Entrez dans ce monde des plus étonnants !
 
Quand ils s'approchent de Sancyria, les êtres "maléfiques" ou appartenant à des races considérées comme tel sont pris d'étourdissement, de vertiges et d'un effroyable besoin de fuite à l'instant même où ils entrent dans le halo de lumière.
Quand La Puissance se Déchaîne ! Aujourd'hui, nous discuterons avec un petit tas de cendres à propos des risques encourus lorsqu'on attaque un Mage avec un gourdin.
Si vous voulez un bon repas, cherchez un aubergiste. Trempez-le tout de même toute une nuit dans le lait avant, cela évacuera la crasse.
As they dance under the moon, they bring doom.
E'drid se demande qui de l'oeuf ou du dragon est apparu le premier. E'drid ne le sait pas. Peut-être que les prêtres savent.
L'heure tourne, Armadon place ses cartes, la roue du Temps se met en route ; ces terres font un bond dans leur destin, et E'drid est toujours là pour les regarder.
E'drid sait qu'il existe beaucoup de divinités. Des grandes, des petites, des écailleuses. E'drid se demande pourquoi on en parle pas plus.
Moi j'ai un rêve.
Il a un rêve.

Partagez| .

Lady Onéllia - I'm a Succube b*tch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

Prostituée - Voleuse

Messages : 21
Date d'inscription : 30/05/2016

Fiche du Personnage
Daemon : Dante - Rat
Relations:
Monture: Un cheval

MessageSujet: Lady Onéllia - I'm a Succube b*tch Mer 1 Juin - 23:37



Onéllia



Personnage

Nom : ///
Prénom : Onéllia
Sexe : Femelle
Age : 23 ans (on reste jeune u_u)
Espèce : Hybride (Demi-démon et demi-humaine)
Métier : Prostituée et voleuse
Avatar : Dead Master dans Black★Rock Shooter
Pour ou contre l'Empire : Neutre




Deamon

Nom : Dante
Sexe  Mâle
Espèce: Gros Rat
Image :Ici o/
Caractère : Malin - Discret - Fuineur - Couard - vif.
Autres : Dante peut s'éloigné d'Onéllia plus loin que la majorité des Daemons, mais il n'est pas capable de se défendre ou de défendre Onéllia en cas de problème. C'est un daemons principalement doué pour espionné ou rapporté des petits objets.









C’est trop cool d’être une succube. C’est limite branlant d’en voire une, alors d’en être une, imaginé même pas. Vous avez de gros obus en guise de seins, des formes voluptueuse et beau petit cul qui rebondit à chaque fois que vous donnez une petite claque dessus. Manque de chance, je ne le suis à demi, mais cela n’enlève rien à mon charme.

Certes, j’ai une peau clair et mes formes très généreuses ont plus modestes que les êtres de la nuit dont je suis l’héritière, mais je n’en reste pas moins une demoiselle désirable et profondément attirante. D’ailleurs, ma simple vue provoque la passion et le désir pour tous les êtres humains mâles poussant leurs yeux sur ma personne. Tous, sans exceptions, se retourne quand ils me voient parcourir les ruelles de la ville. Pourtant, ils ne comprennent pas toute suite ce que je suis, à mon plus grand damne je tien de mon père cette apparence humaine qui me prive de cornes, d’ailes et d’une mignonne petite queue pointue. Je suis juste une femelle fatale, plus belle que les autres, plus séduisantes que la plus ravissante des dames juste parce que dans mon sang coule celui d’un démon qui s’attire toute les passions. J’aime provoquer cet effet chez les hommes, j’en vois souvent les aboutissements d’ailleurs, mais j’aimerais tellement avoir plus que cela.

Je n’ai rien à blammé de mon corps d’humaine. Mon voyage et mes escapades m’aillant donner les muscles nécessaire à de longues marches et mes cheveux bouclés ont toujours l’air coiffé (parce que les noueux se dissimule avec les boucles, vous voyez, du coup je peux passez des jours sans me coiffés. C’est trop cool, bon, par contre viens un moment, genre après une nuit d’amour particulièrement sulfureuse, où il faut bien que je donne un petit coup de brosse). Cependant, je n’ai clairement pas un corps de combattante. Moi, je bats lentement des cils, je plonge mon regards vert lime dans ceux de mes adversaires en mettant en avant ma généreuse poitrine avant de leurs balancer une potion dans la gueule et de partir en courant. Ou alors, je les poignarde dans le dos si j’y arrive.

De taille moyenne, je suis totalement dissimulable parmi un groupement d’humain, outre le fait que j’attire plus le désir et l’envie qu’une humaine ordinaire. Enfin, au niveau vestimentaire je me démarque pas mal aussi. Etant souvent en voyage et les pantalons étant beaucoup plus pratique pour monter aux arbres, à cheval ou encore courir sur pour fuir un gros animal pas content, je porte d’avantage ses derniers qu’une jolie robe avec un décolleté extrêmement exagéré. Vous avez, ceux qui sont combiné avec les corsets trop serré et qui donne l’impression que leurs nichons vont crier à la liberté d’un moment à l’autre. Quitte à se baladé tétons à l’air, moi je dis « promenons-nous torse poil, c’est plus rapide que provoquer avec aussi peu de subtilité qu’une sodomie surprise »… hmm pas de sûr que la référence plaira. Bref, je préfère porté une chemise en lin blanc qui donne un petit style de mousquetaire renégat ou de pirate précieux et de défaire le lacet de temps en temps pour montrer que j’ai bien une paire de nibards donc que tu peux faire tout ce que je veux par ce seul fait. Par ailleurs, mon charme marche principalement sur les hommes, et quand je dis homme, je parle de mâle humains. Je peux donner envie à ceux d’autres races, mais je suis idéalement formé pour séduire les humains et pas les mâles d’autres espèces.

J’avoue que dans ma petite besace j’ai pas qu’un peu de pain et de capote en beau de mouton (ou vessie de mouton, ça dépend vos préférences), j’ai aussi une petite collection de pièces que j’ai récolté tout à fait légalement en vendant mon corps au premier venue et ne détroussant quelques vieux ivrognes dans la rue, une dague très fines et solide venant tout droit de la ville démoniaque de laquelle je suis originaires, mais également des fringues de rechanges et des popo. Mes popo, mes chéries, mes charmantes petites potions que j’ai faite moi-même ! J’en ai quatre exactement :

- La première me donne un avantage de mobilité. Quand je l’a boit je peux courir plus vite pendant le reste de la journée (en vrai, c’est du RP), idéale pour fuir les ennuis. Je la donne souvent à Dada.
- La seconde est une potion d’annulation. Je suis capable, pendant tout un à deux post  et ceux en cas de danger, d’annuler un sort ou une transformation en balançant la potion au pied d’un adversaire. Manque de chance, dans le cas d’un mage qui a plusieurs sort je suis un peu de la mouise.( Cette potion est bien une potion pour m'aider à fuir hein, c'pas pour attaquer et abîmé ma jolie petite gueule).
- La dernière est un exilé d’amour ! Ma préféré, quand vous me haïssez au point de vouloir me tuer, je balance ma fiole à vos pieds et vous m’aimez, me désiré, êtes pris d’une soudaine passion pour ma personne l’espace d’un RP qui vous empêche de me tuer. Et cela, peut importe votre race.

Elles sont trop chouette mes potions, mais je ne peux les utilisez qu’une fois tous les deux RPs et qu’une seule par RPs.

Et, je ne vous suis pas parler de ma super forme ! OUI, j’ai une super forme trop badass de sa maman en salopette à le cul à l’air. En tant que demi-succube je peux aspirer la chaleur des gens (faut commencer par la partie chiante, mais écoutez bien) quand j’ai un contacte très charnel et langoureux avec une personne je peux lui volé sa chaleur. Un baisé, un suçons, une longue caresse, faire l’amour, tout cela sont des possibilités pour moi de volé la chaleur d’un corps qui s’additionne à la mienne. C’est très agréable d’avoir chaud, d’être en surchauffe, d’être en ébullition, ça secoue ma libido et me rapproche un peu plus de ceux que je devrai vraiment être : un démon. Quand j’aspire la température d’une personne, celle-ci de sent moins bien après l’acte, comme si elle avait attrapé la mort. Elle peut avoir passé une méga moment de ouf avec moi, elle se sentira mal, parce que contrairement à mère je ne peux pas absorbé son énergie à proprement parler et donc ne guider vers une petite mort qui mènera finalement à une mort réelle, juste provoquer des gros coups de froid, des chocs thermique ou des sueurs froide qui ressemble à un début de grippes.

Cependant, quand j’ai accumulé assez de chaleur après un long lapse de temps et d'échange, de baisé et d'autre chose pas très seine, que mon corps d’humaine à atteint sa limite, j’exploser et mon vrai moi apparait alors. Je deviens succube, réellement ! Et ceux, pendant quelques minutes. Je me sens belle, puissant, le feu brule en moi tel la lave au milieu d’un volcan. Je me sent entière, avec mes cornes de chaque côté de mon crâne, les longues et fines ailes qui me font bondir entre les nuages avec autant de rapidité d’un faucon et mon adorable queue de diable sur le coccyx. Mes ongles deviennent griffes et les éraflures que je provoque d’affreuses brulures dont on ne peut se défaire. En Mode Succube, je suis super badass !

Le seul hic, c’est que la partie humaine qui est en moi ne supporte pas cette partie démoniaque trop puissante, rapide et badass. Du coup, après ce court lapse de temps où je me sens plus vivante que jamais, je reviens les pieds sur terre. Mes attribues démoniaque disparaisse et mon corps qui a subi un énorme choque à cause de toute la chaleur emmagasiné me rend malade comme un chien. Suite à cette transformation, je suis malade comme un chien, au bord de l’évanouissement pendant trois jours minimum. Mon ventre fais des loopings, comme s’il s’y croyait encore, mon sang descend dans les pieds et je suis blanche comme un linge, j’ai des sueurs froide et de nombreuses nausée. Et surtout une irrépressible envie de dormir, comme quand vous sombre dans l’évanouissement, sauf que moi je ne peux y résisté et si je conteste ce que me demande mon corps, mon malaise durent deux fois plus longtemps. Je suis obligé d’être malade et de dormir après mon super mode.

En plus, pour atteindre se mode il faut que vous me donnez votre chaleur. Un homme pet m'embrasser et tout me cédé, mais il mourrait. Pourtant, si plusieurs d'entre eux m'embrasse à tour de role pendant de longue minutes (c'pour les situations d'urgence, mais sinon une petite orgie ça me fait le même effet), alors le malaise qui les suit sera moins puissant. Et plus on se dévoue, plus je récolte de la chaleur, et plus je deviens puissante en mode succube, mais plus je serai malade après la Battle-Time. Une épée à double tranchant quoi.  

Voilà voilà, vous savez à peu près tout pour sur mon body de lady du sexe. Et encore, j’ai encore tellement de chose à apprendre sur mon corps d’hyrbide, car il parait que c’est de papa que je tien cette badassitude dans mon Mode Succube. Après tout, il faut être puissant pour résister à un accouplement avec une véritable succube et, de surcroit, la mettre enceinte. Petit con qu’il doit être.






Désolé de vous décevoir, mais je ne me limite pas à une excité avec une libido exacerber. Oui oui, j’entends d’ici vos « Ooooh » tristes, mais c’est vrai. Ce n’est pas uniquement parce que ma partie humaine me donne accès à des sentiments nouveaux comparé à ceux de ma race, non c’est parce qu’un démon est capable de sentiment. Etonnant, non ? Mais il est vrai que si ma mère ne ressentait pas d’amour, je ne serais pas de ce monde à l’heure actuelle. Surement m’aurait-elle jeté dans les fleuves de laves incandescentes, comme tous les bébés non désiré des putes démoniaques, mais elle ne l’a pas fait et ma même élever. Si c’est pas de la dévotion ça !  

Maintenant qu’on a posé les bases et rappeler à vos petites caboches vides que les sentiments et les émotions n’étaient le propre de l’être humain, on va pouvoir parler de ma merveilleuse personne. Si vous ne l’avez pas déjà compris je suis quelqu’un d’affreusement sexy, le genre de personne qui attire tous les regards et j’adore ça. Qu’on me regarde, qu’on me donne son attention me plait et j’aime jouer de mes charmes pour obtenir ce que je veux. On me défie au combat, orf, voyons ne laissez pas une pauvre demoiselle comme moi se faire démolir. Vous voyez le genre ?

Faire quelques choses de mes dix doigts ne me dérange pas, mais m’engager dans un combat que je suis quasiment sûre de perdre, non merci. Je laisse ça au bourrin et je me concentre sur la ruse et la malice dont je suis la grande amie. De même que la fuite, car quand le monde entier se rend compte que j’attire à moi autant le désir que la haine, et que les ennuis me submerge, je ne peux que fuir vers un endroit inconnus où la solitude seule m’acceptera parmi les siens. Car ni les humains, ni les démons ne me désira parmi ses rangs. Je ne suis qu’une succube, un démon aillant la capacité de faire tourner la tête de tous les soldats d’une armée aussi grande soit-elle, une pauvre sang-mêlé mille fois plus faible que le plus faible des diablotins. Vous inquiétez pas, je m’en remet bien, ça fait des années que je vis comme cela et j’ai encore des milliers d’années à découvrir où peux aller la malveillance des gens que je croise.

J’ai appris à faire avec, à ignorés les jugements attifs et à me venger en brisant le cœur ou la vie de celui qui ma blesser. Je suis sans pitié, car personne n’en aura pour moi. Mauvaise et fourbe, je tranche la gorge de mes ennemis sans aucun remords si ce net de voir mes beaux vêtements tacher de leurs sang infects. Est-ce tout un drame n’est-ce pas ? Dire qu’ils m’avaient couté une petite fortune ! Je ne fais pas le mal par plaisir, enfin si, j’ai appris à aimer voir les visages horrifiés de mes victimes et je me comprends à adoré la décomposition de l’expression de ceux dont je pompe toutes la chaleur, mais si je suis capable de tant d’horreur c’est que je veux tuer la partie humaine qui loge au fond de mon être. Je me dis que, moins je suis capable d’amour et de compassion, plus je me rapproche de ce statue démoniaque que je désire tant.

Vous ne pouvez pas comprendre ce que je ressens. Vous êtes surement secoué par quelques sentiments étrange et vous chercher une appartenance pendant votre puéril adolescence, mais vous finissez toujours par trouver une chaussure à votre pied. Et au pire, vous êtes humains. Mais moi, je ne suis ni humaine, ni démon, je ne connais pas d’autre être qui me soit semblable. Je suis unique et éternellement seule. Je veux me faire accepter par le peuple de ma mère, car c’est dans ce dernier que je suis née et que j’ai grandi et parce que, au fil de mes voyages, j’ai découvert que l’être humain pouvait se montré bien plus cruel que les démons Sévilys, bien que beaucoup moins puissant et beaucoup plus fragile. Je veux être forte et le rester pour que ma mère et les miens me reconnaissances, que je voie enfin dans leurs yeux cette immense fierté que je quémande depuis si longtemps.

Alors, aimez-moi, dévoré moi des yeux et ne résistez pas à mes charmes. Vous m’aiderez bientôt à parcourir cette terre à la recherche du sortilège qui supprimera cette abjecte partie humaine. Rendez-moi plus forte en m’offrant votre savoir et en portant vos armes sous ma bannière et il se pourrait que je sois clémente envers vous.





Osez dire que mon paternel n’est pas badass ? Bon, j’avoue qu’on peut avoir un doute, étant donné que ce n’est qu’un petit humain de pacotille qui n’a jamais été là pour satisfaire les besoins de sa femelle démoniaque. Mais quand on survie à une nuit d’amour avec une succube et que, de surcroît, on arrive à la mettre en cloque, j’appelle ça être badass ! Je me suis longtemps demander si c’était vraiment un humain, j’ai demandé et insisté auprès de Mam, mais elle n’a jamais voulu m’en dire beaucoup à son sujet. Je sais qu’il avait les cheveux noir et qu’il était un homme de la mer.

Enfin, on s’en bat les steaks de Papounet-Absent. Le plus cool est et restera toujours Sévilys qui, dans sa noirceur, brille de mille et une lumière. La chaleur y est maitresse, les multiples lueurs flamboyantes accrochées à toutes les bâtisses placées de façon anarchiques, les cris de joie et de terreurs sont pour moi de doux souvenir d’enfances que je ne peux vous faire partager. J’ai grandi dans cet endroit et je l’aime pour ce qu’il est, un lieu de débauche et de violence où la loi du plus fort est souvent la meilleure. Il n’y a que dans les plus hautes place de notre cité où la diplomatie doit régner, et encore je ne suis même pas certaine que ce fait soit avéré.

Quoi qu’il en soit, je suis née dans une maison close où les murs sombres étaient décoré de multiple draps rouges et bordeaux imprégner d’une forte odeur de safran qui m’a longtemps rassuré quand je rentrais tard le soir. Je me souviens des seins de ma mère contre lesquels elle me serrait, des bras des autres succubes qui furent subjuguer de longues années devant la petite frimousse de cette petite erreur de la nature qui leurs ressemblait sans vraiment être comme elle, et de la simple douceur de ce lieu. Je n’ai jamais eu de maison à proprement parler, j’ai vu le jour dans ce lieu à plaisir et j’y ai grandi sans me choquer des divers démons qui passait par là jour après jour.

Je crois que Dante est apparu trois secondes a peine après ma naissance. On l’avait déjà remarqué à ma naissance, un petit feu follet bleuté tournant autour d’une enfant aux cheveux noir dans un lieu bordé de rouge. Il s’est matérialisé dans mon berceau, à coté de mon visage et ne m’a plus quitter depuis que j’ai croisé son regard. Mam a pris grand soin de lui, comme elle prenait grand soin, de moi. Elle est même jusqu’à aller détrôner le proxénète qui tenait notre grande maison parce qu’il souhaitait me mettre à la porte. Mam est une femme courageuse, forte et venimeuse, personne ne lui résiste et, peut-être si elle était née plus forte, elle aurait pu s’installer auprès des grands qui dirigent notre cité. J’en suis convaincue !

Cela dit, je lui en aie apporté pas mal des problèmes. C’est comme la fois où, m’amusant à gambader dans les rues macabre de notre charmante grande ville, qui est d’ailleurs plus un labyrinthe qu’autre chose, je me suis égaré dans l’une de ses rues affreusement calme de la cité. La lumière disparaissait à mesure que j’avancer et les pavés bruns empestait le sang et l’urine. Une porte s’ouvrit brusquement et, pour la première fois de ma vie, je fus terrifié de voir un démon en sortir. Il était gros, les crocs des mâchoires inférieures sortaient de sa bouche et ses yeux rouges me fixaient d’un air belliqueux. Si, à cet instant, ma mère ne lui avait pas bondit dessus en fêlant et en le mordant, le griffant, le maudissant de tous les sorts possibles et imaginable, je crois que je ne serais plus de ce monde. Depuis, je ne me suis jamais rendit dans un lieu aussi calme que ses rues, surtout à Sévilys. J’aime le bruit et je le trouve mille fois plus rassurant qu’un long silence apaisant.

En grandissant, je me suis embellie. Comme toutes celle de ma race. Je me plaisais dans mon nouveau corps et je souriant devant les regards envieux de tous mes prétendants qui se bousculaient devant la maison des plaisirs pour venir me voir. J’avoue qu’à cette époque, j’étais tellement fière de ce changement que je me promenais souvent en tenue légère. Du genre, un pagne très fin qui laissait bien entrevoir mes jambes et juste une cache seins, vous voyez le genre ? Je crois que chez vus, ce genre de tenue est très exotique, on les trouve souvent dans les déserts où les femmes y exécute d’étrange danser avec leurs ventres. Personnellement, je préfère largement quand tout le corps est en actions, qu’on puisse admirer toutes les courbes possible et imaginable. Bref, je m’égare. Malgré le fait que mon body de démon du sexe attirait moult regards, c’est à peu près à ce moment-là que les emmerdes ont commencé. Voyez-vous, elle est belle la DEMI-succube. Parce que dans une ville de démon, je devais être la seule à des kilomètres à la ronde à n’avoir ni ailes, ni queue, ni cornes. Autant dire que j’était vite cramer et ça m’a pas fait super plaisir de me prendre des remarques comme « sale pute de demi-humaine » ou « Tu devrais pas avoir le droit de vivre dans cette maison close, sale sang-mêlé ». Les gosses c’est cruelle et encore plus quand leurs putains de parents de merde leurs apprennent à être médisant avec ceux qui n’ont pas eu de chance dans la vie. Limite les bossus sont mieux traité que ma personne.

Peut-être ont-ils attendu de voir si tout changeait quand je grandissais. Ils ont épargné l’enfant pour mieux s’en prendre à l’adulte qui pointait le bout de son nez. La vie à Sévilys était devenue, pour moi, un enfer. Cette cité que j’ai toujours aimée pour son bruit et ses odeurs putrides étaient devenue un lieu d’accalmie qui me déplaisait de voir. Pourtant, je ne vivais que dans la partie sud de la cité, mais je savais qu’il en en serait e même où que j’aille. C’est pour cela que j’ai quitté ma belle maison gorgé de pute qu’on se faisait jusqu’à l’os après les avoir toutes séré dans mes bras. Je les aimais, car elles faisaient partie de ma famille avant tout et jamais aucune d’elle ne m’avais fait un jour du mal. Je suis partie loin de cette cité sombre et chère à mon cœur dans l’espoir d’un jour y revenir plus belle et plus forte encore. Je veux être un vrai démon pour être accepter par les miens et mérité ma place dans mon foyer duquel j’étais été rudement chassés.

Alors, je me fou bien de vos avis de pauvre pathétique humains. Vous qui êtes répugner devant le sang et les larmes, je m’y complet et souhaite qu’un jour Sévilys grandisse encore et que l’emprise du Panthéon s’étende par-delà les frontières. Je veux qu’on me reconnaisse comme un véritable fléau, comme Mam avant moi et pour cela, je n’aurais peur d’absolument rien. Je suis partie il y a de cela deux ans. En chemin, j’ai acquis une brave monture au pelage noir qui m’accompagne depuis lors et Dante, qui n’a cessé de s’assombrit en même temps que mon cœur, se trouve toujours à mes côtés. Dans une sacoche, dans mes cheveux, ou sur mes épaules. Ses oreilles sont les miennes et ensemble nous formons une équipe parfaite.








Vous

PUFF : Opium, LayLucifer et .... TADAAAAAM Ishana
Surnom : Isha ou Opi ou Lay aussi, j'aime bien Lay
Que penses-tu de ce forum ? : J'avais lu, j'ai oublier les détails, mais dans semblable ça m'avais plus. Par contre le codage met à genoux mon pc et internet o_o
Des idées pour l'améliorer ? : Alors, je vais déjà essayer de remplir ma fiche correctement, mais je pense qu'une partie : Capacité des perso. Serait pas mal, savoir ce qu'on peu donner comme compétence aux perso dans l'ensemble.
Tu es arrivé comment ici ? :Fleckounet (Okami) à subtilement négosier mon inscription avec une version d'Ekua en MLP. Sooooo ....
Code :



Isy


Dernière édition par Onéllia le Jeu 9 Juin - 17:35, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Admin | Leader, Pirate, Assassin, Voleur... Tout pour plaire

Messages : 740
Date d'inscription : 20/05/2012
Age : 99
Localisation : Excellente question

Fiche du Personnage
Daemon : Kedatt, perroquet-griffon
Relations:
Monture: ///

MessageSujet: Re: Lady Onéllia - I'm a Succube b*tch Jeu 2 Juin - 11:39

*w*
Bienvenue parmi nous !
Ne t'inquiètes pas, je te laisse finir ta présentation, juste pour te dire : au plaisir de rp avec toi 'w'
Allez, bon courage !

PS : Quant aux compétences, tu es assez libre à ce niveau, le Staff rectifiera le tir et te l'indiquera si c'est tout de même un peu trop ^^

_________________
And make death proud to take us.











Revenir en haut Aller en bas


avatar

Prostituée - Voleuse

Messages : 21
Date d'inscription : 30/05/2016

Fiche du Personnage
Daemon : Dante - Rat
Relations:
Monture: Un cheval

MessageSujet: Re: Lady Onéllia - I'm a Succube b*tch Mer 8 Juin - 14:22

Après une semaine de bataille contre moi même, ma fiche est enfin terminé ! Very Happy Enjoy !
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Admin | Leader, Pirate, Assassin, Voleur... Tout pour plaire

Messages : 740
Date d'inscription : 20/05/2012
Age : 99
Localisation : Excellente question

Fiche du Personnage
Daemon : Kedatt, perroquet-griffon
Relations:
Monture: ///

MessageSujet: Re: Lady Onéllia - I'm a Succube b*tch Jeu 9 Juin - 17:20

Alors alors ! Bravo pour avoir fini ta fiche, mais rien n'est encore terminé !
J'ai remarqué pas mal de choses qu'il va falloir modifier, et je laisse le soin à Sora de passer derrière moi au cas où il verrait quelques choses.

Commençons par le physique et l'histoire des potions veux-tu ?
- Concernant la seconde potion, tu vas devoir la modifier à nouveau : en effet, tu n'as pas totalement édité ce que nous t'avions annoncé ! "S’il respire la fumée provoquer par la potion, il ne peut plus utiliser son pouvoir du tout !" En fait, il faudrait supprimer ce passage. Empêcher un sort de fonctionner, soit, mais pas empêcher totalement un être de s'en servir ! De plus, tu auras largement le temps de fuir.

- Pour la dernière potion, je ne suis pas totalement sûr, aussi, je laisse Sora s'en occuper.

Parlons du caractère tiens !

- "et j’ai encore des milliers d’années à découvrir où peux aller la malveillance des gens que je croise. " c'est peut-être un détail mais attention, les démons ne sont pas immortels :3 D'ailleurs au passage, les habitants de Sévilys sont nommés Sévilyens xD

- "à la recherche du sortilège qui scindera mon âme en deux et me sépara de cette abjecte partie humaine." Eh bien, en fait, ton âme est déjà littéralement coupée en deux, la seconde partie se trouvant en l'être de Dante ^^

Allez, finissons avec l'histoire.
- J'ai failli oublier, mais à propos du père "homme de la mer".
Sévilys se trouve littéralement à l'opposé absolue de la mer, aux pieds de montagne, je trouve donc un peu étonnante l'origine du père (qui aurait dû délaisser son travail pour traverser la map et se rendre à Sévilys, ce qui fait plus que quelques jours de marche)

- "la simple douceur de ce lieu." En réalité, les maisons closes sévilyennes sont tout sauf douce, même pour les démons. Ce sont des lieux de souffrance autant que de plaisir, où il n'est pas rare de trouver des chaines et des taches de sang sur les draps.

- "Je crois que Dante est apparu trois jours après ma naissance." Cela est malheureusement totalement impossible, car l'âme se cristallise dès la naissance de l'enfant, prenant sa forme animale ; cela est indiqué dans le règlement

- Quant à ta remarque sur ton rejet, je tiens à rappeler que tout les démons ne sont pas tous pourvus des trois attributs habituels ; c'est assez rare en effet, mais il y en a, y comprit dans le panthéon démoniaque.

- Du coup, Onéllia vit/loge-t-elle quelque part pour le moment ? Et quel métier exerce-t-elle maintenant ?

Et voila, je te laisse revoir ces points et je valide ton code, car il est bon !
Sora passera après pour indiquer s'il a vu autres choses mais sinon, bon courage pour finir ta fiche !

_________________
And make death proud to take us.











Revenir en haut Aller en bas


avatar

Prostituée - Voleuse

Messages : 21
Date d'inscription : 30/05/2016

Fiche du Personnage
Daemon : Dante - Rat
Relations:
Monture: Un cheval

MessageSujet: Re: Lady Onéllia - I'm a Succube b*tch Jeu 9 Juin - 17:28

Je modifie ce qu'il y a modifié, je crois que je me suis pas mal mal exprimé dans certaines lignes :3

Pour l'histoire :

- J'ai regarder la carte et ouai, je sais que Sévilys se trouve super loin dans les terres. Mais cela dit, je n'ai jamais dit qu'ils c'étaient rencontré là-bas. Pour moi, une succube peut prendre l'apparence d'une humaine pour le tromper, parce que c'est la nature du démon, mais de se fait également se déplacer. D'un autre coté, un marin se distingue des autres par plusieurs choses : Ses expressions, son odeur, son style vestimentaire. Je suis volontairement rester flou parce que pour Oné et sa mère, cet homme reste mystérieux dans l'ensemble.

- J'ai du mal lire pour l'apparition du Daemons, je change ça de suite.

- Pour le rejet, je prend en compte qu'Oné est forte pour une humaine, mais trop faible par rapport à ceux de sa race. Elle est vraiment trop proche du genre humain surtout pour une succube en fait, c'est pour cela qu'elle a été la cible d'un rejet.

- Comme dit à la fin de l'histoire, Oné est actuellement en voyage. Elle loge dans les auberges ou à la belle étoile et son métier est Prostitué et Voleuse o/

EDIT : Modif apporté.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Admin | Leader, Pirate, Assassin, Voleur... Tout pour plaire

Messages : 740
Date d'inscription : 20/05/2012
Age : 99
Localisation : Excellente question

Fiche du Personnage
Daemon : Kedatt, perroquet-griffon
Relations:
Monture: ///

MessageSujet: Re: Lady Onéllia - I'm a Succube b*tch Jeu 9 Juin - 17:55

Eh bien, non, les succubes ne changent pas d'apparence, elles n'en ont pas besoin pour charmer un humain ^^"

Quant au métier, ce qui m'étonne c'est qu'elle puisse arriver à voler... Alors que tout le monde la regarde car attiré par son physique =/

Ok pour les modifs, j'attend celles-ci et je vais voir.

_________________
And make death proud to take us.











Revenir en haut Aller en bas


avatar

Prostituée - Voleuse

Messages : 21
Date d'inscription : 30/05/2016

Fiche du Personnage
Daemon : Dante - Rat
Relations:
Monture: Un cheval

MessageSujet: Re: Lady Onéllia - I'm a Succube b*tch Ven 10 Juin - 10:30

Je me permet de faire un post explicatif, car je crois qu'on c'est mal compris dans l'ensemble.

Sakushi est un forum plutôt libre dans l'ensemble, on a des espèces définit mais rarement des races comme le cas des elfes. Les démons sont ceux qui sont le moins développer à mon sens, quelques lignes sur la vie et sur la morpho en générale donc j'ai du faire avec.

Pour crée Oné, je me suis renseignée en amont sur les Succubes dans leurs ensembles. Leurs provenances, les pouvoirs celons les pays, ect. Il en est ressortie globalement que c'était des êtres prompt à la séduction, au vol, aux chevauché nocturne (dixit le sexe), avec un gros rapport avec la mort et au vampirisme. Alors bien entendu, ce ne sont pas des démons très puissants, mais ça pose déjà des bases. Ajouter à cela que les succubes sont des démons de désir qui agisse principalement dans les rêves en pouvant prendre la forme d'un être aimé pour que la victime se laisse aller.

Pour moi, sur le forum, les succubes n'ont pas toutes systématiquement tout ses pouvoirs (vampirisme, transformation des victimes en chevaux ailées, insinuation dans les rêves, ect), ne serait-ce par question de RolePlay. Cependant, si je me réfère à ce qui est dit sur le forum et que la majorité des démons on des ailes, des cornes et une queue. Autant dire qu'une succube, aussi belle soit-elle, se fait voir parmi les humains. Donc, une petite transformation qui supprime ses attribues pour permettre à la succube de s'approcher plus facilement d'un homme en étant l'objet de ses désirs. Je pense que c'est pas grand chose, ce n'est pas comme si elle changeais complètement de forme et de visage.

- Pour moi, ce fait permet de justifier la rencontre entre Mam et le père d'Oné. Je considère que sa mère, sans être une succube hyper méga reconnus, à un pouvoir de vampirisme qu'elle à en partie donner à sa fille et que la capacité de masquer ses attribues démoniaque est le propre de ceux de sa race. Et c'est tout. Je sais pas pour vous si c'est particulièrement cheeter, mais pour moi c'est une base plutot bien et vu que le perso verra jamais le jour et que c'est juste une proxenète, j'pense pas qu'il y est de gros soucis, sachant qu'Oné a juste la moitié de sa force.

En parlant d'Oné, elle ne peut tuer personne. Elle aspire la chaleur et fait tomber les mecs en hypodermie après leur petite mort, mais ... après quand elle passe en mode berserke minimum une fois tout les trois RPs et avec leurs consentement, bah c'est une fille normal. Alors ouai, tout les mecs humains la regarde, mais c'est seulement eux. Elle n'a pas d'emprise, ni attire, les mâles d'autres races et ceux parce que les succubes sont les démons propres aux êtres humains. C'est pour ça qu'elle se promène avec un élixir d'amour, si un mec d'une autre race l'attaque, claquer la popo permet de lui faire ressentir des sentiments qu'il ne ressent pas de base à son égards et de foutre le camps.

- Si je lui est donner trois popo, c'est pas par plaisir de faire un perso badass et tout. J'aime pas ça. Mais parce qu'Oné morphologiquement c'est une brindille avec de gros seins et une petite gueule qui plait aux humains. Et les humains, bah c'est pas très fort et une fois que ça comprend que c'est qu'une demi-démon, bah ça se méfie. Ses popo et sa dague, c'est pour survivre et pas livré des combats. Sinon je lui aurait donner un fouet et du poison. Après, si vous voulez je peux rajouter que je peux utiliser mes popo tout les deux Rps (sachant que là, déjà, j'en utilise qu'une par RP maximum), mais ça m'emmerderai un peu, clairement, je suis pas mal vulnérable comme perso, alors me laisser juste avec mes boobs et un couteau ... c'limite. J'ai même pas un daemons qui m'aiderai à me défendre.

Enfin, il y a pas mal de chose qu'Oné fait par plaisir. Se prostitué est un plaisir par exemple, comme elle grandit dans un bordel elle ne voit pas le métier comme dégradant, c'est normal pour elle. Et voler... C'est pas parce que les humains l'adore qu'ils vont lui offrir mont et merveille. Voler, c'est obligatoire pour elle. Elle vole la bourse d'un commerçant qu'elle croise pour pas avoir d'emmerde avec ses achats qu'elle fait en ville pour elle et sa monture. Elle vole pour corrompre les gardes, ect. Et puis, c'est dans sa nature. Donc pour moi, y'a pas de soucis à se prostitué et à voler en même temps, sachant que je vie avec rien d'autre que ma monture, mon daemons et mon couteau.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Admin | Lieutenant de la Garde Royale

Messages : 374
Date d'inscription : 23/05/2012
Localisation : ...

Fiche du Personnage
Daemon : Zero
Relations:
Monture: Maneki

MessageSujet: Re: Lady Onéllia - I'm a Succube b*tch Ven 10 Juin - 16:57


(Re)-bienvenue !
Je viens voir un peu comment ça se passe et donc apporter mon point de vue sur le tout, alors préparez-vous, ça va être un peu long Razz

Le physique a été vu et revu, donc je n'aurais rien à redire dessus, mais j'en viens alors au sujet des potions et des capacités du personnage dans l'ensemble.
Le fait qu'elle soit voleuse et succube en même temps peut être tout à fait logique quand on y réfléchit un peu plus; car ce n'est pas le but de ses vols que Stanislas voulait te montrer, mais la manière dont elle peut voler.

Certes, c'est compliqué d'exécuter un crime, ici vol, lorsque des personnes te fixent comme si tu étais la septième merveille, mais qui a dit qu'elle volait en publique ? Elle peut très bien attirer sa victime hypnotisée par son charme hors vu et lui voler tranquillement quelques pièces et affaires, ou même lui choper une bourse lors d'un lendemain compliqué au vu de l'état de la personne.

Donc de ce côté, je n'ai pas de soucis non plus, de plus comme tu l'as dit, si elle a la capacité (tel certains cas de neko ou inus, et autres) de cacher ses attributs, ce qui ne me gêne point, ça explique la confiance qui s'installe automatiquement. Cela peut être aussi le cas avec ses parents et les capacités seraient donc héréditaires.

Pour la troisième potion, je ne pensais pas que tu parlais exclusivement de la race humaine, pardonne ma confusion. Je pensais qu'elle marchait sur les êtres a apparence humanoïde, donc loups-garous et tout le bordel inclus et donc c'était quelque peu inutile en croyant que son charme naturel marchait sur toutes les races. Mais maintenant que ce point est éclairci, il n'y a pas de soucis, tu peux la garder tel qu'elle est.

Pour les potions, il n'y a pas de problème non plus, tu peux les garder tel quel vu qu'elles ont été modifiées, comme souhaiter. Pareil pour la forme berserk.

Pour l'histoire, elle est logique et bien placé dans le contexte, donc je n'ai pas grand chose a redire dessus non plus. L'histoire de rejet ajoute une touche de réalisme, car il est vrai que les hybrides sont mal vu (que ça soit là bas ou a Solitude) et qu'il faut marcher sur les autres pour avoir un quelconque respect.

Si Stanislas n'a rien d'autre a redire, il ou je passerais te valider !

_________________
A notre poisson rouge préféré.

Relaaaax:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Chômeur professionnel

Messages : 52
Date d'inscription : 30/01/2016

Fiche du Personnage
Daemon : Nightmare.
Relations:
Monture:

MessageSujet: Re: Lady Onéllia - I'm a Succube b*tch Sam 11 Juin - 12:37

Je me permet de m'incruster pour te souhaiter la bienvenue ! J'espère que nous aurons l'occasion de rp à l'avenir !
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Admin | Lieutenant de la Garde Royale

Messages : 374
Date d'inscription : 23/05/2012
Localisation : ...

Fiche du Personnage
Daemon : Zero
Relations:
Monture: Maneki

MessageSujet: Re: Lady Onéllia - I'm a Succube b*tch Sam 11 Juin - 15:59


Après discussion avec le concerné, tu es validé =)
Bon jeu !

_________________
A notre poisson rouge préféré.

Relaaaax:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Lady Onéllia - I'm a Succube b*tch

Revenir en haut Aller en bas

Lady Onéllia - I'm a Succube b*tch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Single Lady - Timberlake Parody
» The Lady
» LADY MASTERMIND ♠ Whatever Gets The Job Done [Fiche Terminée]
» Lady canichette Toy 12 ans (14) verson
» presentation lady voldemort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sakushi World :: Personnages :: Présentations :: Présentations validées-