Les grandes histoires ne finissent jamais.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
L'heure tourne, Armadon place ses cartes, la roue du Temps se met en route ; ces terres font un bond dans leur destin, et E'drid est toujours là pour les regarder.
E'drid se demande qui de l'oeuf ou du dragon est apparu le premier. E'drid ne le sait pas.
Quand ils s'approchent de Sancyria, les êtres "maléfiques" ou appartenant à des races considérées comme tel sont pris d'étourdissement, de vertiges et d'un effroyable besoin de fuite à l'instant même où ils entrent dans le halo de lumière.
Quand La Puissance se Déchaîne ! Aujourd'hui, nous discuterons avec un petit tas de cendres à propos des risques encourus lorsqu'on attaque un Mage avec un gourdin.
Si vous voulez un bon repas, cherchez un aubergiste. Trempez-le tout de même toute une nuit dans le lait avant, cela évacuera la crasse.
E'drid sait qu'il existe beaucoup de divinités. Des grandes, des petites, des écailleuses. E'drid se demande pourquoi on en parle pas plus.
Moi j'ai un rêve.
Il a un rêve.

Partagez | 
 

 Présentation d'Anteris Genoscar [finie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Présentation d'Anteris Genoscar [finie]   Dim 27 Avr - 19:09


Présentation


Nom: Genoscar
Prénom: Anteris
Âge: 31 ans
Sexe: masculin
Espèce: elfe
Métier: assassin
Spécialité: potions et poisons
Pour ou contre l'Empire?: Pour

(Feat. Legarto de Fire Emblem)


Physique


Eh bien, à première vue, je dirais que c'est un homme ! Et un elf ! Oui, c'est une évidence mais cela reste à rappeler. Pour commencer, Anteris porte les cheveux longs. Ses longs cheveux gris/blancs lui tombent jusqu'au milieu du dos. Le plus marquant, concernant son visage, reste la cicatrice qui lui barre l’œil gauche et qui descend jusqu'à la joue. Bien que l'entaille ne soit pas profonde et que la cicatrisation ait bien fonctionné, il n'en reste pas moins une trace indélébile, qu'il arbore sans aucune crainte ni honte. Cela fait partie de son vécu, il vit avec, et cela lui permet de se rappeler tous les jours les dangers de ce monde.

Pour parler de lui en général, Anteris est assez grand, de carrure assez forte, malgré que ses muscles ne soient pas flagrants. N'allez pas vous faire des films, il est quand même fort et saura se protéger en cas de combat, et puis, c'est un elf. Il est rapide, agile, vif, et il sait quand agir. Sa petite habitude, c'est de porter son bandeau au front, toujours le même, et de toute façon il n'en possède qu'un : un bandeau violet.

Pour continuer dans ses goûts vestimentaires, eh bien il aime la simplicité alliée au gadget : un haut simple, près du corps, un pantalon en toile ou en cuir, mais toujours accompagné de sa ceinture comportant un trousseau, deux dagues, et des petits emplacements pour des poisons, cachés par sa cape. Car oui, il en a une, enfin plusieurs, mais n'en porte qu'une à la fois quand même. Il l'adore, car cela lui donne un air, un petit plus, avec ça, il se sent plus fort, il se sent invisible, il sent qu'il peut relever la tête et marcher glorieusement. Que les gens approuvent ou non, lui il adore, et sort rarement sans. Et c'est utile !
Il porte aussi des gants, qu'il retire très rarement, car cela lui sert afin de cueillir les plantes, manipuler les poisons, se protéger en cas de lutte, et bien sûr, rajoute encore un peu à sa classe. Comme on peut le voir, le dessus des gants se compose d'une petite plaque en métal assez dur, afin de pouvoir contrer une lame, tant que ce n'est pas celle d'une grosse épée ou d'une énorme hache !

En général, Anteris aime bien se faire voyant le jour, et discret la nuit, et cette cape qu'il porte aide bien. Le jour, il aime se pavaner dans les rues, croisant le regard des jeunes femmes, tentant de leur arracher un sourire ou clin d’œil au passage. A l'aide de sa cape, il peut faire de grands gestes, et se différencier dans une foule. Mais également, lorsqu'il veut passer inaperçu la nuit, sa couleur sombre lui sert de voile. Il lui arrive parfois de se cacher derrière sa cape, et que cela marche.

Caractère


Anteris est un assassin, ce qui peut être un trait de caractère, mais il en reste un peu spécial... Il aime faire du bruit, faire savoir qu'il est là, passer devant tout le monde, bousculer les gens afin de les impressionner au passage. Oui, depuis qu'il a eut ce poste d'assassin pour la famille royale, il se prend pour une personne supérieure. Quoique, il a toujours agit comme s'il était unique et indispensable, même lorsqu'il n'était qu'un petit assassin à son compte.

Bref, son premier trait ne serait rien, sans celui-ci : coureur de jupons. Oui, monsieur se croit beau, et il ne se dérange pas pour le faire savoir, surtout auprès de la gente féminine. Assez sûr de lui, il n'hésitera pas à contempler une fille, si cela peut délecter ses yeux, même si son père ou son mari se trouve à côté d'elle. Ne vous inquiétez pas, dragueur oui, provocateur non. Il ne va pas jusqu'à provoquer des bagarres, qu'il soit sûr de gagner ou non. Cela ne lui apporterait rien, et puis certaines femmes ne sont faites que pour êtres reluquées, pas pour être conquises. C'est ce que pense Anteris en tous les cas. Il adore se retrouver autour de belles créatures, et les soirs où son charme fonctionne, il est euphorique. Là est un de ses problèmes : Il ne sait pas gérer avec les femmes. Il a beau avoir de l'assurance, draguer, et être avenant, s'il réussit à en coincer une dans ses filets, il sera comme un enfant devant un nouveau jouet. Il sera tant émerveillé que cela en deviendra bizarre, et la femme préférera partir... Le pauvre, sa passion est trop forte, il n'arrive pas à la contrôler. Une fois, il a embrassé une femme, c'était sa première fois... Il a chanté dans toute la ville pendant une semaine, et la femme, embarrassée, l'a tabassé quand elle l'a retrouvé.

En tant qu'elf, et qu'herboriste créant des poisons, il respecte énormément la nature. Il ne supporte pas qu'on la dégrade, surtout si cela n'est pas nécessaire. Il voudra bien abattre un arbre, si c'est la seule façon d'avoir du bois pour se chauffer si le froid est omniprésent ; mais en aucun cas il ne permettra à quelqu'un de la détruire pour le plaisir. D'ailleurs, cela lui cause des ennuis avec les mages et guerriers, qui s'entraînent souvent dans la forêt, sur des arbres... Je vous laisse deviner les problèmes qui s'ensuivent. Mais passons, car cela finit toujours bien. Lorsqu'il est à la recherche de nouvelles plantes, il est silencieux, attentif, méthodique. Le contraire de ce que j'ai dit plus en haut ? Non, pas réellement, seulement un peu différent. Il emporte d'ailleurs toujours des somnifères, au cas où il se ferait attaquer par des bêtes sauvages. Il est sur leur territoire, donc il n'a pas le droit de les tuer. Il optera par une piqûre afin de les endormir, et de s'assurer d'avoir disparu lorsqu'elles seront réveillées.

Sachant qu'il utilise le poison afin de tuer ses cibles, on ne peut pas vraiment dire qu'il aime et respecte les combats à la régulière. Mais il se délecte du fait d'arriver à les tuer sans avoir à les transpercer, seulement en leur injectant une dose de poison dans le sang. Pour lui l'art de faire des potions et poisons est unique, au même titre que de pratiquer la magie, même s'il pense que son art est meilleur, et réservé à une élite.

Antéris est aussi égocentrique, narcissique, irrespectueux, insouciant, mais tout cela dépend de la situation dans laquelle il se trouve, et de son humeur. Accepterait-il un contrat gratuitement pour une femme éplorée dont le mari a été tué injustement ? Oui ou non, ça dépendra si le repas du matin était bon ou non !! On ne peut pas réellement prévoir ce qu'il fera demain, mais tant qu'il respecte ses engagements auprès du roi, tout va bien non ?

Histoire


Antéris est née dans une famille d'elfs assez simple : son père était un soldat à la retraite suite à une blessure à la jambe, l'empêchant de se mouvoir correctement. Sa mère était herboriste, et préparait des potions. Il avait aussi un grand frère, avec lequel il adorait s'amuser. Famille assez typique, sans soucis financiers, ils ne possédaient pas d'immense manoir non plus. Ils vivaient à Aubétoile, à l'extrémité du village, afin de faciliter les allers et venues et sa mère, son travail lui prenant tout son temps.

Enfant, il fut éduqué par les cours de maniement d'arme de son père, et par les connaissances sur les plantes de sa mère. Lui et son frère, grandirent en s'entraînant à se battre et en récitant par cœur les effets de chaque plante, et en aidant leur mère à cueillir les plantes ou fabriquer les potions. Ses journées étaient bien occupées, et ce train de vie lui convenait tout à fait. Même si cela devenait routinier, il ne s'en lassait pas, car à chaque combat il se rapprochait un peu du niveau de son frère, et à chaque leçon il en apprenait un peu plus sur la nature et la flore qui constituait leur monde.

Arrivé à l'âge de maturité, un choix se posa aux deux frères : devenir herboriste et continuer avec leur mère, ou devenir guerrier, et remplacer leur père afin de faire prospérer l'honneur familial. Seulement Antéris voulait absolument faire des potions et cueillir des plantes, car il pensait qu'on ne gagnait pas une guerre à coup d'épées … Et vu qu'il fallait que l'un deux devienne guerrier, le choix s'imposa de lui-même à son grand frère. Celui-ci, avant de quitter la famille afin de partir vivre à la caserne, dit des mots durs à son frère. Ce fut la dernière fois qu'ils se croisèrent.

Antéris vécu ensuite encore quelques années chez ses parents, à aider de plus en plus sa mère, à expérimenter par lui-même de nouvelles combinaisons de plantes, emmagasinant les informations sur les plantes. Les plantes n'eurent plus aucun secret pour lui, et la méthode de fabrication des potions devint limpide pour lui, au point de ne pas avoir à réfléchir afin de préparer une potion pour soigner une simple brûlure. Mais à quelques semaines de son départ, son père s'entretint avec lui. Ils discutèrent longuement, et celui-ci lui parla des poisons. Bien sûr il connaissait, il en avait déjà entendu parler, mais pour dire vrai, il n'en avait jamais fait. Il n'avait d'ailleurs jamais pensé à en faire. Son père lui recommanda, vu qu'il n'était pas intéressé dans le combat, de s'intéresser à cela.

« Tu es un homme, et un homme doit être capable de se protéger, lui et les personnes qu'il aime. Si tu ne brandis pas une épée, brandis une dague enduite de poison. Tu dois survivre, et dans un combat, tout est permis. »

Cette phrase, c'était tout ce dont il se rappellerait, jusqu'à sa mort.

Quand il quitta le cocon familial, ce fut la main sur le cœur qu'il les remercia pour tout, avant de se retourner et partir. Voulant goûter à sa liberté, il alla s'installer à Solitude. Mais rapidement, il comprit qu'il ne pouvait faire grand chose : à part herboriste, il ne savait rien faire. Il rejoignit donc durant quelques années un vieil homme qui tenait une herboristerie. Il était payé, et pratiquait le métier qu'il aimait, il n'avait donc pas à se plaindre. Il en appris encore un peu sur les plantes, mais ses tâches devinrent de plus en plus lassantes. Aller cueillir des plantes tôt le matin, quand la rosée donne une touche de beauté à la nature. Puis revenir, confectionner les potions, faire les livraisons, et fermer le magasin en fin de soirée. Bien sûr il avait ensuite le temps d'aller courir après les femmes, mais son train de vie l'ennuyait.

Un jour, Antéris fut surpris en train de préparer un poison assez puissant, utilisant une des plantes rares que le vieil homme conservait depuis des années. Furieux, il jeta le tout à terre, afin de tout détruire, avant de chasser Antéris avec sa canne. A la rue, Antéris fut accueilli quelques jours par-ci par-là, chez des gens plus ou moins sympathiques. Mais il ne pouvait pas cracher sur un toit et de la nourriture, et se forçait à apprécier. Il ne fallut pas longtemps pour que la nouvelle chez l'herboriste s'ébruite, bien sûr, et Antéris commença a avoir quelques relations...

Des personnes venaient lui demander du poisons, en échange d'argent plus ou moins sale.Il l'acceptait car il ne voyait pas vraiment quel mal cela pouvait faire. Il n'avait jamais essayé de poison sur qui que ce soit. C'est ainsi qu'un jour, il fut convoqué par le roi. Le roi en personne ! Antéris ne savait pas s'il devait en être honoré ou avoir peur, et c'est avec ces deux sentiments qu'il se présenta au roi. Étrangement, il fut accueilli par le roi et quelques un de ses conseillers, dans une petite pièce, au lieu de la salle principale, toujours ouverte aux villageois. Le roi n'y alla pas par quatre chemins pour lui reprocher cette vente illégale de poisons, le traitant de personne dangereuse pour Solitude en entier. Ce qui s'ensuivit, il ne le vit pas venir non plus : le roi lui proposa un marché. C'était simple, il devrait obéir au roi, lui vouer une fidélité totale, et devenir son assassin personnel. Une personne comme Antéris, un homme assez jeune, en bonne santé, vif et qui savait préparer des poisons, cela intéressait le roi. En échange, il pourrait accéder à une pièce privée afin de pouvoir préparer ses décoctions, et n'aurait plus à s'inquiéter pour le logement ou la nourriture. Antéris ne put qu'accepter.

Et c'est là que commence sa vraie vie, celle d'assassin royal, ou plutôt d'assassin à la solde de la famille royale. Possédant une petite base secrète, dont seul lui et le roi ont connaissance, à l'orée d'une forêt avoisinante, il a un endroit pour vivre et faire toutes ses expériences. Il peut laisser libre court à son art, et exécute les contrats donnés par le roi, ou n'importe quelle autre personne de la famille royale. Il devra, si l'occasion se présente, protéger le roi et sa famille, en tant que garde spécial, mais ça, ce n'est qu'au cas où.

Daemon


Nom: Mimanomosa
Surnom: Mimosa
Sexe: féminin
Espèce: cobra
Spécialité: Le poison, la dissimulation, sauver Anteris par une attaque furtive quand il est en danger, effrayer les daemons plus petits que lui
Caractère: Mimosa est assez patiente, car elle doit supporter le caractère parfois exaspérant d'Antéris. Elle est plus réfléchie que lui, plus calme mais …
il faut l'avouer, elle aime aussi pavoiser, et montrer qu'elle est là. Faut croire qu'Antéris déteint sur elle, a moins que ce ne soit le contraire. Quoiqu'il en soit, on pourrait presque dire que c'est elle la tête pensante. Bien sûr, elle agit aussi, et n'hésite pas à a sortir les crocs, ce qui lui a sauvé la vie plus d'une fois. Elle aime bien aussi, quand il travaille, chasser les petits rongeurs, l'aider, ou plus rarement, l'embêter. Elle a beau être la sérieuse, elle aime bien s'amuser de temps en temps, et qui sait, elle pourrait bien devenir plus comme lui

Physique : Mimosa est un cobra royal, avec la collerette bien sûr ! Elle est de petite taille, peut-être la moitié du bras d'Antéris, en terme de diamètre, et le bras entier pour la longueur. Elle n'est pas toute petite, mais pas énorme non plus. Cela lui permet de sa faufiler sans bruit, et au moment voulu, de faire son entrée effrayante, en sortant les crocs, allant jusqu'à cracher du venin. Cela ne manque jamais de plaire à Antéris, et à glacer le sang des autres personnes ou daemons.
Elle est de couleur verte, avec des reflets rouges, et ses yeux sont d'un jaune presque luisant.

IRL

Surnom: roi des bisounours
Nom: ambroise
Âge: 19 ans
Que penses-tu de ce forum?: Bien, mais un chouya fouilli
des idées pour l'améliorer? : plein, mais je ne dévoilerais rien ici !!!
Grace à qui/quoi tu es là? : Top site, donc dois-je remercier google ?
Autre chose? : Heu je pense avoir un problème sur le codage, j'ai dû mettre des boutons "spoiler" pour le caractère et le physique de mon daemon ... Si quelqu'un sait comment faire, qu'il ne se prive pas pour modifier !!(c'est fait ^^~Kimy~) Et pour les avatar, je les ait, mais ne sais pas comment les mettre à la bonne taille et les insérer ...
Et aussi ... Stanislas a validé le code ahah 8D
©HTML by Kuru' sur LG
Revenir en haut Aller en bas
Admin | Leader de la Rébellion & Capitaine Pirate... Tout pour plaire

Messages : 771
Date d'inscription : 20/05/2012
Age : 100
Localisation : Excellente question

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: Présentation d'Anteris Genoscar [finie]   Lun 26 Mai - 8:54

Ahoy, mate xD !
Alors. Alors alors alors.
Moi je dis, bravo : de un tu as finis ta fiche, de deux elle est super x) !

Et j'aime bien l'histoire, elle est sympathique, logique, elle est cool ! Par contre, je dois te prévenir, comme tu as choisis la ville d'Aubétoile au tout début : nous voulions refaire cette ville, mais n'avions juste aucune idée de comment elle serait... Bah, quoi qu'il en soit, ce n'est pas foncièrement grave x)

Oh, et il est un autre truc que me turlupine ; Anteris n'a découvert les poisons qu'en arrivant à Solitude, et pourtant, il a un cobra comme daemon o_o Venin, poison, tout ça... Ouais bon bref -3-

Tu as le code, un avatar... Tu es donc officiellement et JUSQU'A LA FIN DES TEMPS... validé x)
Bienvenue parmi nous, l'ami, et au plaisir de rp avec toi xD !

PS : Mimanomosa... C'est trop compliqué, ne te vexe pas si je dis Mimosa o_o"

_________________
And make death proud to take us.











Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anotherworldforlive.forumactif.org
 
Présentation d'Anteris Genoscar [finie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche de présentation de Cerise Mercier [FINIE]
» Présentation de Téos (Finie, attente de validation)
» [Validée][Validée]Présentation de Kazu / Revo. [finie]
» Présentation de Kalis Antoy (Finie)
» Présentation d'Arumerita Karoku [Finie!]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sakushi World :: Hors-Sujets :: Archives :: Présentations-
Sauter vers: