquantes. Il était magnifique. Mais j'hésitais maintenant à lui serrer la main. Oui j'avais un peu peur qu'il me morde, et pas qu'un peu, son venin était peu être mortel ... Mais je choisis faire confiance à la jeune fille. Et je lui serrai timidement la main les joues un peu rouges, comme tout le temps ... Mais je la regardais dans les yeux, c'était important quand on devais serrer les mains, je ne savais pas d'où je le savais, mais je le savais. Je ne pouvais pas parler par contre ... Je savais que je n'était pas encore assez à l'aise pour le faire, il fallait attendre.

J'ouvris la bouche pour faire semblant de parler, je parla comme ça en muette, puis je désignais ma gorge d'une main avec un regard désolé et un sourire qui allait avec, en général ça marchais pour faire comprendre aux gens que j'était muette, même si parfois certains, fermés, ne comprenais rien et s'énervaient ...
Pour ce qui était de la diversion j'avais pas fait grand chose ... Comme d'habitude c'était mon loup, et puis je l'avait fait sur le coup, sans réfléchir. Maintenant j'était un peu gênée par le désordre que j'avais créée.
En tout cas, heureusement que le serpent semblait plus intéressé par Lencelot que par ma main à quelques centimètres de lui...

D'ailleurs que faisait cet imbécile de loup maintenant ? Il s'était arrêté dans sa joyeuse course, désormais il fixais des gens dans le carrefour, les oreilles dressés. Puis il bondit comme un fou dans leurs directions en jappant comme un chiot :
"- Nox !! Khandray !"
(HRP : Langage "Wouf" des loups quoi xD Yuki vu que t'en est un si tu veux tu peux comprendre ^^ Lencelot ne parle pas l'humain)
Effectivement Khandray et son Deamon se trouvaient à quelques pas de nous. Lencelot fit le tour d'eux comme un fou avant de s'arrêter pour dire bonjour à Nox d'un gentil coup de museau. Je ne savais pas si ils allaient le reconnaître avec son pelage désormais noir sauf le ventre qui restait blanc. Ça lui donnais un air de chien de berger maintenant, ... de gros loup de berger ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 29/12/2013

Fiche du Personnage
Daemon : Nox (renard noir)
Relations:
Monture:

MessageSujet: Re: Peut-on encore sombrer quand on se trouve déjà au fond des ténèbres ? (pv Yuki and Kimy) Ven 21 Mar - 23:16

Evidemment, ce que Nox regardait, c'était le grand loup bl...blanc (?) de Kimy qui venait à notre rencontre. Super...Nox était toujours ravi de revoir son compère canin, je n'étais pas de son avis, cette journée était fichue d'avance, je ne désirais plus qu'une chose désormais, retourner me terrer dans mon repère obscur. Un désir qui revenait plus souvent qu'on ne le pensait. J'aimerais rester cloîtré dans le noir pour toujours des fois. Je trouvais encore un peu d'amusement à voler les gens mais par moment la vie me fatiguait tellement. Heureusement que la mort était trop effrayante pour m'attirer dans ces filets. J'avais encore l'instinct de survie, je voulais encore vivre, oui, encore et longtemps...Une vie empli de noirceur mais libre néanmoins...J'enviais ce loup joyeux et cette fille accomplie. Quand j'avais vu l'inu, j'avais sentit le point commun qu'elle avait avec moi. C'était incroyablement facile de distinguer les voleurs des autres.

"- Nox !! Khandray !"

Je me recula d'un pas et j'aurais aimé ne pas être le centre du cercle que l'animal avait tracé autour de nous. Je savais qu'à cause de lui, les regards des deux autres seraient reporté sur nous. Mes ailes se crispèrent, désireuses de prendre leur envol. Nox, au contraire, fit un pas en avant en agitant doucement la queue et répondit au loup peinturluré d'une voix calme tout le contraire de l'imposant animal :

- Ravi de te revoir Lencelot. On te dois une fière chandelle, grâce à toi les poursuites sont probablement abandonné contre nos camarades bipèdes.

- N'importe quoi, on avait pas le moins du monde besoin d'une aide.

- Peut-être pas. Mais peut-être si ça se trouve !

Je lâcha un soupire devant l'attitude têtu de ce satané renard noir.

_________________



Daemon
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Peut-on encore sombrer quand on se trouve déjà au fond des ténèbres ? (pv Yuki and Kimy)

Revenir en haut Aller en bas

Peut-on encore sombrer quand on se trouve déjà au fond des ténèbres ? (pv Yuki and Kimy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Quand on se trouve sur son chemin.. [PV : Luyak ]
» Le début d'une longue amitié ! Oupas. (Mais-peut-être-quand-même.) [Pv: Shu]
» On n’a pas le même sang, ni la même histoire, mais pour moi, tu fais partie de ma famille.
» Les gens disent qu'on ne peut pas vivre sans amour. Je trouve que l'oxygène est plus important.
» Je n'aurais peut être pas dù (pv Samus)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sakushi World :: RPG : La ville, Solitude :: Échoppes-