Entrez dans ce monde des plus étonnants !
 
Quand ils s'approchent de Sancyria, les êtres "maléfiques" ou appartenant à des races considérées comme tel sont pris d'étourdissement, de vertiges et d'un effroyable besoin de fuite à l'instant même où ils entrent dans le halo de lumière.
Quand La Puissance se Déchaîne ! Aujourd'hui, nous discuterons avec un petit tas de cendres à propos des risques encourus lorsqu'on attaque un Mage avec un gourdin.
Si vous voulez un bon repas, cherchez un aubergiste. Trempez-le tout de même toute une nuit dans le lait avant, cela évacuera la crasse.
As they dance under the moon, they bring doom.
E'drid se demande qui de l'oeuf ou du dragon est apparu le premier. E'drid ne le sait pas. Peut-être que les prêtres savent.
L'heure tourne, Armadon place ses cartes, la roue du Temps se met en route ; ces terres font un bond dans leur destin, et E'drid est toujours là pour les regarder.
E'drid sait qu'il existe beaucoup de divinités. Des grandes, des petites, des écailleuses. E'drid se demande pourquoi on en parle pas plus.
Moi j'ai un rêve.
Il a un rêve.

Partagez| .

Essaye de marcher droit, ou, AU MOINS, de ne pas me vomir dessu... [PV Eliona]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

Serveuse

Messages : 37
Date d'inscription : 16/09/2013

Fiche du Personnage
Daemon : Naje
Relations:
Monture: Gandalf, Un ponney handicapé mental qui me faisait tellement pitié ^^

MessageSujet: Essaye de marcher droit, ou, AU MOINS, de ne pas me vomir dessu... [PV Eliona] Lun 14 Avr - 21:48

BOUM. BOUM. BOUM.
Qu'est ce qui gronde ainsi ? C'est mon sang, qui tonne dans mon crane, retentit dans mes tempes. Je peut sentir son gout âpre sur ma langue pâteuse. Les murs ne sont pas verticaux. Mais il est bien possible que cela soit réel, car les bâtisses des quartiers pauvres penches souvent dangereusement, le ciment ce défaisant des murs, les mauvaises poutres craquants.
Je me sens mieux. Plus si mal. Je n'ai plus a penser, plus a assumer, plus a réfléchir. Et autant le dire tout de suite,cela n'as jamais été mon fort. Je peut me contenter d'oublier. Le temps d'une soirée. Avant que la cruelle vérité revienne. Pourquoi ne pas crever avant ? Ne pas tomber au sol, avancer et rester debout. Voila la tache qui occupe toute mes pensées, m’empêche de penser au reste. Je ne sais plus si c'est l'alcool ou la honte, ou la haine, ou même la peur qui me noue le ventre. Je vois flou. J’ai noyer mon désespoir. Noyer au sens littéral. Rincé ma vie a l'alcool, mon échappatoire, mon Graal qui me dédouane de toute mes conneries. "C'est pas ma faute, j'étais bourrée".
Oui. C'est pas ma faute. C'est les autres, tous ces bâtards égoïste qui voue leurs vie a une discipline absurde et oublie l’humanité. Et encore, il faudrait qu'ils le soit, humain. Je suis au fond, dans le noir, le visage appuyée contre les pavés inégaux du caniveaux. Maintenant ce mélange au sang la morve et les larmes. Je pleure, comme un bébé, comme un innocent.
Les Inus qui ont détruits ma famille, mes mains de meurtrière par ce que j'ai tuer pour la garde. La même garde qui m'as renier. Qui m'as abandonner.
C'est la fin. J'ai plus d'espoir. Il ne peut plus rien m'arriver. Même Naje se tait.

_________________
Je suis pas stupide, j'ais ça dans le sang !
Con-Sanguine

Revenir en haut Aller en bas


avatar

Messages : 101
Date d'inscription : 25/01/2014
Localisation : ici

Fiche du Personnage
Daemon : Elio
Relations:
Monture: Elio

MessageSujet: Re: Essaye de marcher droit, ou, AU MOINS, de ne pas me vomir dessu... [PV Eliona] Mer 23 Avr - 17:35

Spoiler:
 


Ce soir là j'avais décidé de sortir, peu m'importais où. Je ne supportais plus la solitude dans laquelle je m'étais obligée à vivre, dans l'obscuriter de mes souvenirs qui resurgissaient dans ma tête. Il fallait donc que je me change les idées. Quand je sortis je fut surprise de la douceur de la soirée, j'avais été habituer au soirée glaciale que l'hiver nous apportait mais maintenant le printemps c'était bien installé. Je m’arrêtais une seconde et regarda longtemps la lune. C'était la seule source de lumière que je pouvais réellement regarder de mes propre yeux, c'était si beau et cela me réchauffait le cœur,  moi qui était de nature glaciale.

Où allais-je? Je ne sais pas trop, mais le faites de sortir m'avait deja apaisée. Alors je décida d'arpenter les ruelles sombres comme je n'en avais pas l'habitude. Je m’arrêta de nouveau, d'un coup sec cette foi, choquée de me rappeler que c'était dans un endroits comme celui ci que j'avais été transformée, je me calma et pris une grande inspiration avant de repartir dans une autre ruelle tout aussi étroite. C'était dans ce genre d’endroit que l'on trouvait toute sorte de briguant, et ceux qui y passait en payait le prix, et ça je ne le savais que trop bien.

Pas très loin se fit entendre quelque chose qui fendait le silane pourtant si reposant, par réflexe je recula, le bruit provenait d'une ruelle à gauche. Se bruit, je le connaissais, quelqu'un pleurait de tristesse, ou peut être de douleur, ce n'était pas celle d'un enfant mais d'une femme. Je m'approcha guidée par le bruit toujours sur mes gardes. Eli marchait à cotée de moi et fit un pas en arrière quand elle aperçu l'équipement de la jeune femme. J'aurais pu partir, éviter la garde mais, instinctivement je ne voyais pas de menace, juste un aître qui faisait pitié à voir, oui même les vampires peuvent ressentir de la pitié. La jeune femme avait les cheveux cour et le visage appuillé contre des pavés mouillée par les larmes, je ne savais même pas si elle me voyait. Je m'approcha doucement d'elle.

_________________


Dernière édition par Eliona le Mer 15 Avr - 20:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Serveuse

Messages : 37
Date d'inscription : 16/09/2013

Fiche du Personnage
Daemon : Naje
Relations:
Monture: Gandalf, Un ponney handicapé mental qui me faisait tellement pitié ^^

MessageSujet: Re: Essaye de marcher droit, ou, AU MOINS, de ne pas me vomir dessu... [PV Eliona] Jeu 1 Mai - 9:33

J'étais toute occupée a mon désespoir. C'étais comme si j'avais perdue un être cher, ma famille. Mon armure m'avait été laisser mais je savais que je devrait aller la rendre. Je n'étais plus garde. Je n'étais plus garde. Je n'étais pl... Mais j'étais quoi alors ? Je me laisser aller aux douces larmes qui roulaient sur mon visage, comme ci elles essayaient de me laver, non pas de ma honte, par ce que c'étais eux, les monstres, les chiens, mais de ma criante et brûlante façon d'avoir toujours voulu vivre. Vivre a fond. Me battre, rire, et faire l'amour. Chanter, crier, pleurer. Et gémir au fond d'un caniveaux ?
Mais je relevais faiblement la tète, j'avais entendues des pas qui se rapprochait de moi. Je croyait discerner une jeune femme fine, la peau pale, belle. J'en aurais souris de dépit, une vision si jolie dans mon malheur. Mais je savais néanmoins que les habitués des quartiers mal-famés n'étais pas toujours des enfants de cœur. Une partie de moi voulut que je me relève, bondisse, et porte une main a ma rapière. Hahaha. Détruite de tristesse je me contentait de gémir, mon visage faiblement éclairé dans la lumière pale de la lune.
Alors, amis ou ennemis ? pensais-je en attendant de voir comment allais réagir la femme.

Spoiler:
 

_________________
Je suis pas stupide, j'ais ça dans le sang !
Con-Sanguine

Revenir en haut Aller en bas


avatar

Messages : 101
Date d'inscription : 25/01/2014
Localisation : ici

Fiche du Personnage
Daemon : Elio
Relations:
Monture: Elio

MessageSujet: Re: Essaye de marcher droit, ou, AU MOINS, de ne pas me vomir dessu... [PV Eliona] Dim 14 Sep - 11:46

Vraiment désolé désolé désolé de l'attente et désoler des fautes je ferais ça plus tard mais je poste quand même :3

La femme devant moi gémissait, je ne savais la raison mais elle souffrait. Elle avait l'ère anéanti et décourager. Cette jeune femme faisait pitié à voir, on ne devrait jamais êtres vue dans cette état si humiliant, une garde royal en plus. je savais que se travail etait dépressif mais pas à se point. Je la regardais tristement, mes yeux rouges voyant dans le noir, comme des rubis. Elle n'aurait jamais du venir ici pensai je, Elio me regarda intensément.

*que vas tu faire*

Je n'y avais pas encore réfléchi, j'étais partager entre mon instinct qui me disait de ne pas hésiter, après tout c'était un proie facile et ma conscience qui me disait de ne pas faire de mal à cette pauvre femme en détresse. Je ne voulais pas lui faire vivre le malheur qui avait changé ma vie. Je ne savais comment me départager. Après tout pourquoi on ne lui laisserait pas le choix de choisir sont destin pensai je en regardant tristement mon ami. Si j'avais eu cette honneur je n'en serais pas là, je jura au plus profond de moi une énième fois que je me vengerait.

Je m'approchais d'elle doucement, mes talons résonnait sourdement sur les pavés malgré le silence troublé par les pleurs. Je pu m'apercevoir des détaille de la jeune femme qui me ragardait maintenant. C'était si triste, ce regard. J'étais debout mes cheuveux lisse était libre et ma cape légèrement ouverte, laissant voire ma silhouette fine, habillé d'une légère robe de lin. Quand j'arrivai près d'elle, elle ne voulue pas s'échapper. Alors je me bessa pour arriver à sa hauteur, elle avait l'ère tellement innofensif. Je pris délicatement le visage de la jeune femme par le menton dans ma mains, l'amenant à plonger dans mon regard sanglant. Sont visage était déformé par le chagrin, c'est dommage pensai je, ca devait etre une belle femme. J'essuya une larme de la jeune fille, et lui dit doucement

- Je ne connais pas la raison de ton malheur mais si tu le souhaite je peut y mettre un terme ou t'offrir une nouvelle vie.

Je lui laissais le choix de mourir ou de me suivre, je ne faisais jamais cela d'habitude mais je ferais une exception pour cette jeune femme qui avais sûrement vécu quelques chose d'orible. Peut être préfairera t'elle la mort, qui mettrais fin à tout ou alors elle  me suivrait d'en quelle cas je la mordrais et elle m'apartiendra ou elle deviendra le monstre que je suis.
Je l'acha le visage de la femme, et la regardant profondément, j'attendais sa raiponce qui changerait son destin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Serveuse

Messages : 37
Date d'inscription : 16/09/2013

Fiche du Personnage
Daemon : Naje
Relations:
Monture: Gandalf, Un ponney handicapé mental qui me faisait tellement pitié ^^

MessageSujet: Re: Essaye de marcher droit, ou, AU MOINS, de ne pas me vomir dessu... [PV Eliona] Ven 27 Mar - 17:26

La femme s’avança vers moi, son regard de sang sur moi, désormais plus que cendre. Elle était belle, distante. Mais pourtant, alors que j'étais toute entière dans mon malheur, fermée a tout, obnubilé par mon chagrin, je semblais percevoir une certaine tristesse en elle.
Peut-être que la douleurs rapproche les êtres ?
mais  cette étrange perception, cette faculté inattendue m'apportais autre chose, presque comme une menace. Je savais qu'instinctivement j'aurais due avoir peur. Je savais que cette jeune femme en apparence innocente était pire pour moi qu'un voleur ou un malfrat. Ma peau était glacée, mes respirations figés.
Quel était belle... quel charme. je me demandais si ce que je vivais étais réel. Je me suis mise a penser que non. J'étais dans un semi était de transe, cette femme, si belle, si... la honte me venait presque d'avoir ce genre de penser, alors que j'étais détruite de l’intérieur, comme si le dernier de me sens a fonctionner étais... le désir. Cette femme si attirante, donc.

"- Je ne connais pas la raison de ton malheur mais si tu le souhaite je peut y mettre un terme ou t'offrir une nouvelle vie."

Hahahahaha. Je partais dans une crise de fou rire, certaine que je vivais un rêve, un cauchemars, ou quelque chose approchant. Comment c'étais possible ? Dans quel univers étais-je ?
Mais je m’arrêtais vite de rire, le peu de bon sens qui me restait m'avertissant qu'elle pourrait croire que je me moquais d'elle et s'en aller. Et, pour rien au monde, j'aurais voulue que cette pale et hallucinatoire apparition me laisse. J'étais attirée et répulsée, agréable sensation, finalement, car cela changeait de simplement ressentir de la hargne et de la douleur.

M'offrir une nouvelle vie, donc ?
Puisque, de toute façon, rien de tout cela ne devait être réelle et que j'étais ou morte ou en train de rêver, pourquoi pas ?
Je me mettais a genoux, me relevant vaguement, et, passant une man sur mon visage afin d'en décoller les mèches je lui dit, encore hoquetante :

- Ydan Vito. Quoique tu me propose, je t'avouer quelque chose : je suis amoureuse de la vie. Alors ne parle plus de me l'enlever. Je devrais être terrifiée, je sais, mais actuellement je suis trop crever pour ça, vois-tu. Alors, c'est quoi le deal ?

Ignorant ma honte -j'étais sale et puante-, mon humiliation-j'étais a genoux a ses pieds-, et plantais mon regard jaune dans ses prunelles si rouge. Prunelles étonnante, d'ailleurs. C'étais signe de quoi, déjà ? pff, j'étais fatiguer, j'y réfléchirais plus tard.

Hors RP:
 

_________________
Je suis pas stupide, j'ais ça dans le sang !
Con-Sanguine

Revenir en haut Aller en bas


avatar

Messages : 101
Date d'inscription : 25/01/2014
Localisation : ici

Fiche du Personnage
Daemon : Elio
Relations:
Monture: Elio

MessageSujet: Re: Essaye de marcher droit, ou, AU MOINS, de ne pas me vomir dessu... [PV Eliona] Mer 15 Avr - 19:47

Spoiler:
 

La réaction de la jeune femme me surpris et sans m'en rendre conte je fis un pas en arrière, celle-ci riait. Mon regard se durcit, j'étais sérieuse, je ne comprenais pas se qu'il y avait d'amusant dans le sinistre choix du distinct de cette personne.
La jeune femme s’arrêta net de rire et me regardait, ses yeux étaient remplis d'admiration et de nostalgie, elle avait toujours l'aire triste mais pas de la même façon.
La fille dont je ne connaissais pas le nom se mis à genou avec peine, elle passa une main sur son visage pour décoller ces mèches mouillées par ces propres larmes me laissant observer sont beau visage pourtant déformé par le chagrin. Elle me répondis :


- Ydan Vito. Quoique tu me propose, je t'avouer quelque chose : je suis amoureuse de la vie. Alors ne parle plus de me l'enlever. Je devrais être terrifiée, je sais, mais actuellement je suis trop crever pour ça, vois-tu. Alors, c'est quoi le deal ?

Sont discours me fit sourire, peut être un sourire démoniaque pourtant je n'avais aucune mauvaise pensé.
Elle avait de l’audace, une femme normal aurait couru se cacher pour m’échapper, mais elle c'était une garde royale et elle gardait sont courage et sa dignités dans cette situation pourtant si étrange.
Elle disait être amoureuse de la vie mais là, agenouillée et suppliante elle n'en avait pas l'aire, pourtant je la comprenais que trop bien, moi aussi j'aimais la vie avant...
Si tel est sont désir je ne lui enlèverais pas, en tout cas pas au sens propre du terme. Je la regardais avec intérêt et désir, mes yeux couleur sang, s’enflammait en même temps que mon instinct à la vue de cette charmante proie.
Je laissais de longue minutes de silence avant de répondre. La plaine lune m’offrait des reflets pale sur mes long cheveux couleur cendre. Mon visage paraissait angélique pourtant je n'étais que démon.

- Bonsoir, je m’appel Eliona, je fis une pause poussant une mèche sur le cotée de mon visage fin,
Je te laisse le choix de devenir une de mes semblables et être éternel ou de rester humaine mais tu perdras ta liberté en même temps que tu m’appartiendras.


Ma voix était douce, je m'étais approché du visage de la femme, mes lèvres rouge lui souriait. Ma frange trop longue et mes long cils me donnait un aire doux, la beauté envoûtante des créatures du mal.
J'attendais sa raiponce avec impatience, dans les deux cas je la mordrait et elle vivra, d'habitude je ne faisais pas cela pour ne pas laisser la personne souffrir d'une vie nocturne ou notre instinct nous pousse tout les jours à commettre des meurtres infâme liée à notre survie. Mais elle, j'avais l’impression qu'elle avait ce sentiment intense de vivre qui m'était impossible de lui ôtée, seulement la faim commençait de plus en plus à se faire ressentir dans mon corps de jeune femme. Je lui offrais alors la chance de se venger de ceux qui lui avait fait du mal. Seulement quoi qu'elle choisisse elle ne saurait sûrement pas dans quel sacrifice elle s'engagera, même si je lui laissais en réalité très peut de choix.
Mes yeux devinrent d'un rouge vif et violent à l'idée qu'elle m’appartenait déjà.

_________________
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Serveuse

Messages : 37
Date d'inscription : 16/09/2013

Fiche du Personnage
Daemon : Naje
Relations:
Monture: Gandalf, Un ponney handicapé mental qui me faisait tellement pitié ^^

MessageSujet: Re: Essaye de marcher droit, ou, AU MOINS, de ne pas me vomir dessu... [PV Eliona] Mar 28 Avr - 17:55

"Bonsoir, je m’appelle Eliona, je fis une pause poussant une mèche sur le cotée de mon visage fin,
Je te laisse le choix de devenir une de mes semblables et être éternel ou de rester humaine mais tu perdras ta liberté en même temps que tu m’appartiendras."

Qu'est ce qu'elle me raconte ? Rester humaine ? Putain, mais c'est quoi ce borde...
attendez... les yeux rouges... la beauté diaphane... la peur...
C'est une vampire.
Je vais mourir.
Pourquoi ne m'as telle pas encore tuée.

Je dessoule a une vitesse incroyable. Ma sueur deviens froide dans mon dos. Moi qui étais toujours agenouiller, je me relève a demis. Pourtant, a quoi bon ? Si elle voulait simplement me voir mourir, elle ne m'aurait pas proposer ce choix, et il serait déjà trop tard.

Un choix entre ma liberté et un sort de vampire... moi qui est toujours été accro a la boisson, cela semble ironique.
Et je deviendrais quasiment immortelle ? Bizarre, j'ai toujours axée ma vision du monde sur un hédonisme de l'urgence. "La vie est courte alors il faut en profiter a fond". Et si la vie n'étais plus courte ? Quand est-ce que je me lasserais ? Qu'est ce que je ferais ?
je m'amusais a m'immaginer en créature de la nuit, pale et fantomatique... c'etait tellement pas moi !

Mais tant pis, entre la servitude et la peine, je n’ai même pas de choix a faire. C'est évident.

Je me redresse complétement, et, en lui lançant un baiser provocateur, je bascule la tête en arrière, dévoilant mon cou blanc.

- Dans tous les cas, je perdrais ce que je suis vraiment : une femme libre. Alors l’immortalité me tente. mais je te préviens, le gout de mon sang risque de te décevoir : il doit y avoir un peu trop d'alcool dedans
.

Je suis crane, mais pour une fois c'est plus qu'une façade.

_________________
Je suis pas stupide, j'ais ça dans le sang !
Con-Sanguine

Revenir en haut Aller en bas


avatar

Messages : 101
Date d'inscription : 25/01/2014
Localisation : ici

Fiche du Personnage
Daemon : Elio
Relations:
Monture: Elio

MessageSujet: Re: Essaye de marcher droit, ou, AU MOINS, de ne pas me vomir dessu... [PV Eliona] Dim 6 Sep - 19:29

Ydan me regardait maintenant avec une certaine hésitation pendant que mon désir ne faisait que s'intensifier. Je commençais à avoir un doute, allait-elle s’échapper ? mais la jeune fille devant moi restait calme. Je me tenais debout devant elle imposant mon physique maléfique sur la jeune femme à moitié ivre, elle se releva à demis avec peine, sont regard avait changé et sa peur avait laissé place à de la détermination et une expression quelque peut ironique, le jeux n'allait être que des plus amusant.
J'avais déjà oubliée que je lui laissais en vérité le choix, je brûlais l'envie de lui ôter la vie, ça en devenais une obsession. Ydan ce redressa entièrement et me lança un baisé provocateur qui ne fit qu'accentuer mon excitation que seul mes yeux plus rouges que jamais et mon sourire trahissait.
Elle bascula alors son cou en arrière dévoilant la chaire tendre de son cou, cela faisait si longtemps que datait ma dernière victime humaine et celle-ci allait me libérer pour une fois du sang insipide d’animaux.

- Dans tous les cas, je perdrais ce que je suis vraiment : une femme libre. Alors l’immortalité me tente. mais je te préviens, le goût de mon sang risque de te décevoir : il doit y avoir un peu trop d'alcool dedans.

Son dernier discoure de mortel me fit doucement rire, je la regardais une dernière fois, presque tristement et m'entendit chuchoter à sont oreille

- Tu es sur ?

Sans attendre sa raiponce je pris doucement son cou pour enfoncer mes crocs violemment dans sa chair. à  chaque seconde je sentais sont sang chaud coulé dans ma gorge, cette sensation si magique.
à présent rien avait plus d'importance autour, il n'y avait que moi et la jeune femme que je sacrifiais pour l’immortalité. Peut être criait-elle de douleur, peut être pleurait-elle ou regrettait-elle, son choix avait été fait.
Cette fois les rôles s'inversaient, c'était comme si j'avais été à sa place dans le temps, cette pensée mélancolique disparut remplacé par l'ivresse des nouvelles sensations en moi. J'avais l'impression de me redécouvrir, jamais je n'aurais imaginée qu'une fois ma soif atténuée je ressentirais autant de plaisir à tel point qu'il me parut impossible de m’arrêter, mais il le fallait, je m'étais engagée.
Ydan donna alors sont dernier souffle de vie humaine. Agenouillées toute les deux sur le pavé froid je la voyais mourir dans mes bras, la regardant tristement, quelque minute plus tôt elle avait été tout ce que je rêvais de redevenir.

J'écartai délicatement une mèche de son visage comme le ferait une mère à son enfant endormis, un geste remplis de tendresse. Les minutes passaient et la jeune fille blottis dans mes bras changeait, sa peau devenais pale comme de la porcelaine et elle devenait de plus en plus belle, me paraissant si fragile ainsi.
Elle ouvrit enfin les yeux, des yeux rouges.

_________________
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Serveuse

Messages : 37
Date d'inscription : 16/09/2013

Fiche du Personnage
Daemon : Naje
Relations:
Monture: Gandalf, Un ponney handicapé mental qui me faisait tellement pitié ^^

MessageSujet: Re: Essaye de marcher droit, ou, AU MOINS, de ne pas me vomir dessu... [PV Eliona] Dim 18 Oct - 11:19

Douleur. tout ne se résumait qu'a ce mot.  Je crois que je m'évanouis presque a l'instant ou elle planta ses crocs en moi. Son haleine froide sur mon cou, ses canines déchirant ma peau, qui n'apportait qu'une résistance ridicule... Les couleurs se brouillaient devant mes yeux, l'air semblait liquide et moite, répugnant coulant dans mon gosiers.
Toutes mes forces m'abandonnait, mes genoux lâchèrent. Elle due surement a demis me soutenir pour m'éviter de m'effondrer au sol et d'arracher ma tête au passage. Je dit "surement" car je n'étais plus en mesure de comprendre quoi que ce soit. Je ne sais même pas si je criais, il y avait bien un son infernal et strident qui me déchirait les oreilles, mais il était si peu humain ! Je peine a croire qu'il provenait de moi.
Ça ne sentais même pas l’hémoglobine. Pas une goutte de mon sang était perdue.
...
...
...
HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA
...
...
Jusque alors j'ignorais le sens du mot souffrance.
...
Tout semblait geler. Un froid terrible m’assaillait. Mes yeux me piquaient. Tout mon corps semblait contracter, plus dur. Un blizzard avait tout balayer en moi.

Je regardais Eliona, et lui dit, avec un grand calme :
- J'ai très faim.

_________________
Je suis pas stupide, j'ais ça dans le sang !
Con-Sanguine

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Essaye de marcher droit, ou, AU MOINS, de ne pas me vomir dessu... [PV Eliona]

Revenir en haut Aller en bas

Essaye de marcher droit, ou, AU MOINS, de ne pas me vomir dessu... [PV Eliona]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Du Droit Canon et de l'Officialité Épiscopale
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» Le droit d'objection du Président de la République
» Une bibliothèque virtuelle au service du Droit
» Interdit aux moins de 18 ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sakushi World :: RPG : La ville, Solitude :: Ruelles-