Entrez dans ce monde des plus étonnants !
 
Quand ils s'approchent de Sancyria, les êtres "maléfiques" ou appartenant à des races considérées comme tel sont pris d'étourdissement, de vertiges et d'un effroyable besoin de fuite à l'instant même où ils entrent dans le halo de lumière.
Quand La Puissance se Déchaîne ! Aujourd'hui, nous discuterons avec un petit tas de cendres à propos des risques encourus lorsqu'on attaque un Mage avec un gourdin.
Si vous voulez un bon repas, cherchez un aubergiste. Trempez-le tout de même toute une nuit dans le lait avant, cela évacuera la crasse.
As they dance under the moon, they bring doom.
E'drid se demande qui de l'oeuf ou du dragon est apparu le premier. E'drid ne le sait pas. Peut-être que les prêtres savent.
L'heure tourne, Armadon place ses cartes, la roue du Temps se met en route ; ces terres font un bond dans leur destin, et E'drid est toujours là pour les regarder.
E'drid sait qu'il existe beaucoup de divinités. Des grandes, des petites, des écailleuses. E'drid se demande pourquoi on en parle pas plus.
Moi j'ai un rêve.
Il a un rêve.

Partagez| .

Just another day [PV Natel O'Diel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

Musicienne et Conteuse Itinérante

Messages : 83
Date d'inscription : 17/01/2016

Fiche du Personnage
Daemon : Griffin alias Ser Griffouille
Relations:
Monture: //

MessageSujet: Just another day [PV Natel O'Diel] Mer 10 Fév - 19:22







Just another day



Encore une journée de marche, encore une. C'est qu'on commençait à en avoir plein les pattes avec Ame. Bon, nous étions habitués à cette vie mais plus le temps passait, plus les voyages devenaient fatiguant... Ou plutôt ennuyeux.  Nous songions même à acheter une monture, histoire de passer un peu moins de temps sur les routes. M'enfin, ce n'était pas pour tout de suite, nous ne roulions pas sur l'or en ce moment.
Plongée dans mes pensées, je jetais un coup d’œil à l'horizon. Le soleil était encore haut dans le ciel et nous étions proche de Luneline. Je ne pus retenir un grognement mécontent, cette ville était de mèche avec l'Empire. S'y attarder en pleine journée n'était pas prudent. Je jetais un coup d’œil à Ser Griffouille. Comme à son habitude, mon Daemon observait les alentours avec une mine désintéressée. Lorsqu'il s'aperçut que je le regardais, il leva les yeux vers moi, poussant un long miaulement. Bon... Ce n'était pas maintenant qu'il me donnerait un conseil. Ce qu'il pouvait être énervant lorsqu'il ne daignait pas parler normalement...

- Oka !

Mmm ? Je me retournai vers le propriétaire de la voix.

- Un problème Ame ?


Mon petit frère me semblait bien fatigué. Il me rattrapa d'un pas lourd avant de se laisser tomber au sol, son daemon chauve souris allongée sur sa tête.

- Je suis fatigué... On pourrait pas s'arrêter en ville pour aujourd'hui ? Ça fait combien de temps qu'on a pas prit de chambre dans une taverne et dormit dans un vrai lit ?

Je secouais la tête. Il choisissait bien son moment lui. Nous nous mîmes à débattre un moment sur le danger que cela représentait pour nous. Il aurait suffit qu'une seule personne reconnaisse que nous étions des Inus et... Et qui sait ce qui pourrait advenir. Mais Ame et Suri était bien trop insistants. Et vu que, contrairement à lui, je n'avais aucun appuie de la part de mon daemon, je finis par céder.

Notre entrée dans la ville fut la plus discrète possible. J'espérais sincèrement qu'on ne nous remarque pas. Mais peut être que notre attitude risquait d'attirer l'attention plus qu'autre chose. Entre les capuches rabattus sur notre visages et nos capes... M'ouais, ça faisait un peu suspect tout de même.

- C'est une mauvaise idée...


Ame ne put retenir un petit rire qui fit apparaitre une mine boudeuse sur mon visage. Il prenait tout à la rigolade. Ne se doutait-il pas du danger ? Bah, peu importe. Nous étions déjà en ville de toute façon. Cependant, un petit détail nous avez échappé.

- Heeeu... Par contre Oka, on a de quoi payer la chambre ?


Oups....

- Bah, c'est pas grave, on a qu'à jouer un morceau ! Avec un peu de chance, certains passants finiront bien par nous donner assez !

Ou alors on pouvait partir et éviter d'attirer les gens ? Non ? Bah, aucune chance. Ame ne lâcherait pas le morceau de toute façon. Avec un soupir de désolation, je lui dis :

- Vas m'attendre en dehors de la ville, au moins comme ça je suis sûr que tu ne t'attireras pas d'ennuis. Montes un camp et reposes toi. Lorsque j'aurai récupéré suffisamment d'argent pour nous payer une chambre à l'auberge, je viendrais te chercher. D'accord ?

Je pouvais toujours l'éloigner du danger après tout. Au moins un temps. Bon, il y avait toujours cette histoire de Bête qui rôdait près de la ville mais... Nan ! Je n'y croyais pas vraiment. Et puis même si elle existait vraiment, elle ne ferait rien en plein jour. Ame voulu m'objecter quelque chose mais il partit finalement sans un mot. Nous étions encore près de la porte, donc je pouvais m'assurer qu'il parte sans problème.
Lorsque ce fut chose faite, je pris une grande inspiration, me mis à chercher un endroit pour jouer. L'une des place de la ville me semblait parfaite pour cela. Me plaçant à un endroit stratégique, ni trop visible ni trop caché, je sortis ma flûte et me mis à jouer quelques notes tandis que Ser Griffouille disparut au milieu des passants. Je n'étais pas plus inquiète que ça. C'était dans son habitude de s'éloigner lorsque nous jouions et je savais qu'il n'était jamais loin.
Quelques minutes passèrent et, si j'étais parvenu à attirer l'attention de quelques curieux qui avaient bien voulu me laisser quelque chose, ce ne serait sans doute pas assez pour nous payer une chambre à l'auberge. Soudain, un miaulement attira mon attention. Ser Griffouille venait de réapparaitre, une bourse dans la gueule. Génial... Il s'était remis à voler. Quel sorte d'ennuis allait-il donc nous attirer cette fois ?

© Jawilsia sur Never Utopia

_________________

Voix - Ame

Kit by Kiowara
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 05/01/2016

Fiche du Personnage
Daemon :
Relations:
Monture:

MessageSujet: Re: Just another day [PV Natel O'Diel] Jeu 18 Fév - 16:58


Natel descendit de cheval et le confia aux bons soins d'une écurie publique, le temps pour lui de faire un petit tour dans la paisible ville de Luneline. Il aimait particulièrement flâner à pied et n'usait d'une monture que pour le voyage. Fort heureusement, Solitude n'était pas bien loin de la petite cité et le trajet avait été rapidement fait. Ce n'était pas la première fois qu'il y retournait depuis le jour où il s'était mis au service du roi. Natel appréciait tout particulièrement cette ville qui l'avait vu naître. Il prenait plaisir à retourner voir ce qu'était devenu l'orphelinat où il avait grandi mais personne ne parvenait à le reconnaître. Difficile de ce dire que le mioche de hier était désormais un noble aujourd'hui. Luneline…Rien que le nom de la ville inspirait au calme et à la sérénité. C'était un nom tout doux. Perché sur son épaule, Spyk observait avec attention les gens que son propriétaire croisait dans les rues de la petite cité. C'était, semblerait-il, le jour du marché. L'atmosphère était des plus paisibles, des plus sereines. C'était très agréable et cela étirait en permanence un sourire sur le visage du jeune homme.

- Ah ! Il y a foule ! s'exclama t-il joyeusement, tu as vu ça Spyk ?

Il détourna son regard vers la petite créature qui était perché sur son épaule. L'écureuil émit un hochement de tête affirmatif, sans plus, et glissa dans la nuque de son maître pour atteindre l'autre épaule, même si cela ne servait strictement à rien. Il semblerait qu'il ait envie de se dégourdir les pattes. La vue de la foule semblait le rendre un peu nerveux malgré tout.

- J'y suis déjà allé une fois au marché de la ville, poursuivit Natel, on peut y dénicher des choses intéressantes, même si j'ai tout ce qu'il me faut au palais !

A nouveau, l'écureuil approuva. Son épaisse queue duveteuse s'était enroulée autour de ses pattes.

- Ce que tu es bavard aujourd'hui ! lança le jeune homme avant de lâcher un rire et de poursuivre sa route.

Tranquillement, le garçon se frayait un chemin parmi la population locale. Il regardait partout autour de lui les dernières nouveautés exposées sur les étalages du petit marché. Il était ravi. Un rien pouvait le ravir en même temps. Vivre l'instant présent, ne pas se soucier de l'avenir, ne pas penser négativement. Voilà quelques règles d'or qui avaient tendance à ne jamais vieillir dans sa tête. Soudain, Natel s'arrêta devant un petit stand sur lequel scintillait une citole. L'instrument avait littéralement absorbé le regard du jeune homme.

"Tu en as déjà une" fit remarquer l'écureuil sur son épaule.

- Oh je sais ! Mais celle-là est bien plus jolie.

"Tu peux en avoir comme tu veux à Solitude."

- C'est vrai mais j'aime aussi faire les choses par moi-même et voir ailleurs.

Mais avant même qu'il ne puisse faire quoi que ce soit, Natel sentit quelque chose lui tirer à la ceinture. Baissant son regard sur un chat, il remarqua que ce dernier tenait sa bourse entre ses crocs.

- Hein ? fit-il, eh toi !

Mais le matou décampa aussitôt dans la foule. Natel se lança aussitôt à sa poursuivre, une main vers le sol dans l'espoir de l'attraper au vif.

- Reviens là toi !

Spyk bondit aussitôt de l'épaule de son âme sœur pour rattraper le voleur. Il était plus facile pour l'écureuil de se faufiler dans la foule et de garder ainsi le chat en ligne de mire. Natel n'avait plus d'autre choix que d'accélérer au risque de sentir la douleur liée à son daemon trop éloigné. Après un petit moment de course poursuite, Spyk débarqua sur une place de la ville et s'arrêta en voyant que le chat avait ralenti l'allure. Ce dernier venait de rejoindre une fille au loin et semblait vouloir lui donner la bourse. Spyk rejoignit rapidement le chat en quelques bons.

"Félin !" lança t-il, "rends donc ce qui ne t'appartiens pas."

A ce même moment, Natel parvint à rejoindre également le petit groupe. Un peu essoufflé, il se redressa néanmoins et aperçu la jeune fille et le chat voleur.

- Dis donc, fit-il, ce n'est pas très correct de voler les gens, pire encore avec si peu de discrétion ! Pouvez-vous bien demander à votre daemon de me rendre ma bourse ?

_________________


Spyk:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Musicienne et Conteuse Itinérante

Messages : 83
Date d'inscription : 17/01/2016

Fiche du Personnage
Daemon : Griffin alias Ser Griffouille
Relations:
Monture: //

MessageSujet: Re: Just another day [PV Natel O'Diel] Ven 19 Fév - 23:36







Just another day



Lorsque Ser Griffouille était revenu avec une bourse dans la gueule, cela m'avait passablement énervé. Je détestais lorsqu'il faisait ça ! Je n'avais jamais eu une grande estime pour les voleurs, alors l'idée que mon propre daemon en soit un m'était des plus désagréable. Doucement, j'avais donc rangée ma flute dans une des doublures de ma cape.

- Griffin...  

Le félin miaula nerveusement. Je ne l'appelais que rarement par son véritable nom. Mais lorsque je le faisais, c'était soit parce que quelqu'un d'autre participait à la conversation, soit parce que je lui reprochais quelque chose. Ici en l’occurrence, il s'agissait de la seconde option. Je l'attrapais par la peau du cou vivement pour le placer au niveau de mon visage.

- Qu'est-ce que tu as enc...


Je ne pus pas en dire plus avant que nous soyons rejoins par un invité pour le moins... surprenant. Un petit écureuil avait décidé de se joindre à la fête. Si je ne lui lançais d'abord qu'un regard désintéressé, cela changea lorsque je vis un jeune homme s'approcher de nous, essoufflé. De toute évidence, il avait dû poursuivre quelqu'un. Mes yeux bleu glacés se posèrent sur Ser Griffouille, il allait passer un mauvais moment...

- Dis donc, ce n'est pas très correct de voler les gens, pire encore avec si peu de discrétion ! Pouvez-vous bien demander à votre daemon de me rendre ma bourse ?

Mmm... J'observais rapidement le nouveau venu. Cheveux longs, blond, borgne, portant des vêtements de nobles... Bon, vous savez quoi ? Je ne sais pas si c'était vraiment utile de le détailler comme ça : après tout, j'aurai oublié sa tête d'ici cinq petites minutes. Ce n'était pas une histoire de mépris ou quoi que ce soit, mais je n'arrivais jamais à retenir les visages, heureusement, je pouvais me baser sur autre chose pour reconnaitre les gens. Enfin, ce n'était pas le moment de penser à ça.

- Ceci vous appartient ? Parfait. Au moins, je n'aurais pas à chercher le propriétaire de cette bourse. Pour une fois...

Tout en disant ces derniers mots, mon ton s'était fait légèrement plus agressif et j'avais resserré ma poigne sur le cou du félin roux. Celui-ci ne broncha pas. Il se contenta de me fixer de ces yeux verts dans lequel je pouvais lire un mélange de regret, de déception et de colère.
Sans vraiment en tenir compte, je tendis ma main vers sa gueule. Il y fit tomber la bourse avant de pousser un miaulement sonore de désapprobation. Je savais ce qu'il avait en tête. Nous avions besoin de cet argent... Ou en tout cas d'une partie, si nous voulions passer la nuit dans une auberge. Mais je n'avais jamais considéré le vole comme une option et avec le temps, j'avais espéré qu'il le comprenne enfin. Il faut croire que c'était trop lui demander.

- Je m'excuse pour le dérangement.

Dis-je à l'attention du blondinet avant de lui rendre sa bourse. Puis je déposais Ser Griffouille au sol et je me dirigeais vers un bout de chiffon que j'avais laissé par terre pour que les passants puissent y déposer quelques pièces. Comme je l'avais déjà remarqué avant le retour du matou, il n'y avait pas grand chose. Je ne pus retenir un soupir en marmonnant :

- Tsss... C'est pas avec ça qu'on va passer la nuit sous un toit.

En entendant ces mots, Griffin miaula de nouveau avec mépris avant de se retourner vers l'inconnu et son daemon. Du coin de l’œil, je pouvais le voir hérisser son poil et feuler à l'encontre de nos deux interlocuteurs.

- Griffin, ça suffit !

© Jawilsia sur Never Utopia

_________________

Voix - Ame

Kit by Kiowara
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 05/01/2016

Fiche du Personnage
Daemon :
Relations:
Monture:

MessageSujet: Re: Just another day [PV Natel O'Diel] Ven 26 Fév - 21:25

Qu'on vole, c'était une chose, mais qu'on choisisse le mauvais moment pour le faire en était une autre. En effet, Natel n'avait pas vraiment peur de perdre un peu d'argent si on prenait en compte le fait…qu'il était dans la noblesse et donc en avait un peu que faire de quelques pièces disparues. Seulement voilà, pour la peine, il avait voulu s'en servir de cet argent et n'était pas motivé à faire un aller-retour à Solitude pour en chercher encore, tout ça parce qu'un chat lui avait chipé sa sacoche. Heureusement, Spyk était plus réactif. Il s'était aussitôt lancé à la poursuite du voleur. Et Natel avait tout naturellement suivit. Il arriva alors face à une jeune inu qui tenait le dit chat par la peau du cou. Les inus n'avaient pas la meilleure des réputations au sein des membres de l'Empire et si ça n'avait pas été Natel, cette étrangère aurait surement déjà été arrêtée.

- Ceci vous appartient ? Parfait. Au moins, je n'aurais pas à chercher le propriétaire de cette bourse. Pour une fois...fit alors l'inconnue.

- Oui parfaitement, répondit Natel plus calmement en hochant la tête.

- Je m'excuse pour le dérangement.

La jeune fille avait récupéré la sacoche dans laquelle scintillait l'or qu'elle contenait. Natel restait assez étonné de son geste lorsqu'elle lui rendit l'objet dans le creux de sa main gantée.

- Ca alors, fit-il, elle me l'a vraiment rendu…Tu as vu ça Spyk ? Elle m'a rendu ma bourse !

"Certes." répondit l'écureuil qui n'exprimait pas du tout le même enthousiasme que son maître, "mais elle l'a quand même volé à la base non ?"

- Rooh arrête ! Ce n'est même pas elle, c'est le chat !

"Mais c'est pareil ! Si je tue quelqu'un, c'est toi qui ira en prison, pas que moi !"

Mais Natel n'écoutait déjà plus son compagnon et avait tourné un sourire vers la jeune fille. Il fit alors bondir sa sacoche dans sa main en lui disant :

- Je vous remercie de me l'avoir rendu !

Mais l'inu finit par se redresser pour aller chercher quelque chose au sol. Il s'agissait d'un bout de chiffon contenant des piécettes. Elle marmonna quelque chose que Natel n'était pas certain d'avoir bien comprit bien qu'il s'était un peu penché sur le côté pour, à la fois mieux entendre et mieux voir ce que contenait le morceau de chiffon. Soudain, il entendit un bruit et baissa son regard vers le félin qui feulait comme un fauve. Spyk s'empressa alors de rejoindre les épaules de son âme-sœur qui maintenait un sourire même devant le daemon agressif.

- Griffin, ça suffit !

- Ce n'est pas grave, fit aussitôt Natel en levant une main pour calmer les tensions, j'étais en train de penser à une chose. Dites-moi si je me trompe, mais il semblerait que vous ne roulez pas sur l'or n'est-ce pas ?

"Comment tu as deviné Natel ?" fit l'écureuil sur un ton ironique, perché sur l'épaule de son maître.

- Je pense qu'il ne serait pas raisonnable pour vous que vous passiez la nuit à la belle étoile, poursuivit le jeune homme, Luneline est, certes, une ville fort agréable et paisible mais cela n'est guère une raison pour la garde de passer à côté d'une inu qui y vagabonde hélàs.

Natel rangea alors sa bourse à sa ceinture avant de s'avancer vers la jeune fille.

"Humpf…Natel, tu ne devrais pas…"

- Si cela vous inspire, je serais enchanté de vous offrir repas et logis sous ma fortune dans des lieux dignes de ce nom !

"Natel ! Ce n'est pas raisonnable !"

- Qu'en pensez-vous ?

_________________


Spyk:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Musicienne et Conteuse Itinérante

Messages : 83
Date d'inscription : 17/01/2016

Fiche du Personnage
Daemon : Griffin alias Ser Griffouille
Relations:
Monture: //

MessageSujet: Re: Just another day [PV Natel O'Diel] Dim 28 Fév - 18:51







Just another day



Mon interlocuteur semblait surpris que je lui rende sa bourse. Est-ce que je ressemblais à ce point à une voleuse ? Remarquez, mon Daemon venait de le voler alors, oui, je devais sans doute y ressembler un peu. Enfin, ça n'avait que peu d'importance, ce qui était important sur le moment, c'était ce que j'avais gagné, à savoir pas grand chose. Ser Griffouille quant à lui continuais de feuler sauvagement malgré mon avertissement, ce qui, étonnement ne dérangeait pas le noble plus que ça.

- Ce n'est pas grave, j'étais en train de penser à une chose. Dites-moi si je me trompe, mais il semblerait que vous ne roulez pas sur l'or n'est-ce pas ?

J'haussais un sourcil. Whao. Quel esprit de déduction... Il avait deviné ça tout seul ou son Daemon le lui avait -il chuchoté à l'oreille. D'ailleurs en parlant de son Daemon... Je l'observais rapidement. Un écureuil hein ? Je jetais un regard insistant à Griffin. Le félin avait pour habitude de maltraité plus ou moins tout les animaux qui étaient plus petits que lui, qu'il s'agisse de Daemon ou pas. Et je ne tenais pas à ce qu'il agisse de la sorte. En particulier dans un moment pareil ! Le jeune homme poursuivit :

- Je pense qu'il ne serait pas raisonnable pour vous que vous passiez la nuit à la belle étoile, Luneline est, certes, une ville fort agréable et paisible mais cela n'est guère une raison pour la garde de passer à côté d'une inu qui y vagabonde hélas.

Je ne pus retenir un soupir. Bon... Ben j'étais grillé. Voilà pourquoi je voulais évité de me faire remarqué. Il n'avait qu'a le dire plus fort que j'étais une Inus. Mais je ne pouvais pas lui en vouloir, je m'étais mise dans cette situation seule. Et puis, il ne m'avait pas l'air sur le point de m'arrêter ou quoi que ce soit. Il fallait croire qu'il n'était pas franchement dangereux. Je le vis remettre sa bourse à sa ceinture avant de faire un pas dans ma direction, ce qui fit feuler Ser Griffouille de plus belle.

- Si cela vous inspire, je serais enchanté de vous offrir repas et logis sous ma fortune dans des lieux dignes de ce nom ! Qu'en pensez-vous ?

J'écarquillais les yeux, surprise par sa proposition. Ce n'était... pas le genre de réactions auxquels j'étais habituée. Et pour être tout à fait franche, je n'étais pas sur d'apprécier ce qui ne fait pas partit de mes habitudes. Ser Griffouille semblait de mon avis, il vint doucement se frotter à ma jambe, grondant toujours.

- Dites-moi, ai-je à ce point l'air sans défense pour que vous vous inquiétiez pour moi ?

Je rangeais le peu que je venais de gagner dans une des poches de ma cape avant de continuer sur un ton moqueur.

- Si c'est le cas, je vous arrête tout de suite, le rôle de demoiselle en détresse ne me sied guère.

Est-ce que sa remarque m'avait vexée ? Pas vraiment, mais j'essayais simplement de lui faire comprendre qu'il ne valait mieux pas se fier aux apparences. Parfois, les plus grands danger viennent de ce qui parait inoffensif. Mais ce n'était pas le sujet.

- Par ailleurs, si votre proposition est aussi généreuse que tentante, je me vois dans l'obligation de refuser. Je déteste devoir quelque chose à quelqu'un. D'autant plus que je ne crois pas vous avoir entendu vous présenter.

De toute façon, je n'étais pas la seule qu'il faille héberger et je n'allais tout de même pas laisser Ame de côté, pas vrai ? Surtout que si un de nous deux avait besoin de dormir dans un lit, c'était lui, pas moi. Cependant, mon Daemon semblait étonné que je demande à notre interlocuteur de se présenter, même de manière détournée. Bah, il prenait bien la peine de proposer à une parfaite inconnue de l’héberger, je pouvais faire l'effort de discuter un peu au lieu de simplement partir. Quoi qu'il en soit, Griffin grimpa le long de ma cape pour venir se loger dans mon cou. Il se mit à fixer l'inconnu de ses yeux verts glaçants. Je le sentais nerveux. La situation ne lui plaisait pas du tout mais il n'y avait pas de danger immédiat, alors il allait, comme à son habitude, se contenter d'observer la scène.


© Jawilsia sur Never Utopia

_________________

Voix - Ame

Kit by Kiowara
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 05/01/2016

Fiche du Personnage
Daemon :
Relations:
Monture:

MessageSujet: Re: Just another day [PV Natel O'Diel] Dim 28 Fév - 20:36

Le chat au sol gronda de plus belle quand le jeune homme voulu s'approcher un peu plus de la demoiselle. Alors ce dernier se stoppa de suite, préférant éviter l'idée de se faire sauvagement griffé par cette bestiole. Spyk n'était pas du tout emballé par l'idée de Natel, car il savait très bien que ce n'était pas à un noble comme lui de proposer une chose pareille à une inu qu'il devrait plutôt arrêté au lieu de converser comme s'il s'agissait d'une vieille amie. Par ailleurs, la jeune fille non plus ne semblait pas ravi de cette proposition pourtant si tentante.

- Dites-moi, ai-je à ce point l'air sans défense pour que vous vous inquiétiez pour moi ? Si c'est le cas, je vous arrête tout de suite, le rôle de demoiselle en détresse ne me sied guère.

D'abord étonné de sa réaction, et peut-être aussi un peu déçu, le jeune homme récupéra néanmoins son sourire avant de répondre en toute franchise :

- Sans défense, peut-être pas, mais fatigué et affamé, peut-être bien.

Les inus devaient sans doute avoir leur fierté aussi. Probablement même. Etait-ce la seule raison pour laquelle la jeune fille avait répliquer de la sorte ?

- Par ailleurs, si votre proposition est aussi généreuse que tentante, je me vois dans l'obligation de refuser. Je déteste devoir quelque chose à quelqu'un. D'autant plus que je ne crois pas vous avoir entendu vous présenter.

- Vous avez raison ! déclara le noble, qu'aies-je fait des bonnes manières ?

Sur ce, et comme s'il s'adressait à une dame de son rang, Natel retira son bicorne pour en tirer la révérence, tout en se présentant :

- Mon nom est Natel O'Diel, demi-elfe travaillant au palais royal et je peux vous garantir mademoiselle que, qui que je sois, vous n'avez absolument rien à craindre de moi.

Jetant un regard sur l'écureuil, il ajouta :

- Et voici Spyk, un daemon à toute épreuve.

Il remit ainsi son couvre-chef avant d'ajouter avec un sourire :

- Mes intentions envers vous ne relèvent d'aucune fourberie et je ne demande aucune dette en retour. Vous n'avez pas d'obligation de refuser. Ce n'est qu'un choix de votre part et je trouve que ça serait dommage de passer à côté…Cela vous éviterez pourtant de voler l'argent des autres.

Il dévia son regard vers le daemon chat qui était perché sur l'épaule de la jeune fille puis de nouveau sur cette dernière avant de demander :

- A présent, puis-je à mon tour connaître votre nom ?


_________________


Spyk:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Musicienne et Conteuse Itinérante

Messages : 83
Date d'inscription : 17/01/2016

Fiche du Personnage
Daemon : Griffin alias Ser Griffouille
Relations:
Monture: //

MessageSujet: Re: Just another day [PV Natel O'Diel] Lun 29 Fév - 19:13







Just another day



Affamé et fatigué mmh ? C'était donc l'impression que je donnais ? Et ben... Ame avait peut être raison en fin de compte, peut être était-il bel et bien temps pour nous de reprendre un repas chaud et de dormir dans un bon lit. Mais ce n'était pas pour tout de suite. Comme pour me répondre, Griffin poussa un miaulement, inclinant la tête vers la bourse du jeune homme. Oui, nous aurions pu partir avec la bourse, ça nous aurait bien arrangé à vrai dire... Mais je n'étais pas une voleuse. Et de toute façon, le vole était contre mes principes.
Quoi qu'il en soit, l'inconnu, accepta de se présenté. Une présentation qui me fit hausser un sourcil. Je le vis retirer son couvre-chef et faire une révérence.

- Vous avez raison ! Qu'ais-je fait des bonnes manières ? Mon nom est Natel O'Diel, demi-elfe travaillant au palais royal et je peux vous garantir mademoiselle que, qui que je sois, vous n'avez absolument rien à craindre de moi.

Je ne pus retenir un soupir méprisant. Alors comme ça, il travaillait pour la famille royale ? J'étais bien tomber dites-moi... Cependant tout ceux qui travaillaient pour le Roi n'étaient pas pour autant des ordures, la preuve, il ne s'était pas montrer agressif à mon égard, bien au contraire, et ce malgré le vol de Ser Griffouille. Je restais méfiante, mais pour le moment, je ne pouvais que le croire lorsqu'il affirmait ne pas être une menace. Le noble indiqua ensuite l'écureuil qui se trouvait sur son épaule.

- Et voici Spyk, un daemon à toute épreuve.

J'observais le petit animal avant de retourner mon attention vers Natel. Griffin quant à lui continua d'observer le rongeur avec attention. Peut être espérait-il voir dans son comportement quelque chose qui trahirait les intentions de son âme-sœur. Le jeune homme remit alors son chapeau et commença à justifier sa proposition.

- Mes intentions envers vous ne relèvent d'aucune fourberie et je ne demande aucune dette en retour. Vous n'avez pas d'obligation de refuser. Ce n'est qu'un choix de votre part et je trouve que ça serait dommage de passer à côté…Cela vous éviterez pourtant de voler l'argent des autres.

Rien en retour ? C'était assez dur à croire. De nos jours, on avait rien sans rien. Je notais cependant le regard quelque peur accusateur qu'il porte à Ser Griffouille. Le félin détourna le regard avec mépris.

- A présent, puis-je à mon tour connaître votre nom ?

Je plissais les yeux avec méfiance. Il ne m'avait pas donné de raison de refuser après tout... Je pouvais bien faire l'effort de répondre. Je lui fis un simple hochement de tête, les présentations en grande pompe, ce n'était pas mon truc.

- Je me nomme Okami Tsukiyo, musicienne et conteuse itinérante.

Je me mis à gratter Griffin sous le menton.

- Et voici Griffin. Mon Daemon. Ne prenez pas son comportement comme une attaque personnelle, il se comporte comme ça avec tout le monde.


Le félin répondit d'un miaulement avant de se mettre à lécher une de ses pattes, l'air désintéressé. De toute évidence, il était plutôt content de son comportement et ne voyait pas le problème. Ou alors il le faisait exprès. Au choix.

- Pour en revenir à votre proposition. Non, je ne suis toujours pas intéressée. Vous ne demandez peut être rien en retour pour le moment, mais cela pourrait changer. Et même si ce n'était pas le cas, je n'aime pas recevoir quelque chose si je n'ai rien fait pour le mériter. Question de fierté. Mal placée sans doute, mais de fierté tout de même.

Sur ces mots, Griffin se redressa, bombant le torse, un air de défis dans le regard. Je lui donnais une légère pichenette sur le nez. Ce chat n'était pas un bon exemple de "fierté". Il passa un coup de patte sur son museau en feulant et bondit agilement de mon épaule pour s'éloigner l'air ronchon. Je le suivis du regard quelques secondes puis reportai mon attention sur Natel. Griffin ne pouvait pas trop s'éloigner de toute façon, il fallait juste qu'il évite les ennuis.
Je fis un haussement d'épaule.

- Et puis, si vous êtes suffisamment généreux pour faire cette proposition à une personne, je doute qu'elle tienne pour deux, n'est ce pas ?

Honnêtement, je ne savais pas à quel genre de réponse je devais m'attendre mais s'il acceptait d'aider Ame également... Qui sait ? Peut être que je pourrais accepter sa proposition finalement.

© Jawilsia sur Never Utopia

_________________

Voix - Ame

Kit by Kiowara
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 05/01/2016

Fiche du Personnage
Daemon :
Relations:
Monture:

MessageSujet: Re: Just another day [PV Natel O'Diel] Lun 29 Fév - 23:05

Le visage de la jeune fille fut comme une réponse au fait qu'elle n'avait pas l'habitude que l'on comporte ainsi avec elle. Natel posa son regard sur ce qu'elle avait ramassé comme monnaie par terre. Il se demandait ainsi depuis combien de temps elle vivait de la sorte, pour être étonné des manières courtoises de présentation. Et puis, plus encore, la demoiselle émit un soupire mauvais. Natel en était presque sûr, c'était le coup du palais royal qui était mal passé. C'était normal pour une inu de haïr cet endroit qui était à l'origine de l'extermination de sa race. Natel en était le premier navré d'ailleurs mais il n'avait pas su calmer la folie du roi lorsqu'il était venu dans sa tête de lion de mettre tous les inu hors service. Le jeune homme avait le cœur bon malgré son statut social et aurait tellement aimé éviter bien des fléaux. Si seulement son ami et maître n'avait pas perdu l'esprit en gagnant le trône…Lorsque Spyk fut présenté à son tour, ce dernier n'eut pas beaucoup de réaction. Il n'avait pas autant d'arrogance que le chat de la jeune fille. Le rongeur restait sur l'épaule de son maître bien aimé, commentant la situation si besoin, mais gardant un œil attentif sur le félin d'en face, sait-on jamais que ce dernier ne lui saute à la gorge pour une raison ou une autre ! Sa queue de panache si douce, si soyeuse, s'enroulait et se déroulait autour de lui au fil de la conversation et son petit museau frétillait dès qu'il sentait une tension quelconque. Il avait plusieurs fois soufflé à l'oreille de Natel que ce n'était pas une bonne idée de se montrer si gentil avec une inu car si jamais on le voyait…Mais bon, après, Spyk n'approuvait pas forcément non plus que l'on se soit servi de cette race comme tête de turc.

Natel essaya donc de s'expliquer vis-à-vis de sa généreuse proposition et sourit amusé devant la réaction du félin lorsqu'il lui porta un regard de reproche. Par la suite, le jeune homme demanda également le nom de la demoiselle en face de lui, ce qu'il jugeait normal et puis, il avait bien envie de coller un nom sur ce joli minois. Il remarqua la méfiance qui parcourait le regard de l'inconnue. Il se doutait bien que, surtout depuis qu'elle savait qui il était, il ne serait pas plus aimé. Ce qui fut pour ainsi assez ironique. Qui était le plus haït dans cette scène ? L'inus à la race pourchassé par le roi ou le noble venant du palais royal ?

- Je me nomme Okami Tsukiyo, musicienne et conteuse itinérante.

Natel sourit, ravi qu'elle lui ai répondu malgré tout. Musicienne et conteuse ? Rien que ça ? Ca avait l'air passionnant. Elle devait en connaître des choses en voyageant dans le pays.

- Vraiment ? fit le jeune homme, jovial, vous contez des choses que vous observez durant vos voyages ?

A vrai dire, il était intéressé. Il était toujours passionné par ce qu'on pouvait lui dire de part et d'autres des régions qu'il ne connaissait pas aussi bien que celle-ci. Et si ça se trouve, la jeune fille était aller plus loin que les frontières du pays. Avait-elle voyagé partout dans le monde ?

- Et voici Griffin. Mon Daemon. Ne prenez pas son comportement comme une attaque personnelle, il se comporte comme ça avec tout le monde.

- Je n'en ferais rien, répondit le noble, je me suis déjà habitué, à vrai dire…

Il se pencha légèrement en avant, une main sur le côté de la bouche comme pour cacher ce qu'il allait dire à la jeune fille et murmura tout bas :

- Son caractère me rappelle un peu mon roi !

Il sourit amusé. Il avait dit cela tout naturellement sur le ton de l'humour. Il l'aimait son roi voyons ! Mais il aimerait bien détendre un peu l'ambiance qui s'était installé entre lui et la demoiselle.

- Pour en revenir à votre proposition. Non, je ne suis toujours pas intéressée. Vous ne demandez peut être rien en retour pour le moment, mais cela pourrait changer. Et même si ce n'était pas le cas, je n'aime pas recevoir quelque chose si je n'ai rien fait pour le mériter. Question de fierté. Mal placée sans doute, mais de fierté tout de même.

Natel haussa les épaules. Eh bien, puisque c'était une question de fierté, comme il s'en doutait, il semblerait que rien ne pouvait faire changer la jeune fille d'avis. Il avait tenté une bonne action, ce n'était pas faute d'avoir essayer. Il savait bien qu'il ne pourra jamais racheter les erreurs du roi en faisant une bonne action pour une inu. A vrai dire, il voulait surtout agir comme il le faisait instinctivement, et venir automatiquement en aide aux autres, qu'ils soient inus ou non.

- Eh bien…commença le jeune homme avant que la demoiselle ne reprenne.

- Et puis, si vous êtes suffisamment généreux pour faire cette proposition à une personne, je doute qu'elle tienne pour deux, n'est ce pas ?

- Oh ? Mais si bien sûr !

Son sourire revint, il eut même un petit rire avant de poursuivre :

- Je savais qu'il y avait une autre personne dans l'histoire !

Il glissa sa main sous son menton, l'air d'y songer :

- Je ne sais pas pourquoi…Une intuition…

Retrouvant un peu plus de vitalité devant cette tournure, il ajouta :

- Si cela peut vous aider à reconsidérer ma proposition, j'accepte volontiers d'accorder ce privilège à votre proche.

_________________


Spyk:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Musicienne et Conteuse Itinérante

Messages : 83
Date d'inscription : 17/01/2016

Fiche du Personnage
Daemon : Griffin alias Ser Griffouille
Relations:
Monture: //

MessageSujet: Re: Just another day [PV Natel O'Diel] Mar 1 Mar - 21:21







Just another day



Le jeune homme me posa quelques questions sur mon métier. Tiens donc ? Cela l’intéressait ? Et bien, je pourrais toujours lui répondre, je n'étais pas à ça près de toute manière. Il tenta également un trait d'humour qui me fit au moins sourire. Ce n'était pas hilarant, mais le fait qu'il cherche à détendre l'atmosphère était appréciable. Natel semblait sur le point de partir lorsque je mentionnais que quelqu'un m'accompagnait. A mon grand étonnement, cela ne semblait pas lui poser problème, bien au contraire.

- Oh ? Mais si bien sûr !

Il retrouva alors son sourire, émettant même un léger rire.

- Je savais qu'il y avait une autre personne dans l'histoire ! Je ne sais pas pourquoi…Une intuition…

Alors on pouvait au moins lui accorder qu'il avait une intuition aiguisée... Après avoir prit un air songeur pendant quelques instants, il ajouta :

- Si cela peut vous aider à reconsidérer ma proposition, j'accepte volontiers d'accorder ce privilège à votre proche.

J'hochais la tête. Je n'avais pas vraiment envie d'accepter à vrai dire... Mais je pouvais bien faire cet effort pour Ame. Et puis, je trouverais bien un moyen de payer ma dette d'ici le lendemain...

- Alors, j'accepte. Mon "proche" comme vous dites, m'attend à l'extérieur de la ville, si vous voulez bien me suivre.

Sans vraiment attendre de réponse, je me mis en marche. Je fis quelques pas avant de stopper.

- Oh ! Et pour répondre à votre question, je ne conte que rarement des choses que j'ai vu ou vécu. Une fuite perpétuelle ne fait pas vraiment une bonne histoire... encore moins lorsqu'on essaie de rester discret.


Puis je me remis à marcher. Au détours d'une ruelle, je sentis un poids m'atterrir sur les épaules. Griffin avait finit de bouder et venait de me sauter dessus agilement. Bien évidemment, il ne pus s'empêcher de lancer un regard méfiant à Natel et à son Daemon. Je le sentis hésiter pendant quelques secondes. Allait-il leur feuler dessus ou non ? Finalement, il se retint, tournant son attention vers les portes de la ville qui n'étaient plus qu'à quelques mètres devant.
Lorsqu'elles furent dépassées, je continuais de m'éloigner de la ville de quelques pas. Le tout était de retrouver Ame maintenant... Il n'était pas loin, je pouvais sentir son odeur dans les parages, mais je n'étais pas d'humeur à lui courir après.

- Ame ? Sors de ta cachette, tu veux ?!

Il n'y eu aucune réponse... Jusqu'à ce qu'un petit animal ailé sorte d'un arbre situé non loin. Suri... La chauve souris, vint se poser sur ma tête avec un petit cri de joie. Bien, si elle était là, mon frère ne devait pas être bien loin. Je jetais un coup d’œil vers l'arbre. Une voix un peu hésitante me parvint.

- J... j'arrive ! ... Ouaaaah !

Un bruit sourd se fit entendre tandis qu'Ame venait de tomber de l'arbre dans lequel il s'était perché. Je secouais la tête avec un soupir. D'accord, je lui avais dit de se faire discret... Mais de là à se cacher dans un arbre.
L'adolescent se releva péniblement en se dépoussiérant avant de nous rejoindre.

- Tu n'as pas l'impression d'en faire un peu trop, mmh ?


Il me répondit avec un sourire et un hochement d'épaule. Puis il sembla remarquer Natel et me lança un regard interrogateur. C'est vrai que je n'avais pas pour habitude de faire ami-ami avec des inconnus, cela devait le surprendre pour le coup...

- Ame, je te présente Natel O'Diel. Il s'est proposé de nous aider pour que l'on puisse manger un repas chaud et dormir sous un toit cette nuit.


Le sourire de mon frère s’agrandit tandis qu'il se tournait vers notre bienfaiteur. Il se pencha vers l'avant, dans une révérence respectueuse tandis que son Daemon tentait tant bien que mal de l'imiter.

- Je me nomme Ame Tsukiyo, mon seigneur.

Il se redressa et désigna la petite chauve souris qui était toujours sur ma tête.

- Et voici mon Daemon, Suri. Sachez que nous vous sommes très reconnaissant de faire preuve d'autant de générosité à notre égard. Même si cette idée ne doit pas enchanter tout le monde...

Avec un sourire amusé, il glissa un regard dans ma direction. Pour toute réponse je lui tirai la langue. C'est fou à quel point nous pouvions avoir l'air de deux gamins par moment...

© Jawilsia sur Never Utopia

_________________

Voix - Ame

Kit by Kiowara
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 05/01/2016

Fiche du Personnage
Daemon :
Relations:
Monture:

MessageSujet: Re: Just another day [PV Natel O'Diel] Sam 12 Mar - 1:27

Il arrivait par moment à Natel de laisser complétement tomber son grade auprès de la famille royal pour jouer les petits citoyens modestes notamment en trouvant son plaisir à écouter des conteurs dans les rues ou à faire les petits marchés. Il n'y avait aucune joie pour lui à vivre sous la soie et les fresques d'or. Il n'était pas né avec une cuillère en argent dans la bouche et être passé du côté du roi avait été un trop grand changement dans sa vie pour complétement se défaire de sa vie passée. Il n'était plus un roublard, certes, mais appréciait grandement de jongler entre ses deux modes de vie qu'était la vie au palais et celle parmi le bas peuple. Lorsqu'il y descendait, il avait l'impression d'y retrouver ses origines. Plus particulièrement quand il se rendait à Luneline. La petite pointe d'humour que le jeune homme avait tenté avec l'inus fit son petit effet. Il ne s'attendait pas à plus de la part de la demoiselle car ce n'était pas le but mais était toujours ravi de voir se dessiner sur son minois un sourire qui y manquait cruellement. C'est alors que la dénommée Okami fit part à l'homme qu'elle n'était pas seul, d'où apparemment son refus d'avoir de l'aide. Fort heureusement, ce n'était pas un problème pour Natel. Ah, si son roi le voyait !

- Alors, j'accepte. Mon "proche" comme vous dites, m'attend à l'extérieur de la ville, si vous voulez bien me suivre, répondit l'inus, bien qu'une fois encore, elle n'avait pas l'air particulièrement à l'aise d'accepter.

- Ah vraiment ? Génial ! s'exclama soudainement le jeune homme qui fit un saut de joie comme si rien ne pouvait lui faire plus plaisir que d'aider l'inus.

"Doooucement !" lança le petit écureuil qui s'était de justesse accroché à gorgerin.

A vrai dire, Natel avait bien sentit que se faire accepter par la jeune fille ne serait pas chose aisée. C'était comme s'il s'était lancé un défi et qu'il venait de le remporter. Il était content, sans nul doute, et en partit parce qu'une personne d'une race non désirée avait accordé sa confiance. Ca lui faisait mal au cœur de penser que parce qu'il était au service du roi, il pouvait être mal vu par certaines races, certaines personnes, voir un peuple entier. Des gens qui avaient leur raison bien sûr, il en était conscient. Mais lui avait toujours un espoir que le roi puisse un jour se reprendre et que les choses s'améliorent au pays. Natel s'empressa donc de suivre la jeune fille mais tout à coup, celle-ci s'arrête soudainement et le demi-elfe manqua de peu de lui rentrer dedans, faisant une halte maladroite à quelques millimètres de son dos. Décontenancé, il jeta un regard interrogateur à Okami, rabattant en arrière son bicorne qui lui était passé sur les yeux à cause de l'arrêt brutal.

- Oh ! Et pour répondre à votre question, je ne conte que rarement des choses que j'ai vu ou vécu. Une fuite perpétuelle ne fait pas vraiment une bonne histoire... encore moins lorsqu'on essaie de rester discret.

Natel réfléchis un instant aux paroles de la jeune fille. Il n'en était pas si sûr.

- Ca dépend, répondit-il en reprenant son sourire, tout et rien peut arriver dans une fuite et en faire une sacrée aventure !

Okami reprit sa marche, suivit de Natel. Entre la jeune fille des rues et le noble derrière, le duo passait étrangement aux regards des passants. Le daemon félin de Okami était alors revenu à ses côtés et Natel ne pu s'empêcher d'afficher un sourire en croisant le regard malveillant du chat. Enfin, les deux protagonistes franchirent les portes de la ville et s'aventurèrent un peu à l'écart de cette dernière.

- Ame ? Sors de ta cachette, tu veux ?! s'exclama alors l'inus au bout d'un moment.

Il y eut un moment de silence. Spyk et Natel observaient les alentours d'un œil curieux, s'attendant à voir débarquer quelqu'un à tout moment. Mais ce ne fut qu'une créature volante qui fit son apparition au détour d'un arbre. La familiarité que l'animal entama avec la jeune fille ne laissait pas de doute qu'il s'agissait du daemon de la personne recherchée.

- J... j'arrive ! ... Ouaaaah !

Soudain, un garçon tomba d'un arbre. Ce dernier se releva néanmoins bien vite et s'empressa de rejoindre le petit groupe.

- Tu n'as pas l'impression d'en faire un peu trop, mmh ? lui demanda l'inus.

La réponse se fit sous silence. Natel observa le nouveau venu et étira un sourire avant de lui demander :

- Eh, vous ne vous êtes pas fait mal au moins jeune homme ?

Spyk était plus intrigué par la chauve-souris que par le nouveau venu en personne. C'était toujours étrange de voir un animal qui lui ressemblait mais avec une paire d'ailes en plus. Natel préféra laisser la parole à la jeune fille en ce qui concernait les explications sur sa présence auprès d'elle.

- Ame, je te présente Natel O'Diel. Il s'est proposé de nous aider pour que l'on puisse manger un repas chaud et dormir sous un toit cette nuit.

- Bonjour ! lança alors joyeusement le demi-elfe en tirant son bicorne en avant.

Le jeune garçon était moins sceptique que Okami. Il sourit immédiatement et s'inclina devant le noble.

- Je me nomme Ame Tsukiyo, mon seigneur.

- Haha ! Enchanté de vous connaître Ame mais…Je vous en prie, laissons tomber le "mon seigneur" !

Il avait l'habitude bien sûr qu'on l'appelle de la sorte mais pour une fois, il espérait faire trêve de formalité avec ces personnes. Il avait déjà défié toutes celles défini par le roi en venant à leur aide et apprécierait d'avantage d'être vu et considérer autrement que comme une personne de haut rang. Loin était le temps où il traînait dehors lui aussi ! Mais il avait toujours préféré les familiarités à son égard qu'un trop plein de courtoisie, surtout lorsqu'il était sur le terrain de sa vie passée. Ce n'était pas le palais ici, il voulait passer à côté de beaucoup de choses.

- Et voici mon Daemon, Suri. Sachez que nous vous sommes très reconnaissant de faire preuve d'autant de générosité à notre égard. Même si cette idée ne doit pas enchanter tout le monde...

- Voici Spyk, répondit Natel, jovial, en désignant du doigt l'écureuil qui frétillait de curiosité vis-à-vis de la chauve souris, mais restant bien perché sur l'épaule de son maître, j'ose espérer que tout le monde sera satisfait une fois ma parole tenue ! Il n'y a pas de quoi être reconnaissant. Ceci n'est qu'un geste de remerciement pour votre droiture tout à l'heure.

Il avait énoncé ces dernières paroles en tournant son regard vers Okami, puis sourit amusé.

- Si vous saviez le nombre de personnes qui se seraient enfui avec une bourse aussi pleine que la mienne !

Mais là n'était pas la seule vraie raison qui poussait Natel à rendre service à la jeune fille et son frère. Il savait bien ce que c'était de vivre au compte-goutte en espérant la générosité des autres pour deux ou trois pièces insignifiantes. Aussi, lui avait t-il préféré le vol à la demande.

- Alors ? fit le jeune homme, il y a t-il un endroit particulier qui vous ferez d'avantage plaisir pour être nourri, logé, blanchi ? Ce n'est pas ce qui manque en ville, vous avez l'embarras du choix. Allons-y !

Sur ce, Natel tourna les talons en reprit la direction de la ville.

_________________


Spyk:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Musicienne et Conteuse Itinérante

Messages : 83
Date d'inscription : 17/01/2016

Fiche du Personnage
Daemon : Griffin alias Ser Griffouille
Relations:
Monture: //

MessageSujet: Re: Just another day [PV Natel O'Diel] Jeu 17 Mar - 22:59







Just another day



Comme à son habitude, Ame était plus enclin à se montrer sympathique avec un étranger que je ne l'étais. Il faut dire que je pouvais au moins reconnaitre à Natel qu'il avait pris soin de s'assurer de l'état de mon frère. Ce n'était pas mon cas. Ame en avait vu d'autre. J'étais bien placé pour savoir à quel point il pouvait sembler fragile, pourtant il ne l'était pas tant que ça. La preuve, malgré tout ce temps à voyager avec moi, il était entier. Ce garçon cachait bien son jeu...
Je remarquais, non sans étonnement, que Natel ne souhaitait pas qu'on l'appelle "mon seigneur". Cela m'arrangeais à vrai dire. Mais au vue de a tenue, il devait avoir un certain rang... C'était étonnant qu'il essaie de le mettre de côté. Ceci dit, il était prêt à aider des Inus alors peut être n'aurais-je pas dû être étonné. D'ailleurs, une question raisonnait toujours dans ma tête : Pourquoi ? Pourquoi voulait-il nous aider ? Qu'avait-il à y gagner au fond ? Un miaulement sur mon épaule me fit comprendre que je n'étais pas la seule à me questionner sur ce sujet. Une voix me sorti bientôt de mes pensés :

- Voici Spyk, j'ose espérer que tout le monde sera satisfait une fois ma parole tenue ! Il n'y a pas de quoi être reconnaissant. Ceci n'est qu'un geste de remerciement pour votre droiture tout à l'heure.

Mmm ? Je constatais que le noble avait tourné son regard vers moi en souriant. Je ne voyais pas en quoi ma "droiture" nécessité une quelconque récompense. J'étais honnête, c'est tout. Et puis de toute façon, le chemin de la facilité n'avait jamais été mon fort... Sinon, j'aurai déjà abandonné tout espoir de survie.

- Si vous saviez le nombre de personnes qui se seraient enfui avec une bourse aussi pleine que la mienne !

Je ne pus retenir un soupir de moquerie. C'était en faisant des remarques comme ça, qu'on finissait effectivement par se faire voler. Sur mon épaule, Ser Griffouille acquiesça, poussant un miaulement de mécontentement. Ame se tourna vers moi en plissant les yeux.

- Griffin à encore fait des siennes, hein ?

Pour toute réponse, le félin roux feula. Ce n'était même pas la peine d'ajouter quoi que ce soit. Natel continua :

- Alors ? Il y a t-il un endroit particulier qui vous ferez d'avantage plaisir pour être nourri, logé, blanchi ? Ce n'est pas ce qui manque en ville, vous avez l'embarras du choix. Allons-y !

Puis il reparti en direction de la ville. Tout excité, Ame retourna près de l'arbre où il était perché pour récupérer les quelques affaire qu'il y avait caché, notamment son sac et son luth. De mon côté, je suivis le noble, mon frère ne tarda pas à nous rejoindre en courant.

- Hé ! Attendez moi !

Je vis Griffin lever les yeux au ciel, visiblement exaspéré. Lorsqu'Ame arriva à ma hauteur, je pris soin de lui rabattre sa capuche sur la tête. Contrairement à moi, mon frère avait des oreilles tombantes, bien trop facilement reconnaissable. Par prudence, je réajustais ma capuche également avant de répondre à notre interlocuteur.

- A vrai dire, nous ne somme pas familiers avec cette ville. Mais ça n'a pas l'air d'être votre cas. Peut être que vous seriez plus à même de nous conseiller ? De toute façon, du moment qu'il n'y a pas de gardes, tout me va.

J'entendis un raclement de gorge dans mon dos.

- Et si, accessoirement, on pouvait dormir dans un endroit confortable et avoir quelque chose de mangeable dans notre assiette pour changer puisque pour une fois on a pas à, je cite, "économiser parce qu'on ne sait jamais ce qu'il pourrait se passer".

Je ne pus m'empêcher de lui répondre d'un grognement. Au moins, lorsque nous dormions dehors, nous n'avions pas ce genre de problème. Que je sache, c'était lui qui tenait tant que ça à ce que l'on dorme en ville pas moi.



© Jawilsia sur Never Utopia

_________________

Voix - Ame

Kit by Kiowara
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 05/01/2016

Fiche du Personnage
Daemon :
Relations:
Monture:

MessageSujet: Re: Just another day [PV Natel O'Diel] Dim 8 Mai - 18:21

Le jeune homme qui venait de descendre de l'arbre était fort sympathique mais Natel ne perdait pas de vue que malgré son caractère différent, la jeune fille soit tout aussi gentille au fond d'elle que ce qu'elle voulait bien montrer à la surface. Vivre dans la rue, ça forgeait le caractère et le noble ne pouvait pas lui en vouloir d'être méfiante et rude à sa présence. En plus, elle ne devait pas trop apprécier les personnes dans son genre, ceux qui n'avaient pas besoin de faire le moindre effort pour vivre. Pourtant, Natel était sans doute le mieux placé pour savoir ce qu'elle vivait, puisqu'il avait lui même exploité la chose il y a longtemps et qu'il ne l'avait pas oublié. Le jeunot qui accompagnait l'inus allait sans doute être d'une grande aide pour les interactions à venir entre elle et le noble. Il semblait plus confiant, plus apte à faire connaissance et à accepter l'aide qu'il proposait. Il pourrait, peut-être, permettre à la jeune fille de s'ouvrir un peu plus.

Natel présenta finalement son daemon et expliqua une partie de ses motivations à venir en aide à ces deux jeunes gens, à savoir le fait que la jeune fille ne lui avait pas volé la bourse comme son chat avait prévu de le faire. C'était...assez mince comme excuse, mais s'en était une tout de même. Le jeune homme sourit amusé et semblait lire dans les pensées d'Okami au sujet de sa bourse pleine. Il se moquait bien de le crier sur les toits, peut-être parce qu'il avait réussi à la récupérer une fois et qu'il pensait être capable de reproduire ce miracle éternellement. De toute façon, il ne fallait pas être extralucide pour se dire qu'un homme comme lui devait posséder une belle somme dans sa sacoche. Même s'il parlait un peu fort, il n'apprenait rien à personne.

- Griffin à encore fait des siennes, hein ? demanda le frère de la jeune fille, comprenant l'allusion du noble vis à vis d'elle.

- Haha ! fit Natel, je vous rassure qu'il n'y a rien de dramatique dans ce qui est arrivé. Je pense qu'à sa place, j'aurais fait pareil !

L'ironie du sort étant qu'il avait effectivement déjà été à sa place et qu'il avait effectivement déjà jouer les petits voleurs. Finalement, Natel repartit vers la ville, la mine joviale. Il était temps de remplir ce pourquoi il était là au final et ce qu'il avait promis à la jeune fille.

- A vrai dire, nous ne somme pas familiers avec cette ville. Mais ça n'a pas l'air d'être votre cas. Peut être que vous seriez plus à même de nous conseiller ? De toute façon, du moment qu'il n'y a pas de gardes, tout me va.

- Et si, accessoirement, on pouvait dormir dans un endroit confortable et avoir quelque chose de mangeable dans notre assiette pour changer puisque pour une fois on a pas à, je cite, "économiser parce qu'on ne sait jamais ce qu'il pourrait se passer".

- Oh ? Aucun problème, je crois connaître un établissement qui devrait répondre à tous vos critères ! En plus, ce n'est pas loin du tout, regardez, nous y sommes déjà !

Arrivant devant un établissement répondant au brutal nom de l'Auberge de la Bête, le jeune noble le présenta aux deux autres.

- Que pensez-vous de celle-ci ? C'est l'auberge la plus connue de la ville et très appréciée des voyageurs. Elle ne vaut pas les grandes auberges de la capitale, mais on y est bien nourri et bien logé, ce qui est l'essentiel je crois. Elle est assez animée mais cela vous aidera à passer plus inaperçu.

Sur ce, Natel pénétra l'intérieur de l'auberge, attirant le regard de certain qui ne s'imaginait pas voir quelqu'un de son rang parmi eux. Il attendit bien évidemment la décision des deux jeunes gens qui l'accompagnait avant de demander et payer quoi que ce soit.

_________________


Spyk:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Musicienne et Conteuse Itinérante

Messages : 83
Date d'inscription : 17/01/2016

Fiche du Personnage
Daemon : Griffin alias Ser Griffouille
Relations:
Monture: //

MessageSujet: Re: Just another day [PV Natel O'Diel] Lun 13 Juin - 15:26







Just another day



Le blondinet ne semblait pas en tenir rigueur à Ser Griffouille pour le vole de la bourse. C'était... étonnant. Étonnant mais plutôt agréable. La majorité des gens que nous avions l'habitude de croise aurait, au contraire, été rancunier et ce même si on leur rendait leur bien. Bien que je pouvais comprendre leur mécontentement... ils me tapaient quand même sur le système. M'enfin...
Suite à la remarque d'Ame, qui lui valut  un foudroiement du regard de ma part, Natel ne perdit pas son entrain, bien au contraire.

- Oh ? Aucun problème, je crois connaître un établissement qui devrait répondre à tous vos critères ! En plus, ce n'est pas loin du tout, regardez, nous y sommes déjà !

Je jetais un coup d’œil sur l'enseigne du batiment devant lequel nous nous trouvions. Ce qui était bien inutile vu que je ne pouvais pas lire ce qu'il y était écrit. Heureusement, mon frère n'avait pas le même problème et il me souffla le nom de l'établissement : l'Auberge de la Bête. M'ouais... Je savais pas trop quoi en penser, ce n'était pas un nom qui allait changer quelque chose après tout... Natel continua sur sa lancé :

- Que pensez-vous de celle-ci ? C'est l'auberge la plus connue de la ville et très appréciée des voyageurs. Elle ne vaut pas les grandes auberges de la capitale, mais on y est bien nourri et bien logé, ce qui est l'essentiel je crois. Elle est assez animée mais cela vous aidera à passer plus inaperçu.

Je jetais un coup d’œil à Suri et Ame. L'adolescent et son Daemon semblait plus qu'impatient d'entrer pour se restaurer. Jetant un regard à mon propre Daemon situé sur mon épaule, je ne pus que croisé son regard émeraude glacial. Il n'aimait pas la tournure que prenait les choses. Enfin... Ce chat n'aimait rien de toute manière. Et finalement, lorsque Natel entra le premier dans l'auberge, il fit mine de regarder ailleurs, l'air désintéresse. Bon... c'est ce que j'aurai de plus proche d'un oui.
Sur ce, j'emboitais le pas au Noble, suivit d'Ame. La taverne était, effectivement bien agité mais elle sembla se calmer un peu avec l'arriver de Natel. Sans doute que les personne de son rang n'était pas monnaie courante par ici. Heureusement que nos attributs canins étaient caché parce que la discrétion avait foutu le camp. Bien vite, Griffin remarqua une table vide. Sans attendre une remarque de notre part ou de celle des notre hôte, il bondit de mon épaule pour aller s'y installer.

- Je suppose que cet endroit fera l'affaire...

Griffin se mit à lécher une de ses pattes méticuleusement alors que nous nous asseyions à la table. Une des serveuse nous accosta et chacun d'entre nous commanda un repas, nous en profitions aussi pour réserver une chambre pour la nuit. Ame fit un sourire à Natel :

- Merci encore pour ça monsieur Natel !

Son remerciement fut accompagné d'un petit cri de Suri. J’eus moi aussi un léger sourire jusqu'à ce que je remarque Griffin jouer à rentrer et sortir ses griffes en regardant dans la direction de l'écureuil et de son âme-sœur. Cela ne prévoyait rien de bon. Malgré tout, le félin roux resta calme.

- Au fait, j'ai cru comprendre que vous travaillez au palais mais vous y faites quoi exactement ?

Ooooh... C'était donc ça que Ser Griffouille attendait avec impatience. Que la fameuse curiosité d'Ame prenne le dessus et que le Noble fasse le faux pas qui ferait basculer la situation. En effet, à peine mon frère avait-il poser cette question qu'un sourire sinistre apparut sur sa face féline. Moi même, je posais un regard sur Natel, une lueur méfiante dans le regard.

© Jawilsia sur Never Utopia


HS : Désolé pour le temps de réponse ^^"

_________________

Voix - Ame

Kit by Kiowara
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 05/01/2016

Fiche du Personnage
Daemon :
Relations:
Monture:

MessageSujet: Re: Just another day [PV Natel O'Diel] Sam 1 Oct - 18:46

Il était difficilement possible pour Natel de réprimander un vol dans la rue, en particulier lorsque ce dernier était orchestré par quelqu'un dans le besoin. Enfin, et encore, pour ce coup-ci, la dite personne n'avait même pas été d'accord non plus pour ce vol car c'était son daemon qui avait agit contre sa volonté. Mais pour le jeune homme, c'était du pareil au même en fin de compte. Après tout, les daemons était des fragments d'âme de la personne. Quand il se disait ça, il ne pouvait s'empêcher de jeter un oeil au sien, un sourire niais sur le visage en songeant "je suis un écureuil." Au final, le roi qui avait fusionné avec son daemon, pouvait-on dire qu'il était entier ? Si les âmes n'avaient pas été dissoutes, les gens seraient tous des animaux ? Il y avait des questions un peu débiles comme ça que le semi-elfe perdait parfois le temps à y réfléchir même si cela ne servait à rien. Ca l'occupait et il aimait les intrigues, aussi étranges soient-elles. Bref, quoi qu'il en soit, loin d'être rancunier, il proposa son aide à la jeune fille et son frangin et était d'ailleurs ravi que les deux acceptes. L'inu paraissait surprise de la tolérance de l'homme vis à vis du délit commit par le félin. Oh il y avait des choses bien plus surprenantes venant de lui et ceux qui le côtoyaient régulièrement pouvaient s'attendre à tout.

Natel conduisit les jeunes gens à une auberge charismatique et loin d'être déplaisante. Elle devrait convenir à ses protégés. Oui, il pouvait se permettre de les considérer ainsi, puisqu'il avait pris la responsabilité de les aider malgré ce qui s'était passé. Il enfreignait de ce fait, toute loi concernant les Inus, mais s'en moquait bien. Il fut un temps où les lois n'avaient que peu d'intérêt pour lui. Disons qu'il reste encore quelques instincts de ce temps là. Natel jeta un oeil aux deux autres, les mains sur les hanches, un grand sourire aux lèvres, attendant leur verdict mais découvrant déjà l'impatience sur le visage du plus jeune. Des gosses à la rue...Natel avait de quoi s'en attendrir et braver les interdits pour eux. Allez, juste une fois quoi. Personne n'en saura rien. Finalement, le blond fit le premier pas dans l'établissement, encourageant la jeune troupe à le suivre. Il ne fit pas attention aux regards tournés vers lui et gardait le sourire quoi qu'il arrive. C'est alors que le chat daemon fut le premier à repérer une table disponible. Lui qui pourtant n'était pas très enclin à faire quoi que ce soit proposé par le Noble...Mais cela encouragea son âme-soeur à définitivement accepter l'auberge.

- Je suppose que cet endroit fera l'affaire...

- A la bonne heure ! s'exclama Natel.

Natel accompagna le petit monde à la table jusqu'à ce qu'une serveuse les accoste et qu'il demanda ainsi pour la chambre pour ces deux là. Le Noble n'avait pas pris énormément à manger, il avait déjà cueillit quelques saveurs à goûter durant le marché dans lequel il avait vagabondé avant mais fit savoir aux deux autres qu'ils pouvaient commander ce qu'ils désiraient.

- Merci encore pour ça monsieur Natel !

Le blond pouffa de rire.

- Oubliez le monsieur, ça fera l'affaire !

Spyk restait accroché à l'épaule de son maître, ses petits yeux brillants fixant avec une certaine inquiétude le félin qui l'observait. Sa queue touffue s'enroula autour du cou de Natel et ses oreilles pointues prouvaient son état attentif.

- Au fait, j'ai cru comprendre que vous travaillez au palais mais vous y faites quoi exactement ?

Natel laissa quelque peu baisser son joyeux sourire d'intensité. A vrai dire, il venait de se faire un tantinet prendre au dépourvu. Il savait que les jeunes gens avait dû faire preuve de courage pour lui faire confiance alors que penseraient-ils de lui en apprenant qu'il était si proche du roi ? D'un autre côté, le fait qu'il travaille au palais n'était plus un mystère pour eux. Le mal était déjà fait. Le problème, c'était que Natel avait un peu de mal à savoir la réaction qu'ils auraient en fonction de sa réponse. Il n'avait pas très envie de perdre la confiance qu'il avait réussit à obtenir, même si ça serait débile car son rôle au palais ne changeait en rien en l'aide qu'il souhaitait leur apporter. Mais c'étaient des enfants...Ca ne réfléchissait pas avant d'agir. Il regarda tout le monde à tour de rôle. Comme il n'aimait pas tourner autour du pot et se torturer l'esprit trop longtemps sur un dilemme, Natel ne garda pas longtemps le silence et récupéra son long sourire avant de déclarer comme une fleur :

- Ah ça, je suis conseiller du roi !

_________________


Spyk:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Musicienne et Conteuse Itinérante

Messages : 83
Date d'inscription : 17/01/2016

Fiche du Personnage
Daemon : Griffin alias Ser Griffouille
Relations:
Monture: //

MessageSujet: Re: Just another day [PV Natel O'Diel] Ven 21 Oct - 23:08







Just another day



Et bien ! Ils étaient au moins deux à apprécier l'endroit. Enfin, peut être quatre en comptant les Daemons. En ce qui nous concernait Griffin et moi... Disons que nous n'étions pas des plus malheureux. C'était agréable de pouvoir manger dans une auberge sans avoir à payer pour et je n'allais pas m'en plaindre. Bien vite, une chambre nous fut réserver sans que mon frère et moi puissions réagir et la serveuse prit nos commandes. De l'eau. Enfin, pour nous du moins. Mais vu comment je supportais l'alcool mieux valait que j'évite. Ça c'était mal terminé la dernière fois. Quoi ? Ame ? ... Vous pensez sérieusement que j'allais laisser mon petit frère toucher à ce genre de saleté ? Tsss... S'en est vexant. Concernant la nourriture, c'était venaison au menu. Ça ne changeait pas trop de nos habitudes mais au moins ce serait bien préparé ! Oh ! Ame était un bon cuisinier ! Mais il n'avait pas une cuisine et tout les ingrédients pour préparer le gibier comme il se doit. Quoi qu'il en soit, tout semblait aller pour le mieux jusqu'à la fameuse question de mon frère. Que ce soit un Noble ne m'aurait guère surpris, cela se voyait comme la truffe au milieu de la face d'un chien, mais ce qu'il nous annonça alors me paralysa l'espace d'un instant.

- Ah ça, je suis conseiller du roi !

Il y eut un grand silence. A notre table du moins, car dans la salle un brouhaha incessant se fit entendre. Et c'était mieux, il valait mieux que mes mots soient masqué par des bruits plutôt qu'entendu par tout l'établissement. Néanmoins je parvins à entendre le bruit de quelqu'un se retenant de rire et un énorme soupir.

- Je vous demande PARDON ?!


Mes mots c'était fait secs, plus qu'habituellement en tout cas. Ils devaient donné l'impression d'être des lames de poignards. La personne qui s'était retenu de rire quelques secondes auparavant finit par exploser. Ces éclats de rire méprisants... Je ne les connaissais que trop bien. Griffin... Le félin rigolait tellement qu'il se laissa tomber dos le premier sur la table.

Cela l'amusait ? Tant mieux. Mais ce n'était pas mon cas. D'ailleurs, ça devait se voir. J'avais beau porter ma capuche qui dissimulait mes oreilles plaquées sur mon crâne, mes pupilles c'étaient rétractées comme celles d'un animal d'un animal fou. Quant à mes crocs... Et bien disons que j'avais beau être sous forme humaine, je pouvais sentir mes canines me démanger.

- ... Who.

Je jetais un coup d’œil à Ame, l'adolescent se frottait les yeux, l'air dépité.

- Vous vous rendez bien compte que c'était la chose la plus stupide et suicidaire à dire ?

Tiens donc ? C'était rare de l'entendre parlé avec tant de franchise. Lui qui était si prompt à passer pour un garçon adorable. Même sa voix avait quelque peu changé, devenant plus froide. Bien différente de celle qu'il avait quelques secondes auparavant. Suri de son côté c'était posé, enfouissant son visage dans ses ailes.

Suicidaire ? Il l'était surement. Non mais il espérait quoi en disant une chose pareil à deux personnes ayant souffert des décision de la descente de lit qui lui sert de Roi. Conseiller ? Conseiller mon œil ! Et il lui avait conseiller quoi ? Un meurtre en masse ? Ou bien c'était un conseiller si mauvais qu'il avait pas été foutu de faire entendre à cette vieille carne qu'un génocide c'était peut être un peu extrême ?! Un cas ou l'autre, ça ne valait guère mieux. Se rendait-il simplement compte de la chance qu'il avait qu'on soit dans un endroit avec d'autres personnes ? Vous savez ce qui lui serait arrivé si on été encore à l'extérieur de la ville ? ... Héhéhéhé... Oui vous le savez. Oooh, mais, il est gentil ! Il vous aide ! ... Parce que j'aurai besoin d'aide sans ce sac de poils bon à jeté qui se prend pour un Roi alors qu'il est juste bon à servir de serpillière ?! Non ! Non ! Je n'airais pas besoin d'aide, pas plus qu'Ame. On aurait toujours notre famille, on aurait toujours notre maison, alors son aide, il pouvait se la carrer là où je pense ! La voix étrangement grave de Griffin se fit alors entendre.

- Ah ah ah... Griffin ne pensait pas que le Borgne serait fou au point d'admettre sa position dans le palais ! Encore moins une position pareille ! AHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAH !


Et bien... Moi qui pensait qu'il s'était remis. Le voilà qui repartait. Ame grommela :

- Tu n'aides pas Griffin.


Aider ? Ame devrait le connaitre depuis le temps. Griffin était un spectateur, ses interventions en tant qu'acteur étaient rares, très rares. La plupart du temps, il préférait observer ce qui se passait au alentours non sans juger la situation et ceux qui s'y trouvait confronté. Suri tentait tant bien que mal de le calmer.

Moi ? Oh, je devais être la plus silencieuse du trio. Pas trop compliqué vu que je me contentais de fixer ce "Conseiller" comme si j'allais lui sauter dessus et l'égorger à n'importe quel moment.

© Jawilsia sur Never Utopia

_________________

Voix - Ame

Kit by Kiowara
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 05/01/2016

Fiche du Personnage
Daemon :
Relations:
Monture:

MessageSujet: Re: Just another day [PV Natel O'Diel] Lun 24 Oct - 22:16

La nouvelle avait fait l'effet d'un éclair foudroyant dans l'esprit des enfants. Il fallait s'y attendre et Natel s'y était par ailleurs attendu. Probablement que cela n'était pas une très bonne idée de leur dire la vérité mais qu'aurait-il pu faire d'autre ? Mentir ? Pourquoi ? Il se voulait naïvement honnête avec eux et ce, qu'importe les représailles qu'il devait subir. Peut-être aura t-il ainsi l'occasion de leur ouvrir un peu les yeux. Il y avait une incroyable tension à leur table mais personne d'autres n'y prêtait attention. Le monde continuait de tourner ainsi, ne s'arrêtant que pour les trois individus que voilà. Le daemon de Natel n'était cependant pas très rassuré de cette nouvelle ambiance.

"Je crois que ce n'était pas une bonne idée de leur dire ça" fit-il même remarqué dans l'esprit du semi-elfe.

Ce dernier se contenta de le regarder avec le sourire sans répondre quoi que ce soit avant de se concentrer à nouveau sur les jeunes gens qu'il avait face à lui et qui étaient désormais sous un certain choc.

- Je vous demande PARDON ?! s'exclama alors Okami devant les rires de son daemon.

Au moins, il y en avait un que ça faisait rire. C'était probablement le seul. Natel ne riait pas malgré son sourire, simplement qu'il avait prévu tout à fait ce genre de réaction. Il ne répondit pas tout de suite cependant car il attendait l'écho de tout le monde avant.

- ... Who.

Natel tourna le regard vers le jeune homme.

- Vous vous rendez bien compte que c'était la chose la plus stupide et suicidaire à dire ?

Le Noble fit mine de réflexion. C'était très stupide en effet. Lui-même le savait. Suicidaire ? Il en était moins sûr. Pas en présence de ces jeunes en tout cas. Oh bien sûr, le monde de la rue avait dû les former durement tout comme lui jadis, et même si lui-même n'était pas un adorateur de la violence, qu'il préférait fuir, il savait néanmoins se battre. C'était nécessaire quand on touchait de près ou de loin à la royauté. Cela dit, ce n'était pas la qualité de tout le monde. On s'en moquait bien que les domestiques du roi savent manier l'épée. Mais Natel avait appris très tôt à survivre. Il avait pris plaisir à parcourir le monde et en avait vu des vertes et des pas mûres. Il avait autant confiance en sa rapidité pour fuir le danger qu'en sa capacité à l'affronter.

- Hm...fit le Noble, probablement ! Mais vous avez demandé, j'ai répondu.

- Ah ah ah... Griffin ne pensait pas que le Borgne serait fou au point d'admettre sa position dans le palais ! Encore moins une position pareille ! AHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAH ! railla le fourbe félin de la jeune fille.

- Tu n'aides pas Griffin, fit remarqué le garçon à ses côtés.

Natel s'adossa à sa chaise, prenant ses aises. Il avait toujours le sourire aux lèvres. C'était assez difficile de le lui retirer, même après une gaffe pareille. Après tout, il avait décidé d'assumer sa décision à leur dévoiler son rang au palais. A nouveau, il pris soin de laisser le choc passer, dans le silence, enfin, après les rires du chat. Son unique oeil azur fixait la jeune fille qui le fusillait du regard. Elle aurait pu faire peur à n'importe qui. Mais pas à Natel. Au bout d'un moment, ce dernier jugea que le temps de silence était suffisant. Il retira un temps son bicorne de la tête pour se passer une main dans sa chevelure dorée avant de le remettre en place et de regarder à nouveau les jeunes gens :

- Je sais bien ce que vous pensez, leur dit-il alors, moi-même j'aurais apprécié que la question ne soit jamais posé mais...Auriez-vous voulu que je vous mens ? Cela n'aurait rien changé aux faits réels.

A vrai dire, Natel n'avait pas envie que ces enfants fassent confiance à n'importe qui. C'était dur à admettre mais lui faire confiance sans savoir réellement qui il était était une confiance mal fondée. Et ces jeunes avaient le droit de savoir. Maintenant ils savaient. Et ils étaient encore plus libre de leur choix. Ils pouvaient désormais refusé l'aide proposé, ou l'accepter.

- Vous croyez que je n'ai pas deviné qui vous étiez ? Ce que vous étiez ? poursuivit l'homme, croyez-le ou non mais je comprends aisément ce qui anime cette colère en vous. Néanmoins, il était nécessaire, je pense, que vous vous fassiez une réelle opinion.

Il marqua une courte pause avant d'ajouter :

- Je ne cherche nullement à justifier quoi que ce soit. Vous avez des raisons non négligeable de réagir ainsi. Je ne peux vous en tenir rigueur.

_________________


Spyk:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Musicienne et Conteuse Itinérante

Messages : 83
Date d'inscription : 17/01/2016

Fiche du Personnage
Daemon : Griffin alias Ser Griffouille
Relations:
Monture: //

MessageSujet: Re: Just another day [PV Natel O'Diel] Mar 1 Nov - 1:19







Just another day



Je ne sais pas ce qui m'agaçais le plus : le fait que je me retrouve en face d'un proche du Roi que je devais me retenir d'égorger ou bien le fait qu'il reste parfaitement calme, continuant de sourire comme un abruti. Sérieusement, je commençais à me demander s'il ne se foutait pas de nous. En plus de ça, Giffin ne semblait pas décidé à s'arrêter de rigoler malgré les tentatives de Suri pour le calmer. Quant à Ame... Son regard était... Impénétrable. Il n'avait pas sa petite lueur de joie habituelle mais impossible de savoir ce qui se passait dans sa tête. Remarquez, cette dernière affirmation était vrai dans toutes les situations : on ne savait jamais ce qu'Ame avait en tête. Enfin.. Si moi, plus ou moins, mais nous avions grandi ensemble. Les inconnus en revanche... Le numéro du gentil gamin innocent avait toujours fonctionné jusqu'à présent. C'était amusant de voir les gens le trouver particulièrement agréable et d'ensuite l'entendre, lui, dire à quel point ils sont"Le numéro du gentil gamin innocent avait toujours fonctionné jusqu'à présent. C'était amusant de voir les gens le trouver particulièrement agréable et d'ensuite l'entendre, lui, dire à quel point ils sont prompte à se laisser berner par ce qu'ils voient sans chercher plus loin. Ceci dit... Le fait qu'il se montre un peu plus sérieux et franc à l'égard de Natel était ... déstabilisant. Sans doute qu'il se disait que ça ne valait pas la peine de continuer de se montrer trop gentil. D'autant qu'au vu de la situation, ç'aurait été louche.

Et pendant ce temps, le demi-elfe continuait avec son baratin. Qu'il nous mente ? Et bien... J'aurai sans doute eu moins envie de lui arracher les tripes s'il l'avait fait. Cependant, il fallait le reconnaitre : il avait du cran. Du cran ou pas un gramme d’intelligence comme le faisait remarquer Griffin. Pour quelqu'un qui n'essayait pas de se justifier, il se débrouillait comme une brêle le noble là. Quant à nous en tenir rigueur... Il se moquait de qui ?! Qui servait un monstre génocidaire ?! Lui ou moi ?! Manquait plus qu'il nous fasse la leçon ! Il se prenait pour qui à nous regardait de haut comme ça, à nous donner des leçon ?! Comme s'il était bien placé pour en donner ! Je choisirais mieux celui que je sers avant de faire la moral à ceux dont il a détruit la vie.

- Nous faire une opinion ? Mais une opinion sur quoi ?! Sur le fait que vous serviez une ordure ?! Vous en faites pas pour ça, elle est déjà faites et depuis longtemps !

Un chance que le bruit ambiant couvre toujours mes paroles sinon ma tête aurait déjà roulée au sol. Qu'il servait une ordure et qu'il en était sans doute une aussi. Après tout, un Roi a les serviteur qu'il mérite. Et puis tout ces nobles qui rampaient au pied du Roi... Ça me dégoutais. Ce n'était que des petits toutous. Et il n'y a rien qu'un loup avide de liberté méprise plus d'un chien qui aime être tenu en laisse. Les nobles ne valent pas mieux les un que les autres, c'était stupide d'avoir espéré le contraire ne serait-ce qu'un seul instant.

Mon regard assassin ne quittait pas des yeux notre ô combien détestable hôte. Ma bouche s'ouvrit, laissant sortir une phrase qui devait sonné aussi agréable qu'une piqure de scorpion.

- A vrai dire je ne sais pas ce qui me retient de vous arracher les membres un à un avant d'envoyer votre tête à la chère descente de lit qui vous sert de Roi.


Les rires de Griffin cessèrent immédiatement, ajoutant une ambiance des plus inquiétante à notre table. La tension était palpable alors qu'un sourire malsain apparut sur les babine du félin roux, me faisant hausser un sourcil.

- Ooooh ! Mais rien ! Absolument rien ! Et Griffin serait ravie de s'occuper du rat à la queue touffue !

A peine avait-il prononcé ces mots que le chat sorti ses griffes noirs, les mettant bien en évidence sous les yeux de sa "future proie". Néanmoins, certains parmi nous était encore à peu près lucide. En tout cas, suffisamment pour se montrer raisonnable.

- Je vous rappelle que nous ne sommes pas seul et que, bruit ou non, un meurtre ça ne passera pas inaperçu. Surtout s'il est commit par un loup géant.

Allons Ame. Il ne fallait pas gâcher la surprise de ma transformation. Ç'aurait été tellement drôle de le voir surpris lorsqu'un loup se serait jeter sur lui sans lui laisser le temps de réagir. Mais c'était raté pour cette fois. Et puis il n'avait pas tort. Nous ne serions pas discret avec un meurtre.

- Partir attirerait l'attention après tout. Autant faire comme si de rien n'était... Et puis on ne crache pas sur de l'aide lorsqu'elle se présente ainsi !

Oh ? Tiens, le sourire adorable et habituel de mon frangin était de retour. Je ne savais pas si c'était une bonne chose cependant. Et puis en plus de ça, peut être bien que ce petit noble n'allait pas apprécié que je dise ainsi les quatre vérité sur cette sale boule de poils avachi sur un trône ? Bah. Ce n'était pas comme si' j'en avais quelque chose à faire. Qu'il porte le premier coup si cela lui chantait, je me chargerais de lui bouffer la main pour le faire payer.

© Jawilsia sur Never Utopia

_________________

Voix - Ame

Kit by Kiowara
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Just another day [PV Natel O'Diel]

Revenir en haut Aller en bas

Just another day [PV Natel O'Diel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Hesediel Sephiroth ~ [Néro]
» (M) Diel Feinstein • Sauve la cheerleader, sauve le monde.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sakushi World :: RPG : Autres villes, et Alentours de celles-ci :: Luneline-