Entrez dans ce monde des plus étonnants !
 
Quand ils s'approchent de Sancyria, les êtres "maléfiques" ou appartenant à des races considérées comme tel sont pris d'étourdissement, de vertiges et d'un effroyable besoin de fuite à l'instant même où ils entrent dans le halo de lumière.
Quand La Puissance se Déchaîne ! Aujourd'hui, nous discuterons avec un petit tas de cendres à propos des risques encourus lorsqu'on attaque un Mage avec un gourdin.
Si vous voulez un bon repas, cherchez un aubergiste. Trempez-le tout de même toute une nuit dans le lait avant, cela évacuera la crasse.
As they dance under the moon, they bring doom.
E'drid se demande qui de l'oeuf ou du dragon est apparu le premier. E'drid ne le sait pas. Peut-être que les prêtres savent.
L'heure tourne, Armadon place ses cartes, la roue du Temps se met en route ; ces terres font un bond dans leur destin, et E'drid est toujours là pour les regarder.
E'drid sait qu'il existe beaucoup de divinités. Des grandes, des petites, des écailleuses. E'drid se demande pourquoi on en parle pas plus.
Moi j'ai un rêve.
Il a un rêve.

Partagez| .

Retour à Solitude (Nefara) [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


avatar

Chômeur professionnel

Messages : 28
Date d'inscription : 03/04/2015

Fiche du Personnage
Daemon :
Relations:
Monture:

MessageSujet: Retour à Solitude (Nefara) [TERMINE] Dim 12 Avr - 16:09

Les deux compères sortaient enfin des profondeurs de la forêt et s'aventurèrent à présent  dans la vaste plaine verdoyante en direction de la grande ville qu'ils pouvaient d'or et déjà voir au loin. Le soleil était à son zénith, annonçant les alentours de midi sur l'horaire. Maintenant que l'hiver était fini, l'astre du jour chauffait la terre pour le bonheur de tout le monde, faisant surgir les fleurs de leur bourgeons, colorant ainsi la plaine de couleur chatoyantes et magnifiques. Les oiseaux gazouillaient joyeusement dans le ciel, faisant des pirouettes aériennes, si heureux de voir le retour des beaux jours. L'arrivée du printemps avait levé ce tout nouveau voile rayonnant sur le monde et dans le coeur des braves g...

- ATCHAAA !! Raah, satané pollen ! Je hais le printemps !

Zako et Kolu, qui marchaient côte à côte empruntèrent le petit sentier de terre qui conduisait directement à la capitale.

*Dis-moi Zako, fit l'énorme ours qui accompagnait le jeune homme, tu veux vraiment aller à Solitude ? Je croyais que tu n'aimais pas cette ville.*

- C'est vrai mais que veux-tu que je te dise ? Hein ? répondit sa moitié, quoi, on allait tout de même pas rester à Fallaise tout de même. T'as vu la ville ? Les gens sont encore plus pauvres que nous si c'est pour dire. Ils ne savent rien faire de mieux que vendre des moules, c'était vraiment pas un endroit pour moi. Ne t'en fais pas, on ne restera pas longtemps si c'est ce qui t'inquiète. Mais moi tu vois, j'ai la dalle ! Alors faut bien qu'on s'arrête manger un morceau.

*Hm...Manger un morceau ? *

A vrai dire, Kolu était un fin gourmet. Il était toujours ravi de pouvoir manger quelque part. C'était tout juste s'il n'avait pas tout simplement toujours faim. L'idée donc le réjouissait grandement mais une autre chose le titillait.

*Mais dis-moi, demanda t-il, comment on va payer ce qu'on va manger ?*

- Bah j'aviserais. Tu sais, il y a toujours moyen de s'entretenir avec les gens !


***

- Non môssieur nous ne faisons pas crédit ici !!

L'aubergiste frappa la main sur la table où était installé Zako, Kolu était allongé derrière lui, les oreilles plaquées en arrière parce qu'il n'aimait pas entendre crier. Mais d'un autre côté, l'homme commençait à en avoir marre. Voilà plus d'un quart d'heure qu'il débattait avec Zako dans l'espoir d'être payé, en vain.

- Parfait si vous ne pouvez pas payer alors vous irez à la plonge ! s'exclama l'homme, et vous paierais votre note en faisant la vaisselle jusqu'au soir !

- Non mais oh ça va pas bien oui ? répliqua Zako, monsieur, dois-je vous rappeler que je ne suis pas votre employé mais un client ! Et ce n'est pas à vous que je vais apprendre que le client est roi. Or on a jamais vu un roi laver de la vaisselle.

Mais à ce moment là, l'aubergiste saisit Zako par le col de sa veste avant de le soulever du sol en le fixant d'un regard noir :

- Et moi dois-je vous rappeler que le client est une personne qui paie ses additions ?? Alors vous allez vous y mettre et sans discuter ou ça va mal aller !

- Hem...Allons, allons ! Vous savez, il n'est jamais très bon de prendre une décision hâtive sous l'effet de la colère mon petit père...

- Et tout de suite !!

_________________
Daemon : Kolu
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Chasseuse

Messages : 65
Date d'inscription : 23/02/2015
Localisation : Cachée... Sous ta cape o/

Fiche du Personnage
Daemon : Imala, une valméra
Relations:
Monture: Imala !

MessageSujet: Re: Retour à Solitude (Nefara) [TERMINE] Mer 15 Avr - 23:06




Une tête dépassa du cadre haut de la fenêtre ouverte, surmontée d'un bonnet bleu, dont pointaient deux petites cornes en formes d'oreilles de chat. Puis, deux yeux apparurent, vert émeraude, entourés d'une peau grise. Nefara, la tête à l'envers, et voyant que la voie était libre, s'engouffra rapidement dans la cuisine. Il n'y avait personne là où elle se trouvait, et si elle se débrouillait bien, chaparder à manger et se sauver sans être vue ne serait pas bien dur.

Dans la ruelle qui longeait le mur du restaurant, un grand félin faisait les cents pas en tendant l'oreille, inquiet. C'était Himalaya, mais non diront Imala : la valméra daemon de la jeune fille. Elle ne supportait pas que celle-ci vole (en tant que mère, elle l'avait élevée avec de meilleurs principes !) mais préférait cela à ce que sa petite soit affamée. Celle-ci avait déjà subtilisé un morceau de pain et de jambon, qu'elle avait transformés en sandwich et mis dans la poche de son grand manteau vert, mais n'avait pas fait demi-tour.

<< Bon sang, Nefara, attrape quelque chose et revient vite ! >>
<< Oui oui, t'inquiètes pas ! >>

Nefara était curieuse. Ça avait toujours été le cas, et cette fois-ci, alors qu'elle se trouvait dans une cuisine, cherchant à manger, elle ne pouvait s'empêcher de faire le tour des lieux. Peut-être trouverait-elle quelque chose de sympathique à emporter... La jeune fille arriva dans une partie de la cuisine où il n'y avait personne. La porte battait encore lentement, preuve d'un passage récent. Des bassines se trouvaient ici, pleines de... erk. Choses grasses. Des assiettes et des couverts des plus écœurants.  Il n'y avait aucun intérêt à rester là. Nefara fit demi-tour, prête à refaire le chemin inverse pour sortir par la fenêtre, quand un bruit de pas se fit entendre, s'approchant de la porte. Oh non ! Les oreilles pointues de la jeune fille frémir, et sa queue battit l'air. Elle s'accroupit juste à temps pour se cacher, derrière une des bassines de beurk, de la personne qui venait d'entrer. Oh non. Elle bloquait le passage... Comment Nefara allait-elle pouvoir sortir de là ?!

_________________
N E F A R A.
Bon Dieu, c'est si dur.
D'être un enfant et de grandir.
C'est dur et personne ne comprend.


Revenir en haut Aller en bas


avatar

Chômeur professionnel

Messages : 28
Date d'inscription : 03/04/2015

Fiche du Personnage
Daemon :
Relations:
Monture:

MessageSujet: Re: Retour à Solitude (Nefara) [TERMINE] Mer 15 Avr - 23:46

La porte s'ouvrit à la volée. Un énorme index traversa l'ouverture en désignant grossièrement les éviers et les piles d'assiettes et de couverts sales dans cette petite laverie déserte.

- Vous avez de la chance que je n'appelle pas les autorités ! gronda une voix derrière la porte, alors que ça brille surtout !

Zako et l'imposant ours qui l'accompagnait passèrent au côté de l'homme bourru qui servait de propriétaire à cet endroit et pénétrèrent dans la pièce au sol carrelé.

- Oui ben ça va, y'a pas le feu au lac, rouspéta Zako en traînant le pas pour entrer.

La porte se referma violemment, laissant les deux autres seuls. Enfin, seuls, c'étaient ce qu'ils croyaient car pour le moment, ils n'avaient pas remarqué une présence supplémentaire dans la salle, bien cachée quelque part. Frustré, Zako s'approcha de l'évier et s'empara d'une brosse et de la première assiette qu'il attrapa au sommet d'une grande pile. Il la fixa un moment, dégoûté d'en être réduit à ça. Il tourna alors son regard vers l'ours et lui tendit l'assiette :

- Hem...Tu sais, ça serait plus rapide si...

*Si tu crois que je vais lécher ça !* répliqua l'animal, *je ne suis pas une poubelle !*

- Humpf ! ronchonna Zako en ramena l'assiette vers lui et commençant à la laver, je vois, on veux pas aider ! Bah bravo, bonjour la solidarité ! Tu ne sers vraiment à rien mon pauvre vieux ! Non mais t'y crois ça ? Moi ! Faire la plonge dans ce boui-boui ? Saperlotte de saperlouille c'est vraiment pathétique ! Non mais, toi et ton idée d'aller à Solitude, je la retiens !

L'ours releva rapidement la tête en écarquillant ses petits yeux noirs :

*Mais, mais...C'était ton idée Zako...*

- Oh ça suffit hein ! N'essaye pas de détourner la conversation ! Si je dis que c'est de ta faute, c'est que c'est de ta faute ! Un point c'est tout raah !

Kolu baissa légèrement la tête, la mine quelque peu coupable, puis garda le silence. Seul le son de l'eau de part les coups de brosse sur les assiettes dans l'évier se faisait entendre mais alors que Zako était occupé à laver en marmonnant des choses incompréhensible, Kolu flaira soudainement une autre présence qu'eux dans les environs. Il leva son museau en l'air, inspirant profondément, essayant de repérer d'où venait l'odeur inconnu.

*Zako, il y a une odeur inconnue qui traîne dans les parages...*

- Ouais bah c'est bien, on lui dira. Maintenant, dans l'optique où tu ne l'avais pas remarqué, je suis un peu occupé ! Parce que moi je ne suis pas comme monsieur qui rêvasse à sentir les pâquerettes, je dois payer ta croûte en me mouillant les manches, tu saisis ??

Kolu jeta un oeil à Zako puis se tourna vers le reste de la pièce. Il commença à s'y aventurer en tentant de débusquer la présence inconnue. La piste le mena vers une grosse bassine. Tiens, c'était quoi ces oreilles qui dépassaient ? L'ours approcha son museau de l'une d'elle et l'attrapa sans la mordre avant de tirer doucement dessus sans brutalité.

_________________
Daemon : Kolu
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Chasseuse

Messages : 65
Date d'inscription : 23/02/2015
Localisation : Cachée... Sous ta cape o/

Fiche du Personnage
Daemon : Imala, une valméra
Relations:
Monture: Imala !

MessageSujet: Re: Retour à Solitude (Nefara) [TERMINE] Dim 19 Avr - 0:47




Nefara se força à ralentir sa respiration, essayant de passer inaperçue. Elle n'avait pas la moindre idée de ce qu'était le daemon de la personne qui venait d'entrer, mais c'était gros. Et ça venait vers elle. Elle avait déjà entendu l'âme soeur du daemon se disputer avec lui, ou du moins, elle le pensait.

Enfin bref, la grosse bête s'approchait. La jeune fille essaya de s'éloigner vers une autre cachette, quand quelque chose se referma sur sa corne avant de tenter de la tirer en arrière. Nefara se mit à feuler et se dégagea vite de la gueule de ce qui semblait bel et bien être un ours. Sa main grise sur sa corne, elle s'était relevée, un air paniqué sur le visage. Personne ne touchait à ses cornes ! Désormais, elle n'était plus cachée, et les ennuis n'allaient pas tarder à arriver. Ayant vite cessée de trembler, car elle se remettait rapidement de ses émotions, Nefara cherchait une sortie : elle devait partir, et au plus vite ! Son regard se posa quelques instants sur l'humain qui avait les mains dans la crasse. Des cheveux bruns, une coupe atypique, un air aussi aimable qu'une porte de prison... Peut-être se montrait-il amical ? Comment savoir. La jeune "valméra" n'était pas du genre à juger les gens à l'oeil. Enfin pas aujourd'hui.

Imala sentit la détresse de Nefara, et paniqua tout d'un coup. Elle n'hésiterait pas à deux fois avant d'agir.

<< Nefara ! Est-ce que tout va bien ?! >>
<< Je ne sais patte Mama ! >>


Cette réponse ne rassura pas le moins du monde la jolie valméra. Celle-ci bondit hors de la ruelle et, dans de rapides foulées et un dérapage parfaitement contrôlé, sans se soucier des êtres qui se trouvaient devant elle, la mère se fraya un chemin devant l'entrée du restaurant. Oui, elle était grande, et la porte moins. Oui, c'était un restaurant, peuplé de gens, de daemons, de meubles et d'autres obstacles. Mais s'il le fallait, elle entrerait dedans, renversant ce qui aurait le malheur de se trouver sur son passage, pour atteindre sa fille. C'était le plus important.

_________________
N E F A R A.
Bon Dieu, c'est si dur.
D'être un enfant et de grandir.
C'est dur et personne ne comprend.


Revenir en haut Aller en bas


avatar

Chômeur professionnel

Messages : 28
Date d'inscription : 03/04/2015

Fiche du Personnage
Daemon :
Relations:
Monture:

MessageSujet: Re: Retour à Solitude (Nefara) [TERMINE] Dim 19 Avr - 17:54

[justify]Kolu sentit la "chose" se dégageait de sa machoire. Une jeune fille étrange lui apparu dans le regard, elle feula tel un félin, y ressemblant d'ailleurs, et se recula de lui. L'ours se sentit gêné. Il avait conscience d'avoir mal agit et d'effrayer la petite alors que ce n'était pas du tout ce qu'il voulait. Un ours, c'était toujours impressionnant à voir et ça le dérangeait comment certaines personnes le voyait, à l'angle d'un mur, surprises de se retrouver devant cet animal imposant. Kolu observait l'intruse d'un regard curieux. Il savait qu'elle ne pouvait malheureusement pas l'entendre sinon il l'aurait tout de suite rassuré sur ses intentions. Zako, qui avait entendu le boucan derrière lui, notamment le feulement, se retourna vivement vers son daemon et la fille :

- Non mais c'est pas bientôt fini ce boucan ?! Kolu ! Si déjà t'aide pas tu pourras au moins te faire oublier non ? Et elle c'est qui ? Tu crois que t'as pas mieux à faire que de t'amuser ?

*Je ne m'amuse pas Zako, je ne sais pas qui elle est mais elle était cachée, là.*

Sur ce, le jeune homme baissa son regard vers l'étrange individu qui avait l'air de chercher une sortie de secours.

- T'es qui toi ? demanda t-il mais il ne lui laissa pas le temps de répondre qu'il enchaîna, tu es celle qui bosse à la plonge c'est ça ? Ben ça tombe bien parce que moi, j'ai pas à me coltiner ton boulot ok ? Alors je vais te dire, ça sert à rien de te cacher pour échapper à ton poste vu ? Alors remets-y toi vite parce que nous, on a autre chose à faire.

*Euh...Zako, je ne pense pas qu'elle travaille ici.*

- Ouais bah arrête de penser, ça vaut mieux. Nous non plus on bosse pas ici je te ferais dire.


_________________
Daemon : Kolu
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Chasseuse

Messages : 65
Date d'inscription : 23/02/2015
Localisation : Cachée... Sous ta cape o/

Fiche du Personnage
Daemon : Imala, une valméra
Relations:
Monture: Imala !

MessageSujet: Re: Retour à Solitude (Nefara) [TERMINE] Mar 21 Avr - 0:48




- T'es qui toi ? Tu es celle qui bosse à la plonge c'est ça ? Ben ça tombe bien parce que moi, j'ai pas à me coltiner ton boulot ok ? Alors je vais te dire, ça sert à rien de te cacher pour échapper à ton poste vu ? Alors remets-y toi vite parce que nous, on a autre chose à faire.

Le jeune homme se mit alors en colère, sans que Nefara ne comprenne réellement pourquoi. Il ne s'exprimait pas clairement, et la jeune fille n'aimait pas cela. Du tout. Néanmoins, après avoir froncée les sourcils, elle comprit finalement que ce type, de un, n'était pas d'ici, de deux, la prenait pour quelqu'un de la taverne. Ou pour son esclave personnellement personnelle ! Et de trois, qu'il parlait très méchamment à son daemon. Et Nefara n'aimait pas cela du tout ! Ne s'occupant pas le moins du monde de ce que disait l'humain, ayant même oublié le fait qu'elle était entrée par effraction dans un endroit privé, dans le but de voler, et qu'elle s'y tenait toujours, le fruit de son chapardage dans les poches de son vieux manteau abîmé et fait-maison. Elle mit ses mains sur ses hanches et prit un air fort mécontent, sa queue bleutée fouettant l'air, grondant doucement.

- Non mais oh ! Purr qui te prends-tu ! Je ne travaille patte ici, mia ! Et je trouve queue tu parles très mial à ton daemon ! Vraiment !

Nefara n'aimait pas que l'on se montre méchant avec son âme-soeur, ou avec les animaux en général. Et ce monsieur n'était pas sympa du tout ! Y compris avec elle. Est-ce que c'était parce qu'elle ressemblait à un animal ? Peut-être. Il faudrait qu'elle médite là-dessus, un jour.

- T'es qui toi toi-même ! Je travaille patte ici et je travaillerais patte, nya !

Et sur ce, elle agit à nouveau la queue et, lui tournant le dos, croisa les bras, boudeuse. Elle trouvait que cet humain avait une odeur bizarre, mais n'arrivait pas à savoir laquelle. Tss.

<< Nefara ! Est-ce que tout va bien ?! >>
<< Oui oui ! Purr le moment en tout cas, mais t'inquiètes patte ! >>


La mère valméra savait que si elle entrait maintenant, cela ne ferait qu'empirer la situation. Elle faisait donc les cent pas devant le bâtiment, grondant de colère et d'inquiétude.


_________________
N E F A R A.
Bon Dieu, c'est si dur.
D'être un enfant et de grandir.
C'est dur et personne ne comprend.


Revenir en haut Aller en bas


avatar

Chômeur professionnel

Messages : 28
Date d'inscription : 03/04/2015

Fiche du Personnage
Daemon :
Relations:
Monture:

MessageSujet: Re: Retour à Solitude (Nefara) [TERMINE] Mer 22 Avr - 13:52

Zako et l'étrangère se fusillèrent du regard. Le jeune homme en profita pour la détailler, que ce soit ces mystérieuses cornes, sa longue queue derrière elle ou encore ses étranges vêtements. Kolu observait également la jeune fille aux allures félines. Il était, au contraire de son âme soeur irrité, placide et intrigué. Il ne voyait rien de mal en la présence de la jeune inconnu et s'en voulait même d'avoir essayé de lui tirer ce...cette corne bizarre qu'elle avait sur la tête et qu'il avait prise pour une oreille. Soudain, cette dernière s'exclama :

- Non mais oh ! Purr qui te prends-tu ! Je ne travaille patte ici, mia ! Et je trouve queue tu parles très mial à ton daemon ! Vraiment !

- De quoi je me mêle demi-portion ?! répliqua le jeune homme, si tu bosse pas ici, je peux savoir ce que tu y fais d'abord ? Et comment t'es rentré ?? Puis je te ferais dire que je parle comme je veux à qui je veux !

*Elle est gentille, commenta Kolu en faisant référence à la façon dont Zako lui parlait, dommage qu'elle ne comprend pas ce que je veux lui dire. Je ne voulais pas lui faire peur.*

- Mais je m'en fiche qu'elle soit gentille ou pas ! C'est même pas elle qui fera la vaisselle !

- T'es qui toi toi-même ! Je travaille patte ici et je travaillerais patte, nya ! lança t-elle en plus.

- Bah voilà !
répondit Zako, qu'est-ce que je disais ?!

La jeune fille fouetta à nouveau l'air de sa queue avant de faire la boudeuse en tournant le dos à tout le monde. Zako aussi était en pleine frustration, mais c'était surtout à cause de sa situation actuelle. L'ours s'approcha de l'inconnu pour la flairer avant de lui faire une léchouille sur la joue pour se montrer amicale sous le regard noir de Zako qui n'avait pas du tout envie de retourner à sa vaisselle. Il croisa les bras et jeta un oeil autour de lui. Il n'y avait que deux portes dans cette laverie. Celle qui menait au restaurant, par là où il était passé, et une deuxième, inconnue.

- Si tu n'es pas d'ici, comment es-tu entré ? répéta le jeune homme qui posait plus la question pour lui même que pour la jeune fille.

Il lui lança un regard soupçonneux. Il l'aurait remarqué si elle était passé par la porte du restaurant. Il se tourna alors vers l'autre porte qu'il ouvrit pour se retrouver nez-à nez avec la cuisine d'où venait l'inconnu. Il vit au loin la porte de sortie qui donnait sur la ruelle à l'extérieur. Un sourire sournois se dessina sur son visage. Jetant un oeil par dessus son épaule, il siffla son daemon.

- Vient par là ! Il n'est pas question que je reste une minute de plus ici.

L'ours se tourna vers lui.

*Mais...Zako, on devait faire la vaisselle pour payer la note.*

- T'occupe ! On file à l'anglaise ! Si personne ne voit, ça passe.

*Non c'est mal !*


Mais tout à coup, la grande porte s'ouvrit à la volée, dévoilant le patron du restaurant à l'air bourru :

- Alors cette vaisselle ! hurla t-il avant de se figer en apercevant tout ce petit monde dans la laverie.

Zako qui était à la porte, Kolu avec une inconnu probablement voleuse. L'homme devint rouge :

- Hey ! Qu'est ce que vous fichez ! cria t-il.

- Oh saperlote de saperlouille ! s'exclama Zako, filons d'ici !

Il passa aussitôt la porte à toute vitesse. Avant que l'homme ne puisse réagir, Kolu prit la jeune fille sur son dos avant de suivre son maître. Tous traversèrent la cuisine avant de sortir à l'extérieur. Courant dans la ruelle, ils se cachèrent de la vue de l'homme imposante dans une petite ruelle perpendiculaire pour reprendre leur souffle.

_________________
Daemon : Kolu
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Chasseuse

Messages : 65
Date d'inscription : 23/02/2015
Localisation : Cachée... Sous ta cape o/

Fiche du Personnage
Daemon : Imala, une valméra
Relations:
Monture: Imala !

MessageSujet: Re: Retour à Solitude (Nefara) [TERMINE] Jeu 23 Avr - 0:57




Nefara avait prévu de répliquer. Elle avait même ouvert la bouche pour le faire. Mais, comment dire... Tout se passa beaucoup plus vite qu'elle ne l'avait prévu. Tout d'abord, l'ours lui lécha la joue, ce qui était peu agréable -trop... baveux- mais gentil tout de même alors elle ne rouspéta pas. Ou du moins par contre lui.

Tout d'abord, le jeune homme continua de vociférer, et ce qui devait arriver... arriva. Un homme, qui devrait très certainement être le patron du lieu, attiré par les hurlements outragés du brun, fit irruption dans la cuisine. Et c'est alors que les choses s'accélérèrent brutalement.

Le patron prouva qu'il était capable d'hurler plus fort que les deux jeunes gens. Le dénommé Zako, même si nous ne le savons pas encore, fit preuve d'un courage des plus nobles et des plus rares et s'enfuit à travers la cuisine, renversant au passage un des cuisiniers, faisant tomber un des steaks qu'il cuisinait. Il atteint une porte à l'autre bout, bien plus loin et bien moins pratique que la fenêtre que la jeune fille avait empruntée.

Celle-ci s'était d'ailleurs retrouvée à cheval sur le dos de l'ours... Mais à l'envers. L'animal était parti à fond à la suite de son âme-soeur, et Nefara avait eu le temps de faire un salut de la main au patron furax qui s'élançait derrière eux, et de ramasser un des steaks qui étaient tombés. Mais elle ne voyait absolument pas derrière elle, et ne voulait se risquer à descendre pour le moment. Toujours sur le dos de l'animal, elle se retrouva elle aussi cachée dans la ruelle. Le patron sortit, regarda à gauche, regarda à droite, rugit de colère et renta en claquant la porte. C'est le moment que choisi la jeune fille pour bondir du dos de l'ursidé. Elle avait réussie à trouver à manger, elle ! Et vu sa maigreur, elle en avait sacrément besoin.

Imala entendit le vacarme à l'intérieur du bâtiment, et s’apprêtait à y entrer quand elle sentit le lien s'étirer. Nefara fuyait vers la ruelle. La valméra bondit à nouveau, refaisant le chemin arrière, et trouva sa fille au milieu de la ruelle, un grand sourire sur les lèvres et un gros steak à peine cuit dans les mains. Mais l'inquiétude et la peur l'avait mise en colère.

- NEFERA ! Jeune fille, que t'ais-je déjà dis à propos de la curio-

La jeune fille en question venait de lui tendre le steak en question. La lionne hésita, mais, devant l'insistance de la fille au pelage grise, finit par saisir le morceau et le dévorer. Nefara en aurait bien voulu un bout, à vrai dire, mais elle cacha l'idée au plus profond d'elle-même pour que sa mère ne s'en aperçue pas. Celle-ci, du sang autour des babines, s'était aplatit comme quand Nefara l'avait vu chasser, et s'avançait vers l'endroit où Ours et Grognon s'étaient cachés. Elle n'appréciait pas de sentir une odeur auprès de sa fille, encore moins une odeur masculine. Mais sa petite protégée passa ses mains autour de son cou, s'enfonçant dans sa crinière.

- Laissez-les Mama ! Le Nounours n'est patte méchant !

_________________
N E F A R A.
Bon Dieu, c'est si dur.
D'être un enfant et de grandir.
C'est dur et personne ne comprend.


Revenir en haut Aller en bas


avatar

Chômeur professionnel

Messages : 28
Date d'inscription : 03/04/2015

Fiche du Personnage
Daemon :
Relations:
Monture:

MessageSujet: Re: Retour à Solitude (Nefara) [TERMINE] Mar 28 Avr - 23:38

Zako avait horreur que Kolu lui lèche le visage. Quel dommage, l'ours aimait tant exprimer son affection ! Et généralement, il préférait éviter les calins car il avait trop peur d'écrabouiller les concernés ! Alors un bon gros coup de langue bien baveux, rien de tel pour se montrer amical et loin d'être hostile. Encore dommage, il semblerait que l'inconnue n'apprécie pas beaucoup ça. Kolu l'avait sentit au moment du contact, bien qu'elle n'ai pas réagit. Bah, ce n'était pas bien grave, le message qu'il avait voulu faire passer, était passer, il l'espérait. Encore dommage qu'il ne puisse pas parlé comme les gens.

Mais quand les choses se corsèrent, ce fut Zako qui réagit le plus vite en se sauvant sans demander son reste. Le patron du restaurant cria après lui, en rage de ne pas avoir été payé et de ne pas avoir eu son dédommagement complet. A vrai dire, le jeune homme n'avait même pas laver ne serait-ce qu'une assiette. Zako avait un don étrange de vitesse quand il s'agissait de fuir. Kolu le savait et il sentait déjà le lien qui l'unissait à son maître s'étendre et devenir trop sensible. Il ne devait pas perdre de temps et le suivre mais il craignait que les conséquences ne se reportent sur la jeune fille laisser derrière. Dans le doute, il préféra lui sauver la mise à elle aussi.

Malgré sa corpulence, Kolu courait vite. Il rattrapa rapidement son âme soeur en sortant par la porte arrière et tous deux, ou plutôt tous trois, filèrent se planquer dans une ruelle adjacente. Hors de vue de l'homme bourru, tout danger était écarté. Zako jeta un oeil à l'angle du mur pour s'en assurer tandis que l'ours laissa la jeune fille sauter de son dos.

- Saperlouille...On l'a échappé belle mon vieux ! fit le jeune homme avant de reprendre son souffle en s'adossant au mur et faisant face à son daemon et à la jeune fille, qu'est-ce qu'elle fait là celle là ? Tu pouvais pas la laisser là-bas ?? Tu crois qu'on a pas assez d'ennui comme ça ?

*Ah non voyons ! Qui sait ce qui aurait pu lui arriver !*

- Tu nous a pris pour qui ? C'est pas le club charité ici, chacun ses problèmes ! Si on commence à se mêler des affaires des autres, c'est l'anarchie mon grand, tu comprends ?

*Ne t'en fais pas, je suis sûr que ça posera pas de problème. Elle a l'air si gentille.*

- Ben voyons. Et la tranche de viande là, qu'elle tient dans ses bras ? Hein ? Tu vas pas me dire non plus que ça gênera personne ? Un vol au restaurant là comme ça, en fuite avec nous qui sommes déjà mal vu, bien sûr...

*Hum...Euh...Bah...Si ça se trouve, personne ne remarquera qu'il manque un steak.*

Mais soudain, une silhouette apparu à l'autre bout de la ruelle. C'était une forme féline et imposante qui s'avança rapidement jusqu'aux trois protagonistes en parlant, ou plutôt, en s'exclamant :

- NEFERA ! Jeune fille, que t'ais-je déjà dis à propos de la curio-

La bête s'était arrêtée devant le morceau de viande que lui tendait la jeune fille mais Zako avait eu le soudain réflexe de se cacher derrière Kolu :

- Mazette quelle bestiole ! Je t'avais dit que c'était pas une bonne idée ! Je vais me faire manger tout cru à cause de tes bêtises !

L'ours jeta un coup d'oeil derrière lui avant de regarder à nouveau les deux autres d'un air intrigué.

*Je ne pense pas, son appétit est déjà occupé par ce morceau de viande. Et quand bien même, tu sais que je ne laisserais jamais une chose pareille arriver.*

Zako se mit à trembler comme une feuille en voyant l'espèce de gros lion à la couleur étrange s'avancer vers eux, les crocs ensanglantés. Mais la jeune fille aux cornes curieuses enlaça la bête en lui disant :

- Laissez-les Mama ! Le Nounours n'est patte méchant !

Kolu étira un sourire sur ses larges babines.

*Tu vois, je t'avais dit qu'elle était gentille. C'est sûrement son daemon. Quel animal étrange...*

- T-Tu parle d'un animal étrange...C-C'est une v-valméra...

*Une quoi ?*

- Eh bien c'est...C'est...Oh puis regarde devant toi, c'est cette bête là !

*...Et pourquoi elle parle comme les gens ?*

Zako, toujours planqué à demi derrière l'ours, leva un regard agacé vers ce dernier, se disant sûrement que ce n'était pas vraiment le moment pour se faire tout un interrogatoire, cependant, il accepta néanmoins de répondre :

- Sache mon vieux qu'il existe des daemons capable de parler et comprendre le langage humain, okay ? C'est pas commun, je te l'accorde, mais c'est comme ça.

*Vraiment...? Quelle chance.*

L'ours finit par s'avancer vers la jeune fille et son daemon, laissant Zako tout seul en arrière qui, en s'en apercevant, s'empressa de rejoindre les côtés de son daemon protecteur sans avoir la moindre confiance en la valmera. Pendant ce temps là, Kolu observait le dit daemon :

"Bonjour, je m'appelle Kolu. Quel est le nom de votre moitié ? Elle ne nous l'a pas dit tout à l'heure. Je suppose que vous vous êtes fait un sang d'encre pour elle mais ne vous en faites pas, on ne lui a pas fait de mal" fit-il en souriant dans le langage des daemon tandis que Zako haussa un sourcils.

_________________
Daemon : Kolu
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Chasseuse

Messages : 65
Date d'inscription : 23/02/2015
Localisation : Cachée... Sous ta cape o/

Fiche du Personnage
Daemon : Imala, une valméra
Relations:
Monture: Imala !

MessageSujet: Re: Retour à Solitude (Nefara) [TERMINE] Sam 2 Mai - 3:02


Nefara enfouie son visage gris dans la crinière de son daemon et ne bougea plus, les bras autour du cou de celle-ci. La valméra avait sourit et avait posée sa tête sur l'épaule de la jeune fille, l'enserrant d'une de ses puissantes pattes avant, puis avait posé son regard sur les deux êtres qui se tenaient devant elle. Il y avait le fameux humain auquel elle ne faisait pas confiance auprès de sa fille. Brun, de taille moyenne, elle plissa les yeux pour détailler ce qui lui importait plus que le physique, et que seule une créature chez qui l'instinct du chasseur se trouvait toujours pouvait distinguer avec précision. Le comportement et, par association, le caractère.

Et justement, en regardant l'homme, Imala n'y voyait pas une grande menace. Certes, son odeur était étrange, différente des autres humains, mais il se cachait avec lâcheté derrière son âme-soeur, tremblant de tout ses membres, le regard fuyant. Ce comportement amusa la lionne dont la queue en Y ondulait, tandis qu'un sourire reflétant amusement et bienveillance maternelle se lisait sur le visage du félin. Pour peu, elle aurait presque trouvée ce petit homme adorable. La jeune fille, qui avait tournée la tête pour regarder à nouveau les deux évadés, semblait également s'amuser de la réaction du jeune homme. Elle se releva et bondit avec agilité sur le dos de son daemon. Mais c'est alors que l'ours qui l'avait sauvée s'avança vers elles.

- Bonjour, je m'appelle Kolu. Quel est le nom de votre moitié ? Elle ne nous l'a pas dit tout à l'heure. Je suppose que vous vous êtes fait un sang d'encre pour elle mais ne vous en faites pas, on ne lui a pas fait de mal

Nefara cligna de ses grands yeux, brillants de curiosité. Elle ne comprenait rien à ce que venait de dire le daemon - car ce n'était pour elle que de l'ours - mais elle était persuadée qu'Himalaya avait compris, et attendait avec impatience qu'elle lui retranscrive la discussion - ce qu'elle fit.

- Bien le bonjour, Kolu. Ma petite se nomme Nefera, et elle me nomme Imala. Elle regarda quelques instants Zako, puis reprit. Nefara, quant à elle, s'était mise sur les genoux pour le voir caché derrière son ours ; C'est exact, et mieux que cela, vous l'avez aidée et me l'avait ramener. Et en cela, je vous en suis reconnaissante.

Et sur ce, elle baissa la tête pour le remercier. La jeune fille, qui n'avait pas remarquée cela, manqua de tomber, mais sa queue servit habilement de balancier, et aucune chute ne marqua la fin de son observation du craintif.


- Dis, purrquoi il se cache ? Ses oreilles pointues frémirent ; on lui fait peur tu crois ?

_________________
N E F A R A.
Bon Dieu, c'est si dur.
D'être un enfant et de grandir.
C'est dur et personne ne comprend.


Revenir en haut Aller en bas


avatar

Chômeur professionnel

Messages : 28
Date d'inscription : 03/04/2015

Fiche du Personnage
Daemon :
Relations:
Monture:

MessageSujet: Re: Retour à Solitude (Nefara) [TERMINE] Sam 2 Mai - 12:57

Alors que Kolu semblait attendri par la scène qu'offrait Nefara et son daemon, Zako restait caché derrière lui envers et contre tout, néanmoins en observant les deux autres d'un regard soupçonneux. Pourtant il devrait se douter que la valméra était le daemon de la jeune fille et non pas une grosse bête sauvage qui passait par là. En plus, ce gros félin n'arrêtait pas de le fixer, ce qui n'arrangeait pas la crainte que le jeune homme ressentait face à ses petits yeux entourés de crinière. Pour Kolu, c'était tout le contraire. Il semblait avoir confiance en ces deux là. Il sentait en leur aura le profond lien qui les unissait ainsi que le fait qu'ils n'étaient pas une menace, pas plus que lui pour elles. Ce dernier s'approcha d'ailleurs d'elles pour se présenter à la valméra et lui assurer qu'ils n'avaient pas fait de mal à sa protégée. Zako, ne comprenant pas plus le langage de l'ours que Nefara, se demandait bien ce qu'il venait de dire et, toujours planquer derrière lui, lui donna un coup de coude avant de demander :

- Eh oh ? Je peux savoir à quoi tu joues au juste ?

Mais le daemon ne répondit pas, trop occupé à écouter la réponse de l'imposant félin.

- Bien le bonjour, Kolu. Ma petite se nomme Nefera, et elle me nomme Imala.

Kolu sourit et hocha la tête. Le regard de la valméra croisa un instant celui de Zako qui restait silencieux mais également attentif.

C'est exact, et mieux que cela, vous l'avez aidée et me l'avait ramener. Et en cela, je vous en suis reconnaissante, ajouta la féline en s'inclinant légèrement.

L'ours sourit d'avantage et s'apprêta à répondre lorsque Zako le fit à sa place sans pour autant bouger de sa place :

- Oh vous savez c'est normal après tout, on ne pouvait pas la laisser dans le pétrin. Eh oui je suis comme ça moi, la main sur le coeur.

Kolu jeta un regard vers son maître en haussant un sourcils puis se tourna à nouveau vers les deux autres.

"Vous n'avez pas à nous remercier, répondit-il, mais à force de voler comme ça, elle finira par avoir de gros ennuis et ça serait triste si ça arrivait."

- Dis, purrquoi il se cache ? demanda soudainement la jeune fille, on lui fait peur tu crois ?

Zako tourna son regard vers elle et se décida enfin à sortir de sa cachette mais prenant garde bien sûr à ne pas s'approcher de trop des deux autres :

- Moi ? Peur ? Non mais qu'est-ce qui faut pas entendre ! Je n'ai pas peur ! J'étais simplement dans ma phase d'observation !

_________________
Daemon : Kolu
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Chasseuse

Messages : 65
Date d'inscription : 23/02/2015
Localisation : Cachée... Sous ta cape o/

Fiche du Personnage
Daemon : Imala, une valméra
Relations:
Monture: Imala !

MessageSujet: Re: Retour à Solitude (Nefara) [TERMINE] Lun 11 Mai - 17:54



- Oh vous savez c'est normal après tout, on ne pouvait pas la laisser dans le pétrin. Eh oui je suis comme ça moi, la main sur le coeur.

Nefara fit la moue en entendant parler Zako, et ne pu se retenir de lancer, se redressant le plus possible sur le dos de son daemon, la queue fouettant l'air, légèrement ébouriffée.

- Menteur ! Tu vou-lait queue je reste faire ton travail à ta place !

La jeune fille croisa les bras, boudeuse. La valméra l'avait regardée quelques instants puis, d'un air habituée à ce genre de petits simagrées, reporta son regard sur l'ours Kolu. Quand elle le voyait, aux côtés de ce jeune homme qui n'osait se montrer, Imala ne pouvait que s'étonner que les deux furent issus de la même âme. Elle battit l'air de sa queue double, à défaut d'avoir un sourcil a hausser, et reprit la discussion qu'elle entretenait avec le daemon, tel deux parents accompagnés de leurs intenables progénitures.

- Je le sais ; le ton du félin se fit plus las ; nous avons déjà des problèmes, mais pas d'autres solutions.

Pendant ce temps là, la jeune fille avait quittée sa position de tête de mule pour regarder avec un intérêt non-dissimulé l'ours qui se tenait devant elle. Après tout, c'était la première fois qu'elle pouvait en voir un pareil ! Car Imala lui avait apprit que tout les daemons étaient différents et, en voyant la marque bleu sous l'oeil de l'ours, elle se disait bien qu'elle avait raison. Quant au brun qu'elle avait rencontré dans les cuisines, elle le vit enfin sortir de sa "cachette", cherchant des excuses. Nefara sourit.

- On te fait peurr, on te fait purr ~ !

Imala rappela à l'ordre sa fille, mais celle-ci continua.

- Mais c'est vrai Mama !   Elle regarda à nouveau le brun, offusqué de sa remarque. Mais miaintenant que sa phase d'observation est terminée, il va passer dans sa phase de remise de ses émotions.

Et, pour finir sa vengeance quant au fait qu'il avait voulu la faire travailler, Nefara lui tira la langue, de la manière la plus enfantine qu'il soit, avant d'afficher un grand sourire vainqueur. 1-1 pour le chat.



_________________
N E F A R A.
Bon Dieu, c'est si dur.
D'être un enfant et de grandir.
C'est dur et personne ne comprend.


Revenir en haut Aller en bas


avatar

Chômeur professionnel

Messages : 28
Date d'inscription : 03/04/2015

Fiche du Personnage
Daemon :
Relations:
Monture:

MessageSujet: Re: Retour à Solitude (Nefara) [TERMINE] Dim 24 Mai - 20:50

- Menteur ! Tu vou-lait queue je reste faire ton travail à ta place ! s'exclama soudainement la jeune fille.

Zako se tourna immédiatement vers elle avant de répliquer :

- Et alors ?? Pour une voleuse ça t'aurais au moins donné une leçon ! Non mais t'y crois ça Kolu, on lui sauve la peau et voilà comment on est remercier ! Non mais quelle ingratitude ! On aurait du la laisser aux prises avec l'autre crétin, ça lui aurait fait les pattes !

L'ours préféra ne pas répondre, même si le mérite d'avoir amené la jeune fille ici ne revenait qu'à lui et à lui seul. Il savait bien que son âme soeur se serait sauvé en la laissant planté là et sans regret qui plus est. Mais bon, tout comme la valméra, l'ours semblait tout autant habitué aux caprices du jeune homme. Les deux daemons agissaient presque comme des parents pour ces deux là et on y voyait là déjà un point commun dans ce quatuor. Zako croisa les bras d'un air boudeur avant de se tourner vers le daemon félin qui reprit la conversation avec Kolu :

- Je le sais; nous avons déjà des problèmes, mais pas d'autres solutions.

Sentant que la voix du daemon avait baissé, l'ours tendit un peu plus l'oreille en s'approchant d'elle avant de lui demander sur le même ton :

"Quel genre de problème ?"

Il ne faisait plus vraiment attention à Nefara, attentif aux paroles de sa deamon. Il se demandait si peut-être il pourrait les aider tout les deux. Cet ours n'aimait pas voir les autres dans le besoin, il était toujours prêt à aider, tout le contraire de son maître.

- On te fait peurr, on te fait purr ~ !

- C'est n'importe quoi !

Kolu dû s'interrompre à nouveau avant de regarder les deux énergumènes qui se chamaillaient à distance. Il soupira. La valméra tenta même de calmer la fille, Kolu n'essayait même pas d'en faire autant avec Zako. Après tout, des deux compagnons, c'était le garçon qui dominait l'ours.

- Mais c'est vrai Mama ! Mais miaintenant que sa phase d'observation est terminée, il va passer dans sa phase de remise de ses émotions.

- Oh ça va hein ! Mets là en sourdine veux-tu ? Quand t'auras fini ta phase de gaminerie, tu pourras peut-être rentré chez toi avec ta deamon et faire de l'air !

De plus en plus en colère, Zako fusillait la jeune fille d'un regard noir, mais Kolu se tourna vers lui.

*Mais elles ont besoin d'aide au point de voler de la nourriture.*

Irrité, le jeune homme fit volte face vers son daemon.

- C'est formidable Kolu, nous aussi figure-toi ! Alors tu dis merci et au revoir et on taille la route de cette fichu ville !

*Mais Zako, c'est toi qui...*

- Raah puis ne recommence pas hein ! Il y en a marre que tu rejette toujours la faute sur moi ! Moi ce que j'en dis c'est qu'on a intérêt à mettre les voiles et vite fait.

_________________
Daemon : Kolu
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Chasseuse

Messages : 65
Date d'inscription : 23/02/2015
Localisation : Cachée... Sous ta cape o/

Fiche du Personnage
Daemon : Imala, une valméra
Relations:
Monture: Imala !

MessageSujet: Re: Retour à Solitude (Nefara) [TERMINE] Mer 27 Mai - 22:57




- Modérez vos propos, jeune homme.

La voix d'Himalaya sonna comme un avertissement, et celle-ci fouetta l'air de sa queue en Y, plantant son regard profondément dans celui du garçon.

Sa phase de gaminerie. Nefara ne comprenait pas pourquoi, mais cela l'avait touchée, et pas en bien. Elle se redressa brusquement sur son daemon, comme si elle avait prit un soufflet sur le bout du museau, et ne dit plus rien, un air boudeur sur le visage. Cela pourrait sûrement les tromper, mais pas Imala. Celle-ci tourna la tête vers sa fille, mais les yeux de la petite étaient toujours posés sur le garçon.

<< N'y prête pas attention, Nefara. Il a juste voulu t'ennuyer - moi, je t'aime comme ça. >>
<< ... >>


La jeune fille ne disait plus rien, sa queue battant l'air de temps à autre. La valméra resta silencieuse quelques instants, la regardant, avant de soupirer de nouveau et de se retourner vers l'ours daemon ; lui au moins été doué d'un semblant de maturité, et s’efforçait de jouer les parents de son âme-soeur, d'une manière moindre comparée à la sienne, certes, mais assurant tout de même une figure parentale.

- Nefara vit dans la rue depuis son plus jeune age. Elle a réussie à se débrouiller jusque là en volant et fouillant de-ci de-là, mais les gardes...

Son regard félin se posa alors sur le jeune homme. La lionne aurait aimée pouvoir faire confiance à quelqu'un, mais si Nefara était dépourvue de méfiance, ce n'était pas son cas. Et elle ne tenait pas à risquer de révéler malencontreusement quelque chose qu'elle aurait pu regretter.

- ... sont toujours à l’affût, et qui sait ce qui pourrait arriver s'ils la voyaient en train de voler.

La jeune fille s'était aplatie sur la crinière de son âme-soeur, et grattait doucement celle-ci de sa main droite, toujours silencieuse. Les yeux mi-clos, elle faisait semblant de suivre cette discussion qu'elle ne pouvait pas comprendre, et de ne porter aucun intérêt à l'humain qui rouspétait dans son coin.

- Mettre les voiles ? Mais pour aller où ?

_________________
N E F A R A.
Bon Dieu, c'est si dur.
D'être un enfant et de grandir.
C'est dur et personne ne comprend.


Revenir en haut Aller en bas


avatar

Chômeur professionnel

Messages : 28
Date d'inscription : 03/04/2015

Fiche du Personnage
Daemon :
Relations:
Monture:

MessageSujet: Re: Retour à Solitude (Nefara) [TERMINE] Sam 20 Juin - 11:52

- Modérez vos propos, jeune homme, lança la valméra, la queue agitée prouvant une humeur mécontente.

- Je fais ce que je veux boule de poils à crinière ! C'est vu saperlotte de saperlouille ?! répliqua Zako en haussant d'avantage le ton.

La grosse patte griffue de Kolu se glissa alors autour du jeune homme en furie pour le retenir de ses agitations intempestives tout en lui disant d'une voix éternellement calme et sereine :

*Calme toi Zako, ce n'est vraiment pas la peine que tu te mette dans un état pareil.*

La jeune fille aux allures félines se mit à bouder sur le dos de sa daemon bienfaitrice et Zako venait d'en faire autant juste après avoir violemment écarté l'imposante patte de l'ours. Tout comme Kolu avant, la daemon de la jeune fille tenta de caresser les sentiments boudeurs et frustrés de sa jeune protégée. Alors que les deux bipèdes avaient décidé de se taire pour maugréer leur pensée en silence, la valméra reprit la conversation avec l'ours.

- Nefara vit dans la rue depuis son plus jeune age. Elle a réussie à se débrouiller jusque là en volant et fouillant de-ci de-là, mais les gardes...

La féline se tut. Elle jeta un oeil au garçon mais ce dernier n'adressait de regard à personne, les bras croisés et marmonnant des choses incompréhensibles. En fait, bien qu'il jouait les boudeurs comme un enfant agaçant, il était en train de réfléchir à une éventuelle prochaine destination car il était certain qu'il n'avait pas envie de rester dans cette ville et surtout pas avec les deux là qu'il venait de rencontré. Kolu encouragea la valméra du regard, pour l'inciter à poursuivre son explication.

- ... sont toujours à l’affût, et qui sait ce qui pourrait arriver s'ils la voyaient en train de voler.

"Le pire, je le crains fort" répondit l'ours, peiné d'apprendre tout ça.

Il n'eut pas le temps d'en dire plus que Zako, impatient, décida de partir à présent.

- Mettre les voiles ? Mais pour aller où ? demanda Nefara, toujours affalée sur le dos de son âme soeur.

- Ooh mais je sais pas moi, répliqua Zako toujours d'aussi mauvaise humeur, hors de cette ville de préférence et le plus tôt sera le mieux ! Alors magne-toi Kolu.

L'ours regarda un instant le jeune homme avant de se tourner vers les deux autres.

"Voulez-vous venir avec nous ?" finit-il par demander.

_________________
Daemon : Kolu
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Chasseuse

Messages : 65
Date d'inscription : 23/02/2015
Localisation : Cachée... Sous ta cape o/

Fiche du Personnage
Daemon : Imala, une valméra
Relations:
Monture: Imala !

MessageSujet: Re: Retour à Solitude (Nefara) [TERMINE] Dim 21 Juin - 0:15





Nefara se redressa soudainement sur ses bras, les yeux brillants, un sourire illuminant son visage. Partir d'ici !

- Pattir d'ici ? Oh oui oui oui, s'il vous plait ! Emmenez-nous avec vous !

La jeune fille s'assit et se pencha alors sur le côté pour regarder la valméra.

- Tu crois qu'on purrait aller à Furrdhiver ? On purra ? Allez, dis oui ! Je vais devenir une magicienne !

Alors que les rêves de la jeune féline, qui grandissaient depuis longtemps dans son esprit, devenaient déjà réalité, la daemon décida d'y mettre directement fin.

- Il n'en est pas question. Sa voix, comme son regard, étaient fermes, et ses paroles sans équivoque. Elles ne partiraient pas d'ici, pas tout de suite du moins. Nefara était trop jeune, trop inexpérimentée pour faire face au monde qui se trouvait derrière les murailles de la ville. Certes, elle-ci était également une sorte de jungle, mais c'était bien différent de l'extérieur. Imala le savait, sans pourtant connaitre l'origine de ces connaissances. Son regard se posa à nouveau sur l'ours.

- C'est très aimable à vous de le proposer, mais nous resterons ici.

- Mais Mamia ! La voix de la jeune fille était rendue plus aigu par la frustration, et sa queue à la fourrure bleutée si douce s'était gonflée pour la même raison. Je t'en prie ! Je vais patte rester ici pendant tout le reste de mia vie ! Et puis tu as dis toi-même qu'on risquait d'avoir des ennuis si nious restions ici !

- Nefara, quand je dis non, c'est définitif.

- Tu ne sais même patte ce qu'il y a dehors ! Moi je l'ai lu et entendu, je ne craindrais rien du tout ! Alors qu'ici je vais me furre arrêter purr des miéchants et jeter en prison !

Ses yeux étaient humides de frustration et d'indignation. Sa propre mère allait l'empêcher de connaitre enfin le monde extérieur dont elle avait tant rêvé ! Ce n'était... pas juste. Une part d'elle voulait bien croire que la valméra n'avait pas tort quant aux dangers de l'extérieur, mais la curiosité et l'envie l'étouffait. La jeune fille jeta un regard suppliant au binôme face à elles, puis ses oreilles grises s'affaissèrent et elle descendit d'un bond agile de son daemon pour s'éloigner dans une des ruelles sombres qui servaient d'affluents à la grande où ils se trouvaient tous.

- Nefara, reviens ici !

Himalaya l'appela mais elle ne se retourna ni ne répondit pas.
Elle ne pouvait s'éloigner bien loin et savait très bien ce qui se passerait si cela arrivait, alors se contenta de s'adosser au mur, dissimulée dans l'ombre, les mains dans les poches de son manteau trop grand. Elle avait un air à la fois boudeur mais mature qu'il était fort rare de la voir prendre, et regardait le mur d'en face comme s'il était responsable de son malheur. Dans les ombres, ses yeux de chat brillaient.
C'était pas juste. Elle savait très bien se défendre. Les griffes sur ses mitaines le prouvait.

_________________
N E F A R A.
Bon Dieu, c'est si dur.
D'être un enfant et de grandir.
C'est dur et personne ne comprend.


Revenir en haut Aller en bas


avatar

Chômeur professionnel

Messages : 28
Date d'inscription : 03/04/2015

Fiche du Personnage
Daemon :
Relations:
Monture:

MessageSujet: Re: Retour à Solitude (Nefara) [TERMINE] Dim 21 Juin - 0:52

*Hein, qu'en penses-tu Zako ? Elles pourraient venir avec nous. Cette ville est trop dangereuse pour elles, pour des personnes comme elles, comme nous quoi.* fit Kolu en se tournant vers le jeune homme.

Ce dernier, qui lui tournait le dos pour marmonner dans son coin, fit aussitôt volte face vers la grosse bête, écarquillant les yeux.

- Oh eh oh nan, ne mélange pas tout ! Tu ne vas pas nous comparer à celles-là tout de même ? Ca n'a strictement rien à voir. Elles vivent dans la rue d'accord mais nous, nous sommes...Des voyageurs ! Voilà ! On se balade, petits job par ci par là pour gagner la croûte et puis c'est tout.

Mais la jeune fille était déjà tout excitée sur le dos de sa daemon et suppliait l'ours de tenir cette parole tout en s'imaginant d'or et déjà un avenir mais tout à coup, la valméra imposa son interdiction au même moment que Zako et donc les deux s'exclamèrent en choeur inconsciemment :

- Il n'en ai pas question !

Et tandis que Imala sermonnait son ame soeur, Zako en faisait de même avec l'ours.

- Non mais à quoi tu joues ? Tu crois pas que notre vie est déjà assez compliqué comme ça ? Alors arrête de prendre de pareille décisions, le cerveau c'est MOI !

*Mais Zako, et elles ? On ne peut pas les laisser comme ça.*

- Désolé de te dire ça Kolu, mais quand les temps sont durs, c'est chacun pour sa pomme. Aussi, je ne vais pas passer à côté de l'occasion de quitter cette ville avant d'avoir des ennuis parce que des chats errants risquent la fourrière. Je suis sûr que tu me comprends.

Mais soudain, la jeune Nefara descendit du dos de sa daemon et se sauva dans les ruelles sous les cris de la féline :

- Nefara, reviens ici !

Mais elle n'écoutait pas et très vite, disparu du regard de tous. Kolu avait suivit la trajectoire de la jeune fille, le regard brillant d'une lueur peinée. Zako se la jouait indifférent et mit les mains sur ses hanches, impatient. Il leva les yeux vers son daemon :

- Bon alors ? On y va ?

*Zako...* commença l'ours.

Mais il fut interrompu par un soupire las venant de son âme soeur qui répliqua :

- Kolu mon grand, tu es beaucoup trop sentimental ! Abandonner deux pauvres âmes n'est certes pas très morale je te l'accorde mais nous devons d'abord penser à notre avenir. Bon t'es prêt ? On s'en va !

Mais lorsque Zako pivota sur ses talons, l'ours s'éloigna de lui à pas rapide en suivant la piste odorante laissée par le passage de Nefara.

- Kolu ! s'exclama le jeune homme, raah mais qu'est-ce qu'il fiche encore l'animal !

L'ours savait que Nefara ne pouvait pas aller très loin à cause du lien qui l'unissait à la valmera, tout comme lui ne pouvait pas trop s'éloigner de Zako. Très vite, grâce à son flair, il suivit la piste de la jeune fille jusqu'à elle, elle qui était contre un mur à l'abri de tout regard. Il se doutait bien de ce qu'elle pouvait ressentir. Etre coincé dans cette ville ne devait vraiment pas être facile. Lorsqu'il la retrouva, il lui donna un petit coup de museau sur l'épaule.

_________________
Daemon : Kolu
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Chasseuse

Messages : 65
Date d'inscription : 23/02/2015
Localisation : Cachée... Sous ta cape o/

Fiche du Personnage
Daemon : Imala, une valméra
Relations:
Monture: Imala !

MessageSujet: Re: Retour à Solitude (Nefara) [TERMINE] Dim 21 Juin - 21:08





Un mur. Quand Imala essayait de joindre ses pensées à celles de son âme-soeur, elle se heurta à un mur d'une étonnante dureté. Avait-elle fait si mal que sa à sa fille ? Elle savait pourtant - ou essayait de se convaincre - qu'elle avait fait le bon choix. Alors que Nefara s'éloignait, et que leur lien se tendait, la valméra fut surprise de voir que l'ours avait décidé de lui emboîter le pas, peut-être bien pour la ramener à la raison ? Peut-être l'avis d'un étranger parviendrait-il à la faire changer d'avis. Ce n'était même pas la peine qu'elle essaye elle, et c'est pour cette raison que, malgré son air chagriné autant qu'affligé, Himalaya s'assit, droite et noble, lançant un dernier regard à la ruelle avant de le poser sur le bipède devant elle, faisant confiance à l'ursidé pour lui ramener sa fille adorée.

La daemone n'était pas du genre bavarde, en général. Et du duo qu'elles venaient de rencontrer, il fallait avouer qu'elle n'appréciait que l'ours.

- Vous faites bien de quitter la ville au plus vite. Ce n'est pas un endroit sûr pour les gens comme toi. La féline plissa les yeux, ses paroles au ton neutre restant un instant suspendues en l'air. Tu as de la chance d'avoir un daemon comme Kolu, et je parle autant de son caractère que de son physique. Il attire bien plus l'attention que toi, petit chien, c'est une chance.

Un petit chien piailleur. Voila ce que lui inspirait Zako, et ce que son odorat lui apprenait. Cette remarque risquait de l'énerver, mais qu'importe ! Un sourire amusé à la fois amusé et maternel éclairait le visage de la lionne.

- Croyais-tu vraiment pouvoir tromper l'odorat d'une valméra, Zako ?

Quand Nefara vit l'ours arriver, elle fut rassurée qu'il ne s'agisse pas de sa mère. Elle n'avait pas envie de l'affronter, et encore moins maintenant. Contrairement à son bipède, Kolu était bien plus gentil, et ressemblait à une grosse peluche. La jeune fille eut envie de lui faire un câlin mais n'en fit rien, se contentant de lui prendre la tête dans les mains, faisant bien attention - il s'agissait de ne pas le blesser avec les longues griffes d'Imala !

- Toi tu es gentil, Niounours, je t'aime bien. Dis, tu crois qu'un jour je purrais sortigre de là ? Elle lui caressa la tête d'une mimine et reprit. Tu sais, j'ai lu plein de choses sur partout, et je sais me battre, je suis sûre que ça ira bien. Je purrais me faire des aminets aussi ! Bon, je ne sais patte  comment on fait, mais je suis sûre que j'y arriverais. Et puis-

La jeune fille s'interrompit soudainement, les oreilles frémissantes et les pupilles réduites à deux fentes. Elle regarda au bout de la ruelle, ses yeux de chat perçants les ténèbres.

- Il y a quelqu'un avec une odeur bizarre qui vient de là-bas.

Une forme accroupie s'avança alors dans la pâle lumière qui tombait dans la ruelle, le corps encore à moitié dans l'ombre. C'était une femme qui avançait lentement vers eux en les appelant d'une voix faible et brisée, entrecoupée de sanglots. Ses cheveux bruns masquaient son visage aussi bien que voile blanc qu'elle portait, voile décorés de perles et de broderies bleutées. A certains endroits, le voile était taché de sang, tout comme les bras de la femme, qu'elle avançait lentement sur la pierre pour progresser. Elle était si maigre qu'il était possible de distinguer les os de ses bras nus.

- AaAaAiDe...

Le côté humain de Nefara la poussait à s'en aller aider la femme blessée, mais son instinct animal et le souvenir des sermons de sa mère voulaient qu'elle s'enfuit de suite.


Spoiler:
 

_________________
N E F A R A.
Bon Dieu, c'est si dur.
D'être un enfant et de grandir.
C'est dur et personne ne comprend.


Revenir en haut Aller en bas


avatar

Chômeur professionnel

Messages : 28
Date d'inscription : 03/04/2015

Fiche du Personnage
Daemon :
Relations:
Monture:

MessageSujet: Re: Retour à Solitude (Nefara) [TERMINE] Dim 21 Juin - 23:06

Zako serra les poings. Depuis quand Kolu se permettait-il ce genre d'escapade alors qu'ils étaient tout deux sur le point de partir ? Et ce, pour une petite peste telle que Nefara. Oh bien sûr, cela n'était que l'avis de Zako. Pour Kolu, la jeune fille avait déjà prit de l'importance dans son coeur. Cet ours avait tout simplement un coeur aussi énorme que sa propre corpulance. Zako n'était pas dépourvu de coeur mais ce dernier était enfermé entre quatre mur bien épais et bien solides. Alors que l'ours avait disparu aux yeux du garçon, ce dernier sentait malgré tout le fil de leur lien s'étendre mais pas encore assez pour faire mal. Fort heureusement, les deux âmes-soeurs égarées n'étaient pas loin de leur moitié respectives. Zako soupira d'un air agacé lorsqu'il entendit la voix de la valméra :

- Vous faites bien de quitter la ville au plus vite. Ce n'est pas un endroit sûr pour les gens comme toi.

Le jeune homme jeta un bref regard à la bête féline non loin de lui, puis il haussa les épaules :

- Ce n'est pas tellement que l'endroit soit sûr ou non, c'est juste qu'il n'y a rien pour nous ici. On trouvera mieux ailleurs. Cette ville est bourrée de mauvaises fréquentations et de personnes peu scrupuleuses.

Autant dire que c'était l'hôpital qui se moquait de la charité mais passons.

Tu as de la chance d'avoir un daemon comme Kolu, et je parle autant de son caractère que de son physique. Il attire bien plus l'attention que toi, petit chien, c'est une chance, ajouta la dénommée Imala.

Sur ces bonnes paroles, Zako tourna immédiatement le regard sur cette dernière, prit de cours.

- Quoi ?! lança t-il d'un ton à la fois indigné et surprit, mais comment tu...

- Croyais-tu vraiment pouvoir tromper l'odorat d'une valméra, Zako ?


Le jeune homme serra les dents. Un vrai inu aurait eut des crocs à serrer mais lui n'étant que de moitié n'avait rien, presque rien de cette partie de lui qu'il essayait désespérément de cacher. Seulement, cette daemon venait de lever le voile sur ce petit secret qui, d'un certain point de vue, ne paraissait pas si grave que ça, mais pour le garçon, c'était une toute autre histoire. Fronçant les sourcils devant l'air amusé de la valméra, il finit par détourner le regard en croisant furieusement les bras avant de répliquer :

- Je reconnais que j'aurais aimé en effet.


***

Kolu afficha un sourire à la jeune fille. Il n'était pas son daemon, mais cela ne l'empêchait pas de sentir son aura et le fait qu'elle était tourmenté par ce qu'elle vivait en ce moment. Elle était comme sous les désirs de sa daemon, contrairement à lui qui courbait l'échine devant son âme soeur. Mais contrairement à lui, Nefara avait néanmoins encore la voix de se rebeller et de le faire comprendre à sa daemon, même si apparemment, cela ne servait à rien. L'ours laissa la jeune fille le cajoler autant qu'elle en avait envie, c'était bien plus pour elle que pour lui et il fallait dire, que ce n'était pas Zako qui lui ferait ça !

- Toi tu es gentil, Niounours, je t'aime bien. Dis, tu crois qu'un jour je purrais sortigre de là ? demanda la jeune fille.

"Je ne peux que l'espérer pour toi." répondit l'imposante bête.

Tu sais, j'ai lu plein de choses sur partout, et je sais me battre, je suis sûre que ça ira bien. Je purrais me faire des aminets aussi ! Bon, je ne sais patte comment on fait, mais je suis sûre que j'y arriverais. Et puis-

Alors que Nefara s'était interrompu, Kolu se doutait de quelque chose aussi.

- Il y a quelqu'un avec une odeur bizarre qui vient de là-bas.

Kolu, malgré ses petits yeux d'ours, scruta au loin au bout de la ruelle pour apercevoir la silhouette cadavérique d'une femme à l'agonie et ensanglantée qui rampait comme un mollusque sur le pavé de la rue. L'aura et odeur qu'elle dégageait ne lui inspirait rien de bon et en son instinct animale, l'atmosphère même de la ruelle avait changeait en son approche et lui disait de ne pas traîner dans les parages. Cette chose, il ne fallait pas l'approcher.

- AaAaAiDe...gémit alors la créature inconnue.

Comme Nefara, Kolu avait tendance à lui venir en aide mais son instinct premier l'en défendit. Pas très malin de nature, il ne savait pas à qui faire confiance. Sa nature ou son instinct. Il huma l'air intensément de son large museau avant d'échanger un regard avec la jeune Nefara. Dans le doute, il se plaça devant elle au cas où et s'avança lentement vers la chose, le museau tendu.

"Madame...?" hésita t-il.



***

Impatient, Zako soupira à nouveau, les bras toujours croisés.

- Raah ! Mais qu'est-ce qu'il fait à traîner là bas ! J'ai pas que ça à faire.

Il se tut à nouveau pendant quelques secondes avant d'en avoir marre, de décroiser les bras et de se rendre sur le chemin qu'avait prit l'ours pour rejoindre Nefara. Comme il ne sentait pas le lien s'étendre d'avantage, il savait qu'il n'était pas très loin. Arrivé au tournant de la ruelle, il lança aussitôt :

- Kolu ! Mais qu'est-ce que tu fabrique bon sang ! T'attends quoi pour partir ? Le déluge ?

Ce fut alors qu'il se stoppa, voyant Nefara puis son daemon qui s'approchait du machin étrange qui rampait comme un ver de terre sur le dallage de la ruelle. Zako poussa un cri de frayeur avant de s'exclamer :

- K-Kolu ! M'enfin t'es fou ou quoi ! Recule de là, t'approche pas !

_________________
Daemon : Kolu
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Chasseuse

Messages : 65
Date d'inscription : 23/02/2015
Localisation : Cachée... Sous ta cape o/

Fiche du Personnage
Daemon : Imala, une valméra
Relations:
Monture: Imala !

MessageSujet: Re: Retour à Solitude (Nefara) [TERMINE] Lun 22 Juin - 15:14




Imala la patiente commençait pourtant à s’inquiéter, elle aussi. Certes, son lien avec sa fille ne s'étendait plus, mais elle n'aimait pas la savoir si loin d'elle. Son instinct maternel s'affolait et elle n'écoutait plus Zako râler. Les deux se dirigèrent d'ailleurs avec une étonnante synchronisation vers la ruelle dans laquelle leurs moitiés avaient disparues. Ils devaient les retrouver.

Nefara avait déjà vu cette madame quelque part, mais pour une fois son excellente mémoire, travaillée durant de longues nuits de lecture, peinait à retrouver exactement les informations sur elle. C'était... c'était...
Alors que la jeune fille réfléchissait, le regard posé sur l'ours qui s'approchait de la femme, celle-ci avait cessée de se déplacer et se contentait de trembler, continuant de gémir doucement. La pauvre...
Non, pas la pauvre. Nefara venait de se souvenir d'où est-ce qu'elle avait vu cette femme. Elle était représentée sur un bon nombre d'affiches clouées dans toute la ville et ayant pour but de prévenir les citoyens.
Ce n'était pas une femme blessée.

- K-Kolu ! M'enfin t'es fou ou quoi ! Recule de là, t'approche pas !
- Nefara !

Dans un feulement qui claqua comme un coup de tonnerre, Nefara bondit sur Kolu. Légère, elle se servit de celui-ci comme appui et bondit de nouveau, toutes griffes dehors, sur l'araignée. C'était une mouvement qu'elle était habituée à exécuter sur sa daemone, mais elle espérait de tout coeur ne pas avoir fait de mal au nounours. Il était bien trop gentil pour cela !

L'araignée se redressa alors sur ses huit pattes, passant aussi à l'attaque. Les deux adversaires roulèrent sur le sol dans un concert de feulements, de sifflements et de claquements de mandibules. Nefara était plus agile et souple que l'araignée, mais celle-ci était tout aussi rapide et faisait la taille d'un humain adulte... Un mince filet de sang, suivi d'un plus gros, de liquide gluant et transparent, jaillirent de la mêlée.

Himalaya ne pouvait intervenir, l'ours et le garçon bloquant le passage, et sa taille n'aidant pas. Mais Nefara ! Impuissante, la mère rugit de colère en regardant sa fille se battre.

_________________
N E F A R A.
Bon Dieu, c'est si dur.
D'être un enfant et de grandir.
C'est dur et personne ne comprend.


Revenir en haut Aller en bas


avatar

Chômeur professionnel

Messages : 28
Date d'inscription : 03/04/2015

Fiche du Personnage
Daemon :
Relations:
Monture:

MessageSujet: Re: Retour à Solitude (Nefara) [TERMINE] Lun 22 Juin - 16:05

Kolu fut surprit lorsqu'il entendit Zako le prévenir par derrière, mais plus encore lorsque la jeune Nefara lui bondit sur le dos pour se jeter sur la chose qui s'était arrêté de ramper. Ce qui semblait être une femme blessée se changea vite en un monstre repoussant, arachnide, qui se redressa sur huit affreuses pattes articulées pour se jeter sur Nefara. Un affrontement entre le monstre et la jeune fille s'ensuivit, terrible, si vif qu'il était difficile de voir l'étendu des dégâts dans ce brouhaha de rugissement. Paniqué, Zako poussa un cri de frayeur avant de prendre la poudre d'escampette. Ne pouvant aller bien loin à cause de son daemon qui n'était pas prêt de bouger, le jeune homme trouva pour seule cachette un tonneau vide laisser à l'abandon plus loin.

Kolu n'avait pas l'intention de laisser le pire arriver. Il ne savait pas si Nefara était de taille ou non avec ce monstre et n'avait pas envie de le tester. Il était toujours prêt à croire en le courage et la force de quelqu'un. Loin de lui l'idée de croire Nefara trop faible pour se défendre. Mais comme il ne la connaissait pas encore très bien, et surtout qu'il ne connaissait pas du tout cette chose, il valait mieux qu'il intervienne. Contrairement à son âme soeur, l'ours n'avait peur de rien, sauf bien sûr de perdre des êtres qui lui étaient cher. Il se mit à gronder, retroussant ses babines et dévoilant d'imposantes canines. Il se jeta dans le combat, du moins, sa tête plongea malgré les risques au coeur de l'affrontement et ses crocs se refermèrent sur l'abdomen de l'araignée qui lâcha un cri strident à en briser le verre.

De sa force colossale, l'ours extrait aussitôt le monstre des griffes agiles de la jeune Nefara et le lança violemment contre le mur d'à côté. Les griffes de Kolu n'était pas aussi importantes que celle de la féline, mais valait leur pesant tranchant. De sa carrure, l'animal se monta en bouclier devant Nefara tandis que la créature qui répandait son étrange sang sur le pavé de la ruelle.

- Mazette de mazoute...marmonna Zako qui tremblait de peur à l'intérieur du tonneau mais qui voyait toute la scène de loin par un petit trou, si j'avais su que cette chose traînait dans cette ville, je me serais éviter le déplacement...

Menaçant, l'ours rugit à nouveau de fureur. L'araignée, une fois remise sur ses pattes, se jeta sur l'animal mais ce dernier la repoussa à nouveau contre le mur d'un puissant coup de patte, bien décidé à lui faire garder ses distances sur Nefara.

_________________
Daemon : Kolu
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Chasseuse

Messages : 65
Date d'inscription : 23/02/2015
Localisation : Cachée... Sous ta cape o/

Fiche du Personnage
Daemon : Imala, une valméra
Relations:
Monture: Imala !

MessageSujet: Re: Retour à Solitude (Nefara) [TERMINE] Lun 22 Juin - 23:36




Nefara hoqueta de stupéfaction quand l'araignée fut brusquement soulevée de terre et précipitée contre un mur. Une entaille barrait la joue de la jeune fille, le sang perlant imbibant la fine fourrure grise tout autour, et une autre faisait le tour de son bras, ayant malheureusement déchiré son manteau vert auquel elle tenait tant. Mais malgré cela, la jeune féline n'avait pas perdue l'envie de se battre.

Ce qui avait projeté l'araignée, c'était la puissante mâchoire de Kolu. Dressé sur ses pattes arrières, il était bien plus grand que Nefara ne l'aurait jamais imaginé - et il se battait à sa place ! Alors que l'ursidé assénait un nouveau coup de patte à la sale bête, la jeune fille profita de l'occasion pour bondir dans l'espace libéré par le mouvement de la patte, se réceptionnant dans une roulade qui lui fit mal au bras, pour se retrouver accroupie, menaçante et tournée vers l'arachnide.

L'arachnide en question paraissait un peu sonnée par les embrassades que le mur venait de lui offrir. Son abdomen était strié de profondes griffures, suintant le liquide gluant et transparent qu'était son sang. La morsure de l'ours avait laissée une marque profonde au milieu des griffures, et une partie avait carrément été enfoncée par les puissantes mâchoires. Dire que la bête était mal en point était un magnifique euphémisme. Mû par l'instinct de survie, l'araignée prit la fuite avec une étonnante vitesse et se glissa dans le trou d'un des murs de la ruelle. Nefara la poursuivie puis s’agenouilla à côté du trou, la tête posée contre le sol, essayant de distinguer quoi que ce soit, sa queue fouettant l'air de frustration. Qu'elle revienne, si elle en avait le courage !

Imala ne tient plus et poussa Kolu un peu plus violemment qu'elle ne l'aurait souhaitée pour rejoindre sa petite, la saisissant par le col de son manteau pour l'éloigner du trou. La peur et la colère la faisait paraître encore plus imposante qu'elle ne l'était déjà.

- Nefara ! Quelle sotte idée a bien pu te traverser l'esprit pour que tu fasses une chose pareille ?!

L'inquiétude transparaissait dans sa voix tandis qu'elle donnait un coup de langue sur la joue meurtrie de sa fille et regardait la blessure qui lui striait le bras. Elle sentait ces marques sont son propre corps, en sachant parfaitement que ce n'était pas elle la blessée.
Nefara affichait toujours un air boudeur, mais un sourire manquait d'apparaître à tout moment sur son visage. Elle regardait Kolu.

- C'était gentil, Niounours, de vouloir te battre purr mia, oui !

Elle lécha ses poignets nus et découverts de mitaines, et se frotta ensuite les joues avec, avant de suivre la marque d'un doigt. Comme la valméra l'avait lâchée, elle se redressa et dépoussiéra ses vêtements. La mère, de son côté, n'avait par relâchée sa garde et était toujours aussi inquiète.

_________________
N E F A R A.
Bon Dieu, c'est si dur.
D'être un enfant et de grandir.
C'est dur et personne ne comprend.


Revenir en haut Aller en bas


avatar

Chômeur professionnel

Messages : 28
Date d'inscription : 03/04/2015

Fiche du Personnage
Daemon :
Relations:
Monture:

MessageSujet: Re: Retour à Solitude (Nefara) [TERMINE] Mar 23 Juin - 14:40

Malgré l'allure fière et agressive que dégageait Kolu, au fond de lui, il était répugnait par la matière visqueuse qui servait de sang à l'immonde arachnide. Ce n'était qu'un détail bien évidemment, car la priorité pour le daemon était de protéger tout ce petit monde qui se trouvait autour de lui, que se soit Nefara, Zako ou même Imala. Un puissant instinct protecteur, un peu trop puissant à vrai dire. Question d'habitude. Alors qu'il venait de renvoyer la créature d'un coup de patte, Nefara en profita pour jouer à nouveau les imprudentes et se dévoilant face à la bête. Imprudente. C'était bien le premier mot qui vint à l'esprit de l'ours en voyant la jeune fille blessée se remettre face au danger. Avait-elle tant que ça l'habitude de se battre face à des choses de ce genre ? Il en doutait fortement. Cependant, quelque part en lui, il admirait le courage de la jeune demoiselle. Kolu savait reconnaître le courage d'un individu. Mais le courage ne faisait hélas pas tout dans ce genre de situation.

Finalement, la chose bâtit en retraite et se sauva par un trou dans le mur. Kolu ne chercha pas à la rattraper, contrairement à Nefara qui vint se poster dangereusement à l'entrée du trou. L'ours s'ébroua. Le danger était passé. Il fut cependant bousculé par la valméra qui se précipita sur sa jeune protégée pour la sermonner. Kolu jeta un oeil à la flaque de sang visqueuse qui traînait par terre puis se tourna vers le tonneau dans lequel s'était caché sa moitié. Il s'y avança et retira le couvercle d'un geste du museau.

*Tu peux sortir Zako, il n'y a plus de risque.*

- Eh bien, c'est pas trop tôt ! répondit le jeune homme en sautant hors de sa misérable planque, il suffit de voir ce qui traîne dans cette ville pour savoir que ce n'est pas plus dangereux que la campagne ! Rien de tout ça ne serait arrivé si on était repartit aussitôt comme je l'avais dit !

*Zako...C'était quoi cette chose ?*

- Plus tard, mon grand, plus tard. Allons-nous-en d'ici avant d'avoir droit à d'autres bricoles de ce genre.

- C'était gentil, Niounours, de vouloir te battre purr mia, oui ! fit alors la jeune Nefara en regardant le daemon.

"Tu devrais te montrer plus prudente à l'avenir", répondit l'ours, "tu es blessée. Je ne sais pas ce que c'était que cette chose mais je ne pensais pas qu'une grande ville comme Solitude pouvait être dangereuse à ce point."

_________________
Daemon : Kolu
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Chasseuse

Messages : 65
Date d'inscription : 23/02/2015
Localisation : Cachée... Sous ta cape o/

Fiche du Personnage
Daemon : Imala, une valméra
Relations:
Monture: Imala !

MessageSujet: Re: Retour à Solitude (Nefara) [TERMINE] Mar 23 Juin - 23:28


Nefara gratifia Kolu d'un grand et adorable sourire, tandis que sa daemonne, quoique le visage calme, affichait un regard plein de colère et de crainte. Elle avait eu peur, et les agissements de la petite l'avait grandement énervée. Malgré tout, elle faisait de son possible pour garder un air calme et maîtriser sa voix.

- Il a raison, Nefara.

La concernée tourna la tête vers la valméra et ses oreilles pointues, qui pointaient de ses cheveux noirs, frémirent.

- Peut-être, répliqua la jeune fille, miais je n'ai rien compris !

L'immense félin soupira, fouetta l'air de sa queue de dépit et, désormais calme, traduisit les paroles de l'ours. Nefara en avait profité, assise par terre, pour enlever son manteau trop grand et passer ses doigts à travers le trou du bras. Bah, quelques petits coups d'aiguille et ça serait comme neuf. Enfin. Comme neuf. Nefara n'avait pas le souvenir d'avoir réellement possédée un jour une chose qui fut "comme neuve". Imala, pendant ce temps là, lui retranscrivait les paroles de l'ours.

- ... Jeune fille, est-ce que tu m'écoutes ?!

- Oui ouiii... Et puis d'ailleurs, je ne suis patte vraiment blessée, c'est patte grave ! Miais la ville est patte siiiii dangereuse que ça, non ! C'est la premieowre fois que je vois des araignées comme ça - elles viennent de Morthal, je l'ai lu ! Et ils disaient qu'il n'y en avait que deux... Peut-être qu'elles ont fait des bébés araignées ?

La curiosité féline emportait sur tout le reste. A quoi pouvait bien ressembler un bébé araignée ? Est-ce que c'était quelque chose de mignon ? ... Non, il y avait peu de chance. Mais les paroles de Zako lui avait donné une idée lumineuse qu'elle souhaitait essayer à tout prix.

- Zako a raison, c'est bien trop dangeron ici, mieuw vaudrait que l'on parte !

Son bras lui faisait mal, mais elle ne disait rien, et ne chouinait pas le moins du monde comme elle aurait pu le faire - de toute façon, Imala le sentait déjà... Alors que sa petite finissait à peine sa phrase, pleine d'espoir, la mère fit à nouveau voler en éclat tout les rêves et les espoirs.

- Nefara ! Mais enfin, tu es blessée ! Je ne veux plus t'entendre parler de quitter cette ville, compris ?!

La petite prit alors sa voix la plus misérable possible, baissant la tête d'un air déçu, sa queue pendant mollement derrière elle.

- Alors... On rentre à la miaouson ? Elle se tourna alors vers les deux compères ;Et Niounours et Zako ?

_________________
N E F A R A.
Bon Dieu, c'est si dur.
D'être un enfant et de grandir.
C'est dur et personne ne comprend.


Revenir en haut Aller en bas


avatar

Chômeur professionnel

Messages : 28
Date d'inscription : 03/04/2015

Fiche du Personnage
Daemon :
Relations:
Monture:

MessageSujet: Re: Retour à Solitude (Nefara) [TERMINE] Mer 24 Juin - 20:27

Ca faisait plaisir à Kolu de voir la jeune fille lui sourire autant. Pourtant elle s'était vaillamment battu aussi et l'ours aurait aimé pouvoir lui faire parvenir ce qu'il pensait d'elle. Mais bon, elle n'arrivait déjà pas à le comprendre malgré le fait qu'il lui adressait la parole, oubliant le fait qu'elle ne pouvait pas l'entendre. Devant cette scène, Zako leva les yeux aux ciel, reconnaissant bien là le pas futé qu'était son daemon. Fort heureusement pour l'ours, la valméra eut la gentillesse de traduire ses paroles auprès de celle qu'elle considérait comme sa fille. Enfin, encore faudrait-il que la dénommée Nefara y prête attention !

- ... Jeune fille, est-ce que tu m'écoutes ?!

- Oui ouiii... Et puis d'ailleurs, je ne suis patte vraiment blessée, c'est patte grave ! Miais la ville est patte siiiii dangereuse que ça, non ! C'est la premieowre fois que je vois des araignées comme ça - elles viennent de Morthal, je l'ai lu ! Et ils disaient qu'il n'y en avait que deux... Peut-être qu'elles ont fait des bébés araignées ?


"Des bébés araignées...?" se demandait l'ours, "J'espère pas, ce serait..."

Il s'interrompit. De toute façon Nefara ne pouvait pas l'entendre. Il détourna le regard vers Zako qui, les bras croisés, le fixait, irrité.

*Excuse-moi Zako* fit Kolu, mal à l'aise, *tu disais ?*

- Je disais qu'il était temps de fausser compagnie à cette ville vu la dangerosité des créatures qu'elle abrite vis à vis de nos existences ! répliqua le jeune homme sur les nerfs.

- Zako a raison, c'est bien trop dangeron ici, mieuw vaudrait que l'on parte !

Kolu étira un sourire. Savoir cette enfant en sécurité était devenue une nouvelle préoccupation et pourtant, ce n'était pas lui son daemon.

- Nefara ! Mais enfin, tu es blessée ! Je ne veux plus t'entendre parler de quitter cette ville, compris ?! s'exclama cependant la valméra sur sa protégée.

"Ne soyez pas aussi dure avec elle", fit l'ours à l'adresse de la daemon féline, "Je suppose que c'est normal à son âge d'avoir envie de découvrir le monde. Derrière les remparts de cette ville se trouve un univers fascinant, pas forcément moins hostile, mais une chose est sûr, il n'y a pas de garde pour vous courir après."

- Alors... On rentre à la miaouson ? demanda la jeune fille, Et Niounours et Zako ?

- Hey ! fit le jeune homme, son nom c'est Kolu, c'est vu ?!


Aussitôt dit, Zako tourna les talons et s'engagea vers la sortie de la ruelle qui menait à l'avenue principale sans demander son reste. Son imposant daemon se tourna une derrière fois vers les deux félines.

"Soyez prudente, j'espère que tout se passera le mieux pour vous. J'ai été ravi de vous connaître et j'espère qu'on se reverra."

- Ne traîne pas ! J'en peux plus de cette ville de fous !

Kolu adressa un sourire à Nefara puis tourna sur ses quatre pattes avant de rejoindre son maître en accélérant un peu la cadence. Tous deux sortirent finalement de la petite ruelle et prirent soin d'éviter de repasser par le restaurant où ils s'étaient sauvés. Cependant, ils retrouvèrent rapidement le chemin des larges portes de la grande ville qui menaient au dehors.

_________________
Daemon : Kolu
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Retour à Solitude (Nefara) [TERMINE]

Revenir en haut Aller en bas

Retour à Solitude (Nefara) [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Quand la solitude se termine à plusieurs....
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sakushi World :: Hors-Sujets :: Archives :: RPGs :: Terminés-