Entrez dans ce monde des plus étonnants !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
L'heure tourne, Armadon place ses cartes, la roue du Temps se met en route ; ces terres font un bond dans leur destin, et E'drid est toujours là pour les regarder.
E'drid se demande qui de l'oeuf ou du dragon est apparu le premier. E'drid ne le sait pas.
Quand ils s'approchent de Sancyria, les êtres "maléfiques" ou appartenant à des races considérées comme tel sont pris d'étourdissement, de vertiges et d'un effroyable besoin de fuite à l'instant même où ils entrent dans le halo de lumière.
Quand La Puissance se Déchaîne ! Aujourd'hui, nous discuterons avec un petit tas de cendres à propos des risques encourus lorsqu'on attaque un Mage avec un gourdin.
Si vous voulez un bon repas, cherchez un aubergiste. Trempez-le tout de même toute une nuit dans le lait avant, cela évacuera la crasse.
E'drid sait qu'il existe beaucoup de divinités. Des grandes, des petites, des écailleuses. E'drid se demande pourquoi on en parle pas plus.
Moi j'ai un rêve.
Il a un rêve.

Partagez | 
 

 SAFE WITH ME || Ame Tsukiyo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Messages : 354
Date d'inscription : 23/05/2012
Localisation : ...

avatar

Ouvrir
MessageSujet: SAFE WITH ME || Ame Tsukiyo   Mar 31 Mai - 1:11


   
   

   

   

   Safe with meft. Ame (Okami) Tsukiyo

   

   

La nuit semblait déjà entamée quand le lieutenant posa le pied en dehors des chemins, arpentant les bois dont la noirceur n’avait cessé de s’intensifier à l’arrivée du soir. L’obscurité était maintenant totale. Il n’était pas si rare qu’il rentre dans la nuit de son travail, car aussi organisée était-elle, la garde manquait cruellement de personnes pour reprendre les tours de guet.

Il était de son devoir de s’assurer de la sécurité du palais, et cela incluait de travailler plus que nécessaire. La fatigue n’était que secondaire, ici.

Ce qu’il n’avait pas prévu, c’est que cette habitude a ne pas dormir plus que quelques heures allait l’aider à éviter un tragique accident en ces lieux regorgeant de prédateurs nocturnes rodant pour trouver de quoi remplir leur estomac.

Son oreille féline fut attirée par des échos lointains, à la fois familiers et étrangers. L’activité de nuit dans la forêt ne l’inquiétait pas habituellement, mais quand elle s’accompagnait de pleurs, c’était une autre affaire.
Ces gémissements alimentaient la raison qu'il craignait et ce ne fut qu’une question de secondes pour qu’il ne plante son âme-sœur, poussé par son instinct.
 


...

Sa course contre la montre fut écourtée par l’intrusion d’une créature, courant après la même proie que lui. Son sang ne fit qu’un tour lorsque plus proche de la source, il identifia que ses gémissements étaient de purs sanglots, ressemblant a ceux d’un enfant en détresse.

Ses oreilles félines se plaquèrent en arrière et d’un brusque geste, l’adolescent enfonça ses crocs dans l’une des pattes de son adversaire pour la relâcher instantanément. Il y avait eu assez de force dans ses mâchoires pour rompre son cycle et le faire chavirer contre un arbre, de quoi lui donnait le temps de rejoindre son but.

Une petite silhouette, avalée par l’imposant décor de la forêt de nuit. La peur qui émanait de lui était assez pour faire ressortir une partie de lui qu’il avait oublié ; un instant maternel.

Lorsqu’il s’approcha, malgré son cœur battant et la sueur sur ses tempes, ce fut à pas doux. Son odeur lui était familière, mais son image ne le percuta que quand il réussit à apercevoir son visage.

 


Tu es- ...

Le lieutenant s’interrompit, quand il perçut le reflet des larmes dans ses yeux innocents. Son oreille droite pivota et il se redressa légèrement. Sur son visage se lisait l’indécision, rapidement surpassé par un calme surnaturel.

Les buissons s’agitèrent et un rire, semblable à celui d’une hyène, retentit, attirant immédiatement l’attention du semi-félin qui ne s’empêcha guère de cracher un feulement vers le prédateur, boitant à quelques mètres de là.
Sa queue fouetta l’air de mécontentement. Ce n’était pas le pire et heureusement, il n’était qu’opportuniste, mais c’était plus que dangereux de rester là.

Sora se rapprocha de l'Inu et doucement, il le ramena vers lui dans un geste protecteur, le redressant par ce biais. Ses gestes étaient légèrement maladroits, mais ils étaient aussi doux que ceux d’une mère, ne comptant plus que sur son instinct pour le guider.

Il craignait le pire, mais il n’osait lui poser la question. Tout ce qu’il savait, c’est qu’il devait le prendre sous son aile, lui montrer qu’il n’était pas seul. Lui dire les mots qu’il aurait aimé entendre quand il fut seul, lui aussi.

 


Viens, ne reste pas là... Je vais prendre soin de toi maintenant.
   

   © Jawilsia sur Never Utopia
   

   

_________________
A notre poisson rouge préféré.

Relaaaax:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Musicienne et Conteuse Itinérante

Messages : 110
Date d'inscription : 17/01/2016

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: SAFE WITH ME || Ame Tsukiyo   Mer 1 Juin - 21:56

Nom & Prénom : Tsukiyo AmeAge : 17 ansDaemon : Suri - Chauve souris
Ame Tsukiyo
Petit Secret : Un secret partagé n'en est plus un.Fiche personnage : Lien
Safe with Me

ft. Sora C. Kuroneko



Je serais juste derrière toi.
C'était la dernière chose qu'Ame avait entendu avant de se mettre à courir comme un dératé, fuyant aussi vite que ses jambes le lui permettaient. Les problèmes nous tombent toujours dessus au moment où l'on s'y attend le moins... Il ne faisait même pas encore nuit lorsque c'était arrivé. Le soleil déclinait, certes, mais ses rayons illuminait toujours l'horizon avec ardeur. Et pourtant, ce soleil c'était maintenant couché depuis de longues heures.

La course de l'adolescent l'avait amené à s'éloigné de sa sœur bien plus qu'il ne l'aurait voulu pour se cacher au milieu des bois, à une distance raisonnable du chemin. La dernière chose qu'il avait vu en regardant dans sa direction, c'était un amas de poils blancs tachés de quelques gouttes de sang accompagné d'une bruit de lames qui fendent l'air. Le sien ou celui de ses adversaires, il n'aurait su le dire. Il avait fuit. Puis plus rien. Pas de grognement mécontent, pas d'engueulades concernant son inconscience qui n'amenait que des problèmes, pas de phrases réconfortantes pour lui dire que c'était fini. Rien. Juste le silence et avec lui, un sentiment pesant qu'Ame n'avait presque jamais connu : la solitude. Plusieurs fois, l'Inu avait cherché à revenir sur ses pas, tandis que son âme-sœur prenait de la hauteur pour tenter d'apercevoir la silhouette familière d'Okami mais ça ne menait nul part. Ils étaient seuls. Pour la première fois.

Suri avait pourtant espéré pendant une bonne partie de l'après midi le retour de la jeune femme. Ame... Ame ne savait pas à vrai dire, il aurait aimé partagé l'espoir de son Daemon mais une petite voix lui disait qu'il ne reverrait pas sa sœur de sitôt... S'il la revoyait un jour. Il ne lui avait pas fallut pas longtemps pour s'assoir dos à un tronc d'arbre regardant le lointain, le regard vide de toute émotion.  Puis, peu à peu, alors que les minutes se transformaient en heure, ses yeux se remplirent de larmes et l'Inu explosa en sanglots. Combien de temps exactement ? Bah, ce n'est même pas sur que lui le sache. Longtemps. C'est tout ce dont on peut être sûr.

A mesure que les étoiles s'allumaient, la forêt sembla s'animé d'une seconde vie accompagnant les pleur d'Ame. Il devait y avoir de nombreux animaux sauvages ici et personne ne serait là pour le protéger cette fois. Mais ça n'importait que peu à yeux de l'adolescent à ce moment là. Il ne faisait plus attention à ce qui l'entourait à vrai dire. Même la présence de Suri qui essayait de le réconforter le laissait indifférent, elle s'estompait doucement. "Je serais juste derrière toi." ... Alors où était-elle ? Se posant une énième fois cette question, l'adolescent s'enferma dans un mur de larme, les bras enroulés autours de ses genoux et la tête basse. Une voix à la fois familière et lointaine le fit pourtant sortir de sa torpeur :

« Tu es- ... »

Il s'interrompit. Ame redressa doucement la tête. Malgré ses yeux embués de larmes, il ne lui fallut pas longtemps pour reconnaitre celui qui était en face de lui. So... Sora ? Oui, c'était lui... Avec quelques attributs félins en plus. Décidemment, le lieutenant, n'arrivait pas au meilleur moment. Ame aurait aimé le salué comme il l'aurait fait en temps normal : avec un grand sourire. Mais il ne s'en sentait ni l'envie ni le courage. En plus de ça, sa gorge le brulait affreusement et formuler ne serait-ce qu'un mot lui semblait impossible.

Le regard inquiet de l'Inu fut attiré par un rire qui semblait venir de la forêt elle même. Ame ignorait ce que pouvait bien être cette créature. Il crut apercevoir quelque chose boitiller mais Sora ne semblait pas vouloir laisser la bête approcher. Il la garda à distance d'un simple feulement. Ame avait toujours eu une certaine admiration pour le lieutenant. Il n'était pas spécialement impressionnant et pourtant, il arrivait à tenir tout ceux qui lui faisait face en respect. Mais l'adolescent aurait pu s'attendre à tout de la part du lieutenant. A tout, sauf à ce qui ce passa.

Il senti soudain une présence rassurante à ses côtés alors que Sora l'aidait à se redresser, le ramenant près de lui. Ame ne broncha pas. Il se contenta de renifler, essuyant d'un revers de manche les larmes qui lui brulaient les yeux. Un effort bien inutile : d'autres se mirent à couler sans qu'il puisse y mettre un terme.


« Viens, ne reste pas là... Je vais prendre soin de toi maintenant. »

La voix était douce. Tout autant que les gestes. Pourtant, Ame n'était pas sur de la réaction a adopté. Mais il ne voulait pas cherché, il n'était pas d'humeur à se questionner sur quoi que ce soit. Si bien qu'il se décida à se blottir contre la seule personne présente : Sora. De toute façon, que le lieutenant réagisse mal ne lui importait guère. Tout ce dont il avait besoin, c'était d'un peu de réconfort, quand bien même cela ne durait que quelques secondes. Il s'agrippa au Neko comme il aurait pu le faire avec sa sœur.  Tout près, Suri battaient des ailes, ses yeux inquiets allant d'un adolescent à l'autre pour finalement se perdre dans les bois, à la recherche de l'imposant loup qui accompagnait Sora. Elle ne vit rien et reporta son attention sur son ame-sœur avant de se poser doucement sur une de ses épaules avec un couinement strident, les oreille baissées en arrière.

Quant à Ame, il se laissa simplement guider, silencieusement. Un silence inhabituel pour quelqu'un d'ordinaire aussi bavard. Un silence ne signifiait rien de bon.

Ehawee pour Never-Utopia

_________________

Voix - Ame

Kit by Kiowara


Dernière édition par Okami Tsukiyo le Sam 11 Juin - 12:42, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 354
Date d'inscription : 23/05/2012
Localisation : ...

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: SAFE WITH ME || Ame Tsukiyo   Jeu 2 Juin - 3:07


   
   

   

   

   Safe with meft. Ame (Okami) Tsukiyo

   

   

En recherchant naturellement du réconfort, le garçon se blottit contre son torse, s’agrippant à ses vêtements pour laisser son visage disparaître dans les plis de ceux-ci. Il n’était pas plus grand ni plus petit, mais cela lui importait peu. Sa force démoniaque lui servirait, encore une fois.

Passant un bras sous l’articulation de ses jambes, le lieutenant le souleva pour le laisser s’appuyer sur son épaule. Il fallait qu’ils partent avant que les partenaires de cette chose ne rappliquent, ne savait-on jamais.

Après que la chauve-souris fut posée sur l’une des épaules du garçon, l’adolescent se mit à repartir dans la direction où il était venu, une main sur son dos et comptant un peu plus sur son instinct encore pour éviter de se prendre les pieds quelque part.
Il ne sentait pas d’odeur de sang sur lui, aussi n’était-il pas blessé. Juste essoufflé, malheureux, mais sain et sauf. La vie pouvait basculer d’un instant à l’autre, mais tout le monde n’était pas prêt à le voir. C’était le cas de l’Inu.

Lorsqu’il eut rejoint Zero, ignorant le regard dégoûté du grand démon, Sora repartit vers sa demeure, sans s’arrêter. Il ne le fit que quand il fut aux portes du grand manoir, dérobant la clé d’une de ses poches et ouvrit l’entrée de sa demeure.

« Une bouche de plus à nourrir. »

Le loup l’avait craché au même moment où il avait posé ses yeux de serpent sur l’enfant dans les bras du second, qui pour lui, avait perdu de sa dignité depuis l’arrivée de ce voleur.
Il attira l’attention du garde, dévoilant ses crocs l’espace du moment où il parla.
 


Tais-toi donc, ce n'est pas toi qui t'en occupera.

Le canidé tiqua des babines, mais n’en dit rien. Fort heureusement. Il eut un léger froncement de sourcil mais le maître de maison ne fit que refermer la porte derrière eux, s’avançant vers le canapé vide pour y installer avec douceur le jeune homme.

Que pouvait-il faire. Son attention se retourna vers une couverture et il la posa sur les épaules de son rescapé, avant de s’en aller vers la cuisine. Le lieutenant aurait voulu qu’il sèche ses larmes, mais c’était trop tôt encore.

Quand il revenu, ce fut avec un chocolat chaud. Son manoir n’avait guère une ambiance rassurante, mais il avait au moins un toit au dessus de la tête, ainsi qu’une maison parfaitement composée, avec les vivres qu’il fallait.

Il tendit le bol au garçon et le laissa s’en saisir avant de venir s’asseoir a côté de lui, calme d’apparence. En réalité il était légèrement gêné, bien qu’instinctivement attentif. L’adolescent ne voulait pas le brusquer, mais il allait bien devoir savoir ce qui était arrivé.

Prendre des pincettes n’avait jamais été son fort, mais il ferait un effort.
 


Que s'est-il passé ?
   

   © Jawilsia sur Never Utopia
   

   

_________________
A notre poisson rouge préféré.

Relaaaax:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Musicienne et Conteuse Itinérante

Messages : 110
Date d'inscription : 17/01/2016

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: SAFE WITH ME || Ame Tsukiyo   Dim 5 Juin - 23:02

Nom & Prénom : Tsukiyo AmeAge : 17 ansDaemon : Suri - Chauve souris
Ame Tsukiyo
Petit Secret : Un secret partagé n'en est plus un.Fiche personnage : Lien
Safe with Me

ft. Sora C. Kuroneko



La suite des évènements ne cessèrent de surprendre Ame. Le Lieutenant ne le repoussa même pas, bien au contraire. Il le souleva doucement et avec une facilité qui surpris l'Inu. En temps normal, il se serait sans doute débattu en voyant que le Démon l'emmenait avec lui, ne serait ce que pour opposer un minimum de résistance. Mais il n'en avait aucune envie. Il se sentait un peu rassuré avec Sora. Ce qui était pas mal ironique en y repensant... Après tout, c'était le lieutenant de la Garde. Et la Garde, n'était-ce pas ce qu'il avait apprit à craindre et à éviter depuis plusieurs années maintenant ? Comme quoi... Le destin  un sens de l'humour douteux.

Sur le chemin, Ame finit par apercevoir l'imposant loup qui accompagnait Sora. La bête semblait toujours aussi sympathique. En le voyant, Suri plaqua ses oreilles sur son crâne et le fixa avec attention. La chauve-souris avait eu plusieurs fois l'occasion d'observer la dangerosité du Daemon et elle préférait le garder à l’œil. Ceci dit, à part son regard méprisant, le grand loup noir ne prononça pas un mot. Du moins, jusqu’à ce qu'il arrive devant une imposante bâtisse.


« Une bouche de plus à nourrir. »

A ces mots, Suri déploya ses ailes pour se donner un air plus imposant que d'ordinaire. Elle s'envola et fit face au second Daemon, l'aspergeant de nombreux cri particulièrement aigus. Ame quant à lui, ne réagis même pas, il se contenta de regarder ce spectacle pour le moins insolite. Suri avait toujours eu un caractère combattif, même si elle ne le montrait de rarement. Cependant, elle n'hésitait pas à se faire face à quoi que ce soit lorsqu'elle estimait que c'était nécessaire. Sora mit un terme à cet "affrontement" d'une phrase.


« Tais-toi donc, ce n'est pas toi qui t'en occupera. »

Ce n'est pas quoi qui t'en occuperas ? Ces quelques mots attirèrent l'attention de l'adolescent. Ça voulait dire quoi au juste ? Que le lieutenant aller s'occuper de lui ? Peut être... Mais il y avait peu de chances non ? Quoi qu'il en soit, Sora le fit entrer et le déposa doucement sur un canapé vide. Il lui mit une couverture sur les épaules et s'éloigna. Ame passa un rapide coup de manche sur ses yeux pour essuyer ses larmes. Il avait encore un peu de mal à les contenir mais peu à peu, elles semblaient moins nombreuses, moins présentes. Suri s'accrocha à un chandelier, la tête à l'envers et les ailes repliées. Observant le lieu calmement. La maison était calme... Trop calme.

Sora revint rapidement et lui tendis un bol. D'abord un peu hésitant, Ame finit par saisir le bol. A l'odeur, il devait s'agir de chocolat. Le garçon n'en prit néanmoins pas une goutte, se contentant d'observer le liquide, le regard vide. Finalement, la question qu'il redoutait tant fut posé.


« Que s'est-il passé ? »

Ame resta silencieux un moment. Il ne savait pas par où commencer. Mais il n'était pas sur de vouloir commencer tout cours. Brusquement, ses oreilles canines se plaquèrent en arrière.

« Pourquoi tu veux savoir ça ? Et qu'est ce que ça peut te faire de toute façon ? »

La voix était plus sèche qu'il ne l'aurait voulu. De la part de quelqu'un comme Ame c'était bien inhabituel. Depuis son chandelier, Suri lança un cri strident, comme pour le rappeler à l'ordre. Les oreilles de l'adolescent se baissèrent accompagnées d'un soupir. Lui même ne savait pas pourquoi il se montrait aussi agressif alors que Sora ne faisait que l'aider, pour le moment. Sa mauvaise journée y était sans aucun doute pour quelque chose. Il renifla.

« Désolé. Je devrais pas réagir comme ça... »

Prenant une grande inspiration. Ame essaya de remettre ses idées en place, de re-visualiser la scène. Ses sanglots c'étaient un peu calmé, il n'avait plus autant de mal à aligner de mot malgré un mal de gorge toujours présent.

« Je sais pas exactement, c'est allé vite. On avançait normalement quand une bande de bandit est arrivé de nul part. D'habitude, c'est pas vraiment un problème mais ils étaient plus nombreux que d'habitude. Oka' m'a dit de partir pour me mettre à l'abri et c'est ce que j'ai fait. Au début, je m'inquiétais pas mais ça fait plusieurs heures maintenant et elle n'est toujours pas revenu. »

Il fit une courte pause avant d'ajouter :

« Et elle n'était pas vraiment en position de force quand je l'ai laissé... Alors j'ai peur que... qu'elle... »

L'Inu ne finit pas sa phrase, n'osant même pas formuler les mots qui lui traversaient l'esprit. Il baissa la tête, n'osant même pas regarder Sora dans les yeux. Il s'en voulait d'être parti. Il s'en voulait atrocement. Ame n'avait jamais été spécialement courageux, ce n'était pas non plus un combattant mais jamais il n'aurait dû abandonner sa sœur, quand bien même elle le lui avait ordonné. Maintenant, il n'était même pas sur de la revoir et ce serait de sa faute...

Ehawee pour Never-Utopia

_________________

Voix - Ame

Kit by Kiowara
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 354
Date d'inscription : 23/05/2012
Localisation : ...

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: SAFE WITH ME || Ame Tsukiyo   Lun 13 Juin - 2:22


   
   

   

   

   Safe with meft. Ame (Okami) Tsukiyo

   

   

Nul doute que si la relation avec son propre lié n’était pas aussi tendue, Zero aurait fait claquer ses mâchoires d’avertissement envers la petite bestiole ailée qui lui tournait autour, martyrisant ses oreilles sensibles à coup d’ultrasons.

Mais pour cette fois, il allait être patient. Presque tout aussi patient que le lieutenant, qui en sentant l’attitude offensive de l’Inu, redressa sa tête sans rien en dire, soufflant par son nez alors qu’une de ses oreilles pivota vers la chauve-souris. Elle semblait avertir l’enfant de son attitude, l’abandonnant vite face à son deamon pour poursuivre sur une autre voie.

Il n’en tint pas compte et le laissa énoncer le problème, ou plutôt la fatalité qui s’était imposée à lui. Une bande de malfrats, disait-il. Ses yeux se plissèrent lentement et dans ce même silence, il laissa Ame finir. Il avait fui, laissant donc derrière sa sœur blessée, il y a de ça plusieurs heures. La possibilité qu’elle soit morte face à ses brigands n’était pas à écarter, mais... Cela sonnait faux aux oreilles du démon.

Survivre a Laafeld, survivre aux marais et plus encore, pour finir sous les griffes de brigands. Elle avait plus d’expérience que ça. Même vulnérable.
 


Être en mauvaise posture ne signifie pas forcément la mort.


Voir même, dans peu de cas. C’est dans ces moments que l’on retrouvait la force de faire ce que l’on aurait fait précédemment. Une dernière chance, où nous coordonnons tout notre être. Esprit et corps. Peut-être même qu’elle avait fui, mais qu’elle avait dût emprunter une autre direction pour diverses raisons. Ou qu’elle avait perdu la trace d’Ame.

Le lieutenant cligna des paupières et se redressa du canapé, afin d’aller déposer sa veste de service et sa rapière sur un porte-manteau à l’entrée, ainsi que retirer ses gants et son couvre-chef. Dessous, il portait une chemise blanche, surmonté d’un corset qui a vu d’œil, semblait peu confortable. Mais il était habitué.

 


Ne t'envisages pas le pire, ni le meilleur, ça ne fera que te rendre malade. Attends de découvrir ce qui s'est réellement passer.

C’était compliqué à expliquer, mais... cette solution marchait avec lui. Il ne réfléchissait pas, il n’attendait pas ou cogiter sur ce qui lui était arrivé. Ce n’est qu’une fois en face de la réalité que le lieutenant réagissait.
Comme... un robot. Un automate. En quelques sortes.

Revenant dans le salon, il posa son œil valide sur Ame, attendant de voir s’il buvait son chocolat ou comptait faire autre chose. S'il avait besoin de quoi que ce soit.
   

   © Jawilsia sur Never Utopia
   

   

_________________
A notre poisson rouge préféré.

Relaaaax:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Musicienne et Conteuse Itinérante

Messages : 110
Date d'inscription : 17/01/2016

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: SAFE WITH ME || Ame Tsukiyo   Mar 14 Juin - 14:24

Nom & Prénom : Tsukiyo AmeAge : 17 ansDaemon : Suri - Chauve souris
Ame Tsukiyo
Petit Secret : Un secret partagé n'en est plus un.Fiche personnage : Lien
Safe with Me

ft. Sora C. Kuroneko



Heureusement pour Ame, Sora ne semblait pas lui en vouloir pour sa première réaction malgré son agressivité. Sans doute était-il plus compréhensif que le pensait l'Inu... Ou plus patient. Ou les deux. Dans tout les cas, le demi-félin lui semblait bien pensif et Ame en profita pour jeter un coup d’œil à Suri. La chauve-souris semblait parfaitement à son aise dans cet endroit silencieux. Oui tiens... Pourquoi était-ce si silencieux d'ailleurs ?

« Être en mauvaise posture ne signifie pas forcément la mort. »

Ame retourna son attention vers le Lieutenant. Oui... Mais ça ne voulait pas dire qu'on s'en sortait vivant pour autant. Et même si Oka' parvenait à remporter son affrontement, rien n'assurait qu'elle n'ai pas succomber à ses blessures ou que... Rhaaaa ! Il fallait vraiment qu'il arrête de s'imaginer que seul le pire pouvait arrivé. Sa sœur était suffisamment forte pour se tirer de situations épineuses et elle le lui avait prouvé à maintes reprises. Pourtant... pourtant il ne pouvait pas s'empêcher de s'inquiéter.

L'adolescent aperçut Sora se débarrasser de sa rapière, il prit d'ailleurs bien soin de noter dans son esprit l'emplacement de l'arme. Pourquoi ? Ah ben, première règle de survie en région hostile : repérer les armes. Mais plus sérieusement, c'était devenu plus une habitude qu'autres choses de noter ce genre de détails. Lorsque vous êtes poursuivit pendant dix ans, vous apprenez des petites techniques pour vous aider en cas de soucis. Pour Okami, ces techniques étaient simples : on s'entraine et on fonce dans le tas. Ame était un peu plus subtile. Il relevait tout les petits détails qu'il pouvait trouvé chez les gens en face de lui : habitudes, comportement, où il posaient leurs armes etc... Oui, comme ça, c'est peut être inutile, mais détail après détail, vous finissez par avoir un portrait assez fidèle de votre interlocuteur. Et si vous voulez affronter quelqu'un, le connaitre c'est déjà partir avec un avantage. Bref, je pense avoir assez digressé. Le lieutenant se débarrassa également de ses gants, de sa veste et de son couvre-chef. Puis finalement, il ajouta :


« Ne t'envisages pas le pire, ni le meilleur, ça ne fera que te rendre malade. Attends de découvrir ce qui s'est réellement passer. »

Plus facile à dire qu'a faire... Cependant, sa sœur lui aurait sans doute fait la même remarque. Il faut dire que la réflexion ce n'était pas vraiment son activité préféré.

« Oka' aurait été d'accord avec toi sur ce point... Mais je ne peux pas. »

Il poussa un soupir.

« Quand est ce que je saurais ce qu'il s'est passé après que je sois parti ? Demain, dans dix jours ? Moins, plus ? Jamais ? Je ne peux pas juste faire comme si de rien n'était jusqu'à avoir ma réponse. »

S'il y avait bien une chose qu'Ame trouvait frustrante, c'était d'ignorer quelque chose, d'avoir un doute ou une interrogation sans réponse. Malheureusement, cela arrivait souvent. Trop souvent. Alors ces réponses, il les cherchaient lui-même. Souvent, cela passait par envisager le pire ou le meilleur, étudier toutes les possibilités et tous les petits détails qui pouvaient y varier, les probabilités pour que tel chose arrive plutôt qu'une autre, etc... Et la question de "qu'est ce qui était arrivé à sa sœur" ne faisait pas exception à cette règle.

« C'est peut être stupide, mais c'est comme ça. »

Ajouta-t-il en haussant les épaules. Mine de rien, cette discussion l'avait un peu calmé. Un avantage d'être un poil lunatique, c'est que s'il lui en fallait peu pour déprimer, il lui en fallait peu aussi pour aller mieux. Il se décida finalement à boire le chocolat que lui avait ramené Sora. Il regretta presque de ne pas l'avoir bu plus tôt étant donné que le liquide avait refroidi. Une fois son bol finit, il ajouta :

« Et puis, Oka' est ma seule famille. C'est normal que je m'inquiète pour elle. »

Il fit une courte pause, profitant encore du silence du manoir. Comme pour lui rappeler son existence, Suri poussa un cri aiguë. Oui, Okami n'était pas exactement sa "seule famille" mais c'était tout de même elle qui l'avait élevé pendant dix ans. Et même un peu avant.

« Toi aussi, tu dois bien avoir au moins une personne pour laquelle tu t'inquiètes, non ? »

Tout le monde en avait au moins une. Parce que personne n'est seul, jamais. Il y a toujours quelqu'un. Parfois, on ne s'en rend pas compte sur le moment, ce n'est pas toujours la personne à laquelle on s'attendait, mais il y a toujours quelqu'un.
Ehawee pour Never-Utopia

_________________

Voix - Ame

Kit by Kiowara
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 354
Date d'inscription : 23/05/2012
Localisation : ...

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: SAFE WITH ME || Ame Tsukiyo   Mer 15 Juin - 16:41


   
   

   

   

   Safe with meft. Ame (Okami) Tsukiyo

   

   

Peut-être avait-il plus de points communs avec les personnes de ce monde qu’il ne l’aurait pensé. Sa manière de réfléchir, d’agir, sa justice et même les raisons qui le poussait à en être ici. Tout tourner autour de notre enfance, la période où l’on s’était construit avec nos différentes expériences. Au vu du passé des Inus... Cela ne l’étonnerait pas qu’il partage la même vision des choses.

Et Ame était avant tout un adolescent. Pas un soldat, ni un lieutenant. Un enfant d’une race envoie d’extinction, par la faute de ceux qu’il servait. Ses faits étaient assez pour adoucir le garde royal, qui se montrait plus patient et compréhensif qu’envers la plupart des adultes qu’il avait croisé.

Pas un mot ne sortit d’entre ses lèvres, l’observant avec une certaine satisfaction boire la tasse qu’il lui avait donné. C’était trop rapide encore pour tirer des conclusions, mais il se remettait de son choc, c’était un premier progrès.

Se déplaçant en silence, tout en gardant une oreille attentive aux paroles du châtain, Sora se déplaça dans la cuisine pour commencer à faire chauffer de l’eau. Sa seule famille. Ils avaient donc perdu leurs parents et se cachaient sans doute depuis. A cet instant là, il n’avait que cinq ans environ et ne faisait même pas parti de ce monde.

Non, il n’était arrivé que quatre ou cinq ans après. Ce qui voudrait dire qu’Ame serait plus âgé que lui, mais ça, ce n’était qu’un détail à ses yeux.
 


Mh...

Dans une tasse, il versa quelques cuillères de plante et y mit ensuite l’eau bouillante, laissant le tout infusé alors qu’il revenait dans le salon. Il n’avait pas manqué le cri vrillant de la chauve-souris mais ne le retint pas. Les inconvénients d’avoir une ouïe fine.

Sora mit une touche de miel dans sa tisane, dos à l’Inu qui reprenait la parole. Mais sa question le fit momentanément se stopper dans ses mouvements, l’être redressant légèrement la tête pour regarder dans le vide. Une personne pour laquelle il s’inquiète, disait-il. Le lieutenant resta un moment muet, laissant tourner sa cuillère dans la tasse.
 


Non.

Il lança un regard effarouché vers l’Inu, le défiant d’y remettre une couche avant de reprendre son expression quotidienne, sévère. Sa tasse dans une main, le lieutenant se tourna vers l’adolescent et lui demanda sans plus de cérémonie de la suivre, afin de lui montrer la chambre où il dormira. Pour cette nuit, au moins.

Montant les escaliers en silence, son deamon ne bougea guère de sa place pour les suivre. Rien de contraignant, tant qu’il ne quittait pas le manoir. En arrivant dans un couloir, il progressa jusqu’à une seconde porte, la première était naturellement sa chambre. Sora l’ouvrit et découvrit une assez vaste pièce aménagée, bien que peu décorée et assez sobre en général. Il y avait l’essentiel.

Comme s’il avait un jour prévu d’accueillir un Inu... Ironie. Il se décala assez pour laisser passer l'adolescent, restant sur le seuil, le dos contre la porte.
 


Si tu as besoin de quelque chose dans la nuit, tu peux venir me voir.
   

   © Jawilsia sur Never Utopia
   

   

_________________
A notre poisson rouge préféré.

Relaaaax:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Musicienne et Conteuse Itinérante

Messages : 110
Date d'inscription : 17/01/2016

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: SAFE WITH ME || Ame Tsukiyo   Dim 19 Juin - 17:45

Nom & Prénom : Tsukiyo AmeAge : 17 ansDaemon : Suri - Chauve souris
Ame Tsukiyo
Petit Secret : Un secret partagé n'en est plus un.Fiche personnage : Lien
Safe with Me

ft. Sora C. Kuroneko



Ame vit que le Lieutenant s'était éloigné pour se préparé quelque chose tandis qu'il parlait. Une tisane ou du thé au vue de l'odeur. L'Inus n'appréciait pas vraiment ce genre de boisson. Des plantes dans l'eau chaude ? Il y avait meilleur. Enfin, c'est chacun ses gouts après tout, n'est-ce pas ? L'adolescent ne manqua pas de remarqué la réaction de Sora. Le démon s'arrêta net à sa question, ce qui le fit lever un sourcil interrogateur. Finalement, le Lieutenant lâcha un simple :

« Non. »

Ame prit un air étonné à cette réponse. Même venant de la part de quelqu'un comme Sora cela le surprenait. Il faut dire que malgré les problèmes qu'ils avaient eu durant sa vie, se retrouver réellement "seul" n'en avait jamais fait parti. Jusqu'a ce jour là bien sur. Mais même là, Ame avait toujours une petite chance de revoir sa sœur, du moins il l'espérait. Le Lieutenant lui... Il semblait certain de sa réponse. A vrai dire, cela fit de la peine à l'Inu. Il hésita un instant à ajouter quelque chose mais le regard qui lui jeta Sora lui cloua le bec. Parfois, mieux valait ne rien dire.
Le Lieutenant lui demanda ensuite de le suivre et Ame s'exécuta. Suri se décrocha du chandelier pour venir se poser sur sa tête. Les oreilles pointés vers l'avant, elle semblait plutôt excitée voire même curieuse à l'idée de découvrir le reste du bâtiment. Ame, lui, était un peu perdu. L'endroit n'était pas désagréable mais vide. Trop vide. Après avoir monté les escaliers, Sora lui indiqua une chambre. Elle était simple mais il y avait ce qu'il fallait. Et puis, vue la situation, Ame n'allait certainement pas faire la fine bouche. Au moins, il avait un endroit où dormir... pour peu qu'il arrive à dormir.


« Si tu as besoin de quelque chose dans la nuit, tu peux venir me voir. »

L'Inu lui répondit d'un hochement de tête accompagné d'un léger sourire. Etonnement, il n'avait pourtant pas spécialement envie d'aller déranger le Lieutenant. Par peur ou par prudence. Quoi qu'il en soit, il attendit que le maitre de maison se soit éloigné pour fermé la porte et s'y adosser, se laissant glisser jusqu'au sol avec un soupir.
Suri décolla, faisant le tour de la pièce en quelques battements d'ailes avant de revenir vers son âme-sœur. Elle se posé à ses pieds, un air inquiet sur son petit visage de chauve souris. Elle poussa un petit cri de réconfort.


« Je sais Suri... Je sais. C'est juste que... »

Il soupira de nouveau. De toute évidence, le relationnel ce n'était pas le point fort de Sora mais l'Inu avait bien remarqué que le Lieutenant avait fait ce qu'il pouvait pour qu'il se sente à l'aise. Malgré tout, ce n'était toujours pas le cas, pas totalement du moins.
Ame jeta un rapide coup d'œil au lit devant lui. Les événements de la journée avaient beau avoir été épuisants, il n'avait aucune envie de dormir... Et puis même s'il parvenait à fermer les yeux, il savait que ça n'allait pas durer longtemps. Ses cauchemars habituels finiraient par le rattraper sans personne pour le rassurer cette fois. L'Inu prit une mine boudeuse. Il se comportait vraiment comme un enfant, il en avait conscience et cela l'agaçait. Il se releva finalement, sorti de sa poche son carnet et le posa sur le bureau de la pièce avant de se mettre à le feuilleter. Ce carnet, il le connaissait par cœur, le moindre mot, la moindre virgule, mais il n'avait rien de mieux à lire pour le moment. Il se demanda un instant si le manoir était pourvu d'une bibliothèque... ça aurait au moins le mérite de l'occuper. Il hésita un instant à sortir mais se ravisa. Il préférait se faire discret, ne serait-ce que pour ne pas déranger le Lieutenant. Suri quant elle se mettait à l'aise, se posant dos sur le lit avant de redécoller à la recherche d'un endroit où s'accrocher pour la nuit.

Les heures passèrent, après avoir finit son carnet, Ame s'était accoudé à la fenêtre pour observer les étoiles, réprimant un bâillement de temps en temps. Le ciel était magnifique. Parfaitement dégagé, les étoiles scintillant, la lune presque pleine... Alors qu'il s'amuser à retrouver des constellation, l'Inu entendit son ventre gronder. C'est vrai qu'il n'avait pas beaucoup manger durant la journée... Mmm... Mais était-ce bien prudent de sortir ? Il jeta un coup d'œil au ciel. Vu la position de la lune, il était largement minuit passé. Sora devait certainement dormir. S'il était discret, il ne se ferait pas repérer.
Ame prit son carnet et, prudemment, passa sa tête dans l'entrebâillement de sa porte. Rien à gauche, rien à droite et ses oreilles canines ne distinguaient aucun bruit. Suri passa rapidement au dessus de lui et commença à s'éloigner, observant les couloir en tant qu'éclaireuse. Elle revint après quelques minutes. Les couloirs étaient vides. Du moins ceux alentours. Parfait. Il ne restait plus qu'à trouver la cuisine et pour ça rien de plus simple, il suffisait de suivre son flaire. Être un Inu avait du bon parfois. Sur la pointe des pieds, l'adolescent s'éloigna de la chambre. Il descendit à tâtons les escaliers, tachant de faire le moins de bruit possible, rasant les murs en arrivant dans le salon à cause de l'imposant loup noir qui piquait un somme. Ne pas faire de bruit, surtout, ne pas faire de bruit... Après le passage éprouvant du salon et quelques minutes de recherche, l'Inu finit par trouver la cuisine. Il ferma prudemment la porte pour éviter qu'elle claque ou que le bruit qu'il ferait dans la salle se propage trop. Il fit le tour de la pièce, celle-ci lui rappelait sa maison natale et contenait tout le nécessaire. Parfait. Il ne restait plus qu'à fouiller dans la réserve pour trouver de quoi préparer quelque chose. Suri se posa sur la table, les yeux pétillants et se dirigea vers une corbeille de fruit pour en dévorer un. Ame aurait facilement faire de même mais il ne voulait pas "juste" se servir. Bon, oui, il se servait là aussi, mais au moins il faisait l'effort de préparer quelque chose. Il sortit son carnet et chercha une recette à l'intérieur. Il n'était pas encore certain de ce qu'il allait préparé mais... Il y avait des fruits à disposition, dont pas mal des pommes, de la farine, de la levure etc... Lui qui avait toujours aimé tout ce qui était gâteau au fruits, il avait bien une petite idée. Ame trouva finalement sa recette : un invisible aux pommes. Il se tourna d'abord vers le four, saisissant les pierres à silex à disposition et allumant le feu pour le faire chauffer. Grâce à l'habitude, cela ne lui prit que quelques secondes. L'adolescent se mit ensuite à fouiller dans les placards pour trouver un saladier et d'autres ustensiles dont il aurait besoin. Puis, il s'attaqua aux pommes, les découpant avec soin, en fines tranches. Il était rare de voir Ame aussi concentré. A part la cuisine, il n'y avait que la lecture ou bien les jeux stratégique, comme les échecs, qui produisait ce genre d'effet sur lui. Au moins, ça lui occupait l'esprit et il n'allait pas s'en plaindre.
Suri, toujours grignotant son fruit observait le feu avec méfiance, alors que son âme sœur finissait son travail. Puis l'adolescent enchaina les différentes étape de sa recette avec précision jusqu'à arriver à l'étape finale : la cuisson. Si bien que bientôt une délicieuse odeur de gâteaux aux pommes se dégagea du four et Ame ne put s'empêcher de passer sa langue sur les lèvres avec un grand sourire. Suri de son côté se mit à battre joyeusement des ailes, se retenant difficilement de pousser ses petits cris habituels.
L'Inu commença alors à ranger la pagaille. Enfin, ranger est un bien grand mot, disons surtout qu'il poussa tout les ustensiles utilisé pour faire de la place sur la table. Il s'occupa ensuite d'éteindre le feu et de sortir la gâteaux avec un petit rire triomphant :


« C'est prêêêêêêêt ! »

Ehawee pour Never-Utopia

_________________

Voix - Ame

Kit by Kiowara
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 354
Date d'inscription : 23/05/2012
Localisation : ...

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: SAFE WITH ME || Ame Tsukiyo   Mer 13 Juil - 1:55


   
   

   

   

   Safe with meft. Ame (Okami) Tsukiyo

   

   

Cela ne faisait qu’une heure qu’il s’était endormi, peut-être même moins ; les papiers qu’il devait ramener pour le lendemain avaient été long a remplir. Le lieutenant était épuisé, mais quand bien même, il était en alerte, sachant bien qu’il y avait une personne à surveiller dans cette maison. Lorsque la voix de son deamon résonna au fin fond de son esprit, il ne tarda guère à émerger.

Ses paupières se soulevèrent et il se redressa, posant son regard perdu sur la porte de sa chambre. Zero l’appelait. Que pouvait-il avoir encore ? En retenant un grognement, mais tout de même intrigué et peut-être un peu inquiet, l’adolescent sortit de son lit et se dirigea vers le couloir, un peu maladroitement.

Il descendit les escaliers et ne tarda pas à sentir une odeur pour le moins étrange à cette heure-ci. Une senteur qui venait de la cuisine, sans compter la silhouette de sa part d’âme, près de l’entrée de la pièce. Il était camouflé dans l’ombre et semblait observer ce qui se tenait dans la pièce éclairée, sans bruits.

Sora reconnu une voix. Prêt disait-il. Plaçant une main sur son visage d’un air fatigué et exaspéré, il balaya d’un geste lasse la moitié de son minois et ouvrit un peu plus ses yeux, se dirigeant d’un pas assez léger pour ne pas faire grincer le plancher vers la cuisine.

En se présentant dans le cadre de la porte, son regard se posa automatiquement sur la silhouette du châtain, un gâteau fraichement préparé en face de lui. Le silence ne tarda pas a s’installer et de l’ombre, le loup noir sortit, tout du moins, sa gueule.
 


Cuisinier à cette heure-ci ? ...

Sa voix n’était ni mauvaise, ni inexpressive. C’était quelque chose qu’on découvrait quand on passait du temps avec le lieutenant, c’est que mal réveillé, il n’était plus aussi effrayant qu’il en avait l’air. C’était juste un homme qui avait envie de dormir.

Posant une main sur sa taille, réprimant un bâillement en fermant les yeux, il ne prit pas en compte de sa présentation. Oui, il avait les cheveux désordonnés et digne du pelage d’un chat sauvage. Oui, il n’avait plus son cache-œil mais son œil ne s’ouvrit pas pour autant ; ce qu’on pouvait distinguer maintenant, c’était la cicatrice qui le traversait. Et oui, il n’était habillé que d’une chemise ample au col plongeant rentré dans le bord de son pantalon, descendant pas plus bas que le niveau de ses genoux.

Il espérait que ce n’était pas la simple vue ni de son torse ni de ses jambes qui allait le mettre mal à l’aise.

Sora retint de justesse un soupir devant un silence pareil et se déplaça vers le lavabo pour se prendre un verre d’eau, passant sa main dans sa frange.
 


Si tu avais faim, tu pouvais venir me voir tu sais. Je t'aurais fait quelque chose de plus consistant qu'un gâteau.
   

   © Jawilsia sur Never Utopia
   

   

_________________
A notre poisson rouge préféré.

Relaaaax:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Musicienne et Conteuse Itinérante

Messages : 110
Date d'inscription : 17/01/2016

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: SAFE WITH ME || Ame Tsukiyo   Jeu 28 Juil - 23:19

Nom & Prénom : Tsukiyo AmeAge : 17 ansDaemon : Suri - Chauve souris
Ame Tsukiyo
Petit Secret : Un secret partagé n'en est plus un.Fiche personnage : Lien
Safe with Me

ft. Sora C. Kuroneko



Vous savez, il y a des moments dans la vie où vous venez de réussir quelque chose, une chose pas forcement incroyable mais dont vous êtes plutôt fier. Le seul détail que vous avez oublié c'est qu'il était plus minuit et que votre mère vient de vous surprendre dans les couloirs. Donc non seulement vous vous sentez stupide mais en plus vous êtes certains que vous allez passer un mauvais quart d'heure. Et ben ce sentiment, c'est exactement celui d'Ame lorsqu'il aperçut Sora entrer dans la pièce. Suri cessa sur le champ de grignoter sa pomme pour s'immobiliser. En fait, Ame s'attendait presque à se faire engueuler jusqu'à entendre :

« Cuisinier à cette heure-ci ? ... »

L'Inu resta statique. Heeuuuu... C'était tout ? Non pas que ça le dérangeait mais... Disons qu'il ne s'attendait pas à ça. Sora ne semblait pas énervé juste un peu perdu par les action de l'adolescent et il semblait aussi particulièrement fatigué. Il aurait presque était rassuré s'il n'avait pas aperçut du coin de l’œil une gueule inquiétante guettant à la porte.
Un silence gênant s'installa. Ame ne savait pas trop quoi dire, encore un peu perdu par rapport au comportement qu'il devait adopté. Il se contenta donc d'observer le Lieutenant s'approcher du lavabo pour prendre un verre d'eau. Il en profita pour remarquer que son interlocuteur était habillé plutôt léger mais il n'en tint pas compte. Après tout, il avait dû se diriger vers la cuisine à peine réveiller sans vraiment faire attention à son apparence. Et puis, plus que sa tenue, c'était la cicatrice que le garçon portait sur son visage qui intriguait Ame. Voilà donc pourquoi il portait un cache-œil... Mais comment s'était-il fait ça ? La question lui brulait les lèvres mais ce n'était ni l'endroit ni le moment de la poser.


« Si tu avais faim, tu pouvais venir me voir tu sais. Je t'aurais fait quelque chose de plus consistant qu'un gâteau. »

L'adolescent resta un moment sans rien dire. Oui, Sora le lui avait déjà dit. Mais il n'avait pas vraiment eu le courage d'y aller. Et puis, au fond, il n'avait pas fait ce gâteau pour se mettre quelque chose de consistant dans le ventre. Enfin, si, il avait faim mais il voulait surtout s'occuper l'esprit et les main.

« Je... Heu... »

Ame stoppa net. Réfléchissant à ses mots et la façon des les tourner prudemment.


« Je sais. Tu me l'as déjà dit... C'est juste que... Heuuu... Comment dire ça ? »

L'Inu poussa un soupir.

« Bon, autant y aller directement. Tu n'es déjà pas vraiment sympathique en journée alors je n'avais pas spécialement envie de voir ce que ça donnait quand on te réveillait en pleine nuit. »

Ame pencha la tête sur le côté, observant avec curiosité Sora pendant quelques seconde avant de faire un grand sourire. Il s'empressa d'ajouter :

« Mais t'es pas si terrible que ça finalement. »

En même temps, Ame avait grandit avec sa sœur et... Comment vous décrire Okami au réveil ? Disons que son humeur était celle d'un chien à qui on venait de marcher sur la queue. Elle avait tendance à grogner sur tout le monde et pour n'importe quelles raisons.
M'enfin, il faut croire que ce n'était pas le cas de Sora qui était plus calme.


« Et puis... Ce n'était pas tant que j'avais besoin de quelque chose de consistant, je peux me débrouiller seul pour ça... C'est juste que j'ai tendance à manger lorsque je suis contrarié et je voulais m'occuper l'esprit. »

L'Inu ne pu retenir un bâillement. Il se décida enfin à tendre son plat au lieutenant encouragé par Suri qui venait de décoller pour venir s'agripper à son épaule.

« Tu en veux ? »

Ehawee pour Never-Utopia

_________________

Voix - Ame

Kit by Kiowara
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 354
Date d'inscription : 23/05/2012
Localisation : ...

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: SAFE WITH ME || Ame Tsukiyo   Mer 14 Sep - 3:14


   
   

   

   

   Safe with meft. Ame (Okami) Tsukiyo

   

   

L’inu semblait perturbé, comme s’il ne s’attendait pas à une telle réaction de sa part. Avait-il fait quelque chose qui lui aurait déplu ? Alors qu’il buvait une gorgée d’eau de son verre, l’enfant balbutia quelques mots, puis se décida à parler, semblant choisir avec soin ce qu’il allait dire. Cet effort fit hausser un sourcil au démon.

Il haussa le deuxième lorsqu’il entendit la raison de cette hésitation. Un instant, il éloigna son verre de sa figure et fixa Ame pendant une à deux secondes en silence, l’expression plus ou moins pensive. Est-ce qu’il confondait sa bitch resting face avec de la mauvaise humeur... C’était fort possible. Ce n’était pas la première fois qu’on lui faisait remarquer.

Que voulez-vous, sourire donne des rides. Mais il marquait un point, tout dépendait de la raison de son réveil mais son humeur ne s’arrangeait certainement pas quand il était dérangé dans son sommeil. Le châtain se mit alors à étirer un grand sourire bêta, attirant l’attention du maître de maison.

Pas si terrible. Bien sûr qu’il n’était pas aussi terrible, il n’avait pas de responsabilités importantes, ni de devoirs à respecter à la lettre et encore moins de supérieur persécuteur quand il était chez lui. Fort heureusement, sinon il ne tiendrait jamais. Il serait devenu dingue sous le stress. Mettant ses pensées de côté, le lieutenant l’écouta parler, ne disant rien.

Il compatissait simplement. L’une de ses oreilles félines tiqua au moment où il le vit bailler, mais son attention se concentra par la suite sur le plat qu’on lui tendait. Le borgne sembla hésiter un moment, sa queue se balançant nerveusement de gauche à droite, puis finalement soupira et saisit un couteau, coupant une part.

Appuyé contre le comptoir de la cuisine, le lieutenant savoura sa première bouchée, regardant ailleurs. Face au goût qu’il devait dire bien agréable, ses oreilles se redressèrent et l’extrémité de sa queue se mit à faire des arcs de cercle, satisfait. Où avait-il apprit à cuisiner ? Pas avec sa sœur, c’était certain. Il la voyait plus que mal préparer quelque chose.
 


C'est bon.

Ses yeux étaient fixés sur Ame, tandis que lentement, il finissait sa part. Parfois, il dérivait sur Suri, semblant pensif. Il se posait beaucoup de questions, aussi. Mais ce n’était pas le moment, il aurait tout le temps de les poser plus tard.
 


Prends ton gâteau ou des fruits si tu as faim.

Reposant le verre qu’il venait de boire dans le lavabo, le lieutenant se lécha les lèvres tel un chat le ferait et fit signe au garçon de le suivre. Il n’avait pas trouvé le sommeil durant ce temps... et il comprenait peut-être pourquoi.
C’était difficile de dormir seul quand on n’y avait jamais été habitué.

En chemin, il lui confia le fond de sa pensée.
 


Je sais que c'est dur pour toi... Je comprends que tu ne puisses pas fermer l'oeil sans te faire réveiller par tes tourments, ou tes peurs.

Il eut un léger soupir en fermant son œil valide, s’arrêtant devant sa porte avant de se tourner vers l’enfant pour le regarder, une expression indescriptible collée au visage.
 


Et je comprendrais si tu ne me fais pas confiance non plus... Je ne peux pas remplacer ta soeur, mais j'essayerais au moins de m'occuper de toi convenablement et de t'aider.

J’ai été un enfant, aussi. Ouvrant sa porte, il prit la main d’Ame et le guida à l’intérieur en silence, refermant l’entrée derrière eux avant de venir se poser sur son lit doucement. Il était assez large pour deux personnes, modeste mais pas moins confortable.

L’odeur du lieutenant était encrée dans les draps et hormis ceux-ci, le reste de la chambre était étonnamment... peu rangée. Ce n’était pas un véritable bordel à s’en noyer non plus, mais on aurait cru à plus de soin venant de sa part. Chose qu’il n’avait pas, mais ce n’était pas grave tant qu’il s’y retrouvait.
 


Tu vas dormir avec moi, si ça te convient.
   

   © Jawilsia sur Never Utopia
   

   

_________________
A notre poisson rouge préféré.

Relaaaax:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Musicienne et Conteuse Itinérante

Messages : 110
Date d'inscription : 17/01/2016

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: SAFE WITH ME || Ame Tsukiyo   Mar 20 Sep - 2:59

Nom & Prénom : Tsukiyo AmeAge : 17 ansDaemon : Suri - Chauve souris
Ame Tsukiyo
Petit Secret : Un secret partagé n'en est plus un.Fiche personnage : Lien
Safe with Me

ft. Sora C. Kuroneko



Sora hésita un moment avant de donner sa réponse. Cela avait tendance à mettre Ame mal à l'aise... Pourtant, il ne pouvait pas vraiment se plaindre du comportement du Lieutenant. Après tout, il avait craint sa réaction par rapport à ses remarques précédentes et n'avait obtenu que quelques haussement de sourcil surpris. Autant dire qu'il en était plus que soulagé. Quoi qu'il en soit, l'Inu ne pouvait s'empêcher de remarquer cette queue féline qui se baladait de droite  gauche. De ce que l'adolescent, chez les félins, cela traduisait une certaine méfiance. La question était de savoir, pourquoi cette méfiance ? Ce n'était pas comme s'il était très dangereux. ... Du moins, il ne donnait pas cette impression.

Finalement, Sora se décida à répondre. Et de façon affirmative qui plus est, ce qui ne fit qu'agrandir le sourire d'Ame. Il aimait bien cuisiner, mais surtout lorsqu'il pouvait faire gouter ce qu'il préparait à quelqu'un. Une fois que le Lieutenant fut servit, l'adolescent observa sa réaction avec la plus grande attention. Ame n'était pas certains d'interprété correctement les réaction féline de son interlocuteur mais le oreilles dressées étaient déjà bon signe. Le compliment qu'il entendit par la suite acheva de le convaincre. L'Inu était bien content de cette remarque... Et ce devait être parfaitement visible. Sora n'était pas le seul à disposer d'attributs animal... Des attributs parfois bien capricieux. Si bien qu'on pouvait aisément voir la queue canine d'Ame se balancer rapidement de gauche à droite.

Suri, de toute évidence gagnée par cette joie, ne put retenir un petit cri aigüe. Et malgré le regard perçant de Sora sur eux, l'Inu ne perdit pas son air ravi. Cependant... il se demandait bien à quoi pouvait songer le Lieutenant. Il commença à son tour à gouter son gâteau, qu'il trouvait plutôt pas mal d'ailleurs, jusqu'à entendre le félin déclarer :


« Prends ton gâteau ou des fruits si tu as faim. »

Mmmh ? Ame redressa la tête vers Sora, la bouche pleine. Pourquoi ? Il avait plutôt prévu de rester là à "dévasté" les cuisine. Mais apparemment, son hôte avait d'autres projets pour lui. Il avala donc rapidement sa bouché pour suivre le Lieutenant qui lui faisait déjà signe de le suivre. D'abord un peu hésitant, l'Inu reprit une ... ou peut être deux, mais le jugez pas ! Donc, deux parts de gateau qu'il avala rapidement avant de rejoindre Sora en trottinant. Suri le suivit de près, abandonnant une pomme entièrement dévoré pour venir se poser sur sa tête.

Lorsque le duo passa devant Zero qui se cachait juste devant la porte, son pelage sombre se fondant parfaitement dans l'obscurité, Ame ne put s'empêcher de déglutir, lui lançant un regard quelque peu craintif. Suri, d'un autre côté, ne semblait éprouver aucune peur face à l'imposante créature. Elle se contentait de le fixer dans les yeux, une lueur de défis dans le fond du regard. Comme si elle cherchait à l'intimider. Ça devait vachement bien fonctionner au vue de leur différence de gabarie. Non... Mieux valait ne pas titiller de trop près le loup noir.

Alors qu'il rejoignait le Lieutenant, Ame fut assez surpris par ses paroles :


« Je sais que c'est dur pour toi... Je comprends que tu ne puisses pas fermer l'œil sans te faire réveiller par tes tourments, ou tes peurs. »

L'Inu ne doutait pas de la sincérité de Sora. Pas qu'il lui faisait confiance aveuglément mais il était plutôt bien placé pour démasqué un menteur lorsqu'il en croisait un... La question qu'il se posait était surtout à quel point le démon pouvait comprendre. Quant à fermer l'œil... Ame n'avait même pas essayé. Il faut dire que le résultat était des plus prévisible à ses yeux. Prévisible et pas franchement
L'adolescent ne put s'empêcher de remarquer la route qu'ils prenaient. Ils allaient vers les chambres. Enfin, plus précisément la chambre de Sora s'il avait bien suivit. Ce dernier s'arrêta devant la porte, une expression indéfinissable sur le visage.


« Et je comprendrais si tu ne me fais pas confiance non plus... Je ne peux pas remplacer ta sœur, mais j'essayerai au moins de m'occuper de toi convenablement et de t'aider »

Remplacer Okami ? Bien sur qu'il ne pouvait pas. Personne ne le pouvait même avec les meilleures intentions du monde. Ame lui était au moins reconnaissant qu'il s'en rende bien compte. Mais... Il était aussi intrigué. A vrai dire, il y avait une question qui le taraudait depuis qu'il était arrivé. Pourquoi ? Pourquoi l'aider ?  Pourquoi est-ce qu'un membre de la Garde, un Lieutenant qui plus est, essaierait de protéger un Inu comme lui ? Certes, ce n'était pas la première fois que Sora agissait de la sorte mais l'adolescent n'avait jamais eu de réel réponse à cette question. Peut être en aurait-il une ce soir là ? Enfin... Pour ça, encore fallait-il qu'il ait l'occasion de la poser cette fameuse question. Et cela ne semblait pas être le moment.

En effet, Ame n'eut même pas le temps d'amorcer un mouvement que Sora le prit par la main, le guidant à l'intérieur de la salle. La pièce était... peu rangé ? L'adolescent trouvait ça étonnant. Il ne connaissait pas beaucoup le Lieutenant, c'était vrai mais il se serait attendu à quelque chose d'un peu plus ordonné. Suri émit une sorte de sifflement en voyant l'endroit. Elle décolla sans crier gare pour virevolter ci et là, cherchant un endroit pour se poser. La chauve souris jeta finalement son dévolu sur le chandelier pendu au plafond. Elle s'y accrocha et laissa sa tête prendre dans le vide.
Ame se contenta d'observer son hôte se poser sur son lit avant de déclarer :


« - Tu vas dormir avec moi, si ça te convient. »

L'inu entre-ouvrit la bouche comme pour répondre... Jusqu'à vraiment réaliser ce qu'il avait entendu. Ses oreilles se baissèrent brusquement sous l'effet de la surprise.

« P... Pardon ?! »

Son ton trahissait, en plus de sa surprise, un sentiment un poil plus perturbé. Il ne s'attendait pas à ça. Cependant, il parvint tout de même à se ressaisir très rapidement. Peut être même trop rapidement pour qu'on remarque qu'il se sentait un peu perdu.

Ame se racla la gorge avant de passer la main derrière sa tête. Avec un sourire gêné, il se frotta le bas du crâne et ajouta avec une voix un peu hésitante :



« C'est gentil Sora mais... Heuu... Il ne vaut mieux pas. Autant pour toi que pour moi. »

Si Ame n'avait pas daigné dormir avant d'aller dévaliser la cuisine, il y avait bien une raison. Disons que les nuits en sa compagnie n'était pas de tout repos... Cependant, à peine avait-il dis cela qu'il réprima difficilement un bâillement. Sentant le regard de son Daemon posé sur lui, l'Inu jeta un regard dans sa direction.

« Qu'est ce que tu en dis Suri ? »

Alors qu'il s'attendait à ce que la petite chauve souris lui donne une occasion de se tirer de ce mauvais pas... Mais ce ne fut pas le cas, au lieu de ça, le petit animal ouvrit bien grand la gueule simulant un bâillement qui dévoilait ses petits crocs blancs. Puis, elle enfouit son museau entre ses ailes et ferma les yeux. Bon... C'était une réponse comme une autre.

Ame ne put s'empêcher de laisser échapper un rire nerveux.


« Héhéhé... Il semblerait que je n'ai pas le choix finalement. »

D'abord un peu réticent, Ame se fit vite à l'idée qu'il allait devoir abandonner sa "tentative de fuite". Au fond, ce n'était pas si grave... Du moment qu'il ne dormait pas. Histoire de se mettre un peu plus à l'aise... et aussi parce que ça ne se fait pas de dormir avec des chaussures sur un lit. Il les retira donc et alla les déposer à l'extérieur de la pièce avant de revenir. L'adolescent retira ensuite son bandana rouge ainsi que sa veste. Si on observait le col de sa chemise avec attention, on pouvait remarqué une suites traces étranges qui partait de la clavicule de L'Inu pour disparaitre sous le vêtement. Les traces était en fait des cercles, plus ou moins large, parfaitement alignés et un peu plus clair que le reste de sa peau. Une cicatrice. Mais une cicatrice de quoi ? Plus de la moitié était encore dissimulé... Malgré tout, le positionnement des marques pouvaient laisser penser qu'il s'agissait d'un vestige de morsure.

Enfin, ça n'avait pas d'importance. Cette marque était là depuis bien des années et Ame avait cessé depuis longtemps d'y faire attention. Il se contenta de déposer ses affaires dans un coin de la chambre avant de venir se coucher.


« Bonne nuit ! »

Bonne nuit... Tu parles, comme si elle allait être bonne. Sur ces mots, Ame se coucha dos à Sora, cloitré sur l'un des bords du lit. Bientôt il ne fit plus attention à ce qui se trouvait autours de lui. Les yeux mi-clos, il essayait de fixer un point précis dans la chambre, histoire de se concentrer sur quelque chose et de ne pas risquer de s'endormir. Mais bon... Quand on est fatigué, on ne contrôle pas vraiment ce genre de chose, pas vrai ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Pourquoi il faisait si noir ici ? Pourquoi il faisait si froid ? ... Ame ne savait pas où il était. Mais il savait qu'il était inquiet... Sans vraiment savoir pourquoi. L'ambiance peut être ... ? Un lieu noir duquel aucune lumière semblait s'échapper. Qu'est-ce qu'il faisait ici ? Il n'y était pourtant jamais venu. Mais s'il ne savait pas comment il était venu, comment faisait-il pour repartir ?


« Quelque chose ne va pas Ame ? »

L'adolescent se retourna brusquement. Juste derrière lui se dressait un imposant loup blanc. Un air interrogatif parfaitement visible dans son regard bleuté.

« ... O... Oka ? C'est toi ?! Tu es revenue ! »

Sans vraiment réfléchir, Ame se jeta dans la fourrure de l'animal qui se trouvait être sa sœur. Elle n'était pourtant pas censée parler. Pas sous cette forme en tout cas. Mais l'adolescent s'en moquait, il était tellement heureux de la revoir. Et puis, pour une raison qu'il ne parvenait pas à expliquer, cela ne le surprenait pas plus que ça.

La louve baissa son regard bleuté vers lui, l'observant avec une grande douceur. Elle émit un petit rire. Rire lui aussi assez surprenant et inhabituel venant d'Okami...


« Oui. Bien sur que je suis revenu. »
Puis le rire se stoppa net et Ame eut l'impression que l'air autours d'eux avait d'un coup refroidit. Qu'est ce que... ?!

« Même si on peut se demander pourquoi... »

Ame cessa instantanément de câliné sa "peluche géante" pour la regarder. Il était perdu. Et cela se lisait dans ses yeux. Il ne savait pas où elle voulait en venir. Avait-il fait quelque chose de mal ? Il n'en avait pourtant pas souvenir. Mais de toute évidence, Okami ne semblait pas d'humeur à le laisser poser des questions.

« Après tout... Ce n'est pas comme si ceux que tu aimais étaient encore de ce monde. »

Q... Quoi ? Ame fit un pas en arrière. Horrifié, il observait le visage de la louve se tordre dans un sourire malsain alors même qu'un rire lugubre s'échappait de sa gueule.

« Morts ! Ils sont tous morts ! HAHAHAHAHAHAHAH ! »

N... Non ! C'était faux ! Ils n'étaient pas morts ! ... Ils... Ils devait être quelques part... Ame et Okami n'avait aucune réelle preuve que leurs parents étaient vraiment mort tandis qu'Okami était bien devant lui. Alors pourquoi ? Pourquoi lui dire ça ? Comme ça ? Et avec ce regard et ce sourire digne d'un fou furieux ?

« Mais pas toi. Oooh non. Tu n'es pas prêt de mourir ... Puisque ce sont toujours les autres qui meurt pour toi. Ça t'amuse, dis moi ? »

L'adolescent recula d'un pas, de plus en plus perdu. Il souhaitait mettre de la distance entre lui et la louve mais n'en eut pas l'occasion. A peine faisait-il un pas que la bête en faisait également un dans sa direction. Et ces mots... Ils n'étaient pas perturbant à cause de leur signification mais aussi à cause de la personne qui les prononçait. Oka ? Pourquoi ?

« Ça t'amuse d'être un meurtrier ? D'être mon meurtrier ? Car après tout.... »

Le sourire de la louve s'agrandit davantage, laissant apparaitre des filets de sang qui se baladaient entre ses crocs, coulant hors de sa gueule, laissant quelques gouttes écarlates s'écraser au sol.

« Tu seras ma Mort. »

A peine avait elle prononcé ces mots que la bête se mit à tousser... Mais pas normalement : à chaque convulsion, elle recrachait du sang par terre. Et ce ne fut pas tout... Soudainement, la louve se retrouva couverte de blessures plus ou moins profondes. Certaines semblaient avoir été causé par des armes, d'autres pas des animaux, mais difficile de clairement le dire à cause du sang qui s'écoulait de chacune. Ne cessant de cracher, Okami s'effondra dans une flaque de sang. En dépit de la situation, elle ne cessait de rire. Un rire malsain. Gardant ce sourire lugubre plaqué sur ses babines. Et même une fois qu'elle cessa de respirer, ce sourire resta figé sur son visage alors même que son rire s'était éteins. Et elle avec.

Ame avait basculé en arrière devant ce spectacle. Les jambes coupés par la peur. Mais lorsque sa sœur cessa de montrer des signes de vie, il se précipita vers elle.


« O... Oka ? »

Il approcha sa main de la fourrure de l'animal mais à peine l'eut-il touché que celle-ci fut emporté par un coup de vent. Ne laissant derrière elle qu'un squelette de loup qui tomba rapidement en poussière, créant un liquide poisseux en se mélangeant avec le sang. Ame se laissa tombé à quatre patte, observant son reflet quelques instants avant de fermer les yeux en pleurant.

« OKAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Un cri de terreur résonna dans la chambre. Ame n'avait pas bougé... Ou presque. Il s'était replié sur lui même s'agrippant la tête de ses mains. Ses yeux étaient grand ouverts, si bien qu'on pouvait le croire réveillé... Ce qui n'était pourtant pas le cas. Il suffisait de bien faire attention : son regard était vide. Il était ailleurs, complètement ailleurs. Il semblait horrifié et des larmes coulaient de ses yeux.  


« Je suis désolé. »

Voilà ce qu'il ne cessait de répéter en boucle en sanglotant.

Ehawee pour Never-Utopia

_________________

Voix - Ame

Kit by Kiowara
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Musicienne et Conteuse Itinérante

Messages : 110
Date d'inscription : 17/01/2016

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: SAFE WITH ME || Ame Tsukiyo   Jeu 9 Mar - 22:52

RP ABANDONNE

_________________

Voix - Ame

Kit by Kiowara
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Ouvrir
MessageSujet: Re: SAFE WITH ME || Ame Tsukiyo   

Revenir en haut Aller en bas
 
SAFE WITH ME || Ame Tsukiyo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Misaki Tsukiyo
» Chris Tsukiyo
» The world isn't safe for a girl like me. But maybe I'm not safe for the world, either. †
» presentation de Tsukiyo ( on me connait deja lol )
» Bonjour :)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sakushi World :: Hors-Sujets :: Archives :: RPGs :: Contes des Temps Anciens-
Sauter vers: