Entrez dans ce monde des plus étonnants !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
L'heure tourne, Armadon place ses cartes, la roue du Temps se met en route ; ces terres font un bond dans leur destin, et E'drid est toujours là pour les regarder.
E'drid se demande qui de l'oeuf ou du dragon est apparu le premier. E'drid ne le sait pas.
Quand ils s'approchent de Sancyria, les êtres "maléfiques" ou appartenant à des races considérées comme tel sont pris d'étourdissement, de vertiges et d'un effroyable besoin de fuite à l'instant même où ils entrent dans le halo de lumière.
Quand La Puissance se Déchaîne ! Aujourd'hui, nous discuterons avec un petit tas de cendres à propos des risques encourus lorsqu'on attaque un Mage avec un gourdin.
Si vous voulez un bon repas, cherchez un aubergiste. Trempez-le tout de même toute une nuit dans le lait avant, cela évacuera la crasse.
E'drid sait qu'il existe beaucoup de divinités. Des grandes, des petites, des écailleuses. E'drid se demande pourquoi on en parle pas plus.
Moi j'ai un rêve.
Il a un rêve.

Partagez | 
 

 Retour à Solitude (Nefara) [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Chasseuse

Messages : 71
Date d'inscription : 23/02/2015
Localisation : Cachée... Sous ta cape o/

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: Retour à Solitude (Nefara) [TERMINE]   Jeu 25 Juin - 21:12




Nefara, dans une ultime gaminerie, tira sa petite langue rose à Zako. Elle appelait qui elle voulait comme elle voulait, voila !

- Niounours !

Puis elle serra l'ours dans ses bras en le remerciant. Sa fourrure n'était pas aussi douce et épaisse que Himalaya, mais elle voulait faire comprendre à l'ours qu'elle lui était reconnaissante pour tout ce qu'il avait fait pour elle - et pour s'être montré gentil, lui au moins ! La jeune fille s'écarta ensuite et bondit sur le dos de la valméra. Quand elle s'agrippa à la crinière d'Imala, son bras blessé trembla.

- Ne soyez pas aussi dure avec elle, je suppose que c'est normal à son âge d'avoir envie de découvrir le monde. Derrière les remparts de cette ville se trouve un univers fascinant, pas forcément moins hostile, mais une chose est sûr, il n'y a pas de garde pour vous courir après.

- Certes. Le ton de la valméra était neutre. Elle ondula de la queue puis reprit. Mais il y a pire. Les chimères, bandits, griffons et autres créatures. Nefara n'est pas en âge de partir découvrir le monde, et nous ne partirons pas tant que je ne l'aurais pas décidé.

Sur son dos, la jeune fille poussa un soupir et regarda Zako qui s'éloignait dans la ruelle. Lui au moins, il allait où il voulait, quand il voulait. Mais elle était obligée de rester coincer dans cette ville où elle avait toujours vécue, depuis... aussi longtemps qu'elle s'en souvenait. Certes, il y avait les portails et la bibliothèque et tout et tout, mais tout de même. C'était pas juste.

- Soyez prudente, j'espère que tout se passera le mieux pour vous. J'ai été ravi de vous connaître et j'espère qu'on se reverra.

- A condition que vous le soyez également. J'espère la même chose pour vous. Nous en sommes toutes aussi ravies, et je vous serais à jamais redevable de ce que vous avez fait pour ma petite. Au plaisir de vous revoir, Kolu.

La mère et la fille les regardèrent s'éloigner. Puis Nefara se pencha en avant, allongée sur la crinière de sa daemone, et la laissa la ramener chez elles. La journée avait été épuisante, et elle espérait pouvoir faire une petite sieste une fois qu'elle aurait regagnée sa maison sous les toits. Ses blessures la lançait un peu, mais ce n'était pas grave, elle se soignerait ; la peau reviendrait et la douleur passerait, comme c'était toujours le cas. Du moins elle l'espérait.

Un bond puissant exécuté par la valméra la fit revenir à la réalité : la lionne sautait de caisses en caisses pour atteindre le toit plat qui servait de porche à leur antre. Nefara descendit et entra par l'arc de cercle que décrivait la "porte'. Alors qu'Himalaya s'allongeait dans un coin pour surveiller la ville d'un air endormi, la jeune fille s'occupa de bander ses blessures. Quand cela fut fait, elle recousit son manteau, puis s'approcha d'un des murs couverts de dessins et de symboles et, s'emparant de peinture et de pinceaux qui traînaient par là, raconta sa journée dans un espace vide du mur. Elle peint l'araignée, Zako et Kolu, le morceau de viande... Bientôt elle ajouta d'étranges arabesques noires autour puis, après avoir admiré son travail, se blottit contre sa mère et se laissa porter par le sommeil. Elle rêva d'aventures.

_________________
N E F A R A.
purrrrrrrrr...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anotherworldforlive.forumactif.org
Chômeur professionnel

Messages : 25
Date d'inscription : 03/04/2015

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: Retour à Solitude (Nefara) [TERMINE]   Jeu 25 Juin - 21:45

Zako ne prenait pas part aux au revoir. Oui car Kolu espérait bien revoir ce duo aussi spécial qu'attendrissant. Pour Kolu, Nefara était comme une petite enfant, c'est vrai, mais débordant de courage qui ne manquait pas d'audace. Sa daemon disait qu'elle était encore trop jeune. Elle avait bien raison, mais quand elle parla d'autres monstres que l'on pouvait rencontré hors de la ville, Kolu haussa les épaules, souriant. Il savait bien tout ça. Combien de fois déjà s'était-il battu pour protéger son âme soeur ? Kolu était du genre pacifiste mais lui même se disait que serait la vie si on ne prenait jamais de risque. Certes, lui et Zako n'avait pas la meilleure vie du monde. Ils avaient souvent faim et traînaient comme des miséreux mais bon, qui sait un jour la chance leur sourira. En attendant, c'était tout de même une vie qu'ils appréciaient tous les deux et ce, depuis le jour où ils avaient quitté l'orphelinat.

"Il y a toujours pire", répondit l'ours, "C'est ce que Zako n'arrête pas de dire et pour une fois, il a raison. Quoi qu'il en soit...Portez-vous bien."

Kolu n'avait pas vraiment envie de traîner en longueur sur les aux revoir, de peur de ne jamais y parvenir et de finir attrister alors qu'il les connaissait à peine. C'était un éternel sensible. L'ours inclina légèrement la tête en signe de révérence face aux deux autres.

"Au revoir..." dit-il avant de rejoindre Zako qui avait déjà entamé la route et qui commençait à tirer sur le lien qui les unissait.

Les deux compères quittèrent la ville, mais ils n'eurent pas le temps de s'en éloigner de beaucoup lorsque le crépuscule s'annonça. Tous deux s'installèrent au sommet d'une petite colline verdoyante où ils avaient vu sur un superbe coucher de soleil qui passait à proximité des remparts de la ville de Solitude qui bordait l'horizon. Un feu de camp fut allumé et pour une fois tandis que Zako expliquait à Kolu des choses sur la créature qu'ils avaient vu aujourd'hui, l'ours semblait perdu dans ses pensées vers Nefara au lieu d'écouter comme il avait tellement l'habitude de le faire. La nuit tombée, seul Kolu ne dormait que d'un oeil pour assurer la sécurité de son âme-soeur.

_________________
Daemon : Kolu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin | Leader de la Rébellion & Capitaine Pirate... Tout pour plaire

Messages : 752
Date d'inscription : 20/05/2012
Age : 99
Localisation : Excellente question

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: Retour à Solitude (Nefara) [TERMINE]   Jeu 25 Juin - 21:50

RP terminé, je verrouille et déplace - il fut fort sympathique !

_________________
And make death proud to take us.











Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anotherworldforlive.forumactif.org
Contenu sponsorisé


Ouvrir
MessageSujet: Re: Retour à Solitude (Nefara) [TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour à Solitude (Nefara) [TERMINE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Quand la solitude se termine à plusieurs....
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sakushi World :: Hors-Sujets :: Archives :: RPGs :: Contes des Temps Anciens-
Sauter vers: