Entrez dans ce monde des plus étonnants !
 
Quand ils s'approchent de Sancyria, les êtres "maléfiques" ou appartenant à des races considérées comme tel sont pris d'étourdissement, de vertiges et d'un effroyable besoin de fuite à l'instant même où ils entrent dans le halo de lumière.
Quand La Puissance se Déchaîne ! Aujourd'hui, nous discuterons avec un petit tas de cendres à propos des risques encourus lorsqu'on attaque un Mage avec un gourdin.
Si vous voulez un bon repas, cherchez un aubergiste. Trempez-le tout de même toute une nuit dans le lait avant, cela évacuera la crasse.
As they dance under the moon, they bring doom.
E'drid se demande qui de l'oeuf ou du dragon est apparu le premier. E'drid ne le sait pas. Peut-être que les prêtres savent.
L'heure tourne, Armadon place ses cartes, la roue du Temps se met en route ; ces terres font un bond dans leur destin, et E'drid est toujours là pour les regarder.
E'drid sait qu'il existe beaucoup de divinités. Des grandes, des petites, des écailleuses. E'drid se demande pourquoi on en parle pas plus.
Moi j'ai un rêve.
Il a un rêve.

Partagez| .

pour défendre l'honneur, la justice, l'amour, toussah, toussah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 06/12/2013

Fiche du Personnage
Daemon :
Relations:
Monture: Une licorne blanche ^^

MessageSujet: pour défendre l'honneur, la justice, l'amour, toussah, toussah Mar 10 Déc - 19:46


Présentation


Nom: Ronsor
Prénom: Kheal
Âge: 21 ans
Sexe: Masculin
Espèce: Humain !
Métier: Chevalier. Si, c'est un métier !
Spécialité:
Pour ou contre l'Empire?: Neutre

(Feat. Marth, de Fire Emblem


Physique

Mes pas sur les dalles froides résonnent fort sous la haute voute.Sur les piliers de marbre mon reflet semble démultiplié. Une dizaine de jeunes hommes avancent, le pas hésitant et le visage crispé. Je m'arréte un instant, et m'observe. Je ne suis pas très grand, du haut de mon mètre soixante douze. Dans ce miroir imparfait, mes iris, bleus, me fixent. La lumière dorer qui tombe du toit se perd dans mes cheveux azur, élégamment retenus par un serre-tête d'or. Au milieu de celui-ci une cavité attend la pierre précieuse qu'on me remettra lorsque je serais officiellement adouber chevalier. Le pourpre de la doublure de ma cape tranche avec le reste de ma tenue, qui se décline en teintes bleutées. Une tunique rehaussée d’épaulières métalliques, des collants épais, des bottes montantes, et une épée. Et en dessous... un corps fin, assez muscler, que j'entretiens grâce a la natation la danse et l’équitation,mais aussi par de nombreux soins, et massages. Et si le masseur est mignon... que dis-je, je m'égare. On m'as toujours reprocher d’être douillet... Mais avec cet lame brillante sur mon flanc, j’aie le sentiment de métamorphoser !

Caractère


J'arrive enfin a l'autel. Une douzaine de prétendants a l'Ordre, attendent, agenouiller. Je me presse de les rejoindre. Quelques retardataires se joignent a nous, et l’évêque peut commencer son laïus.
"Cette Ordre est la main armée du seigneur. Votre but seras de faire de cette Terre une terre de joie. Prêter allégeance a la justice, a la vérité,  et aux seigneurs. Protéger les faibles et écouter les forts. Cultiver les qualités indispensables des Chevalier. Altruisme, Honnêteté, Courage, Persévérance, Sacrifice...Renoncer a la luxure et a l'abondance matériel. L'Ordre vous laveras de vos pécher passer..."
Je l'écoute, comme en transe. Bien sur, je suis altruiste, honnête et persévérant. Le courage et le sacrifice... je crains d'avoir plus de mal avec ces notions... Je suis prêt a me battre, mais lors de mon entrainement au combat, j'étais une recrue piteuse. Enfin, je ne peux que m’améliorer !
"Renoncer a la luxure... ". On peut bien profiter de quelques plaisir charnel sans offenser l'Ordre. J’imagine que ça veut juste dire de faire une croie sur les maisons de passes, non ? Promis, je n'y suis jamais aller de toute façon !
"l'abondance matériel". ... et bien,si c'est le prix a payer pour devenir chevalier, je le paierais !


Histoire


Ca y est, le discour est finis. nous allons maintenant etre appeller tour a tour a la "Grande Confession". C'est le dernier récapitulatif sur no vies. No ressortirons du parloir propre, épuré. Et nous pourrons ainsi entrer dans l'Ordre.
"Kheal Ronsor"
Je me lève et me glisse dans la petite pièce sombre. Derrière le grillage, je ne peut distinguer qui me fait face.
"Soyer honnêtes, enver Dieu et vous même, et vous serez absous. Vous pouvez commencer"
Je respire profondément, et me lance dans le récit de ma vie:

"Je suis né dans une ville modeste, au sud du pays. A Morthal.
Mes parents étais des faienciés. Nous vivions serrer dans une petite maison jaune, servant a la fois de boutique et d'établie. Ma tendre enfance fut heureuse, dans cette région ensoleiller et sèche.
Cependant, alors que j'avais treize ans, et drame se produit? Mon père, cet homme doux et paisible, mourut.
A cet age, contrairement aux adolescents des grandes cités, j'étais encore dans l'enfance, préserver par notre petit monde innocent.
Ma mère n'avais jamais travailler. C'était une femme forte, un peu hautaine. Elle disais venir d'une grande ville, et n'avoir consentit a vivre dans la "misère" (c'est un bien grand mot), que par amour pour mon père. Mais la mort de celui-ci l’ais brisés.
Elle vendit notre petite maison. Mon frère ainé fut envoyer en apprentissage au loin, et ma grande sœur mariée.
J'emmenagais avec ma mère dans une bicoque vétuste. Et je devin son esclave. Elle tomba dans la boissons.
Je devais tout faire a la maison, les repas, la cuisine, le ménage, couper le bois, puiser l'eau, laver le linge. Et cette femme, dépressive et ingrate ne mettait jamais reconnaissante. Pis; elle me battait.
j'étais frêle et petit pour mon age, et la violence me dégouttait. D’ailleurs, c'est toujours le cas. Animé par un amour désuet, je restais m'occuper de cette femme. Jusqu'au jour ou elle alla trop loin. A l'aide d'un verre a vin, elle me frappa au visage. Jusqu'au sang. J’ai encore de la chance de ne pas avoir de cicatrice.
Je m'essuyais et repoussais violemment ma mère, la clouant au sol. Et je la giflait.
Je regrette aujourd’hui. Mais je ne sais ce que serait devenue ma vie si j'étais rester aux ordres de ce tyran.
Je quittait notre vétuste demeure, pour toujours.
Je parcourut des kilomètres a pied, jusque a la capitale.
Pauvre, ne connaissant personne, je tombais vite dans la mendicité.
Et, logiquement, de la mendicité je tombais dans la délinquance.
Je fus "recruter" par un petits groupe adolescent, vivant de vol a la tire, d'arnaque diverse. Nous habitions dans des cloaques, entasser, sale, et parfaitement joyeux. C'est ainsi que je tombait follement amoureux du chef de notre petite bande, Nida. Ce garçon, un peu plus âgé que moi, m'avais accueillit au sein de leur groupe, il s'occupait de moi, avec... oserais-je dire "tendresse" ?
Enfin, je l’idolâtrais, ne vivant que pour lui, ses envies, ses désirs, ses ordres. Je me demande s'il s'en rendait compte. De toute façon... il me hait surement aujourd'hui. J'en suis même certain.
Car, j'ai fait une monstruosité.
Une horreur égoïste.
J'ai...
Je...
J’ai sacrifié tout mes amis pour lui. J'aurais pue l'avertir que les soldats venait dans notre repère. J'avais entendue cet conversation, lors d'un raide nocturne et solitaire. ".. Et ont vas déloger les petits gars...ouaip, demain"
Mais... ce jour là, je devais aller au Lac avec Nida. Lui qui étais toujours si occuper... il avait promis de passer la journée avec moi. Juste moi. Je voulais en profiter pour lui avouer mon amour. Je me suis convaincu que nos camarades ce débrouillerait, et lui taisais la précieuse infirmation. Il aurait tout annuler, s'il avait sue.
La journée étais parfaite. Lover dans ses bras, je lui avouais mes sentiments. Il me répondis que... je lui plaisais. Il était claire que ces sentiments n'avait pas la même force que les miens, mais aveugler par l'amour, je m'en fichait. Après le premier -et seul, finalement- baiser qui scella notre union, je me penchais au dessus de lui :
"il faut partir maintenant"
"Pourquoi ?"
" Nos frères sont en danger";
Et il partit en courant, sans se retourner. Je restais pétrifié, puis le rejoignait, devant la maison qui nous servait de planque. Enfin, dans les ruines de la maison qui nous servait de planque.
Il pleurait. Je m’approchais de lui.
"Tu savais ?" me hurla t'il.
Je tentais de lui expliquer que non, je n'avais jamais imaginer que ça irait aussi loin, que...
Il me jeta au sol, me démolissant la mâchoire, ivre de rage. Il saisit une pierre, prêt a frapper. Mais son bras retomba mollement.
"Tu nous a trahis. Combien t’ont t' ils payer, chien ?". Il me cracha au visage et disparut, courant dans l'obscurité.
Je fus recueillit par des moines, qui me soignèrent et m'éduquèrent.
Je suivis l'éducation des chevaliers. Une fois dans l'Ordre, je pourrais me détacher de mon passer. "

Le visage en face de moi soupira. "Relève toi, mon enfant".


Daemon


Nom: Jamel
Surnom: Apa'
Sexe: mal
Espèce: Taureau ailé
Spécialité: Les travaux ménager, la cuisine, le rangement.
Caractère: Il est... Adorable. Patient, altruiste, attentionné. Et presque aussi niais que son maitre X')
Physique : Jamel est un taureau ailé. La classe non ? Et bien, non. Car Jamel est un MINI taureau ailé. C'est a dire qu'il mesure... environs 9 centimètre de long. Il est de couleur noir pourtant, avec des petites cornes, et un museau agressif, typique d'un bovin, en totale inéquation avec son caractère.

IRL

Surnom: VOIR FICHE YDAN VITO.
Nom: ici
Âge: ici
Que penses-tu de ce forum?: ici
des idées pour l'améliorer? : ici
Grace à qui/quoi tu es là? : ici
Autre chose? : ici
©HTML by Kuru' sur LG
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Admin | Lieutenant de la Garde Royale

Messages : 374
Date d'inscription : 23/05/2012
Localisation : ...

Fiche du Personnage
Daemon : Zero
Relations:
Monture: Maneki

MessageSujet: Re: pour défendre l'honneur, la justice, l'amour, toussah, toussah Ven 3 Jan - 1:32


Tu es validé, bonne chance et bon jeu !

_________________
A notre poisson rouge préféré.

Relaaaax:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Chômeur professionnel

Messages : 86
Date d'inscription : 26/02/2013

Fiche du Personnage
Daemon : Raven, Corbeau démoniaque
Relations:
Monture: Il n'en a pas besoin pour ce déplacer vite.

MessageSujet: Re: pour défendre l'honneur, la justice, l'amour, toussah, toussah Ven 3 Jan - 17:04

Re-bienvenue :3

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: pour défendre l'honneur, la justice, l'amour, toussah, toussah

Revenir en haut Aller en bas

pour défendre l'honneur, la justice, l'amour, toussah, toussah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» les cathos en érection pour défendre leur "civilisation
» La compatibilité amoureuse de vos personnages
» Un peu de réconfort aprés une dure journée [Equipe Tsukimi]
» Diana • J'ai essayé, de t'aimer tellement fort pour que tu restes avec moi mais son amour à elle était plus fort que le mien...
» Sans magie pour se défendre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sakushi World :: Personnages :: Présentations :: Présentations validées-