Les grandes histoires ne finissent jamais.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
L'heure tourne, Armadon place ses cartes, la roue du Temps se met en route ; ces terres font un bond dans leur destin, et E'drid est toujours là pour les regarder.
E'drid se demande qui de l'oeuf ou du dragon est apparu le premier. E'drid ne le sait pas.
Quand ils s'approchent de Sancyria, les êtres "maléfiques" ou appartenant à des races considérées comme tel sont pris d'étourdissement, de vertiges et d'un effroyable besoin de fuite à l'instant même où ils entrent dans le halo de lumière.
Quand La Puissance se Déchaîne ! Aujourd'hui, nous discuterons avec un petit tas de cendres à propos des risques encourus lorsqu'on attaque un Mage avec un gourdin.
Si vous voulez un bon repas, cherchez un aubergiste. Trempez-le tout de même toute une nuit dans le lait avant, cela évacuera la crasse.
E'drid sait qu'il existe beaucoup de divinités. Des grandes, des petites, des écailleuses. E'drid se demande pourquoi on en parle pas plus.
Moi j'ai un rêve.
Il a un rêve.

Partagez | 
 

 Présentation de Miyu, la petite sorcière [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Présentation de Miyu, la petite sorcière [Fini]   Mer 25 Juin - 23:21


Présentation


Nom: Sorcereta
Prénom: Miyu
Âge: 25 ans
Sexe: Féminin
Espèce: Sorcière
Métier: Bibliothécaire itinérante
Spécialité: Magie de feu (sorcellerie)
Pour ou contre l'Empire?: Neutre

(Feat. Lily shiraishi de Ichiban Ushiro No Daimaou)


Physique


Miyu est une jeune sorcière à l'apparence enfantine. Pas facile de la décrire quand elle ne quitte jamais son chapeau de sorcière ni sa longue écharpe... Mais essayons quand même. La sorcière a les cheveux blonds, ce qui n'est pas le plus courant parmi les sorcières, mais passons. Assez courts, ses cheveux lui arrivent jusqu'à la nuque, et sur le devant une seule mèche rebelle tombe sur son visage.  Elle a une petite particularité, une canine qui a poussé un peu trop, pouvant donner un air agressif à la jeune fille. Mais cela peut aussi lui donner un aspect assez mignon, quand elle sourit …  ce qui est pour le moment assez rare.

Petite, mais de taille normale pour son âge, a des jambes fines, des bras minces, et est en somme une fille assez filiforme. Ce n'est pas faute d'avoir essayé de lui faire manger plus,elle a toujours refusé, préférant un repas sommaire, lui permettant d'avoir plus de temps pour travailler. Mais ne vous arrêtez pas à ces quelques traits, même si la force physique peut lui faire défaut, elle est tout de même rapide, agile, et sait utiliser la magie pour arriver à ses fins.

Pour finir, son style vestimentaire lui est propre : celui d'une écolière. Composé d'une veste blanche avec une ouverture sur le devant, d'une jupe courte bleue et de longs collants, son style n'est pas vraiment le plus utilisé chez les sorcières, mais qui cela intéresse ? Elle porte quasiment en permanence sa longue écharpe rouge dont les extrémités se laissent tomber et voltigent au gré du vent, et son chapeau de sorcière, noir, au bout en pointe. Cette tenue lui plaît, et reste assez fonctionnelle aux yeux de Miyu : tenue pas trop chaude, pas trop froide, facile à se déplacer grâce à la jupe, et puis elle fait bien ce qu'elle veut.

Si vous la croisez dans la rue, il se pourrait que vous ne la remarquiez même pas : elle a l'habitude de se promener dans les rues en baissant la tête, afin de ne pas perdre de temps et de ne pas avoir à dévisager chaque personne qui croiserait son regard. D'une démarche plutôt souple, quoique parfois raide si elle est énervée, elle ne sort jamais sans son bâton de magie. Donc une petite fille, bâton à la main, chapeau rabaissé, écharpe bien enroulée, voilà en somme à quoi elle ressemble. Et le meilleur pour la fin : ses gants en cuir noir, qu'elle n'a jamais retirés depuis qu'elle les a reçus. Eh bien, avec une telle description, vous devriez arriver à la retrouver si vous la cherchez !

Caractère


Miyu n'est pas vraiment une fille ordinaire -bien que le fait d'être une sorcière la différencie déjà de beaucoup de jeunes filles de son âge- , elle est plutôt asociale, seule. Mais cela vient de son choix : elle n'a pas trouvé de raison de se faire des amies, les trouvant nulles et inutiles. Oui, Miyu est assez sélective, dira-t-on, et pour que vous fassiez parti de ses ami(e)s, il en faudra ! La jeune sorcière est toujours à la recherche de l'amélioration, de la perfection, et enfant, ne passait son temps qu'à s'entraîner. Cela s'est quelque peu calmé lorsque qu'elle a quitté le clan, mais son nombre d'ami lui n'a pas augmenté …

Miyu est aussi très capricieuse, pas de le sens enfant gâtée, seulement qu'elle se considère supérieure aux simples humains, et donc pense qu'elle a autorité sur eux … Il lui arrive alors très souvent de donner des ordres à tout va, et gare à ceux qui n'obéiraient pas. Non, elle n'est pas si méchante et ne va pas se mettre à se battre contre tous ceux qui ne feraient pas ce qu'elle dit, mais elle sera contrariée. Et en bon enfant, elle boude souvent, ce qui peut la dénaturer, lui donnant un petit côté mignon … Mais, n'en faite jamais, jamais la remarque. Elle hait qu'on la prenne pour une enfant, et celui qui aura l'audace de la traiter comme tel n'en sortira pas indemne. Elle s'énerve assez facilement, c'est clair, et énerver une sorcière n'est jamais bon. Elle n'hésitera pas à utiliser son pouvoir même si elle est à l'intérieur et que sa magie pourrait toucher d'autres personnes. Elle dirait que c'est de leur faute et qu'ils n'avaient qu'à fuir … Pas vraiment moyen de la raisonner.

Après, il y a une chose importante qu'il faut noter : elle a une peur. Et pas une petite, pas n'importe laquelle : elle a peur de la pluie. Oui oui, de la pluie, pas de l'eau bien sûr, mais de la pluie. Cette eau qui tombe du ciel, à intervalle irrégulier, que ce soit une petite pluie ou une grosse, cela l'effraie. Cela couplé à sa magie de prédilection qui est le feu, la pluie est pour elle un ennemi naturel. Après, il peut lui arriver de se promener sous la pluie, mais elle ne sentira pas très fière, sera effrayée en permanence et ses pouvoirs seront réduits. Bref, si vous voulez voyager avec elle, vérifiez les conditions météorologiques, ou attendez-vous à passer un voyage bien silencieux … Enfin, chargé de petits cris de peur et de grommellements...

Histoire



Miyu est née sorcière. Oui, c'est la première chose qui lui soit arrivé à sa naissance. Née d'une mère sorcière et d'un père dont elle n'a jamais entendu parler, elle est donc naturellement devenue sorcière, vivant dans un clan de sorcières. Et oui, aucun homme n'y était le bienvenue, seules les femmes étaient prétendues dignes de pouvoir devenir sorcière.

Aussi loin qu'elle s'en souvienne, au sein du clan, elle n'a jamais vu ou entendu parler du « monde extérieur ». C'est-à-dire que jusqu'à ce qu'elle quitte le clan afin de pouvoir visiter le monde, elle ne vit pas un seul humain, ou autre créature humanoïde. La vie au sein du clan était composée de cours, qu'ils soient théoriques ou pratiques sur la sorcellerie, et divers tâches afin d'aider le clan.

Et donc comme toutes les filles de son âge, Miyu reçu tous les enseignements possibles concernant la sorcellerie. Ce qui la fascinait était que la sorcellerie était très diverse, ce qui la rendait unique à chaque individu : il existait plein de manière de faire se matérialiser la magie, de la canaliser, de l'utiliser, et enfin il existait des spécialisations !!! Miyu avait appris à créer des sceaux magiques afin de faire se matérialiser la magie, à l'insuffler en un instant de ses mains, à la faire apparaître d'un objet, et même de le faire venir en utilisant un sceptre. La spécialité de Miyu fut l'utilisation d'un sceptre, ou bâton, dépend de qui en parle, mais cela se résumait en une branche d'un bois spécial, catalyseur de magie. Cela permettait d'utiliser la magie par le biais de cet objet, emplifiant les pouvoirs. Vous l'imaginerez, quand Miyu avait appris à l'utiliser, elle l'avait adoré, même son le contre coup était qu'une grande quantité de magie était absorbée, et donc cela vidait son utilisateur en quelques sorts. Mais c'était utile, car elle l'utilisait aussi pour voler, s'asseyant dessus et usant de la magie pour voler. Bon, elle ne pouvait pas parcourir des centaines de kilomètres à des hauteurs vertigineuses, mais c'était déjà ça. Se déplacer plus rapidement, à trois ou quatre mètres au-dessus de sol pendant un maximum d'une demi-heure, c'était déjà génial !

Bon, la magie était une chose, mais la petite sorcière ne se rappelait pas que des entraînements. Elle se rappelle des différentes tutrices qu'elle avait eut, qui lui avaient fait découvert divers aspects de la magie. Sa préférée restait une jeune femme, aux capacités incroyables, et qui ne supportait pas les enfants ; elle se nommait Jastine.

Bon, dit comme cela, quelque chose cloche. Mais c'est pour dire que cette femme était dure avec ses élèves, n'était presque jamais satisfaite et en demandait toujours plus, encore et encore, ce qui poussait la petite sorcière à repousser ses limites, ce qui lui plaisait. Jastine, pourtant quelconque en apparence, comparée aux autres sorcières, l'impressionnait pas sa prestance et son air détaché, montrant bien qu'elle préférait s’atteler à des tâches requérant de vraies compétences. Elle n'était pas comme la « gâteuse », surnom pas très affectif que Miyu avait donné à une de ses autres tutrices. La gâteuse était beaucoup trop gentille, et encourageait tout le monde à tout bout de champs, récompensant le moindre effort. Comment s'améliorer, si on nous acclamait à chaque petite chose insignifiante qu'on faisait ?! Cela énervait la petite, mais il fallait dire qu'elle n'était pas vraiment comme les autres.

Passant sur les détails, Miyu grandit, et son potentiel s'amplifia. Bon, elle n'était encore qu'une enfant et avait du chemin à faire, mais il faut savoir que les sorcières vivent très longtemps, et donc qu'elle restent « enfant » jusqu'à leur 30 voir 40 ans au moins. Quoiqu'il en soit, Miyu n'était jamais satisfaite de ses capacités, de son travail, et pensait toujours qu'elle pouvait mieux faire. C'est peut-être à cause de cela que durant son enfance elle ne se fit aucune amie. Non, pas une seule, car elle passait le plus clair de son temps à travailler ou à s'entraîner, et détestait les gamines qui ne faisaient que s'extasier quand elles réussissaient le sortilège le plus basique.

Quand elle atteignit ses seize années, elle comme toutes les autres de son âge fut assignée comme élève à une sorcière, afin de parfaire son apprentissage, et l'entraîner sur la voie de la vraie sorcellerie. Car la théorie et les cours pratiques, tous assis en tailleur et formant un joli cercle, ça ne valait pas grand chose. Enfin, du point de vue de Miyu. Bref, je peux vous dire qu'elle eut un choc quand elle vit qui serait son enseignante particulière : la sorcière Jastine ! Son cœur sauta une pulsation, et le temps d'une seconde, elle cru à un rêve. Bon, la réaction de la femme ne fut pas réciproque, et elle maugréa en se voyant recevoir une élève, mais Miyu n'y prêta pas attention.

Le jour de sa séparation avec son daemon Maestro lui glacera toujours le sang. Ce jour-là, le soleil était noir, la lune n'était pas de la partie. Plusieurs sorcières étaient réunies avec Miyu et son daemon, un peu à l'écart du clan, au pied d'un lac. Personne ne disait rien, car le moment n'était pas à la discussion, et Miyu savait très bien ce qui allait se passer. Mais les sentiments prenaient parfois le contrôle des choses, et lorsque les sorcières emmenèrent le daemon de la jeune fille afin de tirer sur leur lien, Miyu en souffrit. Elle en hurla, en pleura, mais deux sorcières étaient là pour l'empêcher de bouger. A vrai dire, même si elle-même voulait courir en direction de Maestro, elle se retint de bouger, préférant souffrir comme une grande, et supporter la douleur. Le renard lui aussi souffrait, et se débattait comme un bougre pour s'échapper des griffes des sorcières, mais c'était bien inutile. Lorsqu'ils furent chacun à un bout du lac, distance choisie par les sorcières, celles-ci laissèrent le renard rejoindre sa maîtresse. Miyu en pleura pendant que Maestro lui lécha pendant de longues minutes la figure, puis il se colla contre elle. Le rite était fait, et leur lien était agrandis : désormais ils pourraient se déplacer chacun de leur côté, tout en continuant de communiquer à distance. Les jours qui suivirent, par contre, Miyu et son daemon restèrent collés l'un contre l'autre en permanence, puis petit à petit ils reprirent leurs habitudes.

La petite n'eut de cesse de montrer son talent et sa détermination à Jastine, sa nouvelle maîtresse. Bien qu'elle n'ait que rarement esquissé un sourire, sa tutrice n'en restait pas moins fière intérieurement. Mais elle savait que montrer son contentement n'aiderait pas la petite sorcière à s'améliorer, et ne fit que la gronder pour son incompétence et la pousser encore et encore. Ce ne fut pas facile du tout pour Miyu, mais elle ne sembla pas détester cela : cette femme comprenait totalement le mode de pensée de Miyu. Enfin, soit ça, soit elle était vraiment sadique. Enfin bref, les mois passèrent, les années passèrent, et les deux femmes passèrent de bons moments ensemble, comme un genre de deuxième famille.

Il fallait dire que sa mère était toujours occupée à travailler, occupant un poste important dans le clan, et ainsi dès très jeune Miyu avait appris à vivre seule. Pas que cela la dérange, car en tous les cas elle n'avait pas le temps pour ces temps mère/fille où rien de passionnant ne se passait. Enfin, sa mère ne semblait pas du genre pousser ses enfants. C'était plutôt la femme qui était capable de compassion, d'amour, ce qui n'était pas vraiment ce que recherchais Miyu. Bon, Miyu n'était pas une personne totalement froide, mais elle n'avait pas autant besoin d'amour que toutes les filles de son âge. Elle était plutôt du genre indépendante, et préférait s'adonner à la pratique de la magie que de papoter avec sa mère …

Ce fut un de ses derniers jours, dont elle se rappellera toute sa vie, que sa seconde mère lui demanda :

« Alors, quel est ton choix de magie ? Il faut que je puisse savoir afin de contrôler, avant que tu ne deviennes enfin libre.
J'ai choisis le feu ! C'est tellement fort, ça a une forme changeante intéressante et ses effets me plaisent. Ça peut aussi être très utile dans la vie courante, et permet de repousser pas mal d'ennemis. Et puis … ça me protège de la pluie, et ça me réconforte quand j'ai peur …
Tes raisons semblent bonnes, même si certaines trop enfantines. M'enfin, tu fais bien ce que tu veux, je ne suis pas ta mère. »

Jastine utilisa donc une potion préparée spécialement par le clan, et dont personne ne savait comment le préparer, à part la chef du clan bien sûr. Cette potion, couplée d'une litanie du clan et d'une forte force mentale, permettait donc de faire son choix de magie élémentaire, et d'oublier toutes les autres. C'était par ce procédé qu'une petite sorcière devenait une vraie sorcière à part entière, avec en connaissance qu'une seule affinité, qu'elle pouvait ensuite entraîner pour atteindre son apogée. De l'eau, la terre, le vent et le feu, Miyu avait choisis le feu, et en buvant la potion, scella son choix. Il s'agissait d'un genre de rite de passage à l'âge adulte, mais qui ne se faisait pas sous une huée d'applaudissements, mais plutôt en privé. Cela lui convenait bien, car pour elle cela n'avait rien d'exceptionnel. Et puis, cela ne regardait que l'élève et sa tutrice.

Après cela, sa tutrice s'avança, et serra la sorcière dans ses bras. Ça, Miyu n'y était pas habituée, et même pas du tout préparée. Elle qui était habituée à sa froideur et son détachement, ce geste d'affection soudain lui fit monter les larmes. Elle essayait de les retenir, se disant qu'elle ne devait pas pleurer, qu'elle était grande, etc .

« Tu peux pleurer, cette fois-ci est spéciale. Et puis, si ta décision est bien de partir, je ne te verrai plus. Avec ma mal veine, je me retrouverais avec une autre élève, beaucoup plus pleurnicharde et moins talentueuse que toi. Je ne te fais pas de compliment, mais je suis réaliste. Tu sais que tu vas me manquer, ma fille. »

A ces mots, Miyu ne pu se retenir et déversa un torrent de larmes silencieuses, tout en tremblant. Sa mère lui avait dit plein de fois de mots doux, mais c'était une mère, et c'était son devoir de faire cela. Par contre, Jastine elle n'était pas du tout obligée, pourtant elle l'avait fait. Et sous la carapace de chacune des femmes se cachait une âme fragile. Élève et tutrice pleurèrent à l'unisson, à l'abri des regards, pour que cela reste un secret.

Quand Miyu quitta le village, ce qui ne restait pas quelque chose d'ordinaire -beaucoup ne s'éloignaient qu'un temps, où voulaient rester afin d'aider- la moitié du clan s'arrêta afin de la regarder partir. Une des leurs les quittait, et personne ne saurait dire si elle reviendrait un jour. Miyu, partant avec son daemon et son bâton, utilisa sa magie afin de faire apparaître une petite flamme à l'extrémité de ses deux mains. De ce fait, quand elle fut loin et qu'on ne distinguait plus qu'une silhouette floue, on voyait encore les deux points rouges. C'était son signe, sa signature, et elle était fière de l'avoir trouvé pour pouvoir le montrer à tout le monde. Sa manière de leur dire adieu et de les remercier.

EDIT : voilà quelques petites précisions utiles sur la petite sorcière...

Bien que ce ne fut pas simple au départ, Miyu réussit après plusieurs essais à voler, et après un autre nombre d'essais, à tenir sur son bâton avec son daemon sur son épaule, et une autre fois sur ses genoux. Il faut dire qu'elle s'asseoit de travers sur son bâton quand elle l'enfourche pour s'envoler, ce qui n'est pas toujours le plus simple. Mais elle préféra cette position, étant donc non de face mais de profil sur son bâton. Bien que ce ne soit pas encore parfait, elle et son daemon arrivent à rester en équilibre la plupart du temps sur le bâton ... En espérant qu'aucun des deux ne tombe en plein vol, à plusieurs mètres de hauteur ... Et en plus, sa vitesse de pointe étant quelque peu supérieure à celle d'un cheval au galop, l'impact risquerait de laisser quelques marques.

Concernant sa magie de feu, eh bien elle reste encore débutante, bien que sa quantité intérieure de magie soit supérieure à celle des autres sorcières de son âge. Cela signifie que pour le moment, les boules de feu, les feu follets ou mini boules de feu ainsi que les poings de feu, c'est tout ce qu'elle peut faire pour le moment. Certes c'est déjà bien, et très dangereux, mais ce n'est que le début pour une sorcière. Elle a aussi, comme toute sorcière qui se respecte, un contrôle total sur son feu, ce qui fait qu'elle n'allumera jamais de feu sans le faire exprès. Elle est capable de stopper sa magie ou la faire disparaître, et donc sa magie ne peut se propager aux alentours sans son ordre.

Et en parlant de feu, parlons de son daemon, car la case du daemon en dessous est trop petite ...
Son daemon a donc des flammes sur le corps, mais cela reste défensif et non offensif : il peut les amplifier afin de se montrer plus intimidant, comme un chat hérisserait ses poils. Bien sûr cela reste des flammes, il est donc impossible de le toucher sans se brûler. Mais cela ne le rend pas invulnérable pour autant, suffit de prendre des gantelets en fer et vous pourrez l'approcher et même l'attraper, bien que cela soit signer votre arrêt de mort...

Ah oui, avant de partir, sa faiblesse, pour pas que vous pensiez que Miyu est trop forte ! Déjà qu'elle craint la pluie car elle en a peur, elle craint l'eau en général. Mais n'allez pas lui jeter un verre d'eau à la figure, cela ne ferait qu'attiser sa colère ... Non, mais se battre sur l'eau ou à proximité d'une source d'eau réduit la puissance de la sorcière. De plus, bien qu'elle sache nager, l'eau en général est incompatible avec sa magie, et donc cela réduit sa force si elle tombe dedans ... Pareil pour le familier avec ses flammes ...

J'espère que ces petites explications vous donneront une bonne idée générale de Miyu, et également pouvoir vous retrouver dans un RP !

Daemon


Nom: Maestricine Imicimo
Surnom: Maestro
Sexe: Masculin
Espèce:Renard roux
Spécialité: Soutien morale, impressionner et effrayer
Caractère: Un genre de soutien pour Miyu. Il est là pour la réconforter quand il pleut et la résonner quand elle boude. Étrangement, il ressent sa magie, et est là pour la modérer quand elle en fait trop. Néanmoins, est plutôt soumis à la sorcière, sauf quand elle est en danger.
Physique : Du fait de la magie de sa maîtresse, Maestro a le corps en feu. Bon, ce n'est pas une arme en sois, car il ne peut que les "hérisser tel un chat". C'est plutôt une marque pour montrer les pouvoirs de la sorcière. Renard donc roux ayant des flammes aux pattes, à la queue et un peu sur le dos, son apparence impressionnante le sauve de son côté soumis et faible.

IRL

Surnom: Billybog
Nom: ambroise
Âge: 19
Que penses-tu de ce forum?: Génial, sinon je ne ferais pas de DC Very Happy
des idées pour l'améliorer? : ajouter des infos sur les créatures Wink
Grace à qui/quoi tu es là? : puis-je dire Antéris ? X)
Autre chose? : DC d'Antéris Genoscar
©️HTML by Kuru' sur LG


Dernière édition par Miyu Sorcereta le Sam 9 Aoû - 16:09, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas


Messages : 89
Date d'inscription : 25/01/2014
Localisation : ici

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: Présentation de Miyu, la petite sorcière [Fini]   Ven 27 Juin - 21:16

Coucou, super perso, bonne chance pour la suite Wink
Juste comme ça, je ne crois pas que tu es le droit d'être contre l'Empire... En plus pour un magicien....Enfin je sais pas tu verras ça, ça ne me regarde pas ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 343
Date d'inscription : 23/05/2012
Localisation : ...

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: Présentation de Miyu, la petite sorcière [Fini]   Jeu 3 Juil - 2:07


Re-bienvenue Antéris, je laisserais ta fiche au soin de notre cher ami Stanislas mais je tiens a signaler que effectivement, les personnages contre l'empire ne sont plus acceptés pour le moment.

Bonne continuation !

_________________
A notre poisson rouge préféré.

Relaaaax:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: Présentation de Miyu, la petite sorcière [Fini]   Jeu 3 Juil - 12:46

Merci pour ces messages de bienvenue Very Happy

Pour ce qui est de ma fiche, elle n'est pas finie, j'en ai parlé avec Stan et Kimy, et je vais donc avoir des choses à corriger. Je vais aussi me mettre en neutre alors, vu que j'ai déjà Antéris qui est pour l'empire, je ne voudrais pas faire deux personnages identiques.

Par contre, en ce moment je passe des rattrapages, donc je me concentre à fond dessus, vu que c'est ma dernière chance. Mais ça finit samedi, donc d'ici dimanche j'aurais déjà avancé.

Bonné journée à vous tous !!
Revenir en haut Aller en bas


Messages : 343
Date d'inscription : 23/05/2012
Localisation : ...

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: Présentation de Miyu, la petite sorcière [Fini]   Mar 8 Juil - 2:23


Suivant quelques clarifications, tu es dès a présent validée !

_________________
A notre poisson rouge préféré.

Relaaaax:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Ouvrir
MessageSujet: Re: Présentation de Miyu, la petite sorcière [Fini]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation de Miyu, la petite sorcière [Fini]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite tornade [fini]
» Une complicité difficilement séparable...(PV Petite Marguerite)[FINI]
» Petite feuille FINI !!!!
» Soeur pour toujours (Petite Lune) ::FINI:: suite dans la mer originelle
» Fiche de Présentation, Makori au pieds de feu(fini)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sakushi World :: Hors-Sujets :: Archives :: Présentations-
Sauter vers: