Les grandes histoires ne finissent jamais.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
L'heure tourne, Armadon place ses cartes, la roue du Temps se met en route ; ces terres font un bond dans leur destin, et E'drid est toujours là pour les regarder.
E'drid se demande qui de l'oeuf ou du dragon est apparu le premier. E'drid ne le sait pas.
Quand ils s'approchent de Sancyria, les êtres "maléfiques" ou appartenant à des races considérées comme tel sont pris d'étourdissement, de vertiges et d'un effroyable besoin de fuite à l'instant même où ils entrent dans le halo de lumière.
Quand La Puissance se Déchaîne ! Aujourd'hui, nous discuterons avec un petit tas de cendres à propos des risques encourus lorsqu'on attaque un Mage avec un gourdin.
Si vous voulez un bon repas, cherchez un aubergiste. Trempez-le tout de même toute une nuit dans le lait avant, cela évacuera la crasse.
E'drid sait qu'il existe beaucoup de divinités. Des grandes, des petites, des écailleuses. E'drid se demande pourquoi on en parle pas plus.
Moi j'ai un rêve.
Il a un rêve.

Partagez | 
 

 RPTEST - A cold issue - Natel O'Diel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Plus vite ! Répondez plus vite !

Messages : 86
Date d'inscription : 22/11/2015

avatar

Ouvrir
MessageSujet: RPTEST - A cold issue - Natel O'Diel   Ven 26 Fév - 22:34






- Qu'on fasse venir mon Conseiller.

Le serviteur, surpris par l'absence d'animosité dans la voix du Roi, s'inclina bien bas et disparu par la porte du salon. La pièce était richement aménagée, le marbre du sol recouvert d'un élégant tapis bleu foncé, les murs savamment habillés de tapisseries représentant le passé du Royaume, et illuminée par une grande fenêtre donnant sur la mer. Dans un des coins de la pièce se trouvait un monticule de coussins, à la mode matharienne, tandis que l'autre était occupé un bureau de bois foncé sur lequel était posé une imposante hache heimgaardienne.

Asgard, assis devant la fenêtre, observait la ville d'un air songeur. La dernière fête en l'honneur de la paix avec Heimgaard s'était passée... différemment que ce à quoi il s'attendait. Le Roi avait sous-estimé ce peuple dont il ne voyait toujours que le côté barbare, et maintenant, le pire était à venir.

L'esprit du Roi était une pelote de laine dont émergeait des idées de plans et d'agissement, mais qu'il peinait à démêler. Trop de problèmes surgissaient en même temps - son fils, cette prétendue rébellion et la perte de Kalfen - et enfin, Heimgaard.
Alors qu'un grondement sourd sortait de sa gorge, preuve de son mécontentement, la porte du salon s'ouvrit avec douceur. Le roi tourna la tête quelques instants vers l'entrée.

- Vous voici enfin. Approchez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: RPTEST - A cold issue - Natel O'Diel   Ven 4 Mar - 23:38



Les doigts fins et délicats de l'homme se balançaient de cordes en cordes, de part et d'autres du luth, laissant vagabonder dans l'atmosphère les notes mélodieuses qui en sortait gaiement. Sur le toit du palais, Natel se laissait enivrer de liberté de part la musique et le vent qui fouettait sa blonde chevelure, Spyk sur ses épaules, somnolent. Son bicorne laissé à l'abandon sur le côté afin que celui-ci ne soit pas soufflé par la brise légère, le jeune homme, un sourire aux lèvres, avait son unique oeil posé sur l'horizon que lui offrait la vue d'une telle hauteur. Pour ainsi dire, trouver le conseille du roi était probablement la chose la plus ardue que les serviteurs devaient pourtant réussir quand leur roi le demandait.

De loin, on pouvait apercevoir l'océan...Ses flots laissaient scintiller les rayons d'un pâle soleil hivernal. Pourtant le temps n'était pas mauvais pour la saison. Il faisait vraiment doux, chose pour laquelle Natel avait spécialement choisit de se poster sur le toit afin de s'isoler un peu de ses responsabilités royales. De toute manière, s'il n'avait rien de particulier à faire et que le roi n'avait nul besoin de ses services, pourquoi se priver d'un petit moment de détente ? Natel rêvassait de jours anciens en laissant la musique s'écouler dans ses veines comme un fluide miraculeux et bienfaisant. Peut-être était-ce elle qui lui avait indiqué sa position haut perché, ou bien le serviteur avait-il interrogé d'autres domestiques. Quoi qu'il en soit, il avait retrouvé l'homme qu'il cherchait.

- Sa Majesté vous demande, fit-il, la main au coeur sans métaphore.

Natel s'arrêta de jouer, mais n'avait pas regarder l'homme qui venait de l'interpeller. Il attendit quelques secondes encore un peu de plaisir devant l'air frais qui caressait son visage. Après quoi, il empoigna vivement le manche de son instrument d'une main, son couvre-chef de l'autre et fit volte-face vers le serviteur.

- Je m'y rends ! s'exclama t-il avec enthousiasme en remettant son bicorne sur la tête.

Aussitôt dit, aussitôt fait, le jeune homme retourna à l'intérieur de l'imposante bâtisse. Il y délaissa son précieux luth dans un coin d'une pièce sans crainte. Tout le monde savait à qui appartenait ces objets. Natel, d'un pas rapide et sûr, se rendit immédiatement vers les quartiers royaux, seul. Par protocole, le serviteur avait voulu l'accompagner, lui ouvrir les portes, mais l'homme avait posé une main sur son épaule avant de lui suggérer :

- Mais non mon ami ! Ca ira, retourner à vos occupations, je connais le chemin voyons !

Le domestique n'avait pas insisté et Natel avait donc poursuivit seul sa route. Il s'arrêta devant la grande porte qui donnait sur les quartiers du roi, le sourire toujours cloué à ses lèvres. Il finir par l'ouvrir et pénétrer dans la pièce. En face de lui, près d'une fenêtre, se tenait le lion majestueux qui lui servait de roi. Ce dernier avait tourné son museau en sa direction avant de lui dire :

- Vous voici enfin. Approchez.

Natel ne se laissa pas désirer. Il aurait aimé esquiver le protocole avec le roi, éviter le vouvoiement et les marques de politesse en tout genre, souhaitant retrouver un vieil ami d'autrefois. Mais ce n'était pas possible. Le roi avait déjà tellement changé mais par chance, ce qui avait lié les deux êtres jadis était toujours présent et avait permis à Natel de rester auprès de lui en tant que conseiller. Spyk, toujours perché contre le cou de son maître, se faisait muet comme une tombe mais n'en restait pas moins attentif. Natel approcha et finit par s'incliner devant le félin.

- Vous m'avez fait demander Sire ? fit-il.
Revenir en haut Aller en bas
 
RPTEST - A cold issue - Natel O'Diel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» Wouyyyyyyy Le premier ministre Bellerive ''heureux'' de l'issue des élections
» Cody Rhodes Vs Mark Henry Vs Stone Cold Steve Austin
» Apsoline | It's too cold tonight, for angels to fly. (TERMINÉE)
» It's too cold outside for angels to fly [PV Gryfi] || Fini ♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sakushi World :: Hors-Sujets :: Archives :: RPGs :: Contes des Temps Anciens-
Sauter vers: